Récit de la course : La Montatou - 21 km 2010, par Bastouille

L'auteur : Bastouille

La course : La Montatou - 21 km

Date : 27/6/2010

Lieu : Boutigny Sur Essonne (Essonne)

Affichage : 831 vues

Distance : 21km

Objectif : Pas d'objectif

6 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

11 autres récits :

Le récit

Boutigny, un charmant village de la vallée de l'Essonne que j'avais pas mal arpenté jadis de façon très bucolique...

Me voici 8 ans plus tard pour me frotter à son astre quelque peu menaçant ce jour-là...

Petit dèj à 7h30, rien de bien original, tartines, chocolat, banane... Aujourd'hui j'ai décidé de ne pas me stresser avec une quelconque performance, d'une part car çà ne me réussit pas (les maux de ventre je connais...) et d'autre part car dans une semaine je me lance sur le 50km des Moulins de Mondeville... Donc aujourd'hui on se la joue piano-piano...

Durant la semaine qui précédait par peur de revivre le calvaire des Carrières, je m'étais entrainé à courir sous le soleil avec une sortie de 14km au milieu des champs sur les coups de 11h-midi... Je vais voir que ça portera ces fruits...

Cette fois-ci j'ai enfin réussi à convaincre une amie de me suivre sur une course nature. Elle, fera le 10km en guise de bâptème.

Nous arrivons donc vers 9h sur Boutigny. Le gymnase d'accueil se trouve sur les hauteurs du village mais il faut malheureusement se garer en bas du fait de l'affluence... çà fera notre échauffement...

Les dossards sont rapidement retirés et épinglés. Je suis étonné du faible nombre de personnes qui partent avec de l'eau sur eux; je me sens un peu too much avec mon camelbak...

Me voici sur le ligne de départ. Plus de 300 partants sur cette boucle qui finalement est anoncée à 20.6km... 

Le départ est donné. Très vite le chemin se resserre dans une descente pierreuse. Ca n'y manque pas, première chute assez spectaculaire les 4 fers en l'air d'un des coureurs. Apparemment quelques égratinures mais pas de gros bobo...

Je reconnais Saltimbank qui m'avait bien soutenu lors des dernières Carrières. On papote un peu. Lui aussi fera les Moulins la semaine prochaine. C'est décidé, on les fera ensemble ces 50km...

Puis on se perd dans le flux.

Le rythme est bon, je tourne en 5min par km, je ne me fatigue pas trop.  Tant mieux car survient vers le 3ekm une grosse ligne droite dans les champs. Ouhlala, elle fait mal! Les ambitieux en prennent plein la tête... Le rythme général prend un gros coup de frein. Moi je garde ma petite allure...

Retour à l'ombre, descente puis côte. Ma montre oscillera entre 120 et 70m d'altitude. Je croise Hanibal qui d'habitude est mon lièvre. Apparemment il a pris un coup de chaud. C'est pas son jour. Dommage. Je le laisse un peu gêné de mon arrogance...

S'en suit un long et pénible passage dans le sable blanc. Les visages se crispent, chacun essaie de choisir un terrain plus stabilisé...

Puis on remonte et on redescend dans la forêt. Vers le 13e km, je passe un concurrent qui boite: " Mince, c'est la cheville?", Non je suis parti avec une micro-fracture et là, j'en peux plus...". On est tous les mêmes... des gros fous!

Perdu au milieu de la forêt avec son boulet au pied et sa trompe ( Vuvuzela?) à la main, le bagnard nous redonne le sourire qui avait légèrement commencé à se pincer avec la distance...

 15ekm, grosse montée et ce fameux rocher à franchir. Les bénévoles sont vraiment les bienvenus pour nous aider à le franchir et je profite de mon poids plume pour me faire litéralement porter. Un grand merci! Petit détail, lors des consignes de courses de début, ils avaient dit qu'ils tireraient les mecs et pousseraient les nanas... Celle qui me précédait n'a pas été poussée; restons courtois...

La fin se fait attendre, çà monte, çà descend, çà tourne. Juste derrière un talus surgit un quad des services de secours assez pressé apparemment. J'espère qu'il n'y a rien de grave...

Vers le 19e une femme avec un vrai vuvuzela me fait espérer l'arrivée mais non...Puis ce sont les sonos du gymnase perçues de très loins, de trop loin qui nous font espérer. Alors on accélère le pas. Les derniers centaines de mètres enchainent les petits virages serrés entre les arbres, c'est assez grisant.

Puis, enfin c'est la fin! Je passe la ligne après 1h55 de course et tout juste cuit à point.

Mon amie m'attendait. Ses 10km se sont très bien passés. Elle en redemande! Je crois avoir réussi à faire une nouvelle adepte des courses natures...:-).

Je bois un peu... pas mal..., beaucoup... sirop de menthe, Coca, tout ce qui peut se boire.... Pour le solide il faudra encore un peu attendre que tout se remette en place à l'intérieur...

Je retrouve un ami qui apparemment a eu aussi très chaud.  Pour lui, c'est le début des vacances après s'être enchainé près de 6 courses et un marathon ces deux derniers mois...

Puis on papote un peu avec Saltimbank qui me briefe pour les Moulins. Pleins de bons conseils précieux pour espérer être "finisher".

Nous restons un peu pour les podiums du 10km et nous redescendons à la voiture.

Entre deux voitures ( deux peugeots...), Trinouill et Ponpon nous interpellent et nous proposent.... la fameuse Grim bien FRAICHE!!! très bon contre les courbatures... Et çà repapote, çà rigole. L'été sera long et chargé en km... Objectif: la CCC pour Trinouill, ça ne rigole plus!... Merci les gars pour votre convivialité!

Bon il est temps de se séparer. Avec mon amie on se fait un petit picnic sur les hauteurs de Vayres de l'autre côté de la vallée. Très jolie coin, puis petite sieste à l'ombre des arbres...

Dur dur la vie! 

6 commentaires

Commentaire de Jay posté le 01-07-2010 à 16:47:00

1er CR de course , ça se fete .. qu'est ce qu'on boit ? :-D
belle course, chrono sympa .. et une biere entre kikoureurs en after .. que demandez de plus.. bein ... que ça recommence, bonne récupération.
Txo, Jay

Commentaire de lepidop posté le 01-07-2010 à 18:01:00

Et cette année vous avez eu de l'ombre!
L'an prochain, on a prévu de couper les arbres, gnak, gnak

Commentaire de LutetienND posté le 02-07-2010 à 00:00:00

C'est super d'amener des gens à la course verte. Ca fait bien longtemps que je ne cours plus sur route (pas tout a fait vrai, j'ai refait un 10km l'an dernier, juste pour me souvenir comment c'était). C'est quand même mieux de manger du sable et des racines en plein soleil...

Au plaisir de te voir sur une course dans le coin. Mais comment on fait pour te reconnaitre? J'aime bien ta photo, mais je suis pas sûr 1) que c'est toi, et 2) que tu lui ressembles encore.

Commentaire de Bastouille posté le 02-07-2010 à 13:56:00

Pour me reconnaître rien de plus simple, je suis le plus petit modèle des coureurs...
(la photo est celle de p'tit gibus...)

Commentaire de Land Kikour posté le 02-07-2010 à 17:01:00

Merci pour ton rècit et bravo pour la Montatou, une course verte bien sympathique !!

Commentaire de caro.s91 posté le 02-07-2010 à 21:49:00

Bon, je reconnais bien la course ... et la chaleur !!! :-)
J'espère que tu auras bien récupéré avant le trail des Moulins demain, qui devrait être chaud !!!

Bon courage!
Caro

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.16 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !