Récit de la course : La Course de la Vallée de l'Espoir 2007, par Say

L'auteur : Say

La course : La Course de la Vallée de l'Espoir

Date : 18/11/2007

Lieu : Meudon (Hauts-de-Seine)

Affichage : 2249 vues

Distance : 10km

Objectif : Pas d'objectif

18 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

2 autres récits :

Ma première course avec Dunes

Le rendez vous était donné ce dimanche matin à la Terrasse de l'Observatoire de Meudon pour la Course de la Vallée de l'Espoir. Ils étaient là, riant, joyeux bien que transis de froids. Les enfants n'étaient pas encore arrivés et c'est un moment un peu entre chien et loup où on se demande si c'est une course classique que l'on va disputer ou un moment autre.

On en profite pour se mettre en tenue.

On s'équipe en quittant à regret nos survêtements!

Je retrouve un kikoureur, sylvain_pva. Vous vous souvenez, un des organisateurs de Paris Versailles? Il est coureur chez Dunes aussi et sera à la Corrida d'Issy. Un homme discret, avec un beau recul sur les choses, et très agréable. En plus, il a la particularité en ce matin glacial (-3°C) d'être venu en short et tshirt! Nous seront plus de 600 coureurs sur cette course qui entre en collision avec le prestigieux semi marathon de Boulogne. Autant dire que les coureurs venus là avaient fait un choix et le speaker ne manque pas de les remercier.

Les rêveries ne durent pas car le camion tranportant les joëlettes arrive. Là telle une mécanique parfaitement huilée, les chefs d'équipe s'emparent de celles ci qu'il va falloir monter.


Là c'est la notre après 30 secondes de manipulation par les mains expertes de Gilles (Alias Cours Forrest  sur Kikourou, souriez, vous êtes cernés) :



Il m'aurait fallut 50 fois plus de temps et encore...

J'ai encore à apprendre mais le résultat à 2 paires de mains a tout de même fière allure :

Le baquet de Schumacher!

C'est donc sur ce type de joëlette conçue à l'origine pour la haute montagne que les enfants (5 au départ aujourd'hui) vont participer à la course. Justement, les voici accompagnés de leurs parents. Certains sont un peu inquiets en raison du froid et du vent glacial qui balaie le pateau. Et même si les coureurs de Dunes sont d'un abord très facile et chaleureux, ils restent des inconnus malgré tout et ça doit être un peu angoissant de nous confier leurs enfants.

 
Heureusement, les "anciens" (Salut André, fondateur de Dunes, sur la photo en dessous) de Dunes veillent et partent à leur rencontre, discutant dans les voitures pour leur expliquer le programme, leur présenter les équipiers du jour et pour recueillir ce qui nous "booste grave" : le rire des enfants!

André, fondateur de Dunes

On aurait pu s'attendre à du fatalisme, de l'émotion facile de condescendance, mais il n'en est rien. Il se dégage de ces enfants une force, une vie, une détermination à ne pas lâcher qui se communique partout autour d'eux.
Ils sont heureux de venir là, au milieu des Dunes. Il n'y a plus d'handicap, ils feront la course, auront un dossard, une puce pour gérer leur classement. Et mieux : le Lions Club a très bien fait les choses et chacun repartira avec une médaille gravée à son nom pour pouvoir se rappeler ensuite de ce moment. Gilles a les doigts congelés et m'indique de mettre la puce de Camille sur ma running. Là je suis aux anges. Je fais un clin d'oeil à la petite et je lui explique ainsi qu'à ses parents qu'elle va avoir droit à son classement comme tout le monde.
Elle crie "yeoooohh"! Là ça y est, on est dans l'ambiance.

Natacha et Gilles effectuent le transfert de Camille de son fauteuil à la Joëlette.  C'est un  acte très technique qui nécessite à la fois de la force mais surtout de la maîtrise. Je les laisse donc faire...

Natacha et Gilles qui transfèrent Camille sur la joëlette

 

Nous sommes prêts pour le départ.
Prête, archi prête!

En réalité, je ne suis pas bien du tout physiquement. J'ai cumulé préparation lourde pour la Saintélyon (surentrainement néfaste), vaccination pour la grippe et don du sang la semaine précédente et je suis exténué dès les premières foulées. Cette semaine, le dernier footing que j'ai effectué a été un calvaire : à 8,5Km/h, mon cardio indiquait que j'étais au seuil! Alors qu'il est plutôt à 13,5 en temps normal. Mais qu'est ce que mes petits bobos par rapport à tout ça? Rien.

 

 
Je sais, je n'aurais pas dû venir, mais je ne pouvais pas repousser une nouvelle fois. Alors j'ai essayé, j'ai tenté de tenir mon rôle dans l'équipe composé de Gilles, Natacha et de 3 coureurs de Dassault Sport. Mais peine perdue, à peine 2Km après le départ, je suis contraint à l'arrêt.
Hypothermie? Hypoglycémie? Un peu de tout. Je laisse filer à regret la joëlette. Gilles me confie à Un joggeur pour qu'il me ramène à l'assistance médicale. Je décline l'offre car je n'ai qu'une idée en tête : avaler ma pate d'amande, boire une gorgée d'eau pour pouvoir reprendre un peu de forces et finir la course avec Camille dont je suis dépositaire de la puce chronométrique et les autres coureurs.

 

Alors je me remets à trottiner dans l'autre sens de la boucle, vers l'arrivée, seul, en faisant des aller retour entre la finish line et le point où je pense les rejoindre. Il m'est impératif de garder un minimum d'efforts physique pour ne pas me refroidir à nouveau. J'y parviens tant bien que mal. Le passage du premier de la course me fait quasiment sursauter : c'est comme si un avion de chasse passait à côté de moi! C'est bon, dans 15-20' d'après mes calculs, la joëlette sera en vue. Et les voilà effectivement qui arrivent. Gilles me dit de prendre le poste devant, qui est la position la plus confortable dans le tandem.

 

Et puis comme ça, c'est bien Camille qui sera enregistrée en tête à l'arrivée. Nous rejoignons deux autres joëlettes qui se sont arrêtée à 100 mètres de l'arrivée pour que les enfants puissent finir la course en marchant. On les rattrape, poussés par notre équipière de choc qui nous crie des "aaaalllllllleeezzzz!!!!". On doit nous entendre au pôle Nord :-) Je suis de nouveau à la limite de l'épuisement mais je m'en fiche, je ne cours pas pour moi cette fois ci.

On franchit la ligne sous les ovations des autres coureurs et des spectateurs ayant bravé le froid. Un superbe moment, un moment d'éternité où on ne se pose pas de question : on est heureux d'avoir couru avec ces enfants, c'est simple et c'est tout.

Je participe au repliage de notre joëlette. Gilles a été un si bon professeur que je vais même  aider 2 autres coureurs avec la leur. Ils m'ont pris pour un ancien? Naaan? Il ne manquerait plus que je me laisse pousser la moustache!

13h, il est l'heure de repartir, j'embrasse Camille, la félicite du fond du coeur pour être venue, nous avoir "pompoculthérapés" et j'espère qu'elle s'est vraiment amusée, mais en fait, je n'en doute pas une seconde. Ses parents ont l'air content, ils ont vu leur fille différemment, au milieu non pas d'handicapés, mais de sportifs. Et l'alchimie a pris.

Si vous avez l'occasion de croiser une joëlette de Dunes ou d'une autre association, prenez le temps de ralentir quelques instants et saluer les coureurs et les enfants. Vous verrez, vous ne serez plus les même après et vous aurez fait des heureux de plus. Et si ça vous dit de venir courir (plus que moi, mais il n'y a pas de mal cette fois ci!), jetez un oeil sur ce lien : dunesdespoir.free.fr.

A peluche
Coli

PS : Merci Isabelle (présidente) et Gilles, vous êtes géniaux et l'assoce est magnifique.

18 commentaires

Commentaire de taz28 posté le 20-11-2007 à 06:40:00

Merci infiniment Coli pour cette générosité !!!
Quel dommage que tu n'aies pas vraiment pu courir, mais je te connais, ce sera pour la prochaine fois !!
A Issy, on pourrait courir pour Dunes d'espoir ??
Je n'ai pas le niveau pour m'occuper d'une geolette, mais entourer les enfants de nos sourires me plairait tant....

Merci à toi

Bisous

Taz

Commentaire de titifb posté le 20-11-2007 à 06:56:00

Bravo à Coli-le-Généreux.
Chapeau Coli d'avoir tenu le coup le plus possible pour terminer avec ton tandem. Ce qu'on retient surtout, c'est ton investissement auprès des enfants qui souffrent et à qui tu donnes de ton temps, de ton énergie pour leur permettre de participer à ces superbes aventures spotives et surtout humaines. Merci à toi Coli, ainsi qu'à l'association. Des coureurs impliqués comme toi dans des actions si belles, il en faudrait beaucoup.

Commentaire de NoNo l'esc@rgot posté le 20-11-2007 à 09:57:00

Elle est bien belle cette course, Say... Et surtout bien noble.
C'est pour ça qu'il faut relativiser nos "preformances" à nous,
coureurs valides, qui pestons contre 1 mn de retard sur le chrono,
parce que nous, on peut courir. Merci de nous avoir fait partager
cette belle expérience, et bravo à tous les gars et filles de DUNE !

Bises - L'esc@rgot

Commentaire de moumie posté le 20-11-2007 à 11:16:00

bravo pour cette initiative de courir pour qqn d'autre et de réaliser un beau souvenir pour Camille.

Bravo à vous tous pour cette générosité

Commentaire de agnès78 posté le 20-11-2007 à 13:46:00

Merci say pour tout cela

Commentaire de Say posté le 20-11-2007 à 14:29:00

Merci pour vos commentaires sympa : j'ai répondu en mp pour tous. Juste une précision : ce n'était que ma première course et Sylvain et moi découvrions Dunes de l'intérieur.
Il n'y aucun exploit physique à pousser/tirer car c'est que du bonheur. Rdv aux 4 chateaux le week end prochain, à la Corrida d'Issy et au Raid28!

A peluche
Coli

Commentaire de sylvain_pva posté le 20-11-2007 à 14:46:00

ravi d'avoir fait ta connaissance dimanche dernier, j'espère te revoir bientôt sur d'autres courses avec les Dunes !

Commentaire de _azerty posté le 20-11-2007 à 15:02:00

Salut Coli

ça doit être une expérience extraordinaire que de vivre ce que tu as fait.

J'ai croisé les dunes d'espoir en 2002 dans la forêt de St Appoline. J'avais été impressionné d'apprendre qu'ils avaient participé au marathon des sables.
Quelle aventure !! et quels souvenirs pour ces enfants !!!

Sur le semi GRR de cette année, nous avons vu des géolettes arrivées (peut-être pas celle des dunes, mais la démarche est la même). Quel bonheur de les voir si heureux. !!!

Et le message au micro du "petit capitaine heureux" était renversant.

Bonne récup, à bientot à Issy peut-être et certainement au raid28.

Domi_un_jour_peut_être

Commentaire de bigout66 posté le 20-11-2007 à 17:16:00

Salut Coli,

merci pour ce cr plein de'émotions qui montre ta générosité.
Tu t'es dépassé pour finir avec Camille et grâce à vous elle se souviendra longtemps de ce dimanche glacial où elle a passé la ligne sous les applaudissements des aures coureurs.
Quelle belle association.

@+ ;-)

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 20-11-2007 à 21:18:00

Bravo pour le geste Coli. Récupère bien pour ta prochaine course et raconte-nous encore de belles histoires comme cela.

Commentaire de L'Castor Junior posté le 20-11-2007 à 22:09:00

Salut Domi, ton récit est à la hauteur de cette expérience : généreux, émouvant, et passionnant.
J'imagine ta déception lors de ton arrêt prématuré, mais, tu l'as rappelé, les conditions n'étaient pas optimales (et le don du sang, autre acte solidaire, n'était pas anodin non plus).
Merci à toi, donc, pour le récit comme pour ton engagement.
Camille a dû être la plus heureuse des enfants ce jour-là, j'en suis persuadé.
A bientôt Say !

Commentaire de JLW posté le 20-11-2007 à 23:04:00

Merci Coli pour ce témoignage et ton dévouement.
Je les ai croisé à plusieurs reprises dans différentes courses et c'est vraiment un grand bonheur pour nous les coureurs de voir la joie des enfants à participer à ces épreuves.

Commentaire de Moicélolo posté le 21-11-2007 à 14:53:00

Merci Coli pour ce si beau CR, j'en ai les larmes uax yeux. Dunes d'espoir sont ils représentés dans la région Rhône Alpes ? Avec Béné, on ferait bien une course pour les enfants.

Lolo_émotive

Commentaire de may posté le 21-11-2007 à 20:27:00

Bonsoir Say,
tu es égal à toi-même: généreux.
et puis, j'aime beaucoup ton récit, qui comporte une respiration pleine de justesse, sans retenue, mais sans condescendance.
prends soin de toi et à très bientôt, qui sait quelque part près du jardin du Luxembourg?
je t'embrasse,
May

Commentaire de Kiki14 posté le 22-11-2007 à 15:03:00

merci pour ce joli moment de partage qui réchauffe malgré le froid qui sévissait
c'est bien de courir comme ça

Commentaire de seapen posté le 22-11-2007 à 17:00:00

colimaçon, ta générosité que je trouve exemplaire m'impressionne. elle me laisse coi et me donne à penser. merci et salut.

Commentaire de béné38 posté le 26-11-2007 à 08:30:00

Merci Coli,
finalement c'est tellement simple de faire plaisir. Bravo pour avoir déjà pris le temps de le faire, donné de ton temps aussi et merci pour nous faire partager cela.
Bisous
Béné

Commentaire de nataubi posté le 27-11-2007 à 22:01:00

bravo pour ton dévouement et ta persévérance.

nataubi

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.18 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !