Récit de la course : Ultra Trail 100 Drômois 2007, par Khanardô

L'auteur : Khanardô

La course : Ultra Trail 100 Drômois

Date : 12/5/2007

Lieu : Crest (Drôme)

Affichage : 3162 vues

Distance : 100km

Objectif : Terminer

24 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

64 autres récits :

La grande aventure des Coureurs du Vent


Dans son tipi, Petit Canard est impatient. Il est impatient car très bientôt il sera enfin un vrai guerrier. Lui et d’autres petits indiens vont passer l’épreuve du Grand Voyage qui, s’ils la réussissent, les fera devenir des Coureurs du Vent.Bientôt ce sera le grand jour, ils vont dialoguer avec les Esprits ; tous les Coureurs du Vent qui les ont précédés seront aussi là, à côté d’eux. Petit Canard n’a plus peur, il a seulement hâte que cela commence.Ce soir il rencontre Petit Tonnerre. Petit Tonnerre est courageux, il est aussi très chargé. Dans les sacs qu’il a préparé pour l’Epreuve il apporte de la nourriture, beaucoup de nourriture. Petit Tonnerre est un goulu qui n’aime pas le poisson et préfère engouffrer des œufs par paquets de 4. Il prépare aussi un curieux gâteau, qui chauffe très fort l’intérieur du ventre. Petit Canard, lui, préfère le jambon cru et du pain, beaucoup de pain, avec du chocolat.

 

 

Petit Canard regarde Petit Tonnerre préparer son sac, et il commence à penser que, peut-être, il s’est moins bien préparé pour l’Epreuve du lendemain. Mais il est trop tard pour y penser. Même dans la Grande Ville, les sorciers d’Hin Ter Spört n’ont plus de bouteille qui rend fort à lui vendre. Il faudra qu’il se débrouille avec sa gourde Hé Vian, comme d’habitude…

 

Maintenant Petit Tonnerre joue avec les enfants de Petit Canard. Car Petit Canard a des enfants ; c’est possible d’en avoir même si on n’est pas encore Coureur du Vent. Petit Tonnerre, lui, est presque encore un enfant, mais il ne le sait pas. Il est prêt pour le Grand Voyage, il est déjà presque devenu un guerrier… Petit Canard connaît le sorcier qui a préparé Petit Tonnerre, il l’a rencontré sur une grande montagne il y a quelques lunes. Ce sorcier qui a préparé Petit Tonnerre se nomme Rai Hd’ëür, ce qui signifie «Le vieil homme qui n’est pas vieux».

 

 

 

Petit Canard a donc rencontré Petit Tonnerre à sa sortie du Cheval de Fer ; avec tous ses gros sacs et ses bâtons de guerre, Petit Tonnerre ressemble vraiment à un guerrier. Ils ont voyagé jusqu’au tipi de Petit Canard, ils ont mangé et se sont couché. Ce soir Petit Canard ne dort pas à côté de Très Jolie, sa compagne. Il faut qu’il dorme bien et ne la gêne pas lorsqu’il se lèvera très tôt pour enfiler ses habits de guerrier et mettre ses peintures de guerre.Il va mettre des peintures de guerre sur ses jambes, mais aussi sur ses fesses et ses bras. La peinture sur ses fesses fera beaucoup rire Petit Tonnerre…

 

Il va manger du riz, beaucoup de riz cette nuit, et Petit Tonnerre va engloutir son drôle de gâteau avec des œufs et des pommes de terre. 

 

Ils partent vers le lieu de l’épreuve, où ils retrouvent d’autres petits indiens, mais aussi des Grands Frères qui vont les guider et les accompagner pour leur passage à l’état de Coureur du Vent : Hé M’Eë, Loh Loh, Pa-Trïk, Toh-Nio ainsi qu’une Grande Sœur qui était il n’y a pas si longtemps dans le Désert, de l’autre côté de la Grande Mer… Pour cela elle s’appelle Dé-Sërt-H’euze, ce qui signifie «Celle qui habite de petites montagnes mais qui va dans le grand désert» 

 

 

 

Petit Canard est très impressionné, il regarde Petit Tonnerre qui lui semble de mieux en mieux préparé, et tous ces petits indiens qui vont s’élancer. Combien arriveront au bout de l’Epreuve ? 

 

Ils rencontrent un indien qui les connaît mais qu’ils ne connaissent pas. Petit Canard et Petit Tonnerre seraient-ils déjà célèbres ? Cet indien connaît leur tam tam géant , Ki Kou Rou, grâce auquel toute leur tribu communique. Petit Canard et Petit Tonnerre demandent à ce petit indien de les rejoindre sur leur tam tam ! 

 

La sœur de Petit Canard et son compagnon sont là eux aussi ! 

 

Puis le shaman leur explique à tous comment va se passer l’Epreuve. Ce shaman est un sorcier très célèbre, son nom est J’ Hak, ce qui signifie «Celui qui court plus vite que le vent quand il vient du Nord»

Tous les indiens ont maintenant pris leurs bâtons de guerriers et mis une drôle de torche sur leur tête pour éclairer leur chemin, car le coq n’a pas encore chanté, il fait nuit et les Esprits de la nuit rôdent encore : Schu’ ute et son frère Hen-torse vont les guetter tout du long… Puis viendra le Frère Soleil qui tentera de les brûler, et peut-être même Sœur Nuit reviendra-t’elle pour leur tendre à nouveau ses pièges. L’Epreuve est longue, très longue et tous n’arriveront pas… 

 

Petit Canard part le dernier en compagnie de Petit Tonnerre. Pour le moment ils marchent doucement et ne courent que si le chemin descend ! Petit Canard ne voudrait pas que Petit Tonnerre s’ennuie en sa compagnie, mais Petit Tonnerre semble être content de voyager doucement. 

 

Au début le voyage est facile, et les indiens trouvent toutes les marques du chemin. 

 

 

 

Mais bientôt, après l’arrivée de Frère Soleil, les marques disparaissent ! Il faut chercher, et chercher encore !

La tribu des Gro Kho Nar est passée par là et a fait disparaitre le chemin. L’Epreuve devient plus difficile, il ne faut pas se perdre. Le Grand Frère Loh Loh ne pourra plus continuer, il est tout seul, le shaman lui demande de s’arrêter. Heureusement qu’il est déjà Coureur du Vent, mais il devra revenir passer cette Epreuve un jour...

 

 

 

Petit Canard et Petit Tonnerre sont toujours ensemble, et par chance ils ne se sont pas perdus. Le soleil est déjà haut dans le ciel, alors ils marchent, ils courent, ils mangent et boivent aussi. Les sorciers les aident en leurs donnant de l’eau et de la nourriture. Ils envoient des messages avec leurs tam tam à leurs amis et aux frères et sœurs Coureurs du Vent qui les soutiennent dans leur Epreuve. Ce soir, ils seront des guerriers, ils n’en doutent plus. 

 

Déjà, ils ne sont plus les derniers, d’autres petits indiens ont abandonné, ils en ont doublé aussi. Mais cela importe peu. Le Grand Esprit se moque de classer les Coureurs du Vent. Tout ce qui importe est d’arriver cette nuit au terme de l’Epreuve. Alors Petit Canard et Petit Tonnerre demeurent prudents. 

 

Ils rencontrent M’Ay, avec qui ils parlent. Elle mangera demain avec eux, au banquet de la Victoire ; Petit Canard tuera pour elle des So-Sis et des mères Gëz, afin que le banquet soit réussi, en compagnie de tous les amis. Ils feront aussi un feu et boiront de l’eau de feu, qui chauffera leur ventre et leur donnera du bonheur dans la tête ! M’Ay est une sœur très brave, qui a déjà rencontré des Coureurs du Vent. Elle leur parle de Së Dr’Ic et de Kar-L’Hib, Petit Canard est très admiratif, il le serait encore plus s’il savait que M’Ay finira l’Epreuve toute seule, dans la nuit hostile, sans craindre les sangliers effrayants du Bout du Chemin… ! 

 

Frère Soleil a maintenant beaucoup voyagé dans le Ciel. Petit Canard se fatigue et une jambe lui fait mal. Petit Tonnerre l’a quitté car il est mieux préparé et marche maintenant plus vite que lui. Quand Petit Canard le retrouve au Village, sous le grand tipi des sorciers, Petit Tonnerre repart déjà. Petit Tonnerre est déjà devenu Coureur du Vent, Petit Canard le sait bien. Alors il lui souhaite bonne chance et il le regarde partir avec ses deux grands bâtons de guerrier. Quant à lui, Petit Canard se demande s’il va continuer, car il a très mal à sa jambe. Il sait que la nuit sera là bientôt, avec tous ses pièges…

 

Mais sa sœur est là aussi, et il pense à tous ces Guerriers et Guerrières qu’il ne doit pas décevoir. Il pense très fort à ceux qu’il aime et qui croient en lui. L’Homme Médecine a terminé de soigner sa jambe, alors Petit Canard se redresse, lui aussi va devenir un guerrier, cela suffit de gémir comme une vieille femme ! Il soignera sa jambe plus tard, maintenant il faut terminer l’Epreuve !

 

Déjà la Grande Montagne est gravie, et Petit Canard va mieux. Sa sœur est malade, il l’aide, il mange, il boit... Les démons s’éloignent. Sa sœur est en train elle aussi de devenir une Coureuse du Vent. Ils sont forts, il n’ont jamais été aussi vivants.

 

Petit Canard frappe sur son tam tam pour prévenir Petit Tonnerre qu’il est reparti et que bientôt ils se retrouveront. Petit Tonnerre est loin devant maintenant, il est heureux de finir l’Epreuve bientôt. Il reste à Petit Canard une partie difficile sur un chemin de montagne peuplé de démons et d’esprits maléfiques. Sa sœur tombe, Petit Canard tombe, Xa’V tombe…Xa’V est le compagnon de la sœur de Petit Canard. Xa’V est fort, il pourrait aller plus vite, mais ils restent tous les trois ensemble, jusqu’au bout. Ils arrivent au milieu de la nuit, J’ Hak est encore là. Ils sont félicités, on leur donne à manger de la soupe, ils la dévorent. Petit Tonnerre qui est un glouton en mange encore avec eux. Leurs yeux brillent et leurs langues parlent !M’Ay arrive à son tour, ce soir ils deviennent tous des Coureurs du Vent !

Pa-Trïk leur a laissé un message, il est arrivé depuis bien longtemps. Pa-Trïk est un Coureur du Vent depuis longtemps déjà, c’est un très grand Guerrier que même les sangliers n’effraient pas ! 

 

Ils vont se coucher dans le tipi de Petit Canard. Petit Canard est fatigué mais il ne trouve pas le sommeil. Il pense à toutes ces épreuves qu’il doit maintenant passer, dans les grandes montagnes, dans le désert…

Et le lendemain matin, les nouveaux Guerriers et Guerrières sont acclamés et félicités par J’ Hak et tous les autres sorciers de la course !

 

 

 

 

 

 

 

Une très belle guerrière d'une autre tribu donne même le baiser de la paix à Petit Tonnerre ! 

 

 

 

Nïk Nïk remet à Petit Tonnerre les coiffures de Guerriers pour Petit Tonnerre et Petit Canard ! 

 

 

 

Puis Loh Loh arrive, et tous rentrent au tipi pour manger, boire et fêter cette Epreuve comme il se doit.

 

 

Rho-Dô dont le tipi est voisin de celui de Petit Canard les rejoint aussi. Des signaux de fumée sont envoyés à toutes la tribu, le tam tam géant bourdonne d’activité. Ils sont les héros du jour, ils sont heureux. Petit Canard serait-il le plus heureux de tous ?

 

24 commentaires

Commentaire de taz28 posté le 16-05-2007 à 22:40:00

Quelle originalité dans ton récit petit Canard !!!
Bravo à toi coureur du vent ou d'ailleurs...
Bisous
Taz

Commentaire de lolo' posté le 16-05-2007 à 22:53:00

Bravo pour le Cr grand Chef !!!

Commentaire de L'Castor Junior posté le 16-05-2007 à 22:55:00

Së Dr’Ic a lu l'histoire de Petit Canard, et il a beaucoup aimé.
Së Dr’Ic est d'ailleurs surpris de voir Petit Tonnerre aussi mince.
La dernière fois qu'il a vu Petit Tonnerre, Petit Tonnerre semblait plus petit et plus costaud. Petit Tonnerre s'est affûté apparemment, et il court maintenant plus vite.
Së Dr’Ic maintenant a envie de partager le calumet de la paix avec Petit Canard dans ses terres, qu'il sait arides, ardues mais belles aussi.
Së Dr’Ic trouve tout de même plus facile, mais ô combien moins joli, de courir autant de lieues sur un terrain plat et en boucle, que dans les hautes montagnes de J' Hak.
Së Dr’Ic est donc vraiment admiratif de toute la tribu de Petit Canard, et le remercie pour cette belle histoire.

Commentaire de béné38 posté le 16-05-2007 à 23:14:00

Bravo pour ce beau récit Ô grand chef !!
J'ai beaucoup ri en le lisant. Mais j'admire beaucoup votre grande bataille à tous.
Félicitations pour être devenu un grand coureur du vent !
A bientôt sur une autre épreuve.
Béné38

Commentaire de titifb posté le 16-05-2007 à 23:24:00

Ah, enfin ton CR est arrivé !!! Bravo Monsieur Khanardô pour ce CR original. Toi, tu n'auras pas besoin de vaincre...le signe indien !
J'espère que tu n'as pas laissé trop de plumes dans l'aventure !
A bientôt de te connaître Khanardô.

Commentaire de thunder posté le 16-05-2007 à 23:30:00

De l'humour et de grosses émotions qui reviennent. A la lecture de ton CR, quelques larmes ont coulé

Commentaire de agnès78 posté le 17-05-2007 à 00:45:00

MA-GNI-FI-QUE!!!
Merci du fond du coeur pour ce voyage au pays des coureurs du Vent...
beaucoup d'émotion, beaucoup d'humour et beaucoup d'amitié!
Que demander de plus???
MERCI
gros poutoux
agnès

Commentaire de rapace74 posté le 17-05-2007 à 03:33:00

superbe recit grand manitou!!! qui donne envie de participer a cette tres belle course

comme dit cedric oui petit tonnerre c'est affuté le bougre!!!!

encore bravo pour ta superbe course en famille en plus !!! que demande le peuple!!!

manu

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 17-05-2007 à 06:48:00

Toi grand guerrier. Moi ébahi par exploit.
Lutin qui fait des signaux de fumée

Commentaire de gdraid posté le 17-05-2007 à 09:38:00

Récit très drôle et très sympa, pour une épreuve aussi difficile Khanardô !
Photos des uns et des autres, qui montrent bien que tous, vous étiez de fabuleux coureurs.
Félicitations Khanardô.
JC

Commentaire de may posté le 17-05-2007 à 12:27:00

Alain,
merci pour ton récit très original, tellement mignon et drôle, du coup, je ne sais pô quoi dire..... les mots me manquent...
heureuse de vous avoir tous rencontrés
May_chaussette_béate....

Commentaire de samontetro posté le 17-05-2007 à 13:18:00

Quel récit courreur du vent! Et quelle belle aventure! Je suis vraiment heureux que vous ayez vaincu la grande montagne. Seulement attention maintenant, qui a semé le vent récoltera la tempête qui risque d'emmener Petit Canard vers des montagnes encore plus grandes à vaincre! Comme disait un très vieux chanteur, écoute la réponse dans le vent... et va!

Commentaire de le_kéké posté le 17-05-2007 à 13:28:00

Moi apprenti guerrier suis très impressionné par le grand voyage de petit canard. Jeune guerrier pin-se- ton serait très flatté de partager calumet de la paix et eau de feu avec celui qui a fait le grand saut intérieur.

Bon vent à toi et que les esprits te restent bienveillants

Commentaire de Tortue géniale posté le 18-05-2007 à 09:00:00

Du bonheur petit canard, du bonheur !!! un CR comme je les aime sur un thème bien sympatique. Sache que le paladin aimant l'eau qui mousse est fermement décidé à devenir un coureur du vent dans quelques temps ...
Hug !

Commentaire de Say posté le 18-05-2007 à 11:14:00

Que de visages connus sur tes photos! par contre, je suis déçu : Julie n'a pas mis les trabucco! :-)

A bientôt Alain et merci pour ton récit

Coli

Commentaire de raideur69 posté le 18-05-2007 à 17:05:00

Bravo!!!!Alain!! merci pour "le vieil homme qui n'est pas vieux"j'aime!!!!!super ton CR et photos.
A+ et bravo.

Commentaire de djemjy posté le 19-05-2007 à 19:05:00

Assurément le meilleur CR que j'ai lu depuis longtemps.
C'est un CR qui crée des vocations un peu comme ceux de C. Scifo.
merci

Commentaire de chtigrincheux posté le 19-05-2007 à 19:50:00

Une petite place SVP pour un délire
Merci pour se moment d'évasion ,plein d'horizon nouveau .D'une grande originalité ,rien qu'en "mattant" les photos on est plongé dans le baim .

Hugggg que la paix soit sous ton "teepe" que la terre soit fertile sous tes "mocassins " et plein de petit "papoos" autour.

Commentaire de Baobab posté le 20-05-2007 à 15:11:00

Salut Petit-Canard

Il est très beau ton Cr. Il coule comme un ruisseau frais au milieu de gorges tannées par le soleil.
Belle écriture, photos variées, course réussie. C'est du tout bon.

Bonne continuation.

Commentaire de nicnic38 posté le 22-05-2007 à 13:41:00

Petit canard est devenu un grand guerrier...

Il sera conteur dans la tribu des Kikous lors des grands rassemblements!!

Super CR...

a bientot au Pic!

Commentaire de hemerodrome posté le 29-06-2007 à 15:17:00

bravo pour ton récit,
et bravo pour cette course de folie....

Commentaire de totote01 posté le 04-07-2007 à 17:45:00

plein d'originalité de fantaisie et de fraîcheur ce CR!!!!
bravo pour ta course et à bientôt dans ton tipi ardéchois pour rencontrer la tribu des KI KOU REUR
totote_squaw_admirative

Commentaire de Say posté le 11-07-2007 à 10:30:00

Hugh!!!

Petit Coli dire à petits Canard et Tonnerre que bien rigoler en lisant récit depuis son tipi sous la pluie.

A bientôt (3 lunes?), pour réunion des braves! :-))

Commentaire de bibiche posté le 16-05-2008 à 17:56:00

salut alain

je viens de lire ton cr
jolie mise en scène
bravo d'avoir réédité l'aventure
je te ferais signe quand je repasserai dans le coin
en espérant discuter un peu plus

au plaisir

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.18 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !