Dopage et ultra

Discussions sur des sujets moins sérieux en rapport avec les sports d'endurance.
Le hors-sujet y est toléré, mais dans une certaine limite : le sujet doit commencer par [HS], le HS doit rester minoritaire, et les sujets polémiques, agressifs ou contenant des attaques nominatives, ne sont pas tolérés (et seront supprimés par les modérateurs).

Modérateur: Modos

Dopage et ultra

Messagepar guillaume84 » 25 Jan 2021, 09:05

Bonjour Ă  tous,

je me permets de partager un lien vers une vidéo youtube que l'on m'a conseillé de regarder.

elle provient d'une chaine spécialisée dans le bodybuilding, mais dans cette vidéo on parle un peu d'ultra.
Mis a part le fait qu'il dit beaucoup d'annerie, il balance pas mal à partir de la troisième minute.



phpBB [video]
Avatar de l’utilisateur
guillaume84
Kikoureur ki trottine
 
Messages: 241
Inscrit le: 17 Jan 2014, 12:38

Re: Dopage et ultra

Messagepar Namtar » 25 Jan 2021, 10:36

Pour continuer sur le sujet, un petit vlog d'un cycliste qui pour ses Ă©tudes avait fait une Ă©tude sur le sujet

phpBB [video]


phpBB [video]


phpBB [video]
Avatar de l’utilisateur
Namtar
Kikoureur ki kour
 
Messages: 760
Inscrit le: 09 Août 2014, 18:29

Re: Dopage et ultra

Messagepar ChickenRun » 27 Jan 2021, 00:24

Il dit surtout beaucoup de conneries, cet abruti... Il dit plein d'âneries, traine dans la boue un mec, raconte des histoires invraisemblables et surtout le mec "se dope" pour des résultats ridicules.

Franchement, faut réfléchir un peu avant de partager des torchons pareils... :roll:

C'est ce qu'on appelle communément un "attention whore" doublé d'un mythomane
ChickenRun
Kikoureur ki trottine
 
Messages: 222
Inscrit le: 26 Mai 2017, 16:09

Re: Dopage et ultra

Messagepar van » 27 Jan 2021, 12:50

ça se dope bien à la pétanque, alors on se doute qu'en sport d'ultrafond c'est le cas aussi.
Et beaucoup (certains) se dopent (ou on une conduite dopante) pour des résultats pas terrible, juste pour aller au bout.
Après s'il perd du poids, évidemment qu'il est plus performant.
Il ne traine pas dans la boue Killian. Killian lui dirait que, s'il veut suivre, va falloir se sortir les doigts :lol:, il en arrive Ă  l'epo tout seul.
Dernière édition par van le 27 Jan 2021, 16:51, édité 1 fois au total.
van
Kikoureur ki kour
 
Messages: 870
Inscrit le: 28 Nov 2017, 14:51

Re: Dopage et ultra

Messagepar Colargol73 » 27 Jan 2021, 13:09

Quand mon fils me sort une information tirée des égouts à ciel ouvert qu'on appelle réseaux sociaux, je lui dit de revenir me voir quand il aura trouvé une source d'information crédible et pas du vomi viral.
Colargol73
Kikoureur ki trottine
 
Messages: 397
Inscrit le: 14 Jan 2019, 11:36

Re: Dopage et ultra

Messagepar coureur » 27 Jan 2021, 13:41

guillaume84 a Ă©crit:Bonjour Ă  tous,

je me permets de partager un lien vers une vidéo youtube que l'on m'a conseillé de regarder.

elle provient d'une chaine spécialisée dans le bodybuilding, mais dans cette vidéo on parle un peu d'ultra.
Mis a part le fait qu'il dit beaucoup d'annerie, il balance pas mal à partir de la troisième minute.



phpBB [video]



Le DUV du monsieur d'après son dossard 2014 de l'ecotrail
https://courirenmontagne.pagesperso-orange.fr/
Avatar de l’utilisateur
coureur
Kikoureur ki trottine
 
Messages: 135
Inscrit le: 19 Juin 2006, 05:44

Re: Dopage et ultra

Messagepar TomTrailRunner » 27 Jan 2021, 14:58


Il est pas prêt de monter sur la boîte quoi :mrgreen:
#RoadToNYC

Le trail, c'est toi & la terre entière comme terrain de jeu
Avatar de l’utilisateur
TomTrailRunner
Très Grand Maître
 
Messages: 10137
Inscrit le: 12 Jan 2009, 21:13
Localisation: Montluel

Re: Dopage et ultra

Messagepar Ewi » 27 Jan 2021, 19:12

Et le dopage sur monsieur tout le monde ?
phpBB [video]
Ewi
Kikoureur ki kour
 
Messages: 1740
Inscrit le: 08 DĂ©c 2017, 16:18

Re: Dopage et ultra

Messagepar Arclusaz » 28 Jan 2021, 07:22

ce ne sont pas des "monsieur tout le monde". Y a un champion du monde et un champion....lyonnais (et entraineur).
mais, je ne me fais aucun souci sur leur motivation pour participer à cette expérience : ils ont été contactés et ont accepté de le faire pour faire progresser les connaissances
Donnez un peu de votre temps, donnez votre sang
compteur du kikoudon de sang
Avatar de l’utilisateur
Arclusaz
Très Grand Maître
 
Messages: 17529
Inscrit le: 26 Mai 2010, 17:22

Re: Dopage et ultra

Messagepar Colargol73 » 28 Jan 2021, 11:08

Que celui qui n'a jamais pris un Ibuprofène ou un AINS, jette la première pierre.
Colargol73
Kikoureur ki trottine
 
Messages: 397
Inscrit le: 14 Jan 2019, 11:36

Re: Dopage et ultra

Messagepar Franch » 28 Jan 2021, 11:27

Je suis surpris par le fait qu'il utilise ouvertement le terme dopage, j'avoue que c'est déja une prise de conscience et un côté assumé auquel je m'attendais pas.
J'ai dans l'idée que le dopage amateur est plus pernicieux et que les pratiquants ne l'assument pas forcément comme ça... Bon après c'est une vidéo de culturistes, c'est pas le même monde :mrgreen:

Que la culture militaire pousse du dopage n'est pas forcément étonnant ni choquant (dans la mesure ou c'est fait sans risque) il faut penser que dans l'alpinisme le dopage a été très pratiqué, pas forcément en préparatoire mais pour sortir de situations de survie
Avatar de l’utilisateur
Franch
Kikoureur ki kour
 
Messages: 1056
Inscrit le: 06 Mai 2014, 16:25

Re: Dopage et ultra

Messagepar coco38 » 28 Jan 2021, 16:22

Colargol73 a écrit:Que celui qui n'a jamais pris un Ibuprofène ou un AINS, jette la première pierre.

.. je me trompe ou ce n'est pas du dopage :?
Passion Montagne Sport Nature !
Avatar de l’utilisateur
coco38
Maître kikoureur
 
Messages: 3368
Inscrit le: 02 Sep 2008, 20:15

Re: Dopage et ultra

Messagepar Mazouth » 28 Jan 2021, 16:51

coco38 a Ă©crit:
Colargol73 a écrit:Que celui qui n'a jamais pris un Ibuprofène ou un AINS, jette la première pierre.

.. je me trompe ou ce n'est pas du dopage :?

Le jambon cru et la tome au ravito ! ça c'est du dopage !!
Tiens, voilĂ  du bouzin, voilĂ  du bouzin, voilĂ  du bouzin
http://sylrunandbike.blogspot.fr/
Avatar de l’utilisateur
Mazouth
Grand Maître
 
Messages: 6773
Inscrit le: 05 Sep 2014, 00:42

Re: Dopage et ultra

Messagepar Namtar » 28 Jan 2021, 18:06

coco38 a Ă©crit:
Colargol73 a écrit:Que celui qui n'a jamais pris un Ibuprofène ou un AINS, jette la première pierre.

.. je me trompe ou ce n'est pas du dopage :?


Si tu avais regardé les trois vidéos que j'ai mise juste après celle de guillaume84, tu aurais su que c'est une conduite dopante ;)
Avatar de l’utilisateur
Namtar
Kikoureur ki kour
 
Messages: 760
Inscrit le: 09 Août 2014, 18:29

Re: Dopage et ultra

Messagepar grostoto28 » 28 Jan 2021, 18:08

Colargol73 a écrit:Que celui qui n'a jamais pris un Ibuprofène ou un AINS, jette la première pierre.



je te jette donc la pierre.... je ne sais mĂŞme pas ce que c'est !!! (sans doute des antidouleurs ou autres je suppose): c'est une grosse erreur, c'est faire taire les signaux d'alertes de son corps, et aller Ă  la blessure.

un bon sandwiche rillettes salade cornichons, avec un panach frais.. ça c'est du dopage autorisé... :mrgreen:
grostoto28
Kikoureur ki trottine
 
Messages: 178
Inscrit le: 20 Avr 2020, 20:37

Re: Dopage et ultra

Messagepar peky » 28 Jan 2021, 19:00

Pareil, jamais pris quoique ce soit en course.
peky
Maître kikoureur
 
Messages: 3219
Inscrit le: 20 Mars 2006, 09:06

Re: Dopage et ultra

Messagepar GalatĂ©57 » 28 Jan 2021, 19:38

Colargol73 a écrit:Que celui qui n'a jamais pris un Ibuprofène ou un AINS, jette la première pierre.


AINS ??? KĂ©sako ?
Purée à 58 ans, j'en apprends encore...
Cela donne envie de continuer Ă  vivre..
Désolé pour celles et ceux qui espérait mon extinction... :mrgreen:
Ce n'est pas parce que les choses sont difficiles que nous n'osons pas mais parce que nous n'osons pas qu'elles sont difficiles (SENEQUE)
Avatar de l’utilisateur
Galaté57
Grand Maître
 
Messages: 5309
Inscrit le: 08 FĂ©v 2008, 22:54
Localisation: Moselle

Re: Dopage et ultra

Messagepar GalopaĂŻre » 28 Jan 2021, 20:22

Colargol73 a écrit:Que celui qui n'a jamais pris un Ibuprofène ou un AINS, jette la première pierre.

:shock: :shock: :shock:
Avatar de l’utilisateur
GalopaĂŻre
Kikoureur ki kour
 
Messages: 1424
Inscrit le: 16 FĂ©v 2012, 14:10

Re: Dopage et ultra

Messagepar coco38 » 28 Jan 2021, 20:46

Namtar a Ă©crit:
coco38 a Ă©crit:
Colargol73 a écrit:Que celui qui n'a jamais pris un Ibuprofène ou un AINS, jette la première pierre.

.. je me trompe ou ce n'est pas du dopage :?


Si tu avais regardé les trois vidéos que j'ai mise juste après celle de guillaume84, tu aurais su que c'est une conduite dopante ;)

Ouais... enfin tu prends un café le matin parce que tu aimes ça... c'est pas dopant... MAIS... si tu as une "arrière pensée" d'amélioration de tes performances... c'est une conduite dopante :roll:
Passion Montagne Sport Nature !
Avatar de l’utilisateur
coco38
Maître kikoureur
 
Messages: 3368
Inscrit le: 02 Sep 2008, 20:15

Re: Dopage et ultra

Messagepar Lupinus » 28 Jan 2021, 20:48

Copié sur wiki, Je préfère le jambon cru et la tome au ravito et courir à l'eau 8)
Les AINS sont contrindiqués en cas :

grossesse et allaitement ;
ulcère gastroduodénal car risque d'aggravation des saignements ;
pathologies hémorragiques en évolution ;
insuffisance rénale.

Par ailleurs :

les AINS ne doivent pas être utilisés en cas de varicelle ou de grippe chez l'enfant du fait d'un risque de syndrome de Reye ;
les AINS ne doivent pas être utilisés en cas de varicelle chez l'adulte et l'enfant car ils peuvent être à l’origine de complications cutanées bactériennes graves (fasciite nécrosante)10.

Effets indésirables

Ils sont essentiellement gastriques et cardiaques.
Système cardiovasculaire

En cas de prise chronique, il existe une rétention hydro-sodée provoquant ou favorisant l'apparition d'un œdème des membres inférieurs et une élévation de la pression artérielle pouvant déséquilibrer une hypertension artérielle11. En cas de maladie cardiaque présente, cette rétention favorise l'apparition d'une insuffisance cardiaque dont le risque est doublé par l'administration de ce type de molécules12.

L'aspirine a des propriétés antiagrégantes plaquettaires avec une diminution du risque de survenue d'une maladie cardiovasculaire lorsqu'elle est prise à petites doses de manière prolongée. Cet effet n'est pas présent pour tous les AINS, certains, au contraire, majorant le risque d'infarctus du myocarde (comme pour certains coxibs).

La plupart des anti-inflammatoires non stéroïdiens (hors aspirine) augmentent le risque de maladies cardiovasculaires lorsqu'ils sont pris de manière prolongée. Cela est vrai essentiellement pour les coxibs, mais également pour d'autres molécules comme le diclofénac et l'ibuprofène, le naproxène semblant être le plus neutre pour cette complication13,12.

L'association avec l'aspirine n'est pas dénuée de risque : il existe un risque majoré d'accident gastrique (pour les non coxibs) et la plupart des AINS non coxibs inhibent l'action antiagrégante plaquettaire de l'aspirine3.
Estomac

Le risque d'ulcère de l'estomac est augmenté, avec ses complications (anémie par saignement, perforation), mais aussi celui d'atteinte de l'intestin grêle14. Le risque ulcéreux explique la prescription concomitante d'un protecteur gastrique de type inhibiteur de la pompe à protons.

La sécurité sociale allemande dépense chaque année presque 125 millions d'euros pour la prise en charge des effets secondaires gastroentérologiques des AINS. De 1 100 à 2 200 personnes meurent chaque année en Allemagne de complications (blessures) dues aux AINS15,16.
Autres

Une insuffisance rénale aiguë peut survenir, surtout en présence d’une autre affection telle insuffisance cardiaque, cirrhose hépatique avec ascite, déplétion volémique consécutive à la prise de diurétiques, restriction sodée, syndrome néphrotique, affections vasculaires, rétention hydrique, hyperkaliémie.

L'exposition au soleil est déconseillé en raison d'une possible photosensibilisation.

Il peut exister une élévation temporaire des transaminases pouvant aller jusqu'à une insuffisance hépatique aiguë17.

Le risque d'avortement spontané est augmenté18. Ils doivent être également évités au dernier trimestre de la grossesse, pouvant prolonger la gestation ou provoquer une fermeture prématurée du canal artériel19.

Des troubles et retard de cicatrisation sont décrits20.

Enfin, des complications infectieuses (essentiellement à streptocoques ou à pneumocoques) ont été signalées après de très courtes durée de traitement (2 à 3 jours), y compris lorsque la prise d’AINS était associée à une antibiothérapie. Des études expérimentales ou de pharmacoépidémiologie suggèrent que des infections, en particulier à streptocoques, seraient potentiellement aggravées par la prise de ces AINS10.
Lupinus
Kikoureur timide
 
Messages: 4
Inscrit le: 04 Juil 2020, 12:31

Re: Dopage et ultra

Messagepar coco38 » 28 Jan 2021, 20:58

C'est comme tout médicament... il y a des effets secondaires et c'est la prise répétée et donc sans respect de la posologie qui pose problème.
Il est évident que si tu prends un ibuprofène après chaque entrainement parce que tu as une tendinite ou simplement mal aux jambes.. c'est peut-être du dopage... mais c'est surtout dangereux :!:
Si tu prends un ibuprofène 3 fois par an en ultra pour diminuer les douleurs articulaires ou musculaires... est-ce du dopage ? est-ce dangereux ? :?
Passion Montagne Sport Nature !
Avatar de l’utilisateur
coco38
Maître kikoureur
 
Messages: 3368
Inscrit le: 02 Sep 2008, 20:15

Re: Dopage et ultra

Messagepar jano » 28 Jan 2021, 21:31

ah oui, ibuprofène en ultra, c'est dangereux.
horizon pas net, reste Ă  la buvette
http://objectiftrail.wordpress.com - Mon Tor
Avatar de l’utilisateur
jano
Grand Maître
 
Messages: 6105
Inscrit le: 09 Oct 2009, 13:20

Re: Dopage et ultra

Messagepar Free Wheelin' Nat » 28 Jan 2021, 22:20

coco38 a écrit:Si tu prends un ibuprofène 3 fois par an en ultra pour diminuer les douleurs articulaires ou musculaires... est-ce du dopage ? est-ce dangereux ? :?

Du dopage, je ne me prononcerai pas là dessus(je l'ai fait, ignorant les effets secondaires, lors de ma première MH100) , mais un seul ultra peut suffire pour finir dialysé à vie, donc oui, c'est "un peu" dangereux (voir le bouquin de Millet sur l'ultra p137-138)...
Nat (ex On-Off)

Rien n'est plus semblable Ă  l'identique que ce qui est pareil Ă  la mĂŞme chose (Pierre Dac)
Avatar de l’utilisateur
Free Wheelin' Nat
Maître kikoureur
 
Messages: 3217
Inscrit le: 27 Juin 2009, 15:35

Re: Dopage et ultra

Messagepar van » 28 Jan 2021, 22:39

j'emmène de l'immodium et du smecta. c'est juste au cas où :lol:
van
Kikoureur ki kour
 
Messages: 870
Inscrit le: 28 Nov 2017, 14:51

Re: Dopage et ultra

Messagepar Arclusaz » 28 Jan 2021, 23:02

Free Wheelin' Nat a écrit:Du dopage, je ne me prononcerai pas là dessus(je l'ai fait, ignorant les effets secondaires, lors de ma première MH100)


on a enfin l'explication des TirpouĂŞĂŞĂŞt !!

http://www.kikourou.net/recits/recit-12 ... n_nat.html
Donnez un peu de votre temps, donnez votre sang
compteur du kikoudon de sang
Avatar de l’utilisateur
Arclusaz
Très Grand Maître
 
Messages: 17529
Inscrit le: 26 Mai 2010, 17:22

Re: Dopage et ultra

Messagepar Mathias » 29 Jan 2021, 00:57

jano a écrit:ah oui, ibuprofène en ultra, c'est dangereux.


Tout Ă  fait.
Et d'ailleurs, des chercheurs cherchent... voici l'avis de gens qui savent un peu mieux de quoi ils parlent que le guignol de la 1ère vidéo :

phpBB [video]
Mathias (blog)
Adhésion 2021 à l'association
Avatar de l’utilisateur
Mathias
Très Grand Maître
 
Messages: 15259
Inscrit le: 08 Jan 2004, 00:00
Localisation: 234567890

Re: Dopage et ultra

Messagepar bascoy » 29 Jan 2021, 08:48

En même temps le gars de la première vidéo aurait pris de "l'epo 2eme génération comme Armstrong" pour courir un marathon en 4h30...
Je le croyais plus fortiche que ça le docteur Ferrari dans sa caravanne!
Plus sérieusement et pour avoir discuter avec l'un des participants de l'expérimentation en micro dopage diffusée dans stade 2, les gains étaient globalement assez édifiants pour des athlètes déjà très bien entraînés.
Par contre je reste convaincu que pour Mr tout le monde c'est un raccourci inexcusable (on peut avoir le même gain par l'entraînement,on met sa santé en danger et on a aucune pression sponsor/fédé/contrat publicitaire).
Pour les sportifs pro, le problème est ailleurs, rien n'est réellement fait pour leur éviter de tomber dans le piège.
En cas de coup de fatigue j'imagine que ce doit être assez tentant de céder pour assurer ses arrières financièrement parlant...
bascoy
Kikoureur timide
 
Messages: 7
Inscrit le: 27 Août 2013, 12:20

Re: Dopage et ultra

Messagepar grostoto28 » 29 Jan 2021, 10:53

Si on est pas capable de faire un ultra sans prendre de médoc, alors il ne faut pas prendre le départ.
grostoto28
Kikoureur ki trottine
 
Messages: 178
Inscrit le: 20 Avr 2020, 20:37

Re: Dopage et ultra

Messagepar NRT421 » 29 Jan 2021, 12:04

Autant sans aucunement en être un supporter, je peux comprendre ce qui peut mener un pro, semi-pro, haut niveau à tomber dans le cercle vicieux du dopage ou à se retrouver en zone grise, autant pour le coureur totalement amateur que je suis il n'y a pas l'ombre du début d'un semblant de débat : hors de question d'utiliser la chimie pour aller au-delà de ce que ma tête et mon corps peuvent/veulent faire. Et encore moins pour une question de confort style pas sentir la douleur. Même au titre de l'effort consenti pour une prépa, si méforme au départ et ben tant pis quoi.

Ceci posé, je suis vraiment demandeur que les kikous qui ont semblé exprimer plus haut le fait que cela ne serait pas anormal détaillent leurs motivations car très sincèrement je ne vois pas bien l'intérêt et à ce stade ne vois que des points négatifs : risque sur la santé à très court ou long terme, mensonge à soi-même sur ce que l'on est capable d'accomplir, apprentissage faussé de l'effort, etc.

A vos plumes ? Allez, pour un bon débat baston ! :mrgreen: :wink:
Vivre, c'est faire de son rêve un souvenir. - S. Tesson (Petit traité sur l'immensité du monde)
Avatar de l’utilisateur
NRT421
Kikoureur ki kour
 
Messages: 1416
Inscrit le: 08 DĂ©c 2012, 19:03
Localisation: Sainte-Verge

Re: Dopage et ultra

Messagepar coco38 » 29 Jan 2021, 13:24

Je trouve ce sujet intéressant même si l'aspect dopage me gêne un peu. Je vois surtout le danger pour la santé, le risque de blessures ou d’aggravation de blessures, ...
Pour moi Dopage = amélioration des performances... et si je parle pour moi il y aucun risque que j'améliore mes performances :lol:
... Ibuprofène et AINS... je n'ai jamais utilisé mais ça ne me choque pas si on parle d'utilisation exceptionnelle.

Mais si on parle Smecta pour les problèmes gastriques ou Doliprane(paracetamol) pour maux de têtes ou fatigue, là clairement je ne vois pas le problème.
J'utilise 1 Doliprane toutes les 6 heures sur courses longues (je fais pas d'Ultra). Donc ça m'arrive 1 ou 2 fois par an.
Typiquement sur un 24h ou sur l'EB l'année dernière (19h de courses - j'ai pris 2 Dolipranes).
Donc pour mes douleurs articulaires de "vieux" je n'hésite pas.
Mais effectivement sur du Doliprane il y a quasi pas de contre-indications... ce qui n'est pas le cas de l'Ibuprofène. :wink:
Passion Montagne Sport Nature !
Avatar de l’utilisateur
coco38
Maître kikoureur
 
Messages: 3368
Inscrit le: 02 Sep 2008, 20:15

Re: Dopage et ultra

Messagepar Masquerade7 » 29 Jan 2021, 13:27

grostoto28 a écrit:Si on est pas capable de faire un ultra sans prendre de médoc, alors il ne faut pas prendre le départ.


Mouais...
Sur les formats 24h, je prends un ptit doliprane toutes les 6 h et ça me fait plutôt du bien dans la gestion de la douleur, ce qui ne m'empêche pas de finir bien "défoncé" quand même :mrgreen:
Masquerade7
Kikoureur ki trottine
 
Messages: 313
Inscrit le: 02 DĂ©c 2012, 17:13

Re: Dopage et ultra

Messagepar fred_1_1 » 29 Jan 2021, 13:58

Puisqu'il faut tout avouer :

De mon coté, je bois du café pendant les ultra pour lutter contre l'endormissement... en préventif :!: à chaque ravito, à partir du début de soirée jusqu'en fin de nuit.

Et aussi, j ai du doliprane dans le sac et j en prends parfois un, pour le mal de ventre qui peut parfois être très penible en course !

Est-ce que c'est grave docteur NRT421 ??
Avatar de l’utilisateur
fred_1_1
Kikoureur ki kour
 
Messages: 1879
Inscrit le: 28 Mai 2012, 07:11

Re: Dopage et ultra

Messagepar Nultymo » 29 Jan 2021, 14:15

Pour le café, c'est un peu différent quand même. Ils en proposent sur les ravitos. Si la caféine n'est pas autorisée, il faut aussi supprimer le coca.
On ne sert pas encore des comprimés de Doliprane aux ravitos.
Nultymo
Kikoureur ki kour
 
Messages: 651
Inscrit le: 20 DĂ©c 2012, 15:45

Re: Dopage et ultra

Messagepar freddo90 » 29 Jan 2021, 14:49

Quand on voit avec quelle facilité le voltarène en gel ou le ketum sont prescrits pour une tendinite... par contre normalement quand on a une tendinite on la soigne, on ne fait pas de courses, mais bon
Avatar de l’utilisateur
freddo90
Kikoureur ki kour
 
Messages: 1402
Inscrit le: 29 Mars 2011, 22:58

Re: Dopage et ultra

Messagepar NRT421 » 29 Jan 2021, 17:44

fred_1_1 a Ă©crit:Puisqu'il faut tout avouer :

De mon coté, je bois du café pendant les ultra pour lutter contre l'endormissement... en préventif :!: à chaque ravito, à partir du début de soirée jusqu'en fin de nuit.

Et aussi, j ai du doliprane dans le sac et j en prends parfois un, pour le mal de ventre qui peut parfois être très penible en course !

Est-ce que c'est grave docteur NRT421 ??

Cher patient pas chiant (c'est juste pour l'allitération),
Ce n'est pas grave. C'est TRES grave !
Pour le boboventroukkmou, en lieu et place du doliprane synthétisé en Inde, il va nous sucer du charbon (actif) de Lorraine (en creusant doit ben en rester qq boulets), manger de la boulette de riz de Camargue avec du fromage qui pue bin d'chez nous et siroter qqs gouttes de son avatar.
Il peut poursuivre le traitement au café tant que ce n'est pas sous forme de Raide Boule.
Dr NRT - Bobologue incompétent
Vivre, c'est faire de son rêve un souvenir. - S. Tesson (Petit traité sur l'immensité du monde)
Avatar de l’utilisateur
NRT421
Kikoureur ki kour
 
Messages: 1416
Inscrit le: 08 DĂ©c 2012, 19:03
Localisation: Sainte-Verge

Re: Dopage et ultra

Messagepar grostoto28 » 29 Jan 2021, 19:26

Masquerade7 a Ă©crit:
grostoto28 a écrit:Si on est pas capable de faire un ultra sans prendre de médoc, alors il ne faut pas prendre le départ.


Mouais...
Sur les formats 24h, je prends un ptit doliprane toutes les 6 h et ça me fait plutôt du bien dans la gestion de la douleur, ce qui ne m'empêche pas de finir bien "défoncé" quand même :mrgreen:


attitude que je trouve (personnellement), irresponsable. :cry:
mais cela n'est que mon avis.
si je ne veux pas avoir mal, alors je ne fais pas de grand format.... :roll:
grostoto28
Kikoureur ki trottine
 
Messages: 178
Inscrit le: 20 Avr 2020, 20:37

Re: Dopage et ultra

Messagepar Spir » 29 Jan 2021, 19:35

Masquerade7 a Ă©crit:
grostoto28 a écrit:Si on est pas capable de faire un ultra sans prendre de médoc, alors il ne faut pas prendre le départ.


Mouais...
Sur les formats 24h, je prends un ptit doliprane toutes les 6 h et ça me fait plutôt du bien dans la gestion de la douleur, ce qui ne m'empêche pas de finir bien "défoncé" quand même :mrgreen:


C'est typiquement ce qu'on appelle une "démarche dopante" du coup non ?
L'Echappée Belle, ou le souvenir d'un monde révolu...
Avatar de l’utilisateur
Spir
Grand Maître
 
Messages: 5127
Inscrit le: 10 Oct 2013, 22:35
Localisation: Riom

Re: Dopage et ultra

Messagepar GalatĂ©57 » 29 Jan 2021, 19:58

NRT421 a écrit:Autant sans aucunement en être un supporter, je peux comprendre ce qui peut mener un pro, semi-pro, haut niveau à tomber dans le cercle vicieux du dopage ou à se retrouver en zone grise, autant pour le coureur totalement amateur que je suis il n'y a pas l'ombre du début d'un semblant de débat : hors de question d'utiliser la chimie pour aller au-delà de ce que ma tête et mon corps peuvent/veulent faire. Et encore moins pour une question de confort style pas sentir la douleur. Même au titre de l'effort consenti pour une prépa, si méforme au départ et ben tant pis quoi.

Ceci posé, je suis vraiment demandeur que les kikous qui ont semblé exprimer plus haut le fait que cela ne serait pas anormal détaillent leurs motivations car très sincèrement je ne vois pas bien l'intérêt et à ce stade ne vois que des points négatifs : risque sur la santé à très court ou long terme, mensonge à soi-même sur ce que l'on est capable d'accomplir, apprentissage faussé de l'effort, etc.

A vos plumes ? Allez, pour un bon débat baston ! :mrgreen: :wink:


Idem
Avoir recours Ă  la chimie pour Ă©viter la douleur c'est tricher avec soi-mĂŞme
Notre corps nous envoie un signal d'alerte et nous l'Ă©coutons pas..
Maintenant, reste Ă  voir aussi, les raisons qui peuvent pousser Ă  cette triche :
- la fierté ?
- le regard des autres ?

Bref, c'est revenir Ă  son nombril...
Ce n'est pas parce que les choses sont difficiles que nous n'osons pas mais parce que nous n'osons pas qu'elles sont difficiles (SENEQUE)
Avatar de l’utilisateur
Galaté57
Grand Maître
 
Messages: 5309
Inscrit le: 08 FĂ©v 2008, 22:54
Localisation: Moselle

Re: Dopage et ultra

Messagepar banditblue29 » 29 Jan 2021, 20:39

NRT421 a écrit: hors de question d'utiliser la chimie pour aller au-delà de ce que ma tête et mon corps peuvent/veulent faire. Et encore moins pour une question de confort style pas sentir la douleur. Même au titre de l'effort consenti pour une prépa, si méforme au départ et ben tant pis quoi.

Ceci posé, je suis vraiment demandeur que les kikous qui ont semblé exprimer plus haut le fait que cela ne serait pas anormal détaillent leurs motivations car très sincèrement je ne vois pas bien l'intérêt et à ce stade ne vois que des points négatifs : risque sur la santé à très court ou long terme, mensonge à soi-même sur ce que l'on est capable d'accomplir, apprentissage faussé de l'effort, etc.

A vos plumes ? Allez, pour un bon débat baston ! :mrgreen: :wink:


Oui mais quand depuis dizaines d'années, on vous assène de publicités qui vous disent que les maux de tête ne sont pas une fatalité, que les maux de ventre se soignent à coup de ...., que les jambes lourdes y a un truc...
Je suis désolée mais ce message qui dit "écoute et comprend les signaux de ton corps" ne fait pas partie de notre culture ou du moins pas encore.
Si vous avez toujours été aussi éclairés par rapport aux risques et aux illusions générés par les laboratoires pharmaceutiques, tant mieux mais ce n'est pas mon cas....

Comme beaucoup, j'ai longtemps cru que la chimie c'était la panacée. J'en suis revenue mais il s'agit plus dans notre société d'évoluer vers une médecine préventive.... Au lieu de cette médecine curative où nous excellons.
Avatar de l’utilisateur
banditblue29
Kikoureur ki kour
 
Messages: 1541
Inscrit le: 24 Mars 2014, 21:20

Re: Dopage et ultra

Messagepar Free Wheelin' Nat » 29 Jan 2021, 20:54

Arclusaz a Ă©crit:
Free Wheelin' Nat a écrit:Du dopage, je ne me prononcerai pas là dessus(je l'ai fait, ignorant les effets secondaires, lors de ma première MH100)


on a enfin l'explication des TirpouĂŞĂŞĂŞt !!

http://www.kikourou.net/recits/recit-12 ... n_nat.html


:lol:

Pourquoi j'ai fini par le prendre, ce satané cachet?
Maintenant, reste Ă  voir aussi, les raisons qui peuvent pousser Ă  cette triche :
- la fierté ?
- le regard des autres ?


Rien de tout ça! :mrgreen:
Ca reste encore une interrogation , mais le fait est qu'il aurait fallu me casser une jambe pour que je m'arrĂŞte...
La fierté? Fierté de quoi, j'ai vite compris que j'étais "toute petite" , et ne portant qu'une paire d'ovaire, ma foi...
Le regard des autres? Comme je m'en bats l'oeil... mais d'une force :lol:
Finir était pour moi un besoin plus qu'impérieux , avec le même sentiment que lors de ma première poussée de RCH où , ma fille encore au sein , je devais arrêter pour prendre de la cortisone.
Bah non, j'ai continué à allaiter, ce ne pouvait être autrement.
LĂ , pareil, je n'avais pas d'autre alternative. Je DEVAIS vivre la suite, Ă  croire que j'avais une porte Ă  ouvrir, va savoir...

Par contre, oui, j'ai couru un 70km sous cortisone (fin de traitement donc en dose réduite), je n'avais pas reçu à l'époque de réponse concernant l'aval de l'AFLD, et honnêtement, je n'ai pas du tout pensé que le traitement tel qu'il était pris (et surtout à la période où il était pris) pourrait avoir un effet quelconque . Autorisation que je n'ai finalement pas eue (réponse deux mois plus tard :lol: ).
Donc j'avais couru probablement dopée .Enfin, peut-être .Selon mon gastro, non, mais bon, je n'aurai jamais de réponse claire là dessus.
D'ailleurs quand l'orga m'a contactée pour me demander mon récit (seconde féminine) j'ai refusé , expliquant le doute sur la validité de ma place, n'ayant toujours pas de nouvelles de l'AFLD à ce moment là.
Regrets? Non, juste une question qui demeure et qui m'embête: avais-je réellement mérité ce classement? N'ai-je pas volé sa place à la troisième ?
Nat (ex On-Off)

Rien n'est plus semblable Ă  l'identique que ce qui est pareil Ă  la mĂŞme chose (Pierre Dac)
Avatar de l’utilisateur
Free Wheelin' Nat
Maître kikoureur
 
Messages: 3217
Inscrit le: 27 Juin 2009, 15:35

Suivant Retour vers [Bistro] Le bistro de KikouroĂą

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : CommonCrawl [Bot] et 0 invité(s)

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.02 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !