Récit de la course : Les Coursières des Hauts du Lyonnais - 101 km 2011, par Natou

L'auteur : Natou

La course : Les Coursières des Hauts du Lyonnais - 101 km

Date : 14/5/2011

Lieu : St Martin En Haut (Rhône)

Affichage : 911 vues

Distance : 103km

Objectif : Pas d'objectif

16 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Mon premier ultra : Ultra des Coursières des Hauts du Lyonnais

Ultra des Coursières des Hauts du Lyonnais

En décembre me vient l'idée farfelue (quoique :D) de faire un ultra... au printemps  . Soit en gros préparer une longue distance en 4 à 5 mois. Je partais à la base pour celui de l'Aubrac qui me tente bien. Mais malheureusement, j'avais déjà des choses prevues pour cette date là. Jusqu'au moment où je tombe sur celui des Coursières des Hauts du Lyonnais dans les calendriers. Ni une, ni deux j'envoie mon inscription !!! Après tout, faut bien se lancer !

Le parcours et le profil de la course me plaisaient bien et  puis je venais de faire la Saintélyon. Voilà donc le 1er défi de l'année en ligne de mire.

Mickaël et moi partons donc pour Saint Martin en Haut ce vendredi soir. Le départ de la course est prevu pour 6 heures du matin. Mon compagnon ne prend pas le départ de la course, mais il va me suivre tout au long de cette épreuve.

Voilà déjà 4h30 qui sonne... mais je n'ai pas beaucoup dormi Je suis à la fois un peu anxieuse et excitée à l'idée de prendre le départ d'une telle course. Je n'ai encore jamais parcouru une telle distance !!!

Le petit déjeuner se résume au Gatosport et un énorme verre d'eau. Je n'ai pas vraiment faim.

Nous arrivons pour 5H15 à la salle des sports où je récupère mon dossard et finis mes préparatifs.

nath3.jpg 

Jean-Patrick, voisin et coureur solidaire, nous retrouve. Les autres concurrents arrivent petit à petit. Je suis pourtant étonnée de voir comme tout reste calme...

 nath2.jpg

J'aperçois au "loin" quelques kikous, quand l'organisateur nous fait part des ultimes consignes.

Le ciel est encore bien clair et étoilé quand nous nous dirigeons tous vers la ligne de départ. La température est de 10°, et il nous semble difficile de croire que la météo va virer au mauvais temps. JP et moi décidons de partir ensemble. Il faut dire qu'il a déjà l'expérience de ce type de course et je compte sur lui pour me freiner et éviter ainsi de me "griller" dès les premiers kilomètres.

Voilà, c'est parti ! Mickaël me laisse avec les dernières recommandations d'un coach !!

 

 nath4.jpg

 Nous partons sur une 1ère montée et je suis stupéfaite de voir que déjà le peloton s'étire. Les plus intépides sont déjà au loin. Je pars tranquillement. Les montées, surtout dès le départ... je m'en méfie ! Je trottine doucement.. avant de descendre et remonter... Et oui, voici un avant-goût de ce qui nous attend : une succession de montées et descentes à pentes et terrains variés.

La descente jusqu'à Thurins se passe agréablement (1H07 au timing). Pas plus vite, pas plus doucement. Mon but : arriver au bout, quitte à flirter avec les barrières horaires. Le soleil se lève et les doux rayons se font sentir et donnent une douce lumière.

 nathalie1.jpg

Nous arrivons sur Saint Laurent où nous atteignons le 1er ravito. Tout va bien. Un peu moins de 2H15. JP est optimiste. Notre chrono est dans le timing qu'il a calculé. Nous repartons après une petit ravtaillement. 

Notre duo fonctionne bien : Je motive JP dans les montées et lui m'aspire dans les descentes.

Nous entamons maintenant le premier bon morceau : une bonne montée pendant laquelle je donne le rythme à JP. Je suis bien et le terrain à travers bois me convient.

 nathalie3.jpg

 JP me dépasse dans la descente. J'ai encore trop tendance à me freiner (va falloir que je corrige ça dans mes prochaines séances)

 Le temps change doucement. Les nuages apparaissent au loin... pourvu qu'il ne nous tombe pas un orage.

 nath6.jpg

Nous passons près d'un lac où quelques assidus pêcheurs ont planté leur tente. Dommage que je ne puisse prendre une photo : c'est superbe !! (Le lac biensûr, pas les pêcheurs !!!)

Je ressens à ce moment-là un 1er coup de fatigue et un début de crampe dans le mollet. Pas bon signe à ce stade de la course !! Je décide de prendre un gel salé avant que tout s'installe. Bon la tomate goût "ketchup"... faut le diluer avec un peu d'eau, sinon ca accroche les papilles ;-)

Et voilà que les gouttes s'incrustent à la fête. Je me sens encore épargnée, à l'abri des feuillus. Mais cela ne va pas durer longtemps

Je débouche sur une clairière et me voilà à la merci des grosses gouttes... ben oui, plus beaucoup d'endroit de sec maintenant. Le soleil ne nous aura accompagnés que quleques heures. Mickaël me retrouve au détour d'un chemin et me demande si tout va bien.

Il me conseille fortement de mettre mon coupe-vent, car le ciel est de plus en plus menaçant au loin. La température baisse (nous chuterons jusqu'à 5° au plus froid de la journée), mais je ne m'en aperçois pas. JP est derrière moi, mais je file à mon rythme. Le ravito de Saint-Symphorien sur Coise n'est plus très loin.

C'est effectivement dans un gymanse "chaud" que je viens prendre une bonne collation. JP arrive trempé. De nombreux concurrents profitent de cet abri douillet pour se changer.

Je ne reste pas plus de 8 minutes. Même au chaud, je ressens quelques frissons. Je décide donc de repartir doucement. JP me rattrapera.  Mais c'est avec une nouvelle belle côte que je prend la direction de Coise.

Personne devant, personne derrière. La pluie s'est bien installée.  J'enchaîne une succession de montées et descentes. Le parcours n'est pas très "technique". Il peut jsute paraître usant par cet enchaînement donnant la sensation de parcourir les montagnes russes.  Marat et Arthurbaldur m'avaient auparavant bien "avertie" : tout est dans la gestion de la distance où l'on fait le yo-yo avec le dénivelé !!

Le spectacle est frissonnant : le brouillard vient faire son apparition, les rafales de vent fouettent les gouttes contre mes jambes. Entre les premières heures et cet instant, j'ai l'impression d'avoir été projetée dans un autre endroit. Je me retrouve seule un bon moment... Moi qui angoissais de me retrouver seule... finalement j'arrive à bien gérer ces moments de solitude.

Je suis rejointe par deux coureurs lyonnais et me demandent où j'ai laissé mon "coéquipier". :D. JP ne me rejoindra plus .

Un des coureurs, William, donne le tempo. C'est super. Nous formons un véritable trio, alternant la marche rapide et la course.

Le 2ème coureur décide de faire une halte... nous le laisserons derrière nous. Il ne nous rattrapera pas. Nous passons les Loives et nous dirigeons sur le ravito du grand Mazel.

Nous entrons dans une grange où le vent s'engouffre. Peu importe, je savoure la bonne soupe de  me revigore aussitôt. Mickaël n'est pas là. Il n'a pas pu trouver ce ravito "planqué" dans le hameau. Nous repartons peu de temps après, laissant peu de chance au froid pour nous engourdir.

William et moi trouvons la bonne harmonie dans notre gestion de course. Tout se passe à merveille.Je ne ressens aucune fatigue. Je profite de chaque instant. Nous entamons une longue descente. Pas toujours facile pour les genoux !!

Nous cherchons tout autour de nous Sainte-Catherine. Je me rappelle que belle longue montée nous attend. Effectivement, nous nous engouffrons sur un mono-trace bordé d'orties... Ah oui,, ca cingle. Ca a dû me donner du punch, car la montée s'est faite avec une aisance qui me surprend encore aujourd'hui.

 nath5.jpg

En haut de la côte, Mickaël nous encourage. C'est à chaque fois un véritable délice d'entendre sa voix m'enourager. Chaque son de sa voix me transporte.

90 km parcourus. Encore une montée (et pas des moindres) sur 4 km avant d'atteindre le dernier ravito (où je me ferais plaisir de prendre une nouvelle bonne soupe de vermicelles...).

Il ne nous reste plus que 9 km. Bien que le plus dur est passé, la course n'en est pas moins terminée. La nuit tombe et nous arborons nos frontales. Plus motivés que jamais, nous rassemblons toutes nos forces pour parcourir les kilomètres restants.

La vigilance se fait plus grande : faire attention où nous mettons les pieds et vérifions que nous ne nous éloignons pas de notre trajectoire... ce qui a bien failli arriver 3 km avant l'arrivée où nous ratons la bifurcation.

Heureusement, notre perspicacité nous a fait rebroussé chemin.

Les lumières de Saint Martin sont là. Nous comprenons que l'arrivée approche... Et c'est euphoriques que nous passerons la ligne d'arrivée dans la salle des sports.

Mickaël est là et je distingue dans ses yeux la joie de me voir franchir cette ligne !

L'organisateur est là pour nous accueillir. Les coureurs arrivés plus tôt nous applaudissent.

C'est du vrai bonheur.. mon premier ultra en 16H18. Pas de bobos, que de bonnes sensations. Je retrouve tophenbave et ogo78 qui finissent leur plateau repas. Je suis très heureuse de faire leur connaissance.

JP arrivera 2 heures plus tard, heureux aussi d'avoir mené cette aventure jusqu'au bout !!

 Le parcours est magnifique, non traumatisant pour les jambes. Les bénévoles sont d'une chaleur et gentillesse énorme. Encore merci pour tout  Le bailsage est au top. Vraiment rien à dire : à faire et à refaire

103 km et environ 4000 D+. Une 3ème place féminine et 3 points dans le panier pour peut-être un jour l'UTMB ;-))

Lors de la remise des prix, j'apprends qu'une partie des réglements sera versé pour une association qui s'occupe d'enfants lourdement handicapés. Tout cela me touche profondément !! BRAVO à ATOS ! Continuez en ce sens, c'est super !

nath7.jpg

 

 

16 commentaires

Commentaire de laurent05 posté le 17-05-2011 à 11:15:00

un grand bravo pour ta course
merci pour ce beau récit
et s'il te reste encore un peu de force début juillet il y a une petite balade pas très loin de chez toi...
bisous

Commentaire de Jay posté le 17-05-2011 à 13:31:00

une belle course et une belle place sur le podium, bravo Natou et bonne récupération ,
Jay

Commentaire de tophenbave posté le 17-05-2011 à 14:49:00

et voilà un premier ultra reussi qui en appelle d'autres!ravi de vous avoir rencontrè et je suis d'accord avec Laurent 05 ,une belle ballade debut juillet vous tend les bras(et cela te rapporterai 2 points supplementaire...je dis cela pour...utmb ,un jour?)

Commentaire de DROP posté le 17-05-2011 à 15:12:00

Ta progression est assez impressionante. Non seulement les Km sont de + en + importants mais en + les podiums arrivent. Sincerement bravo et merci pour ce sympathique récit.

Commentaire de edwige42 posté le 17-05-2011 à 16:27:00

bravo pour ta 3 eme place et pour ton récit moi j ai passé le premier ravito en 2 h 38 ( il faut bien se reveiller non? c est plutot l arret cerise qui m a retardé un peu mais bon chacun ses pechés)sinon on a le meme ecart a l arrivée ça prouve qu on a été tres réguliere . bonne chance pour ta prochaine course moi la prochaine est longue mais plus plate!!!!!! et toi

Commentaire de ogo posté le 17-05-2011 à 18:44:00

Bien joué Natou ! Belle course, belle perf et super CR. Ravi d'avoir fait ta rencontre et celle de Michaël. Au plaisir de vous recroiser sur les sentiers. A la prochaine.

Commentaire de Akran posté le 17-05-2011 à 21:55:00

Félicitations pour ta course et pour ton podium ;)
Pour une première sur la distance c'est une réussite !

Commentaire de Ironmickey posté le 17-05-2011 à 21:57:00

Tu m'as impressionné. C'est avec plaisir que j'ai suivi cet ultra trail en tant que spectateur. BRAVO BRAVO. Tu as été superbe. Tu as réellement de grosses capacités. Bon, c'est pas tout ça, mais maintenant, il va falloir songer à notre petit séjour à la Plagne pour la 6000D. Allons chercher les 2 points manquant et ensuite nous pourrons envisager l'assaut du Mt Blanc... Bisous.

Commentaire de Sanggi posté le 17-05-2011 à 22:03:00

Bravo pour un premier Ultra, encouragements pour les prochains !

Commentaire de foxtrot posté le 17-05-2011 à 22:22:00

un seul mot : BRAVO

Commentaire de tidgi posté le 17-05-2011 à 22:55:00

Un chouette récit pour une belle perf sur cette distance...
Bravo à toi !

Commentaire de Natou posté le 18-05-2011 à 09:08:00

Un grand Merci à tous pour vos commentaires !!
Super contente d'avoir fait la connaissance d'un bon nombre d'entre vous !

Repos cette semaine avant d'entamer la prépa pour la 6000D fin juillet... là, ce sera une autre paire de manches :D

Bonne continuation à tous... Edwige, ne te laisse pas charmer par les cerises ;-))

Commentaire de lulu posté le 19-05-2011 à 16:00:00

BRAVO à toi..
Après avoir fait le 56, je me suis toujours dit que je viendrais faire l'ultra !!!

Commentaire de marat 3h00 ? posté le 23-05-2011 à 16:25:00

ça va être trop facile la 6000D après ça !

non ? bon ben ça t'aura fait au moins une bonne prépa pour une très bonne perf;

A+

Commentaire de Jean-Phi posté le 15-06-2011 à 10:17:00

Un grand bravo pour cette course menée de main de maître. Belle incursion dans le monde de l'ultra !!

Commentaire de Fimbur posté le 05-07-2011 à 20:53:45

Avec un peu de retard, BRAVO pour cette première. Belle réussite, belle gestion de ta course,
Au plaisir de se re croiser,
Fimbur

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.16 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !