Récit de la course : Trail des portes du Vexin - 20 km 2009, par loicm

L'auteur : loicm

La course : Trail des portes du Vexin - 20 km

Date : 1/5/2009

Lieu : Issou (Yvelines)

Affichage : 1720 vues

Distance : 20km

Objectif : Pas d'objectif

12 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

12 autres récits :

Trail du Vexin – 19,2km - 460D+

Trail du Vexin – 19,2km  - 460D+

Cette course n’était pas du tout prévue au programme, d’autant que nous avons déjà fait un trail le week-end dernier à Cheptainville.

Mais plusieurs raisons me poussent à le faire : les membres de kikourou présent avec le plaisir de partager ce moment avec eux, la nécessité de confirmer le matériel (XT Wings, Booster, sac RL avec poche à eau), et puis j’ai besoin de faire du kilométrage trail en vue du Trail des Lavoirs (63km) mi juin.

Sans compter qu’effectivement, comme plusieurs me l’ont fait remarquer, cela fait plus d’un an que je n’ai pas couru seul (hors entraînements), toujours en compagnie de Chrystelle, même si j’apprécie beaucoup de courir ainsi en couple.

Mais 36km ou 19 ? le 36 me tenterait bien, mais dans 2 semaines j’ai déjà le 35 du trail des cerfs, et il y a un mois j’avais déjà le marathon de Paris … Quelques sms, une discussion avec Bambi, et un coup de fil bienveillant que je reçois d’Osteo94 et Agnes94 me confortent de rester raisonnable et faire le 19km.

Nous voici donc partis pour Issou, petite bourgade des Yvelines, en ce beau matin du 1er Mai de l’an de grâce 2009, le fiston et Chrystelle fiston jouant les supporters, cette dernière préférant s’abstenir en raison d’un manque de forme physique.

8h00 : nous sommes sur place. J’aime bien être t^t sur les courses. D’une part je ne suis pas encore inscrit, mais en plus cela permet de se préparer tranquillement, faire la queue nulle part, et se mettre dans l’ambiance. Nous sommes rapidement rejoints par les autres kikous inscrits, pavillon kikou au vent : Bambi, Osteo94, Lolodeschamps, Laurent-trail et son épouse, Wendy78, Anne78, et le très connu CooooOOOOoooooortooOOOooo. Contrairement à moi ils sont tous inscrits sur le 36km

 

L’ambiance est bon-enfant, le sourire présent sur tous les visages, et en particulier sur celui des bénévoles très accueillants de si bon matin devant le stand café, aux inscriptions ou même à la miniboutique présente.

Je ne suis pas spécialement confiant. Je suis allé courir hier un petit footing léger de 8km, et cela fait parti de ces sceances pourries où les muscles sont durs, les articulations raides et grippées, où la moindre tentative d’accélaration est pire qu’une montée d’un col. Lolodeschamps et Osteo se veulent rassurants « ah, c’est généralement dans ces conditions là qu’on est en pleine forme le lendemain ». Mouais, je le prend comme prémonitoire, mais pas convaincu.

9h00 : le départ des marcheurs est envoyé. Les partants du 36 prennent place dans l’aire de départ, les kikoureurs aux avant post, dont Bambi qui était sur le marathon de Boston il y a moins de 2 semaines.

9h30 : top départ du 36 !

Le temps de les regarder sortir du parc, et je prend place derrière la ligne. Briefing de l’organisation sur le flechage, 3 ravitos (6ème, 13ème et 16ème km), et un peu moins de 400m de denivelé. Hein ?? 400 ?? mais heuu ! ... on m’avait dit 190m. Tant pis je ferai avec, cela sera même 460 au final.

Je m’amuse d’un petit groupe à coté de moi qui table sur un départ canon, à fond jusqu’au KM10 pour s’adapter ensuite.

Pour ma part je ne sais pas trop en fait. D'une part parceque je ne sais pas faire (c'est seulement mon second trail), et malgré mon envie de m’amuser, sans m’exploser pour autant, ma scéance d’hier m’appelle à la prudence. Je verrai donc au bout de 2 ou 3 km ma forme du jour pour prendre un rythme régulier jusqu’au 10 et là je ferai le point, pour le refaire au 15. Après tout c’est le jour de se souvenir des conseils lus, entendus et accumulés par vous tous. Cela sera donc le premier : « se fixer des mini objectifs dans l’objectif »

9h45 : Top Départ !! Ah le petit groupe à coté de moi décide de faire comme ils ont dit. Ils sont partis comme des balles, pis du gros calibre. Je les verrai arriver, cuits à point, voir explosés, finalement. Ca part dans l’ensemble assez vite, mais quand même de manière plus raisonnable qu’à Cheptainville. Dès le second virage, au bout de 200m ça monte et la pente s’accentue. Décidément il va falloir que je m’y fasse à ce que ça grimpe sur les premiers kilomètres. Le premier km est passé en 5’36, les 1500m suivant montent encore mais plus légèrement, j’arrive à prendre un souffle et un rythme … c’est bon signe.

 

KM3 : on sort du bois et on s’engage dans les champs.

On enchaîne les montées/descentes/faux plats montants sur des chemins de terre secs, avec quelques ornières et bien déformés par les tracteurs. Cela ma rappelle tout ma jeunesse à gambader dans les champs ou les concours d’aéromodelisme où je courrais à travers champs plusieurs kilometres après mon avion en balsa emporté par les vents. Le colza est en fleur, le soleil au rendez vous, lé bénévoles tous encourageants, sans exception, vraiment une bonne ambiance. Je me sens bien, je décide d’essayer de rester stable sur une allure dans les 5’15, j’avance bien en restant un peu en dedans.

KM9 : une bonne descente. Ne pas s’emballer d’autant qu’un bénévole nous interpelle « Attention !! dans 500m, côte à 18% !! et après la relance ça remonte longtemps ». merci m’sieur ! Effectivement, un petit virage à gauche et pan !! une bonne côte, sur route. Au fil de la côte changement de position pour ne pas la subir. Les derniers 100m de la côte sont bien raides, et plutot que de me brûler les cuisses je décide de monter en marchant à bon rythme. Là me revient un autre conseil du Papy: « les bras, grands mouvements de bras en montant ». J’ai la sensation de ressembler à un pingouin en gesticulant, mais en attendant ca marche, ca grimpe plutot vite même. La côte s’adoucit c’est le moment de relancer en courant. 200m de plat et on voit bien au loin que ça grimpe, doucement mais surement. J’adapte ma foulée.

Vu que ca fait quelques centaines de mètres que je suis à hauteur d’un autre coureur, j’essaie d’engager la conversation. La seule réponse que j’ai c’est « t’es quel club toi ? » … puis silence. Bon tant pis !

C’est le moment de faire le point : tous les voyants sont au vert, pas la sensation de me cramer tout en m’amusant toutefois. L’hydratation est bonne, même si décidément, boire à la poche à eau n’est pas inhé, mais la technique s’affine. J’y arriverai bien un jour.

KM11 : oh putain !! la même que juste avant le 10, mais sans être prévenu, et sur un chemin monotrace dans le bois. Même tactique de grimpette. S’en suit une bonne descente de 300m dans laquelle on peu se laisser aller et recuperer. Bonne idée de récuperer.

KM12 : on est en sous bois mais il fait chaud, et ca grimpe, encore et encore, pas raide mais sûrement. Ca marche beaucoup autour de moi, et vu que je cours encore en adaptant ma foulée je remonte beaucoup de monde. 2KM de montée non stop, j’adore ! Quelques passages boueux amusant, où vu les traces de glisade on constate que certains se sont bien ramassés.

Un bref arrêt au ravito du 13 pour me verser un verre d’eau sur la tête. Le bénévole me hurle « noooon pas celui là ! » Hein ? quoi ? et là mes yeux tombent sur la boite de malto. Ok, je viens de me faire un champoing au Malto en me gourrant de gobelet.

KM14 : la grimpette est finie. Faut relancer, j’en profite pour me mettre un peu de musique pour les derniers kilometre, le live d’AC/DC. On s’engage dans une descente qui s’avère tres rapidement pentue. Le tout est en sous bois, encaissé entre 2 talus, avec des bonnes ornières et des cailloux.  Ca fait quelques kilometres que j’ai devant moi à quelques dizaines de mètres un homme en bleu, visiblement dans le même rythme, sauf que dans chaque descente il me prend une sacrée allonge. Je décide d’essayer de l’accrocher. Mais je manque carrément de technique dans les descente tortueuses. Donc retour aux conseils à appliquer. Tiens Papy me revient en tête,  ainsi que d’autres, c’est que le conseil doit être bon : « des petits pas rapides, en anticipant les suivants, en avant dans la descente » … ok on y va !! Et AC/DC s'en mêle en hurlant dans mes oreilles "HeatSeeker" et "Fire Your Guns".  Di diou ca va vite !! je regarde ma montre, dans certains tronçons je la vois à 3’50. J’ai presque les chocotte à jongler d’une ornière à l’autre, frôler les cailloux. Je découvre au passage qu’on a des muscles aux chevilles, si si vraiment, je les sens bien travailler. Si prend un vol, l'atterrissage risque d'être rude.  Une image me vient en tête : vous savez dans les bandes-dessinées d’Asterix, quand il court cela fait des moulinets …. Et bien là c’est la sensation que j’ai.

KM16 : la descente est finie. J’ai repris l’homme devant moi, nous echangeons quelques mots ensemble sur ce faux plat montant qui va jusqu’au 17, le remerciant de m'avoir servi de "point de mire". Visiblement un habitué des trail en IDF, après quelques échanges d’impression sur la course je prend un peu d’avance, le chemin ne permettant pas de continuer à 2 de front.

KM18 : c’est la descente final, on retrouve la portion que nous avons monté au départ.

Chrystelle et le fiston m’attendent à l’entrée du parc, puis juste avant l’aire d’arrivée. Le fiston fait les 20 derniers mètres avec moi.

KM19,2 : Au final 1h43 !! et bien content de moi. Je me suis bien amusé. Remise du Tshirt et de la bière d’arrivée. Si si, en cadeau nous avons une bière locale.

 



Le beau temps étant au rendez vous et la famille au complet, nous déçidons d’attendre les autres kikou. C’est ainsi que nous voyons débouler Lolodeschamps « team outdoor » qui sera sur la seconde marche du 36, et vainqueur vétéran1.

Il nous tiendra compagnie pour attendre l’arrivée de tous les autres.  Laurent-Trail qui retrournera sur le parcours au devant de son épouse, puis Bambi et Osteo94 ensemble, de même que le duo Wendy78 et Anne78.

 

Corto se fera attendre un peu.

On se retrouve tous, chacun raconte « sa guerre » du jour, et nous nous séparerons tous bien heureux de la journée. Corto sera la dernier à nous quitter puisque nous le ramenons jusque sur Paris, n’ayant pas de locomotion retour.

Bref, une course très sympa, roulante, une organisation sans faille, et des bénévoles très actifs avec un sourire permanent. Merci à vous, votre trail mérite d’être connu et courru.

Merci à tous les kikou d'ici ou du zoo pour vos conseils trail et plus.

Loic_satisfait

12 commentaires

Commentaire de shunga posté le 02-05-2009 à 20:36:00

Donc tu sais courir seul et faire des récits tout seul. C'est pas mal du tout pour un milita... HUm pardon. Bravo pour ta course. Tu cours vite même. Ca fait une bonne moyenne non ? Moins de deux heures. Et sinon, les cheveux ont bien récupéré ? :d

Commentaire de cocobrunette posté le 02-05-2009 à 21:22:00

Hi Loïc !

Pas mal ton récit vu des USA...Dommage que je ne sois pas là, je t'aurais accompagné sur ces trails que j'adore...
Bonne chance pour les trails à venir...
Bises...COCO

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 02-05-2009 à 22:55:00

Quoi, un CR de Loïc sans Chrystelle ! Tout arrive ! C'est bien le trail ?
Il ne te reste plus qu'à venir en Ecouves en juin !

Commentaire de Astro(phytum) posté le 02-05-2009 à 22:57:00

Alors loic c'est parti à donf pour le trail
Bravo pour ta course

Au fait c'est comment le shampoing au malto??

Astrophytum

Commentaire de hagendaz posté le 03-05-2009 à 08:08:00

Très sympa ton récit.
tu vois que c'était pas mauvais signe les sensations moyennes de la veille!

Commentaire de wendy78 posté le 03-05-2009 à 21:30:00

Merci Loic pour le recit et pour toutes les photos et surtout pour nous avoir attendu a l'arrivee, excellent matinée a Issou,
A tres bientot aux Cerfs

Commentaire de Bambi posté le 03-05-2009 à 23:36:00

super sympa ton récit, merci !!
là tu peux être serein pour les Cerfs, tu es en top forme

bises,
N

Commentaire de Lolodeschamps posté le 04-05-2009 à 09:17:00

Au plaisir de vous re-croiser prochainement.

Très belle matinée aux Portes du Vexin. Un parcours vraiment sympa mais pas de tout repos.

Super tes photos !!!

Commentaire de lamissc42 posté le 04-05-2009 à 16:57:00

hello joli ton recit bien amusant comme tu le racontes sa ce vois que tu prends du plaisir!! en plus un trés joli endroit!! un petit clin d'oeil a la photographe!! bisous a bientot de la part de la photographe de mysterjoe :-)

Commentaire de ouster posté le 04-05-2009 à 17:52:00

Bravo Loic - bienvenue dans un monde sans bitume :)

Commentaire de agnès78 posté le 05-05-2009 à 18:58:00

eh ben tu y prends gout on dirait!!!
Ca va donner au trail des Cerfs!
Bonne soirée à vous deux et un gros bisou à la miss pour son anniv!!!!
agnès

Commentaire de TomTrailRunner posté le 22-05-2009 à 20:03:00

Bravo Loic,

comme pour moi, les portes du vexin sera un de tes tout premier trail. puisses tu y prendre autant goût.
et leur biere est si bonne :-)
Tom

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.19 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !