Récit de la course : Semi-Marathon de l'Olympique Bailly-Noisy-le-Roi 2008, par Bambi

L'auteur : Bambi

La course : Semi-Marathon de l'Olympique Bailly-Noisy-le-Roi

Date : 30/3/2008

Lieu : Bailly (Yvelines)

Affichage : 1226 vues

Distance : 21.1km

Objectif : Objectif majeur

14 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Pas d'autre récit pour cette course.

Il y a des jours avec et des jours sans

Quelle brillantissime idée ce changement horaire. Trop top d’être amputé d’une heure de sommeil la nuit avant une course. Mais au moins il fait vraiment un temps déguelasse. Chouette.

 

 Levée à 6h, petit pré-course déj habituel, une petite douche pour être propre et sentir la rose et hop en voiture. Il y a trois Garfields qui ont voulu être de la partie.

Ce n’est pas loin, cinq minutes en voiture. Je ne me perd même pas. Je recupere mon dossard, rapide passage aux toilettes, heureusement j’ai pensé au rouleau de papier toilettes. Fort utile. Apres une mini attente dans la Bambimobile je commence mon échauffement, je trottine un peu, quelques gammes des étirements. Ils commencent à nous appeler, je me place derrière la ligne de départ. C’est un petit semi, environ 500 inscrits. Je suis bien placée, environ dixième ligne. Et hop c’est parti. Bonnes sensas dès le départ. Pile poil 4.40min au premier km comme prévu, sans effort. Ah oui, j’ai oublié de dire que je suis là pour faire un chrono, 1h40.


Ensuite la montée, 3km jusqu’au quatrième kilo. Je suis bonne grimpeuse, c’est ma force et je fais un peu moins de 5.0min/km, sur ces trois km. Arrivée en haut de la bosse je suis bien placée, troisième femme et première senior. Chouette, c’est fois ci c’est pour bibi. Mais bon, rien n’est jamais acquis dans la vie et rien ne se gagne d’avance.  
Je passe le 5ème km en 24min35 par contre j'ai un méga mal de chien à redescendre à l'allure course « normale », surtout que ça reste du "vallonné", je reste scotchée à 4.50min au kilo, ensuite 4.55 au km etc. J'ai pourtant l'impression d'accélérer avec toutes mes forces mais en fait je ralenti. Je me sens comme un hamster dans sa roue. Pénible de se voir ralentir, surtout après ces quatre dernières semaines où je me sentais vraiment en forme. Tout d’un coup, ça va mieux, je suis au 8ème, je me dit tout ira mieux, mais ça dure pas longtemps, c’était les derniers sursauts du cheval qui crève, le poulet qui coure une fois la tête coupée. D’ailleurs c’est de courte durée au 10ème que je passe à pratiquement 50min (aie !!) je suis à plat, au 11ème je vomis. Je me fais une raison, fini la course pour la Bambi, j'enlève mon dossard pour signaler que j'abandonne. Par contre aucun moyen de rentrer autrement qu'à pied. Je marche un peu et fini par faire le reste en trottinant. J’espère juste que Tiga a pu venir au stade pour voir mon arrivée (qui sera peu glorieuse). Aucun moyen de prendre un raccourci ou se faire raccompagner. Calvaire. Plein de gens me doublent, m’encouragent, mais non, je cours plus je rentre juste.  Je finis en rampant, c’est pénible surtout la pluie vient de rejoindre le froid et le vent. 18km, 1h39. Pfff.

Enfin le stade arrive, je vois de loin Agnès et Jean de mon club, ah non, il m’ont attendu sous la pluie. Il n’y a pas d’autre Chesnaysien sur le parcours. Ils ont attendu Bambi dans le froid. Je suis très touchée. Ils m’encouragent mais je continue à trottiner tout doucement. Ils comprennent qu’il y a un souci, je leur explique ce qui s’est produit et que je n’allais pas franchir la ligne d’arrivée mais rentrer directos. Une des bénévole (merci Dominique) me prend par le bras et m’amène à l’ambulance. J’ai bouclé 20.75 km en 1h55.  Tiga est là, mais regarde de l’autre coté, vers les coureurs qui arrivent. Il me voit enfin. Les secouristes s’occupent de moi, et on repart à la maison au bout d’un petit moment.

Cherchons à comprendre : c'est peut-être le stress (j'avais appris  vendredi soir que mon passeport a été volé et ça m'a coûté deux nuits de sommeil et le samedi passé au commissariat), l'appréhension de la course (je voulais faire un temps) ou bien tout simplement la montée trop rapidement entamée ? Un des ambulanciers (médecin je crois) pense que l'opération, et les produits pris ensuite se faisait tjrs sentir. On ne le s’aura jamais. Je vais devoir adapter mon heure de reveil et changer de petit déj même si celui a été tip top pendant 25 ans mais bon. Des leçons sont à tirer sinon cette expérience serait complétement inutile.

Déçue mais pas abattue, au contraire, je sentais que j'avais super bien progressé semaines précédant la course sans fatigue avec des bonnes sensas tout le temps. Le soir j’appelle Agnès, une des filles du club qui m’a gentiment attendu pour fixer le rdv pour Auffargis, je ferai le taxi et elle le GPS. Et on reviendra couvertes de boue. Une sortie fun, sans pression de chrono.

Et ma revanche je la prendrai le 20 avril, sur le semi de Nice, sur un terrain de jeu connu, où en 2003 j’ai réussi mon meilleur chrono sur semi.

Je regrette juste d'avoir fait attendre mon cher Tiga et Agnès et Jean dans le froid.

Et et, oui, j'aurai bien voulu le goodie bag (tshirt ?) aussi



 

14 commentaires

Commentaire de Sam67 posté le 01-04-2008 à 21:45:00

Courage petit faon ... avec tout ce qui s'était passé les jours précédents, tu étais un peu perturbée ... c'est compréhensible.

Tu as couru une bien belle course, pour l'avoir moi-même courue plusieurs fois il y a une dizaine d'années avant mon départ pour l'Alsace. Je me souviens des après-courses chez mon pote Nicolas ....

Vincent "Sam67",

Commentaire de tabuki posté le 01-04-2008 à 21:50:00

aïe ! pas cool ça. Desolée pour cette méforme.

Commentaire de JLW posté le 01-04-2008 à 22:40:00

Allez Bambi, Nice sera le top, c'est sur, on est tous avec toi (sans te mettre la pression !).

Commentaire de agnès78 posté le 01-04-2008 à 23:39:00

allez allez ma ptite nina c'était un jour sans, le prochaine n'en sera que meilleur!
gros bisous
agnès

Commentaire de hagendaz posté le 01-04-2008 à 23:46:00

Parfois tout semble être contre nous. Il y a aussi les mauvais moments en course. courage bambi, ça sert quand même, tu en seras plus forte.

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 02-04-2008 à 09:27:00

Habitué des crashes en course, je te comprends tout à fait. Ces galères, on les oublie vite et on se dit qu'on fera mieux la prochaine fois, et quand on s'est bien crashé, on est sûr de faire mieux la prochaine fois. Le principal à retenir, c'est ton courage qui t'as permis de finir.

Commentaire de gdraid posté le 02-04-2008 à 09:48:00

Ta déception est si grande Bambi, qu'on souffre avec toi, sur cette fin d'un parcours pourtant si bien entamé.
Répares toi bien, de la tête aux pieds, en passant par ton estomac...
Bonne course à venir sur Nice prochainement !
JC

Commentaire de harry91 posté le 02-04-2008 à 10:20:00

Course a oublier en effet côté chrono, elle nous aura permis tout de même d'analyser ta pré-course (petit dej, et timing d'avant course) et d'améliorer aussi cette phase là de ta préparation.
De Tout coeur derrière toi sur cette contre perf,tristesse partagée, je le serai encore au semi de nice, en espèrant cette fois ci partager la joie d'un chrono sous les 1h40.... Moi je crois en toi et tes capactités, ne lache rien et tu y arriveras....
Harry

Commentaire de guirlande posté le 02-04-2008 à 11:56:00

Très bien de chercher les causes d'une contre-performance mais parfois il n'y en a pas tout simplement.
Il est clair que tu n'as pas pu te préparer dans les meilleures conditions. Perso je suis admiratif que tu aies quand même fini et ce, dans un temps très honorable en fonction des circonstances.
100 fois remettre l'ouvrage sur le métier.

Commentaire de calimero posté le 02-04-2008 à 14:32:00

Un jour sans en effet!
Mais tu as eu le courage de t'accrocher!

Ce sera pour une prochaine car tout ce qui ne nous tue pas nous rends plus fort!!

Commentaire de hellaumax posté le 02-04-2008 à 17:30:00

Oh, la la, ça a du être bien pénible! Mais tu auras bientôt des jours meilleurs.
Amicalement

Commentaire de KIKIVAL posté le 03-04-2008 à 13:30:00

Ma pauvre Nina il t'en ai arriver des misères, il faut vite oublier et passer a autre chose. Tu vas te rattraper au semi de Nice j'en suis sur
bises
kiki

Commentaire de Lolarun posté le 03-04-2008 à 23:54:00

Hou là !!! j'avais mis ton récit de coté le gardant pour la fine bouche et un moment tranquille... je ne m'attendais pas du tout à y lire pareille aventure !! wouach! suis désolée Petit Faon! les raisons sont multiples, à quoi bon chercher à analyser dans le détail alors que tout a joué forcément! vraiment pas de chance même si il y a eu du mieux coté papiers depuis. Je te souhaite de fond du coeur un super semi à Nice en tous cas. et gros bisous à toi N.

Lola

Commentaire de ch'ti vincent posté le 05-04-2008 à 20:35:00

Pas cool cette fin de course...Mais tu t'es bien battue sur le début de parcours, positivons !!!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.23 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !