Récit de la course : Semi-Marathon Pegasus 2008, par wil14

L'auteur : wil14

La course : Semi-Marathon Pegasus

Date : 8/6/2008

Lieu : Caen (Calvados)

Affichage : 1528 vues

Distance : 21.1km

Objectif : Pas d'objectif

7 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Un semi dans la douleur

 

   Les courants de la liberté est un rdv inmanquable pour tous les coureurs normands, c'est pourquoi nous autres edaciens sommes venus en masse au semi du Pegasus, voici les noms de courageux, guigui14, moi-même, Val14, Vivi14 , Co14 , Bacil14, Adriano14, Yannick, Jean Claude, Pascal sans oublier notre coach Dominique le specialiste des dossards livrés sur place ;). Guigui et moi privilégiés avons eu le droit à des dossards élites, sur la ligne de départ on faisait pas les fiers avec les kenyans juste à côté

  Pour ce semi, pas d'objectif précis peut être 1h25??Bref, après qss minutes d'attente le départ est lancé, évidement avec Guigui on laisse les kenyans filer devant. Du fait de notre position le départ est rapide, je ne me sens pas si mal que ca mais g les mollets qui tirent un peu, rien d'inquiétant à ce moment là. Nous effectuons les 2 premiers kilos en 7'35", c rapide mais supportable à condition de prendre un rythme plus léger avant d'aborder les difficultés dans Blainville. La montée dans Blainville d'ailleurs est difficile pour moi, j'ai les mollets qui commencent à me faire très mal, je ne suis visiblement pas au mieux, d'ailleurs je laisse Guigui14 partir tout seul, je ne veux pas le ralentir.

  Nous sommes alors qu'au 4e kilo et je suis déjà en difficulté, et ben c la fête, je décide de prendre un rythme trankil autour de 4'05" jusqu'à ce que la douleur passe. Mais au lieu de passer elle s'intensifie, g'ai de plus en plus l'impression d'avoir 2 blocs de ciments à la place des mollets, le pire c'est que je susi un peu seul dans cette galère car bcoup de gens commencent à me doubler et je n'arrive pas à accrocher les wagons. Malgré tout je tiens cette cadence de 4'05" le kilo jusqu'au 7e (passage en 27'52" si je me souviens bien). Je reste calme, ca va forcement passer, mais non ca continue encore plus douloureux, je suis comme anesthésié et ne sent plus mais jambes, ma vitesse chute je passe à 4'20" sans même pouvoir y faire grand chose . Des grappes de coureurs me dépassent et me laissent aussitôt sur place, mon moral est au plus bas, passage au kilomètre 10 : 40'55", le désespoir m'envahit, il faut que je me rende à l'évidence c'est un jour sans, j'ai probablement du oublier de faire le plein de la Ferrari au départ et je suis là coincer à une allure d'entrainement alors que je ne me sens pas éprouvé par l'effort ,seulement scotché au bitume par des mollets transformés en bloc de beton.  

  J'hésite à stopper totalement l'effort afin d'attendre les autres derrières et puis je me dis que ca sert à pas grand chose, je vais probablement terminé ce semi en plus d'1 heure 30 comme c'est parti; j'essaie encore vainement de m'accrocher à qqs coureurs mais le coeur n'y est plus. Passage au 12e : 49'39", soit 8'44" pour les 2 derniers kilos. Et puis, je ne sais pas, 2 sympathiques coureurs d'Isigny me dépassent et puis je me rends compte que cette fois j'arrive à accrocher les wagons, plus que ca je prends les devants je ne comprends pas trop je crois que les batteries de secours ont du se mettre en place entre ce 12e et 13e kilo à hauteur du village de Mathieu, passage au 13e 53'31", premier kilo en dessous de 4' depuis euh 10 bornes lol. Ca va mieux enfin je pense que plus que les jambes c'est le moral qui est remonté, je repars donc à l'attaque, un homme à gauche de la route compte les positions, je crois qu'il a compté 128e à mon passage.

 Je commence à revenir sur les gens devant moi, l'allure est proche de 4'05" le kilo, je ne suis pas au top mais je veux me battre, petit à petit je dépasse des coureurs en compagnie d'un gars avec qui on se relaie, les kilomètres passent ainsi, je ne regarde plus le chrono ca ne m'interesse plus, seul le feeling dicte mon rythme de course. Les kilos passent, les jambes je n'y pense plus, la fatigue a pris le relais, je continue à une allure convenable jusquau 19e puis je ne sais pas j'ai un coup de mou, je plafonne un peu. Fort heureusement pour moi, les coureurs du 10 kilos  qui en ont terminé remontent la route sur notre gauche et alors que je croyais que les batteries étaient retombées à zero, je croise la bien connue Suzie, immediatement mes forces reviennent (c plus efficace que le red bull et les epinards de Popeye ca je vous le dis!) et je repars aussitôt dans le match. Je continue à doubler qqs coureurs alors que le dernier kilo se profile et ce toujours en compagnie du gars avec qui je suis depuis le 14e kilo, au loin j'apercois la ligne d'arrivée, je décide d'accéler le mouvement, petit sprint final, je termine tout de même en 1h26'39", ce qui constitue malgré tout mon record, ma position 106e/2500 et des brouettes.

  Guigui14 en a déjà alors terminé mais visiblement pas trop de loin devant moi ce qui me surprend (il a mis 1h25'35"), il était très visiblement émoussé par le trail d'écouves auquel il a participé la semaine der, on peut d'ailleurs noter que tous ceux qui ont fait le trail ont soufferts des mêmes maux. Il y a des jours où comme ca la forme n'est pas au rdv, le plus souvent heureusement ca tombe un jour d'entrainement et parfois comme auj ca tombe le jour d'une compèt, je crois qu'il faut savoir relativiser et juger sa perf en fonction de ses possibilités du jour et je crois que je ne suis pas mécontent de moi car j'aurais pu passer totalement à travers aujourd'hui et finalement je me suis battu et j'ai établi mon record sur le semi (pour la 5e fois cette année si g bien compté 1h49'10->1h40'17->1h36'29"->1h28'27"->1h26'39").

Félicitation aussi à tous les édaciens présents sur la course auj, certains ont souffert mais tous ont mouillé le maillot, bravo à eux!

ps : mci aux marathoniens d'Isigny et à Suzie

7 commentaires

Commentaire de vivi14 posté le 08-06-2008 à 20:22:00

encore une fois tu t'es défoncé,bravo pour ta tenacité et pour une cette nouvelle performance.bisous a mercredi et bonne récup.

Commentaire de la panthère posté le 08-06-2008 à 20:29:00

super!!!! t'as dû te faire des frayeurs en regardant ton chrono, mais tout s'est arrangé, ouf!!!!
tu n'aurais quand même pas abandonné, quand même!!!

Commentaire de guigui14 posté le 08-06-2008 à 20:54:00

il y a beaucoup qui voudrait avoir un jour sans comme çà!1h26!! tu vois pas la progression!! Le prochain semi tu feras 13 kms d'échauffement !!
A mercredi et repose toi bien.

Commentaire de val14 posté le 08-06-2008 à 21:14:00

bravo Willy !! bon chrono on a tous souffert !!! j'ai trouvé ton remede il te faut Suzie deva

Commentaire de hellaumax posté le 08-06-2008 à 21:15:00

ben chapeau pour ton jour sans... Ca me rassure de voir que même pour des gars comme toi, le début du parcours a été difficile. Mais, bon, j'étais 8mn derrière toi...
Amicalement

Commentaire de val14 posté le 08-06-2008 à 21:16:00

suite => il te faut Suzie devant toi apparement c'est ce qui te boost !!!! bisous a mercredi

Commentaire de co14 posté le 09-06-2008 à 18:05:00

bravo WILLY...Cette année tu as eu le dossard élite, l'année prochaine : le podium!!! pas tout la même année...C'est plus amusant...donc ça confirme ce que j'ai déjà dit à VAL, LES EDACIENS NOUS SOMMES VRAIMENT DES DURS A CUIRE!!! Repose toi bien et prépare bien ton déguisement pour les bistrots...JE VEUX VOIR PLEINS DE PHOTOS...BISES A MERCREDI JE VIENDRAI VOUS FAIRE UN PETIT COUCOU

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.18 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !