Récit de la course : Le Circuit des Grands Crus 2015, par Mams

L'auteur : Mams

La course : Le Circuit des Grands Crus

Date : 15/3/2015

Lieu : Rouffach (Haut-Rhin)

Affichage : 690 vues

Distance : 27km

Matos : Salomon XA pro 3D ultra2
Sac S_lab

Objectif : Faire un temps

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Circuit des Grands Crus 2015

Voici enfin mon récit du Circuit des Grands Crus 2015 - 27km et 900m D+; course moyenne du Trail du Petit-Ballon. Désolée, sans photos, j'avais la flemme de sortir le portable pour en prendre, en plus, c'est plus difficile en courrant qu'en marchant ... Clin d'œil et il me sert de mp3!

 

Après des mois d'hiver à s'entraîner vaille que vaille dans la neige et les dernières semaines un peu ralenties par des fêtes de famille à n'en plus finir, la première course au programme d'entraînement de l'année s'est pointée sous le soleil et dans l'herbe verte!Sourire

J'avoue que j'y suis allée avec quelques appréhensions! Connaissant mon rythme assez lent (je suis encore relativement débutante dans le trail), et vu le niveau de la course de l'an dernier, je me suis dit que j'allais à nouveau devoir cotoyer les toutes dernières places... ou bien il allait falloir s'arracher!Incertain

Dans le dernier mois, j'avais fait quelques sorties au seuil, ce qui était assez nouveau pour moi, je faisais surtout de l'EF et un peu de VMA, vu mes problèmes de santé pas entièrement réglés. C'est vrai que c'était dur au début, mais ça a payé!Langue tirée

On est donc partis à 3: mon mari et moi (enfin, ensemble sur la ligne de départ seulement! Clin d'œil) et un ami Munstérien qui court pour le plaisir, sans se poser aucune question et qui nous cartonne tous avec son rythme d'enfer!! Criant

Un peu frisquet au départ, on avait tous notre veste ou une couche par-dessus le T-shirt, mais le soleil avait décidé de se montrer! Cool

Sur la ligne de départ, je réalise que j'ai oublié mes inséparables genouillères, aïe! Bon, on essayera de gérer au mieux la pose du pied, et puis 27km c'est pas si long... Clin d'œil

C'est parti, j'essaye de coller au train de mes deux lapins, à m'arracher (un peu trop) les poumons! Ils veulent avancer autant que possible avant le goulet qui se trouve à 4 km. Je tiens comme ça jusqu'à la fin du goudron, après je ralentis, je suis à près de 95% de ma FCmax!

Je descends à 90% et je tiens comme ça jusqu'au goulet,où après la première montée, où on se retrouve à l'arrêt.

Et là, devant moi, un pote qui d'habitude est en tête, papotte tranquillement... Ben alors, qu'est-ce que tu fais là?

En fait, il coache un ami de son père. Sympa!

On fait un bout ensemble. Le chemin dans les vignes est agréable, on retrouve un peu de plat, avant Neuland, pour ensuite monter dans la forêt de feuillis par un sentier. ça me change des forêts d'épicéas et de douglas de chez moi...

Le sentier est très agréable, encore couvert de feuilles mortes, faut juste faire gaffe aux rochers qui se cachent dessous parfois, ou au bord aval du sentier pour ne pas glisser.

Après un magnifique point-de-vue sur la plaine d'Alsace, on redescend vers le premier ravito de Notre-Dame du Schauenberg (10.2km).

Juste avant le ravito, à la fin du single où nous nous suivons à la queue-leu-leu, deux secouristes essayent de nous croiser. Je me sers vers l'aval pour les laisser passer, trébuche, fait un beau vol plané .... pour atterrir à plat ventre sur la route forestière qui mène au ravito!En pleurs

Heureusement, je me rattrappe bien sur les mains, même si toute la jambe gauche est râpée (j'ai pas mis de chaussettes de compressions cette fois-ci). Je me relève de suite, me dirige vers le jerrican d'eau pour nettoyer tout ça.

Je réalise alors que mes mains, qui gonflent déjà à cause du syndrôme de Raynaud qu'on se coltine dans la famille, ont maintenant triplé de volume! Toutes rouges, et ça veut pas dégonfler.

Le père de Jo, que j'ai rejoint, est là avec sa trousse de secours. Il me met un peu de voltarène, au cas où, mais je ne crois pas à l'entorse, c'est Raynaud, je connais... Et hop, c'est reparti! On est qu'à 10km, déjà que je ne suis pas rapide!

ça continue à monter, et moi je marche les bras levés en espérant que ça va dégonfler.. C'est que ça presse, c'est pas le pied au niveau des mains!Clin d'œil

Sur le plat, j'essaye de reprendre la course, puis sur le faux-plat, en accrochant mes mains au sac. J'ai jamais autant courru. Par contre, dès que la pente devient plus franche, je marche, sinon je sais que je ne tiendrai pas jusqu'au bout!

Après une lonte montée progressive dans la forêt, ça descend jusqu'à Osenbach, le 2ème ravito (16.7km). Passage sympa dans le village où les gens nous encouragent. Les mains vont un peu mieux.

Après, c'est un long passage en faux-plat montant où on peut pas mal courir (même moi!) avec l'une ou l'autre petite montée. Certains commencent à avoir du mal. D'autres, nous doublent à un super rythme, mais qu'est-ce qu'ils font en fin de course, eux?! Ah oui! ce sont les premiers du Trail du Petit-Ballon (52km-2300m D+) qui arrivent! Clin d'œil

Après être sortis de la forêt, j'attaque la dernière montée encore en pleine forme, trop cool comme course! Je mesure le chemin que j'ai fait depus 1 an et demi!

Encore un beau single après la dernière montée, qui nous fait revenir dans les vignes, une fois le dernier ravito passé, que je zappe, j'ai assez d'eau (Chappelle OElberg, 23.9km).

Maintenant, c'est du plat et de la descente. Je cours toujours... jusqu'à la denrière descente, plus raide, où je commence à sentir mon genou droit. Pour l'instant j'ai réussi à gérer en plaçant et déroulant mon pied au mieux.

Je ralentis un peu. Une fois sur le goudron, ça se calme et je peux reprendre joyeusement. J'entends mon nom et des encouragements, c'est Christophe et André, changés et repus, qui m'attendent! Sourire

Je rejoins un V3 (sans doute) que j'accompagne jusqu'à la ligne d'arrivée. Contente! J'ai réussi à tenir mon objectif, moins de 4h!!Cool Je suis dans la dernière partie du classement, mais pas dans les 10 derniers!

Christophe a fini depuis 1h, le V2 est content! André le petit jeune depuis 1h15.

Nous rentrons tous contents de notre début de saison! On se retrouvera tous sur le Trail des Marcaires fin mai!Clin d'œil

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.19 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !