Récit de la course : Les Arcades de l'Aqueduc - 22 km 2007, par Le_lombric

L'auteur : Le_lombric

La course : Les Arcades de l'Aqueduc - 22 km

Date : 9/4/2007

Lieu : Milly La Foret (Essonne)

Affichage : 1290 vues

Distance : 22km

Objectif : Se dépenser

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

8 autres récits :

Les Arcades en Chocolat

Lundi 09 avril – Les Arcades de l’Aqueduc

Euh le parcours est de 22km pas 21. Je dis ca... Je dis rien...

En ce beau lundi de Pâques, j’ai réussis à convaincre le Jey d’aller courir avec moi aux Arcades de l’Aqueduc dans la zolie forêt de fontainbleau.
Comme je suis sur Orléans pour le week end, Jey doit passer me prendre à 7h30.
7h30 je l’appel : T’es ou ? Je pars de chez mes parents.
Comme d’habitude ! Jey est la bourre ! :evil:
Résultat des courses la remonté sur Pithiviers et l’arrivé en forêt de fontainebleau se fait à la vitesse du TGV. Pas idéal pour digérer son petit déj.

Et dans la voiture qui me ballote, je sais déjà que je vais payer TOUS mes écarts alimentaires du week end. Le gigot, les gâteaux, les chocolats, la charcuterie et autres pâtés en croûte maison (miam) bref, un concentré de bonnes mauvaises choses depuis vendredi soir (et je passe sous silence mes trop nombreuses « dégustations » de jus de raisin vieillit en fut de chêne (hip !) et autres boissons d’origine écossaises. Bref niveau diététique on a vu mieux. Mais après tout ça aurait été un crime de se priver.

Et il a pas la grande forme le Bruno. Pas grave. On arrive à Milly. Prise des dossards. Echauffement minimaliste. Nombreux arrêts technique pour Jey.
Et on se retrouve sur la ligne de départ avec 241 autres coureurs. Il fait grand beau et la température est idéale. Un p’tit short et un p’tit débardeur feront largement l’affaire. Mais pour l’instant je suis pas dedans (je vais mettre 3-4km a me mettre dedans).

Objectif du jour : finir vers les 2h sans bobo.


Je laisse filer le Jey (on a pas le même niveau). Et je me cale sur mon train de sénateur proche de la retraite. Les deux premiers kilomètres sont sans aucun intérêt, en léger faux plat montant. Et je me rend compte que j’ai fais une erreur : c’est une course nature et j’ai mis des trails. Elles sont trop fermes pour les chemins. Je vais le payer pendant toute la course.
Le 3ème kilo nous emmène sur un chemin forestier sablonneux toujours en monté. Bien agréable. Pour vous donner une idée du parcours, c’est soit des chemins forestiers sablonneux, soit des sentiers monotrace entre bruyères et rochers. Le tout dans une bonne odeur d’humus et d’aiguilles de pins. Respirez !
Les 4 premiers kilomètres sont fait au alentour des 4’45, 4’50. Vers le 5ème : ravito. Deux verres d’eau (très froide) et me voilà repartis. Je suis tout seul et je vais encore me faire presque toute la course seul. Je suis maudit.
8ème kilomètre : Le gigot de la veille et le gâteau à la crème pâtissière font sentir leurs effets : Plus de jus. Je me fais prendre par 4-5 coureurs. ARGGG. J’ai déjà les jambes lourdes !
Arrivé au 10ème : Les 100 marches. Il s’agit d’un escalier assez abrupt en pierre. Rien de bien dur. Ca casse juste le rythme et fait prendre conscience que le chocolat en grand quantité n’est pas ton ami.
Sur le plateau je me fais doubler par un autre coureur ! Argg ! Mais dans la descente je le reprend (niark).
11ème, : 55’ cool je suis sur une base 1h50. Le coureur me rattrape et m’indique que j’ai mon lacet de défait. J’attend le ravito du 12ème pour le refaire.
Ravito : Quelques raisins, oranges, et deux vers d’eau. Je refais mon lacet et hop je suis repartis. Mais voilà les organisateurs ont eux l’excellente idée de mette tout de suite après le ravito une bonne cote (fini par votre serviteur en marchant). L’estomac en prend un coup. Et on repart dans une descente sur un petit sentier ou je me fais bien plaisir malgré mon absence de jambe. Bon je me foule la cheville mais rien de bien méchant. Mais c’est tout de même le kilomètre le plus long je mets 7’16 pour le passer ! :- (
Après le passage sous l’Aqueduc (Ah c’est ça l’aqueduc ?) Vers le 16ème je suis rattrapé par un coureur. Il me passe mais ne me prend que quelques mètres. Je me recolle à lui. Il voudrait connaître le temps. Je lui indique 1h31. Il force un peu. Je m’accroche. Peu de temps après le 17ème je prend le relais. Et à chaque kilomètre j’annonce le temps. Il veut finir en moins de 2h, ça tombe bien moi aussi. Au 19 ravito. On s’arrête. Il me dit : « un petit relais ? » Volontiers ! Surtout que nous avions pris un rythme qui me convenait et là j’ai vraiment les jambes coupées ! Peu avant le 20 je me rend compte que j’ai encore un lacet de défait. Nom de Diou ! Pas possible d’être aussi ***. Je m’arrête, le refais. Il m’a mis 50 mètres. Je sais que je ne pourrai pas les reprendre. – Moral down –
En on revient sur la partie finale qui est bitumée. Je suis vraiment pas en forme et cette partie me déprime. Dieu que je me traîne ! Pourtant ça descend mais j’ai plus de jus. Je mets presque 7’ sur le dernier kilomètre ! J’arrive sur le stade et enfin je termine en 1h56’50. Niark objectif atteind !
Jey est arrivé depuis 10’. Il est assez content de ça course. Tant mieux.
La prochaine est dans 3 semaines et je promet que je ferai attention à mon alimentation dans les jours qui précédent.

Bon globalement, c’est une course agréable. Bien organisée avec encore une fois un parcours vrai beau. Et je pense que les indications kilométriques étaient assez précises. Bref en dépit de ma petite forme (mais je peux m’en prendre qu’à moi), et bien j’ai bien profité.

3 commentaires

Commentaire de titifb posté le 10-04-2007 à 21:37:00

La prochaine fois, pense à faire UN DOUBLE NOEUD aux lacets de tes chaussures : erreur de débutant, comme on dit chez nous ! Sinon, avec la diététique irréprochable que tu sembles avoir suivi ces jours derniers, tu ne t'en tires pas trop mal côté chrono !
Bonne chance pour ta prochaine course !

Commentaire de NoNo l'esc@rgot posté le 13-04-2007 à 13:06:00

Bravo pour le chrono - quand même - pour quelqu'un de pas en forme...!
Et merci pour le récit, très "nature", très drôle !

NoNo_l'escargot_du_Revermont (quoi ? 7mn/km, c'est bien, nan ?)

Commentaire de gdraid posté le 16-04-2007 à 12:19:00

Bon récit, j'ai aimé !
NoNo l'escargot a raison, 7mn au km c'est bien sur ce parcours méchant du massif des 3 Pignons, mais Le_lombric pourrait faire mieux, par la technique des doubles noeuds, comme le suggère très justement titifb.
JC

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.18 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !