Récit de la course : 10 km de la Liberté 2015, par Airced

L'auteur : Airced

La course : 10 km de la Liberté

Date : 14/6/2015

Lieu : Mathieu (Calvados)

Affichage : 517 vues

Distance : 10.065km

Objectif : Battre un record

5 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Les Courants de la Liberté 2015

Voilà, ma troisème participation consécutive aux Courants de la Liberté avait lieu ce matin, il est temps de débriefer, tant que les souvenirs sont encore frais.

 

D'abord, rapide retour sur la préparation et les objectifs visés.

- Cette année j'ai décidé de m'entraîner "pour de vrai", à savoir pas à fond de cale à chaque sortie, ce qui avait plutôt tendance à m'écoeurer, avec pour conséquence un arrêt prolongé après chaque objectif.

- Donc, ma préparartion fut un savant mélange d'endurance fondamentale

- Au final, j'ai pris goût à ce type d'entraînement même si les sorties EF se font àla vitesse de l'escargot.

- Objectifs pour mon 10km des Courants 2015:

=> Ne pas avoir besoin de m'arrêter en route pour récupérer, donc mieux gérer ma course.

=> Battre mon précédent record de 2014, soit 57'53", un temps de 55' me paraissant jouable en début de préparation (à l'issue de mon programme, j'étais pratiquement sûr de pouvoir m'en sortir).

=> Si possible tenir la cadence de mes collègues de compétition, et pas finir dernier de ce mini-challenge (sur le papier, le 1er visait

=> Me faire plaisir!!

 

Stratégie:

- Tenir le rythme de ma collègue

- Réguler mon allure ensuite jusqu'à 7-8 km de l'arrivée (max 5'30 du kilo);

- Finir à fond les ballons.

Mais ça c'est la théorie....

 

Me voilà donc debout à 6h en ce dimanche matin (pour un départ 8h15), après une nuit agitée. Météo favorable (ciel couvert, pas de pluie, ni de vent contrairement ce qui était annoncé début de semaine), physique et mental au top!!

Après 20 minutes d'un échauffement sérieux, nous voilà sur la ligne de départ, la tension monte!!

Coup de feu, ça part extrêmement vite (pour moi j'entend), j'essaie de me caler tant bien que mal dans la foulée de ma collègue, il faut slalomer et faire sa place dans les premiers hectomêtres. 

1er kilo négocié en à peine 4', c'est sûr je vais pas tenir le rythme 10km, mais mission accomplie je suis toujours sur les pas de ma collègue. je calme un peu le jeu et la laisse filer doucement, mais comme tout à l'air ok, je décide de rester à une allure plus soutenue que celle envisagée à l'entraînement, aux alentours de 5' au kilo.

Les kilomêtres s'enchaînent à ce rythme, à une allure que je décrirais comme "confortablement difficile".

Dans le 5ème kilomêtre, je commence à accuser un peu le coup, c'est dur dans la tête, et le fait de se faire déposer par énormément de coureurs ayant des ambitions supérieures aux miennes n'arrange rien. Mais j'essaie de relativiser, l'avance accumulée lors des 4 premiers kilomêtres sur mon objectif initial reste très confortable.

Jusqu'au kilomêtre 8, je gagne moins de terrain mais je reste reste en deça des 5'30/km, entre 5'15 et 5'22. La performance est là, d'autant que l'ensemble se fait sur un léger faux plat montant. Ma tête me dit non, mon cardio dit oui, mes jambes restent muettes, alors je lâche rien. tout juste une légère pointe de côté qui m'accompagne pendant 3km, histoire de me rappeler que l'affaire n'est pas bouclée.

A l'approche du km9, je sais que le parcours devient plus favorable, mais là, contrairement à ce que j'espérai avant la course, pas moyen de remettre les gaz. Je temporise jusqu'à 700m de la ligne, et là je m'accroche aux types qui me dépassent au train.

A quelques encablures de l'arrivée, j'aperçoit le chrono: 49'58", 49"59, 50"...

c'est jouable, je peux passé sous les 51', inespéré!!

Je mets un coup de collier, un deuxième, quand soudain, des épaules se calent à ma hauteur et tentent de me dépasser. Une  jeune femme en maillot bleu, athlétique. J'accélère, je repasse devant, elle en remet une couche, j'y retourne. Elle lâche pas l'affaire. Je me dégonfle pas et mets tout ce que j'ai, ça fini au sprint, alors que 300m avant je priais pour que ça s'arrête!!

Je termine une courte tête devant, égo masculin mal placé diront certains...

Sur la ligne d'arrivée

Dans le sas d'après course, je retrouve mes collègues, tout surpris de me voir arrivé si tôt: 50'14" temps corrigé (50'33" lorsque je passe la ligne), une bien belle perf' quand on sait d'où je pars.

Ma collègue qui visait 52' finit 20" derrière. Celle qui visait

Bref, une bien belle expérience, qui me donne envie de poursuivre sur la voie de l'endurance

Prochain objectif: un 20km à la rentrée.

 

Image: Les Courants de la Liberté, Luce Mussillon.

5 commentaires

Commentaire de crocodile posté le 15-06-2015 à 09:50:23

bien joué ! l'EF c'est vraiment la base indispensable.

Commentaire de Airced posté le 15-06-2015 à 13:45:06

Mon premier commentaire!!!
Merci crocodile.
Ma performance en course m'a définitivement convaincu de l’intérêt de l'EF (enfin j'avais plus beaucoup de doutes après 10 semaines d'entraînement), aujourd'hui je prophétise à qui veut bien entendre :)

Commentaire de Arclusaz posté le 19-06-2015 à 21:43:54

bravo !!! l'EF a payé c'est sur. Maintenant, tu vas pouvoir faire un peu plus de qualitatif. 1 an pour te préparer pour le marathon, c'est largement bon si tu gardes la belle motivation que tu affiches.
Avec l'EF, tu as mis de solides fondations à la maison que tu vas construire.

Commentaire de Airced posté le 19-06-2015 à 23:04:01

Merci, c'est vrai qu'un an ça peut paraître long comparé aux 4 jours qu'il t'a fallu pour préparer ton dernier marathon... ;)
Dans mon aventure, mon principal ennemi sera l'hiver, j'espère trouver la solution pour ne pas couper l'effort.

Commentaire de Arclusaz posté le 20-06-2015 à 00:04:20

courir l'hiver, ce n'est pas un problème, c'est même très agréable : dur de faire du fractionné (être en hyperventilation quand il fait froid, c'est prendre des risques d'angine) mais pour les sorties longues, c'est parfait !
en tout cas, je vois que tu as de bonnes lecture :)

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.24 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !