Récit de la course : Trail de Bormes Les Mimosas 2008, par LTDB

L'auteur : LTDB

La course : Trail de Bormes Les Mimosas

Date : 3/2/2008

Lieu : Bormes Les Mimosas (Var)

Affichage : 4281 vues

Distance : 28km

Objectif : Pas d'objectif

11 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

4 autres récits :

Trail de Bormes-les-mimosas édition 2008

Remarque liminaire : comme à l'accoutumée toutes les photos prises à l'occasion de ce trail sont consultables sur cet album Picasa ou sur le miroir Kikourou.

Bien étrange cette sensation à quelques minutes du départ, alors qu'une petite chambrée de trailers prend place dans les ruelles du vieux village.

Etrange car, mis à part la traversée du village par une des rues pietonnes, les premiers km du trail sont identiques à ceux de feue la Traversée Des Maures, le plus ancien trail du Var, qui a eu lieu durant 10 éditions de 1992 à 2001. J'avais participé aux 3 derniers opus avec un plaisir toujours immense... et il m'arrive parfois de ressuciter cette épreuve en OFF, de nuit, l'été, avec des pôtes. L'emblématique organisateur de la TDM, Michel GRILLO, était d'ailleurs présent sur ce trail et bon nombre de nostalgiques lui ont demandé s'il comptait la remettre un jour au programme. Je vais vous livrer uun scoop : il n'est pas interdit d'espérer que l'an prochain ou en 2010, tel le Phoenix, la TDM renaisse de ses cendres...

Pendant que mes pensées se remémorent cette superbe épreuve, le départ est donné. Mon GPS (Garmin VistaC pour l'occasion) est démarré, l'appareil photo est bien calé dans son étui ; je me positionne en queue de peloton afin de mieux savourer ces premiers hectomètres effectués dans "mon village" (même si je n'en suis pas natif).

Compte tenu de mon manque intentionnel d'objectifs en trail cette année j'estime que si je boucle ce circuit de 28km / 1400m+ en 4h tout en prenant des photos et en arrivant frais comme un gardon (seule condition sine qua none que je m'impose cette année), ce serait très bien... l'épisode "22 mois de galère à cause de MHF" ayant quelque peu calmé mes envies boulimiques de coureur à pied.

Tout comme pour la TDM, après une petite descente on attaque la première bosse, tout droit.

S'ensuivent quelques sentiers agréables sous les châtaigniers...

...avant de parvenir au col du Landon où se trouve l'unique ravitaillement du parcours (on y passe 2 fois au 5° et au 20°km), mais où également sont mes deux choupinettes venues, avec mes beaux-parents, pour nous encourager ma tendre & douce et ma pomme.

Un gobelet de cola, un bout de banane, une portion de pain d'épice et je me lance dans la première des superbes descentes du trail. Je prend une photo au début puis je range mon APN car j'ai envie de prendre du plaisir dans cette monotrace sinueuse à souhaits.

Je fais le yoyo depuis un moment avec 5 gars du Team 54 triathlon avec qui je discute de temps en temps, je vous le donne en mille, de l'Embrunman.

Après une brève remontée et une partie roulante, nous réempruntons un single superbe sous la végétation avant de traverser, à quelques centaines de mètres d'intervalle, 2 gués (fallait être un peu équilibriste sur le second pour ne pas se mouiller les pied). S'en suivit un petit raidard...

...avant de parvenir au point d'eau du 12°km, où je retrouve les triathlètes. 2 gobelets d'eau et c'est reparti pour 3km roulants où je déroule tranquilement ma foulée. Les triathlètes me doublent à nouveau avec une aisance déconcertante et se trouvent à une centaine de mètres devant moi lorsque se présente la première des 3 bosses significatives nous permettant de remonter sur le plateau, au niveau du Pré de Roustan. Une fois cette bosse négociée nous nous retrouvons dans un hâvre de paix au milieu de nulle part : un petit coin de paradis avec un petit cabanon et quelques cultures (le grillage c'est pour éviter que les sangliers ne saccagent tout).

500m de relance et c'est "la bosse du parcours" qui se profile : une draille de chasseurs à prendre sans sourciller, tout droit.

Cette draille a fait mal à pas mal d'organismes et le trailer que je rattrappe sur le final a le moral en berne. Le ciel aussi est en berne mais heureusement que le panorama est joli et que les nuages retiendront la pluie jusqu'à la remise des prix.

A peine 200m de replat pour souffler et on emprunte une nouvelle sente de chasseurs nous permettant d'arriver sur le plateau. Je cours non stop jusqu'au ravito, non sans immortaliser sur mon APN quelques sentiers superbes :

C'est tellement agréable de cheminer dans un environnement si beau. On ne se croirait pas à quelques encâblures du bord de mer !

Arrivé au ravito je vois mon groupe de triathlètes qui repart, nous avons certainement dû avancer à une vitesse similaire. Je bois 2 gobelets de cola et emporte 4 biscuits d'apéritif salés que je vais grignoter durant la courte mais sévère montée nous permettant d'accéder aux crêtes de Roussels... d'où la vue sur Bormes Le Lavandou est somptueuse (et encore il ne faisait pas soleil).

Piste vallonnée sur les crêtes avant de redescendre, séchement sur le final, pour récupérer le GR dans le vallon d'Entre-la-colle...

...puis une sente ouverte spécialement pour le trail...

...où se trouvait une curiosité géologique : une grosse pierre plate en équilibre sur trois autres.

Cette sente-là a finit d'user les organismes des personnes ne s'étant pas gérées. Un gars est perclus de crampes et s'arrête tous les 5 mètres afin de s'étirer. Je le met en garde sur l'ultime descente, pierreuse à souhaits, et continue mon bonhomme de chemin jusqu'à la chapelle ND de Constance.

De là on peut voir l'arrivée, un peu plus bas.

Je descend comme une balle (il faut dire que ce sentier nous le faisons souvent en entrainement avec ma tendre & douce), je rejoins 2 des 5 triathlètes qui sont en délicatesse avec leurs quadriceps (les 3 autres les attendent un peu plus bas) et c'est comme une fleur que je coupe la ligne d'arrivée en 3h33, surpris du chrono car j'ai vraiment musardé tout du long.

Après avoir rendu mon dossard je retourne prendre en photo l'arche d'arrivée...

...puis je vais me changer à la voiture avant de remonter manger une assiette de soupe au pistou et attendre ma tendre & douce. Cette dernière me surprendra avec plus de 45' d'avance sur ses prévisions. Je n'ai donc pu la photographier qu'après la ligne d'arrivée franchie.

Et comme elle a bien gazé la voilà sur le podium des Séniors Femme. Elle est pas belle la vie ?

Pour conclure : un trail "que du bonheur" avec une organisation des Va-nu-pieds exceptionnelle, fait rarissime pour une première édition :
- parcours superbe
- balisage irréprochable
- bénévoles tout sourire
- ravito comme il faut
- soupe au pistou d'arrivée excellente
- etc.

Bref : une standing ovation pour cette équipe de joyeux drilles qui ont tout compris à l'organisation d'un trail. Il va falloir maintenant qu'il assurent pour les années futures car avec le bouche à oreille qui va opérer, ce ne sont pas 170 concurrents qu'il y aura en 2009, mais pas loin du double !!!!

Pour ma part je suis super heureux car MHF ne s'est pas manifestée, j'ai souvent courru, je suis arrivé sans être fatigué le moins du monde en faisant un chrono meilleur que prévu et j'ai pris un plaisir fou durant ces 28km. L'an prochain c'est certain : j'en serai à nouveau !!!

Merci d'avoir eu la patience de tout lire.

Amicalement.

LTDB_ka_désormais_une_nouvelle_date_obligatoire_dans_son_calendrier

11 commentaires

Commentaire de Françoise 84 posté le 05-02-2008 à 15:05:00

Bravo à vous deux pour cette course ( et surtout pour le podium!!!). Tes photos sont bien jolies, c'est vrai que ça donne envie... Allez, on met cette date dans un coin de calendrier 2009!!!

Commentaire de chorizo13 posté le 05-02-2008 à 15:24:00

+1 Françoise
j'espère que ça tombera pas en même temps que le cross des calanques.
bravo à la miss pour le podium
Yves

Commentaire de akunamatata posté le 05-02-2008 à 15:30:00

super LTDB !
je vois que tu goutes aux joies du photo-trail avec succès, merci de partager cela avec nous.

Commentaire de LTDB posté le 05-02-2008 à 15:41:00

@ Françoise 84 : j'espère bien que vous en serez pour 2009 car ça vaut vraiment le détour !!!

@ chorizo13 : j'ai fait part de ce soucis de calendrier (avec le cross des calanques et la Galinette) aux organisateurs et ils essaieront de mieux viser question date l'an prochain. Je compte sur toi pour rameuter les potos marseillais !!!

@ akunamatata : tu es mon maitre es photographie cher akuna !!! Je ne suis qu'un petit scarabbée comparé à tes reportages dantesques. Mais j'avoue que c'est sympa de pouvoir prendre des clichés sur le vif. Prochain reportage au Trail de la Ste-Baume (en espérant résoudre quelques soucis d'attache de l'étui et de facilité d'accès de l'APN).

Amicalement.

LTDB_kespère_vous_y_voir_toutes_et_tous_en_2009

Commentaire de Bilo posté le 05-02-2008 à 22:22:00

Bravo pour le CR et les nombreuses photos. Ces petits sentiers ont l'air bien sympathiques...J'essaierai de faire cette course l'an prochain...
J'en profite aussi pour constater sur la photo podium SF la 2ème place d'une collègue de mon club !

Commentaire de La Tortue posté le 06-02-2008 à 00:04:00

bravo à la famille LTDB !

chez nous, une pierre plate en équilibre sur 3 autres, on appelle ça un...dolmen ;-)))

Commentaire de LTDB posté le 06-02-2008 à 06:13:00

@ Bilo : tu peux venir sans soucis l'an prochain. Bon faudra être un minimum préparé tout de même, mais les sympathiques sentiers (comme tu écris) vont te ravir ;-)

@ mon pôto La Tortue : toujours le mot pour rire hein coquinou ;-)))) On verra si tu sera autant hilare le 15 août prochain à 6 plombes du mat' ! LOL

Amicalement.

LTDB_ki_sera_déconfit_le_15/08/2010_à_6h

Commentaire de eric41 posté le 06-02-2008 à 12:45:00

Merci JC pour ce CR photogénique et bravo pour ta course.
Content pour toi que ta hanche te laisse en paix.

Quel est ton système de portage pour l'APN?
A+
eric

Commentaire de LTDB posté le 06-02-2008 à 13:24:00

@ erci41 : pour le moment le système de portage est simplissime. C'est un étui rigide que j'ai attaché sur la bretelle gauche de mon sac-à-dos (la droite est prise par le tuyau du camelbak). Je sécurise l'APN en faisant faire une boucle à sa sangle autour de l'attache de l'étui. 2 petits trucs à corriger pour la prochaine fois :
- attacher l'étui un peu plus bas (va falloir que je couse une attache car y'en a pas)
- prévoir une sangle un peu plus longue pour me permettre de prendre les photos sans être obligé de me contorsionner ;-)))

Amicalement.

LTDB_en_pleine_lecture_des_tuyaux_d'akuna_sur_les_photos

Commentaire de titifb posté le 09-02-2008 à 06:30:00

Merci LTDB pour ce superbe CR ! A voir ces photos, ça donne vraiment envie...Un jour peut-être quand j'aurai assez d'endurance pour faire des courses aussi longues (pour moi !!!).
Au plaisir de courir avec toi un jour ou l'autre ?

Commentaire de mauringuay posté le 12-02-2008 à 21:13:00

Dommage que cela tombe mal et soit un peu long pour moi, ça donne envie d'y faire un bon gros footing !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.17 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !