Récit de la course : Ultra Trail du Vercors 2018, par Leseb

L'auteur : Leseb

La course : Ultra Trail du Vercors

Date : 8/9/2018

Lieu : Villard De Lans (Isère)

Affichage : 257 vues

Distance : 25km

Matos : Superior

Objectif : Pas d'objectif

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

UTV relais 3... était ce bien raisonnable!

Une petite semaine après avoir bouclé l'Echappee Belle 85 (un peu de lecture par ici), me revoilà a épingler un dossard sur le relais 3 de l'UTV... Est ce bien raisonnable?

Oui mais voilà, je ne pouvais pas refuser:

- troisième année (après 2015 et 2016) que l'on fait cette course en relais à 4 avec les mêmes copains,

- l'UTV c'est une très belle orga, dans un massif que j'affectionne et où je traine souvent les baskets et les skis,

- l'UTV, c'est un peu une ambiance de rentrée et de vacances en même temps: la saison se termine, on prolonge un peu les vacances, on recommence à parler skis, projets pour l'année suivante,

- 25 km c'est court, ça passe tout seul,

- on a une dixième place à aller chercher (objectif annoncé et non encore réussi depuis 2015).

Me voilà donc, après les encouragements à St Nizier, à m'échauffer tranquillement autour de Lans en attendant mon relayeur. Après l'EB la semaine a été très light: un petit footing à la Bastille pour vérifier que les jambes marchaient encore et un petit tour un vélo pour décrasser tout ça. L'échauffement me le confirme, les jambes ont bien recupéré. Reste à voir le mental, parce que retourner au charbon si vite, ça risque de coincer un peu...

Pile poil dans les temps prévus, je vois mon relayeur en bas de la dernière montée sur Lans. On traverse la route ensemble, bip bip les dossards et c'est parti!

Niveau départ prudent, on repassera: on est trois dans la même foulée avec un dossard bleu autour de la taille, autant dire que la section de route va se faire à bonne allure! Petit virage a droite après le camping pour attaquer les petites bosses qui nous conduisent aux Blancs. Le rythme est toujours bien soutenu, et derrière je sens que ça souffle pas loin, personne ne craque! La première vraie montée du chemin des anciens marque une petite pause le temps de sortir les batons, mais s'enquille rapidement. Je connais le chemin et je sais que derrière on peut souffler un peu, j'en profite pour creuser un peu le trou. On débouche sur les pistes de fond de Lans pour attaquer un des très beaux sentiers du Vercors, le sentier Gobert. Le début ça grimpouille gentiment dans les rochers, c'est un peu technique, ensuite c'est une fantastique chevauchée en balcon, très roulante, agrémentée de quelques coups de culs, j'adore!

Je subirai ici mon seul dépassement, mais c'était beau propre: Nico Martin en personne, comme un avion! C'est juste beau à voir la facilité avec laquelle il me pose!

Je prend un pied terrible sur cette section, les jambes tournent toutes seules, je me régale du sentier et des paysages, les dépassements se font facilement avec les coureurs du long qui s'écartent gentiement. je sens bien que je suis un peu en sur régime vu la fatigue accumulée mais j'en profite!

J'arrive à Roybon en ayant doublé déjà quelques coureurs du 47 km, donne mon numéro de dossard et file... ha non, pas le droit, on m'annonce que j'en ai au moins pour 3h avant de rejoindre Corrençon et qu'il faut absolument que je fasse le plein des flasks... J'ai quasi rien bu et je sais bien que je vais pas mettre trois heures alors ça me saoule un peu, mais le monsieur est intransigeant... Je m'execute rapidement et un poil énervé repars en posant une petite mine dans la montée suivante... Bougon le Seb! La suite je connais moins mais j'en ai quand même parcouru quelques sections. Ca commence par une petite montée puis un long cheminement en traversée plutot roulant et assez valloné. Les points vues sont bien sympa et je vois au loin le col des Deux Soeurs, encore pas mal distant. Le traffic sur le sentier augmente et ça commence à devenir plus compliqué à dépasser, vu le terrain et l'étroitesse du sentier. Sous les arêtes du Gerbier, une petite descente nous fait entrer dans une section beaucoup plus minérale et complexe à courir avec de belles traversées de lapiaz et un peu de hors sentier. Les relances entre les parties courables et les endroits où c'est trop chaud commencent à bien m'entamer les jambes et ça décroche un peu côté mental... plus trop envie de me rentrer dedans! Une dernière bosse, un collu et on bascule côté Corrençon, avec un dernier tour de manège pour monter au pointage du dernier col. Pas mal de monde ici, et une bonne ambiance! La descente s'amorce sur les pistes caillouteuses en direction du lac artificiel de la station. La, je sens quand même que si les jambes tournaient bien en montée, les quadris ralent encore un peu quand la pente s'inverse... Après le lac, ça remonte franchement. c'est pas long, mais il commence à faire chaud et c'est sur une pistasse pas très glamour. Derrière, c'est pas mieux, je vois le balisage qui dévale au milieu des grosses pistes bien raides... Bon, au moins, ça ne trainera pas! Je fais une tentaive de débrancher le cerveau, mais je ne suis pas bien fluide... L'altitude décroit vite et j'arrive sur la longue piste horizontale du retour station. Je me doute qu'on va filer dans le single sur la gauche qui descend au clot de la Balme et guette les rubalises. Effectivement, après 500m, on tourne et ça devient tout de suite plus sympa! Mono trace ludique qui file en forêt, une petite remontée pour le plaisir et nous voilà au dessus de la falaise d'escalade. Le long de la corde, c'est un peu la débandade avec quelques coureurs qui bouchonnent. Je passe sur le côté, un dernier bout de foret et voilà mon relayeur suivant qui m'attend sur le sentier. On file ensemble en bas, un dernier sprint et bip bip, mission accomplie!

2h57 pour 25 km et 1400d+, c'est pas la folie mais ça me va bien pour une reprise!

Le temps de souffler, on file à Villards pour les encouragements avant de rejoindre Méaudre et de feter dignement notre 10ème place (on l'a eu!) avec la bière du Finisher et un extra issu de la boulangerie d'à côté (la tourte au bleu du Vercors... Hummm, un régal!).

Encore un chouette moment sur cet UTV avec les copains, ce format de course est vraiment au top pour se voir plein de fois dans la journée. Bravo à l'orga et aux bénévoles pour ces bons moments!

L'année prochaine? On revient bien sur!

 

3 commentaires

Commentaire de samontetro posté le 13-09-2018 à 14:10:54

Effectivement ça envoit du lourd et se faire déposer par Nicolas Martin c'est presque un honneur!
Désolé pour le côté insistant du ravito de Roybon, lors de notre précédent passage dans le clôt d'Aspres (en 2012) pas mal de coureurs s'étaient retrouvés en difficulté par manque d'eau, tête de course comprise!
Bravo! L'an prochain vous visez le top 5 ? Il suffira de prendre la foulée de Nicolas ;-)

Commentaire de Leseb posté le 13-09-2018 à 14:36:23

Je comprend bien pour Roybon, j'étais juste grognon parce que j'étais dans mon trip! Mais c'était effectivement raisonnable de contrôler tout ça, le chemin est long jusqu'au prochain point d'eau!
Pour prendre la foulée de Nico, je vais essayer les échasses... à moins que tu me prêtes tes grandes jambes!

Commentaire de Philippe8474 posté le 14-09-2018 à 09:18:13

Cet enchaînement! Bravo Seb!!!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.24 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !