Récit de la course : La Corrida du Vieux-Port 2010, par foxdiver

L'auteur : foxdiver

La course : La Corrida du Vieux-Port

Date : 26/12/2010

Lieu : Marseille 01 (Bouches-du-Rhône)

Affichage : 571 vues

Distance : 8km

Objectif : Pas d'objectif

9 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

13 autres récits :

Le récit

AUTOPSIE D’UN POUTRAGE AVORTE

 

Dimanche 26 Décembre 2010

 

« Une course le lendemain de Noël, mais jamais tu n’auras digéré » voila la  première réflexion qu’on fait mes proches, lorsque l’année dernière j’annonçai mon intention de participer à :

 

LA CORRIDA DU VIEUX PORT

 

Même si effectivement pour la précédente édition, il me restait en travers de l’estomac un semblant de buche au chocolat, à moins que ce ne soit le mélange blinis/tarama/saumon/foie gras/jurançon qui ait eu du mal à passer. Il en fallait plus pour ne pas remettre le couvert cette année.

 

Et puis, s’agissant de la dernière course de l’année, le Rendez Vous est donné à tout les KIKOUS DU 13 pour participer à la fête de la CAP à Marseille. Quoique cette année, en matière de Rendez Vous, beaucoup se sont défilés, au nom de quelconques prétextes fallacieux, un tel est blessé, un autre est au ski, le troisième en pèlerinage dans quelques provinces nordiques, loin de nos collines et de la « chaleur » méditerranéenne.

 

Enfin bref les absents ayant toujours tord, ont quand même répondu présent

-         Le solitaire Jean Louis – éternel et infatigable pilier de notre communauté

-         RogerRunner13 Roger – Notre Doyen (il en faut bien un)

-         Keke13 Marcel frère du précédent

-         JOE14 – Jocelyn – l’intermittent du spectacle qui se partage entre la CAP et son autre passion typiquement marseillaise – le football (vous savez le truc qui se joue en 2 équipes de 11 avec un ballon rond)

 

Petite surprise et nouvelle venue Aleitheia – Marion qui diminuée par un méchant virus n’a hésité à braver le froid (oui, oui ça existe à Marseille) pour venir arbitrer le défi que j’ai lancé à Jean Louis. En effet, si l’année dernière RIRI51 avait porté haut la bannière de Champion-du-Monde-des-Kikous-du-13-de-la-Corrida-du-Vieux-Port, en cette nouvelle édition, il s’est lâchement éclipsé au nom d’un vulgaire séjour à la montagne en famille (les traditions se perdent ma bonne dame). Je me suis donc chargé de ramasser le gant du champion, mais une fois le défi lancé, un bobo récalcitrant à la voute plantaire m’oblige à ravaler fierté et honneur.

 

Bref, ce n’est pas le plus important et ces considérations « hors-course » prises en compte, il est temps de gagner le lieu de départ proche la Mairie de Marseille. C’est bien la fête, dans la continuité de l’esprit de Noël, les rues sont illuminées et les coureurs nombreux (450 suivant la Provence) beaucoup couverts d’un bonnet de Noël gentiment distribués par les organisateurs.

 

Si l’ambiance est festive (un concours du plus beau déguisement est même ouvert) le temps est quand même bien frais (2/3°C pas plus). Il est donc temps de partir s’échauffer, nous partons en devisant de concert pour une découverte du parcours. L’organisation de l’épreuve s’est aguerrie, l’intégralité du parcours est muni de barrières ou rigoureusement balisé, des policiers municipaux à tous les croisements (alors que l’année dernière certains bénévoles avaient du mal à contenir les automobilistes irascibles et pressées) et cette année, pas besoin d’attendre la sécurisation du parcours, départ à 18h00 tapante.

 

Pan, on est parti, plein d’allant et de fougue, Joe, Roger et Jean Louis se sont portés aux avant-postes, l’espace d’un instant, la tentation de sprinter vers la tête de course me vient à l’esprit, mais le premier doit évoluer à au moins 20 km/h. Inutile de se bruler les ailes.

 

Rapidement seul Jean Louis demeure en tête du peloton des kikous. Je reste à son contact à 10-15 mètres derrière lui, à vue de pif nous sommes parmi les 50/60 premiers, puisque dans la montée de la Rue de la République on aperçoit encore le premier.

 

Cela va vite, très vite, le 1er kilo est avalé en 3’57, malgré la Rue de la République (plus de 16 km/h), mais mon bobo ne se fait pas vraiment ressentir, alors peut être, peut être un poutrage serait possible , mais Jean Louis reste devant. Donc rapidement, j’élabore une pseudo stratégie, rester au contact et profiter de la longue ligne droite de l’arrivée pour le dépasser.

 

Km 2 : Nous passons derrière la Mairie de Marseille, et entamons le court mais sévère raidillon de la Rue du Lacydon, dont il faudra bien garder à l’esprit qu’il peut vous couper les jambes et le souffle avec une belle efficacité.

 

Km.3 : la première boucle vient de se terminer, j’ai un peu accéléré pour venir me placer derrière Jean Louis qui semble donner des signes de moins bien. Bon c’est trop bête, je lui propose de finir la course ensemble, mais la 2eme montée de la Rue de la République a raison de la meilleure volonté du monde. Me voila donc en tête pour le très officiel titre de « Champion-du-Monde-des-Kikous-du-13-de-la-Corrida-du-Vieux-Port », whaouh en voila un honneur ;).

 

Les boucles se déroulent peu à peu je profite de la lutte entre la 2° et la 3° féminine, dont la course est un modèle de régularité jusqu’au démarrage terminal, pour grapiller quelques secondes et places.

 

Voila, l’arrivée est la, long sprint final, sur le Quai du Port, temps final 29’13 pour un peu plus de 7 km au GPS (pour 8 km officiel-bizarre quand même).Jean Louis, encore sur sa digestion des fêtes, à 1 minute derrière, preuve s’il en est qu’en pleine possession de ses moyens, je n’aurai pas pu lutter.

 

Ne boudons pas notre plaisir, courir de nuit dans Marseille sur fonds de NOTRE DAME DE LA GARDE toute enveloppée de ces illuminations, au milieu des lampions des décorations, ça reste un moment rare qu’il faut gouter avec délectation.

 

En parlant de délectation, il est temps de rejoindre Marion pour gagner le restaurant où des choses plus sérieuses nous attendent. Il s’agit maintenant de travailler notre hygiène alimentaire , et c’est en trinquant à l’amitié et la course à pieds que nous nous y employons.

 

Et comme toutes les années les kikous font l'honneur des photos de la Provence

 

9 commentaires

Commentaire de Rudyan posté le 27-12-2010 à 18:48:00

Super Bruno! Quelque chose ma dit que ce ne sera pas ta dernière "victoire entre kikous"! Car tu montes en puissance!
Apparemment les organisateurs ont bien aimé nos bonnets de père noël de l'an dernier ;)

Commentaire de RogerRunner13 posté le 27-12-2010 à 19:10:00

Merci Bruno pour ce poutrage fait dans les régles de l'art et géniale la photo de la Provence, toiujours bien placé les Kikous, une très bonne fin d'année et à bientôt sur une prochaine course.

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 27-12-2010 à 19:19:00

Bravo, pour un lendemain de fête, t'as pas chômé !

Commentaire de chanthy posté le 27-12-2010 à 22:44:00

bravo, pour le final :)
à l'année prochaine
et bon bout d'an ( pas du boudin hein!!)

Commentaire de CROCS-MAN posté le 28-12-2010 à 06:25:00

Bravo Bruno, tu as bien mérité que je te laisse gagner vu que tu as annulé le duel avant la course LOL.
Merci pour ton récit et à bientôt.

Commentaire de kkris posté le 28-12-2010 à 17:07:00

bravo Bruno, c'est la forme! à bientôt.

Commentaire de Aleitheia posté le 28-12-2010 à 17:19:00

Super Bruno, maintenant plus qu'à confirmer la forme dimanche à la Fuvelaine!

Commentaire de francois 91410 posté le 29-12-2010 à 10:21:00

Sympa cette photo ! Bravo pour ta course, au plaisir de se revoir !

Commentaire de knix05 posté le 01-01-2011 à 20:26:00

C'est une belle course et un compte-rendu sympathique à lire.

Meilleurs vœux pour 2011

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.18 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !