Récit de la course : Off pour Mr Denécourt 2010, par Le Lutin d'Ecouves

L'auteur : Le Lutin d'Ecouves

La course : Off pour Mr Denécourt

Date : 21/2/2010

Lieu : Fontainebleau (Seine-et-Marne)

Affichage : 1357 vues

Distance : 38km

Objectif : Pas d'objectif

15 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Pas d'autre récit pour cette course.

Dénecourt ou longs, l'important, c'est que ça marche !

 
Hommage
 
Alexandrie ! Alex sans drap !
 
Oui, avant de commencer le récit de cet OFF organisé par le GGO, il est bienséant de rendre hommage au créateur des sentiers de Fontainebleau : Claude François, le bien connu amateur de petites culottes à paillettes et de bricolage électrique dont j'ai découvert récemment l'intérêt qu'il portait à la forêt de Fontainebleau.
 
Ah, la régie m'informe que je fais fausse route... il semblerait, chers auditeurs qu'il s'agit en fait de Claude-François Dénecourt (1788-1875), surnommé le Sylvain de la forêt de Fontainebleau par Jean-Phil Théophile Gautier. On l'appelait aussi le Sylvain de l'épine  à cause d'une particularité physiologique concernant la minceur d'un organe que ma mère m'a interdit de nommer ici.
 
Le Sylvain de l'épine ne se lave pas le soir
car le Sylvain de l'épine dort sale.
 
Ah, on m'informe aussi qu'une erreur s'est immiscée dans l'intitulé de cet OFF : Il ne faut pas lire "Deux nez courts" ce qui peut paraître disgracieux mais "Des noeuds courts", ce qui n'est pas incapacitant à partir du moment où l'on atteint dix centimètres ou que la dame n'est pas trop ventrue...
 
 
Revenons à nos Sylvains. C'est justement le prénom du GGO qui a eu, en compagnie de sa Zabou, la gentillesse d'inviter le Lutin et son Mustang. J'ai déjà dit tout le bien que je pensais de ce petit couple dans mon récit l'OUF de l'Orque, alors, je ne vais pas me répéter...
 
GGO et Zabou : je les aime.
 

En fait, je n'ai rien compris à cet OFF. On s'est retrouvé à quinze avec des Kikous et des UFO et tout le monde est parti à fond.
 
 
Photo JLW
 
J'ai pu quand même voir qu'il y avait des gens que je connaissais. C'est comme ça que j'ai eu le plaisir de revoir JLW, un des tout premiers Kikous rencontrés dans ma carrière de Lutin. Il y avait bien sûr, ma Loutre, le Aleksou, Jorge, Sandrine 74 et des nouvelles têtes comme Biketrun et Pat77, sans compter des membres déjà rencontrés d'UFO. Bon, j'ai pas tous les noms mais il fallait porter des badges si vous vouliez que je parle de vous les gars... Pour les filles, je me souviens mieux car j'ai des repères mnémotechniques : aucune fille n'a le même postérieur que sa voisine. C'est comme les empreintes digitales, on ne peut pas se tromper...
 
Je disais donc que c'est parti à fond. Je me suis mis à l'arrière pour causer un peu avec Marioune la Loutre et JLW qui m'ont présenté quelques curiosités du lieu comme cette girafe pétrolivore :
 
 
 
Ou ce cormoran pétrifié, espèce particulière d'oiseau pêcheur qui attend patiemment le retour de la mer dans cette région qui fut une plage à l'Oligocène (-30 millions d'années).
 
 
 
Mais ce qui n'était pas visible était bien plus inquiétant. Alors que nous courions parmi les blocs de grès détachés des falaises anciennement battues par la mer, un drame se préparait.
 
 
 
 
Notre ami Pat 77 disparut subitement après une petite vingtaine de Kilomètres. Que s'était-il passé ? Une sombre menace était-elle tapie dans l'ombre de la forêt, prête à dévorer l'imprudent trailer ? Ou était-ce l'un d'entre-nous ? Ça fichait les foies...
 
 
Dernière photo de Pat suivi par la Loutre.
L'a-t-elle bouffé derrière le rocher ?
 

L'ambiance s'est mise à changer et nous nous sommes observés du coin de l'oeil. Pour ma part, j'avais confiance dans le Mustang, il est végétarien, ce qui est naturel pour un canasson même s'il me broute un peu de temps en temps... Il n'y a qu'à voir ce qu'il avait pris au p't'it déj ce matin : 

 

 

Un peu sur nos gardes, nous avons continué sur un bon rythme, zigzaguant entre les énormes blocs de cette étonnante forêt magique.
 
 
 
 
Arrivés à la Tour Dénecourt, j'ai bien tenté de grimper pour appeler à l'aide mais tout ce que j'ai réussi à faire venir, ce sont des dames habillées en manteau léopard avec pas grand chose en dessous. Pas de bol, je n'avais pas emmené d'argent.
 
 

 Non, là vous voyez juste les filles de notre groupe
 
 
Nous sommes repartis et à un moment, nous avons entendu des grognements montant d'une des nombreuses grottes jalonnant le parcours. N'écoutant que notre courage, nous nous sommes approchés mais la bête ne s'est pas montrée, se contentant de pousser des grognements en projetant de temps en temps quelques giclées d'un liquide malodorant.
 
 
 Quelle bête immonde vit dans ce trou ?

N'écoutant que son courage, le Mustang partit affronter la bête dans son antre mais ressortit aussitôt en hurlant, un accroc dans le fond de son corsaire. Il l'avait échappé belle...

 

Photo JLW
 
La grotte hébergeait un Lutinus sodomitum frénéticus, une espèce aussi nuisible qu'agressive. La témérité du Mustang aurait pu tourner au drame et je conseillai à mes camarades de nous éloigner au plus vite.
 
C'en était trop pour une partie de nos camarades et la moitié du groupe partit en hurlant alors que nous avions seulement dépassé les 25 kilomètres.
 
 
Hou les trouillards !

 

C'était comme dans les "dix petits nègres personnes de couleur à taille réduite"  d'Agatha Christie, nous n'étions plus que huit !

Pour couronner le tout, le nombre de femmes diminuant dans notre groupe, les mâles commencèrent à se battre pour la possession des plus belles de nos compagnes.

 

C'est comme le brame mais en plus violent.
 

Après quelques seaux d'eau, nous avons réussi à séparer les combattants sans qu'il y ait trop de dégâts mais l'alerte fut chaude...

Nos malheurs n'étaient cependant pas terminés car Biket donnait des signes de fatigue. Elle réclamait un certain Mr Seguin. Elle traînait de plus en plus la patte...

 

 

Nous avions des scrupules à l'abandonner en pleine nature. Une Biket ne survit pas longtemps dans la montagne.... Heureusement, nous sommes tombés sur une taverne au 30ème kilomètre qui voulut bien prendre en charge notre infortunée camarade. Biket était sauvée et elle connaîtrait un after-chèvre.

C'est pas le tout, il fallait rentrer. Heureusement, le GGO connaissait le parcours par coeur et ne se trompait jamais.

 

C'est où le nord, déjà ?

 

Le GGO nous trouva un itinéraire en terrain dégagé où nous pûmes courir  aisément pour rentrer au plus vite.

 

 

Au bout de cinq heures trente, nous étions sept survivants : GGO, Zabou, Marioune, Jorge, Aleksou, Mustang et le Lutin. Sept pour vingt-quatre bières... On allait pouvoir se réhydrater !

Mais avant, nos amis devaient faire leurs dévotions aux esprits qui leur avaient permis de survivre dans cette forêt hostile.

 



Même Marioune que je pensais athée se mit au diapason en se livrant à l'adoration du Saint Pied. Elle avait dû être secouée...

 

 

Mais tout est bien qui finit bière... et  la journée se termina dans la convivialité et la bonne humeur. Merci GGO et Zabou pour cette palpitante aventure !

 

 Enfin, la bonne humeur...
 

 

 

 

15 commentaires

Commentaire de Fredy posté le 22-02-2010 à 18:54:00

C'est toujours un plaisir de lire des récits de lutins.

Commentaire de Mustang posté le 22-02-2010 à 19:44:00

un récit plaisant

Commentaire de frankek posté le 22-02-2010 à 21:20:00

toujours trop bon tes réçits ! je vois que le GGO est toujours en forme...et toi increvable.

Commentaire de Land Kikour posté le 22-02-2010 à 21:49:00

J'adore comme d'hab. suivre tes aventures, de petit lutin, toujours très palpitantes... Il n'est pas si simple ce Mr Denecourt!!!

Commentaire de Le Loup posté le 22-02-2010 à 21:54:00

Superbe récit le Lutin, sûrement l'un de tes meilleurs et je ne dis pas ça parce que j'étais nommé plusieurs fois, non... J'arrête d'essayer d'introduire des caractères chinois pour faire le malin, c'est promis !!!

Commentaire de gdraid posté le 22-02-2010 à 22:11:00

Merci Thierry,
Plié de rire du début du CR jusqu'à la fin !
Je suis heureux que cet endroit magique t'ait plu.
J'y passe, pratiquement chaque semaine, 3 à 4 heures, en plus de marcher et courir, à la recherche, dans les profondes cavités rocheuses, d'inscriptions gravées de l'époque magdalénienne de plus de 10000 ans.
JC

Commentaire de JLW posté le 22-02-2010 à 22:58:00

Faut-il le rappeler, merci à GGO et Zabou pour cette très belle initiative qui en appelle d'autres ...
Merci à toi le Lutin et Mustang d'être venus nous rendre visite et je crois que malgré la terreur subie vous avez su apprécier les charmes de cette foret sans pareil et ceci sans vouloir comparer avec d'autres endroits boisés comme la foret d'Ecouves par exemple ... (oui oui je viendrai un jour, je viendrai).

Et bien sur félicitations à tous les "finishers" de cet Off qu'il fallait mériter.

Alors merci le Lutin pour ton humour sans nul pareil et pour ta compagnie enrichissante. Je retiendrai les "2 nez courts" !

Commentaire de Jorge posté le 22-02-2010 à 23:32:00

Merci pour ce récit.
Il clôt de belle manière cette magnifique journée.
Cette sortie en appelle d'autres.
Au plaisir sur un prochain off.
Georges.

Commentaire de marioune posté le 22-02-2010 à 23:56:00

Merci mon lutin. Enfin, les normands ont vu Fontainebleau;..
Est ce parce que tu allais être grand maitre que tu a été, comment dire, un poil moins lubrique que d'habitude? Bises, à bientôt...

Commentaire de CROCS-MAN posté le 23-02-2010 à 06:48:00

Merci Thierry, GENIAL

Commentaire de Papillon posté le 23-02-2010 à 07:50:00

Superbe récit le Lutin, j'ai bien ri!

Commentaire de biketrun posté le 23-02-2010 à 10:26:00

Quelle plume ! mais il faut aussi l'entendre.. qu'il soit devant, derrière, isolé, rien n'y fait !! nous attendons vos efforts au 3e trimestre ...

Commentaire de le G.G.O. posté le 26-02-2010 à 22:20:00

Merci Thierry pour ta prose...Mercredi, j'ai attaqué les recos pour la suite, avec un belle vue sur les boucles de la Seine.

Commentaire de Xavhië posté le 08-03-2010 à 17:24:00

:-)))))

Commentaire de caro.s91 posté le 13-03-2010 à 19:35:00

Heureusement que j'avais une bonne excuse (Pierrefonds) pour ne pas être présente à ce Off!!! Superbe récit, de jolies photos (bien meilleures que celles de mes CR !!! ;-) ) et une plume bien affutée (oui, un clavier affûté ca le fait moins!)

Bises,
Caro

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil de kikouroù - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.15 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !