Récit de la course : Le Tour des Glaciers de la Vanoise 2007, par lechamois

L'auteur : lechamois

La course : Le Tour des Glaciers de la Vanoise

Date : 1/7/2007

Lieu : Pralognan La Vanoise (Savoie)

Affichage : 1733 vues

Distance : 72km

Objectif : Pas d'objectif

7 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

91 autres récits :

Un Chamois au TGV

 Salut à tous,

3h45 j'ouvre un oeil, je me lève et comme prévu je me dirige droit sur la fenêtre et.il ne pleut pas donc dans 1h15 je serai dans la course pour tenter de boucler le TGV.

Une préparation complètement atypique au regard de l'objectif TGV puisque toute ma première partie de saison a été axée sur le rapide (10 kms) en dehors d'un petit trail à Monistrol début mars et du Trail des 3 dents il y a 3 semaines dans le Pilat avec mon pote le Lapinos. Donc au moins une séance de frac par semaine avec ces derniers temps pas mal de 30''-30'' ou de 40''-30''. Par conséquent je pars un peu dans l'inconnu en espérant que l'absence de sorties longues ne se paiera pas cash sur la fin.

Nous voilà sur la ligne de départ où je croise pas mal de kikoureurs et les zanimos motivés habituels (Toutou, Gégé, l'Blueb, l'Dingo, la Tortue, le Lapouneur, Le Castor, le Troll, le Boeuf et enfin la Souris en promenade nocturne). Certains d'entre eux sont les coupables de ma présence ici !! Il manque juste mes deux potes le Lapinos et le Zèbre et j'ai une pensée pour eux....enfoirés de lâcheurs !!!

5h01 Pan le départ est donné j'ai juste pris mon petit Camelback (1,5 l) avec de la grenadine (eh oui AUCUN risque) sur lequel j'ai accroché un sachet avec un maillot manches courtes s'il fait chaud dans la journée. Dans ma petite pochette 4 pâtes de fruits énergétiques, 3 tubes de gel et un sifflet en cas de coup dur.

Première grimpette vers le col de la Vanoise via le fameux lac des vaches. Début de la bosse en nocturne mais pas de pb ça roule. Sommet atteint en 1h22 un gars me dit que je dois être aux alentours de la 75ème place.mais sincèrement pour moi l'objectif pour l'instant n'est pas la place mais surtout terminer !!!

Je continue donc tranquillement, comme me l'a dit mon Lapinos je mange et je bois de façon TRES régulière pour éviter les crampes et le coup de fringale. Par ailleurs je ne tape pas dedans et reste très très cool sur mon rythme si cool qu'au 12ème kms je trébuche sur un caillou et paf explosé sur les rochers. Ma main droite pisse le sang, le genou un peu touché mais visiblement rien de méchant et un peu mal à une cote. Toutefois, pendant 1h je suis persuadé que ma main a quelque chose de cassé car elle a doublé de volume et me fait drôlement mal. Mais ça passe puis désenfle et je bouge les doigts. Arrivé au refuge de l'Arpont (3h02, je me lave la main et finalement plus de peur que de mal. Je discute deux secondes avec Pierre un gars de kikourou qui a une méthode bien particulière d'observer les paysages (Private joke).

C'est reparti pour une joli grimpette et là les gars autour de moi n'ont certainement pas compris quand je me suis mis à sourire voire à rire en faisant fuir les mouches qui venaient m'importuner.mais je pense au Zèbre lors du grand Duc (col du coq exactement) qui insultait les mouches du mot adopté par Devedjian (Sal----s).

Je continue en faisant le constat suivant, je me fait un peu moins doublé en cote qu'avant, et surtout dès que c'est plat ou que ça descend je ne me fait pas doubler une seule fois et surtout je remonte pas mal de gars. Je pense que la vitesse travaillée pour le court paye et que mon rythme en endurance est plus élevé que les gars qui sont au même niveau dans la course que moi.

Arrivée au refuge du Plan sec.joli paysage et quelques gars assis tétanisés avec une couverture sur le dos. De façon assez étonnante depuis le début pas de coup de moins bien, mais je reste hyper cool et évite toujours de me mettre dans le rouge. J'ai beau me retourner dans les cotes je vois pas le Troll et vu le nombre de descente et de plat depuis le début il doit pas être devant, j'espère que ça roule pour lui, mais s'il veut sa revanche du Vulcain il va falloir qu'il se bouge car je suis plutôt bien !!!!

Arrivée au refuge de l'Orgère 7h36' de course, toujours rien a signaler ça roule mais là j'attaque le dessert et je me souviens du conseil du toutou la veille « Fais gaffe il est drôlement long ce col et la fin très difficile ». L'enfoiré j'ai eu l'impression de commencer par la fin le début du col est raidos et pour la première fois j'ai mal aux pattes et l'impression de ne pas avancer. Ensuite la montée est moins raide avant d'arriver au dernier morceau dans la neige avec une corde de sécurité. Yessss c'est terminé plus de grosse cote donc maintenant je vais pouvoir lâcher tout. Ben non car la première partie de la descente est dans la neige et pas possible de vraiment tout donner donc prudence jusqu'au refuge du 60ème où je retrouve la Souris Ray et Patou. Deux verres de Coca, des encouragements qui motivent, je regarde ma montre 9h48 de course. Je me souviens du briefing et du gars hier soir qui annonçait que les premiers mettaient moins d'1h donc pourquoi pas visser un TGV en moins de 11h ?????

J'attaque une descente a fond, j'ai pas mal aux jambes et je peux donc attaquer sans souci, je remonte un, puis deux, puis trois gars, et là je vois deux types devant, et plus je m'approche plus je me dis que je connaît celui en orange. Benoit Laval Himself !!! avec Michel Cercueil juste deux mots à Benoit pour lui dire avec un grand sourire que c'est pas tous les jours que je le reprendrais à 6 bornes de l'arrivée avec Michel !!! (Bon OK il a gagné la Transacq il y a 15 jours et il est donc en récup.et en toute modestie je ne suis pas dans la même cours !!!).

Je continue à dévaler le nez sur le chemin et sur mon forunner avec pour objectif les moins de 11h. La vache deux petits coups de culs a quelques kms de l'arrivée mais pas grave je fonce (les deux derniers kms en 4'41'' et 4'36'') je remonte un septième gars à 50m de la ligne en étant bien à l'aise.

Voilà je passe la ligne en 10h58'30'' Yessssssssssssssssssssssssssssss

45ème et 18ème V1 je suis super content car vraiment je restais sur un Grand Duc génial (moment sympa avec le rayé) mais un échec pour moi car mauvais choix de boisson.

Ma petite femme me retrouve avec les enfants. Ce qui est géant c'est que je ne suis pas explosé et que je n'ai pas vraiment souffert si ce n'est d'avoir souvent couru seul.en clair : le Lapinos et le Rayé vous auriez pu venir.

Un petit massage par les jeunes kinés de Grenoble fait du bien.

Encore merci à tous les sourires croisés lors de ce we, je n'ai pas particulièrement souffert (euhhh sauf le lundi matin pour aller bosser!) mais je ne pense pas me convertir de si tôt à ces grandes courses que sont l'Ultra. Enfin merci aussi aux anciens du zoo pour m'avoir rassuré et encouragé à vaincre ma crainte face au défi du TGV.

Dernier remerciements à la pluie d'avoir attendu que je passe la ligne pour venir et surtout qui ne s'est pas manifestée le matin et m'a donc donné le feu vert pour prendre le départ.

Et vraiment la Vanoise est magnifique avec des paysages grandioses alors n'hésitez pas faites le TGV.en 3 jours avec sac à dos et nuit en refuge ;-)))))

Le_chamois_content_de_l'avoir_fait

PS Merci davoir lu jusqu'au bout ;-)

__,_._,___

7 commentaires

Commentaire de lolo' posté le 11-07-2007 à 23:51:00

Belle perf le Chamois !

Es-tu vraiment sur de ne pas prendre gout à l'ivresse du grand fond ????

Commentaire de Say posté le 11-07-2007 à 23:55:00

Ne jamais dire jamais! En tout cas, comme dirait une personne que tu as rencontrée la veille, la VMA est la clef de voûte du coureur et tu l'as brillament illustré.

Bravo, merci pour ton cr et à une prochaine fois sur du plus court?

Coli

Commentaire de akunamatata posté le 12-07-2007 à 08:34:00

c'est pas bien de cafter sur Kafta ;)))

Commentaire de l'ourson posté le 12-07-2007 à 11:53:00

Bravo l'Chamois, tu fais (encore) honneur au Zoo ;-) J'ai bien noté ta prépa avec VMA et absence de SL!!... J'aurais fait tout le contraire;-) Au plaisir de te serrer la paluche à une autre occasion car sur ce coup là j'ai été p....e b..e ;-)) oup's! désolé :-))

Commentaire de gdraid posté le 12-07-2007 à 14:58:00

Merci pour ce bon CR, lechamois.
Bravo et félicitations pour la préparation, la gestion, et la belle réussite de ta course.
JC

Commentaire de bigout66 posté le 16-07-2007 à 12:10:00

Salut lechamois,

felicitation pour avoir terminer une course qui me fait peur rien que par le dénivelé et la distance.
Tu finis dans un très bon temps et à assez frais en plus, c'est vraiment impressionnant.
En tout cas tous vos Cr me donnent envie de faire un jour cette course.

@ ;-)

Commentaire de agnès78 posté le 18-07-2007 à 05:52:00

BRAVO pour cette très belle course et un grand MERCI pour ton récit!
J'ai été très contente de te rencontrer à cette occasion et d'échanger sur l'entrainement
Bonne récup et à très bientôt
gros poutoux
agnès

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.17 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !