Récit de la course : New Balance Sky Race - Tour du Thabor 2010, par Runner des Terres Froides

L'auteur : Runner des Terres Froides

La course : New Balance Sky Race - Tour du Thabor

Date : 18/7/2010

Lieu : Nevache (Hautes-Alpes)

Affichage : 1386 vues

Distance : 40km

Objectif : Se défoncer

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Le THABOR...un trail de costaud!

 

Ca y est, depuis le temps que je l'attends ce fameux week-end "objectif" que tant d'heures d'entrainement ont précédées !

Pas autant que j'aurais voulu malheuereusement à cause d'une blessure tenace (aponévrosite plantaire) depuis le 1°mai et qui m'aura empéché de faire un trail intermédiaire et autres sorties en montagne...

Arrivée la veilles avec mes potes du club, on pose nos sacs à l'auberge de la Cleida à Plampinet (située à 5 km de Névache) puis direction le retrait des dossards où, après une courte visite sur les différents stands des sponsors présents, nous récupérons nos sésames, la puce et le dossard.

La pasta party sera en fait une "rizzoto" party à l'auberge, préparation des affaires et au lit!

Réveil 5 h pour avaler le gâteau énergétique, je sors dehors pour prendre la température, Brrrrrrrrr.. on ne va pas avoir chaud avant le départ !

Arrivée 6h25 à Névache, il y a déjà du monde partout, échauffement de mise avant de se positionner sur la ligne de départ (devant Dawa Sherpa) et c'est parti !

 

thabor_zoom_thierry_sur_ligne_de_depart-1.jpg                                   thierry_sur_ligne_de_depart-1.jpg

 

Le départ est rapide malgré la montée mais je reste à un rythme que je sens pouvoir tenir jusqu'à la première rampe, 1° surprise, je ne m'attendais qu'à monter et le début de la course est en fait une montée puis une descente !

1° difficulté, la montée au Lac Laramont, il faut prendre un rythme, je marche systématiquement lorsque la montée est trop raide puis je repars en trottinant doucement, je sais que la course va être très longue, et je n'ai pas l'habitude de faire des marathons de ce type !!!

Je pointe au Lac en 1 h...

La montée au pas du lac Blanc nous fait rentrer dans le vif du sujet mais si la montée s'est bien déroulée, la descente vers le Lac Blanc me fera prendre conscience que je ne joue pas dans la même cour que certains trailers qui dévalent allègrement cette descente ! A un tel point que je m'arrète pour les laisser passer...Avec une agilité deconcertante, ils sont une bonne dizaine à me griller sans ucun  problème et ce sera tout le long comme ça !!

Passé le lac, la descente vers le premier ravitaillement (maison des Chamois) est longue, je ne pensais pas descendre si bas dans la "vallée"

2 quartiers d'orange, le plein de la gourde (j'ai en plus 2 l de boisson énergétique dans le camel back) et à l'assaut du Thabor !

J'aperçois son sommet et la chapelle perchée la haut, 1280 m plus haut, je sens que ça va être long !

 18072010025.jpg                    18072010029.jpg

Arrivée à la cime du Thabor, on pointe avant la chapelle puis on monte là haut, je me pose 5 minutes pour récupérer et manger, boire mais aussi et surtout pour profiter du panorama exceptionnel, nous sommes devant un balcon ou le massif des Ecrins domine avec la Meige, la barre des Ecrins, le masif des Cerces et "derrière" la chapelle, la Vanoise....

18072010033.jpg                  18072010036.jpg

 

Il faut bien redescendre...5 à 6 coureurs ont déjà fait leur 1/2 tour devant la chapelle pendant ma contemplation sans s'arréter ou presque ! Peu importe, je suis ici pour profiter de ce panorama et tant pis pour le classement !

De toute façon, je sais que je vais encore me faire "gratter" par d'autres coureurs pendant la descente...le passage sur le nombreux névés restera impressionnant par les dévers et instabilités malgré toute la bonne vlonté des bénévoles pour sécuriser ces endroits.

Une montée vers le col de Vameinier ou je double (mai si c'est possible, ça monte !) un trialer perclus de crampes, le pauvre, nous ne sommes pas encore arrivés !

 

18072010041.jpg             18072010042.jpg

 

La descente est interminable, je commence à maudir les rochers qui me font trébucher...je me fais encore rattraper par 1,2,3,... coureurs qui dévalent la pente alors que je suis tout en retenue, quel mauvais !

Bon, heureusement, je me console avec les lacs que l'on croise et qui nous font découvrir la bauté de ces lieux...

Le chalets de Laval et le 2°ravitaillement, j'ai besoin de souffler, je mange un peu, je discute avec 3 autres coureurs et nous repartons pour les ...10 derniers kilomètres ! Je me dis que c'e n'est que de la descente et que je vais faire parler ma vitesse de coureur sur route... n'importe quoi ! Les premières foulées et ma vitesse qui plafonne à 10 km/h dans la première descente me rappelent que j'ai 32 bornes de montagne dans les pattes et qu'il va falloir être prudent...d'autant plus que la surprise du Chef, c'est qu'au lieu de descente, c'est plutôt Montagnes Russes ! Et toujours des rochers... heureusement, nous sommes en sous bois et bordons assez souvent un torrent... Les derniers kilos sont difficiles, j'ai du mal à levier les pieds... je tombe une première fois, puis une 2° fois en moins de 2 km, il est temps que ça se termine !

Je double quelques coureurs encore plus mal que moi (maigre consolation et revanche lorsqu'il m'ont déposé en descente..) ça y est, Névache, son clocher et sa ligne d'arrivée !!!!

J'arrète le chrono : 6h14'36" je ne sais pas si c'est bien ou pas mais là n'est pas l'important, je sais que je l'ai fait !

 

                  thierry_018-1.jpg

 

Retour à la civilisation...je me pose 1/4 d'heure après un coca...je me dit plus jamais...comme lors de mon premier marathon (j'en ai fait 14 autres depuis !!)

C'est quand déjà le TGC, le TGV ou autre UTMB ??? En attendant l'an prochain pour de nouvelles aventures, place à la récup !

 

RTF

 

         

 

 

4 commentaires

Commentaire de raspoutine 05 posté le 23-07-2010 à 22:07:00

Curieuse sensation de croire que tout le monde te doublait car tu as fait un chrono vraiment sympa ! Et tout en prenant le temps de profiter du paysage.
Je retrouve avec plaisir une foule de détails qui sont de bons souvenirs ( malheureusement, je n'étais que sur la petite Merell ), un grande journée .
Merci pour ton récit et bravo pour la course.

Commentaire de akunamatata posté le 24-07-2010 à 10:18:00

ton temps est vraiment bon pour quelqu'un qui ne sait pas descendre !
de gros progres en perspective si tu t'y mets vraiment, bravo !

Commentaire de CROCS-MAN posté le 24-07-2010 à 10:19:00

Merci pour ton récit Runner.

Commentaire de les machine-gônes posté le 02-08-2010 à 07:09:00

Coucou runner, merci pour ton récit d'une course qu'on envisage pour l'année à venir. Une petite frustration : tes photos ont l'air vraiment très sympa, pourquoi ne pas les avoir téléchargées en un peu plus grand ? Un avis au cas où : le port quotidien de semelles faites par un podologue permet souvent de surmonter une aponévrosite plantaire... (faut prendre ça super au sérieux car ça peut devenir chronique, ce qu'on ne te souhaite évidemment pas - ps : c'est pas de la pub, on a pas d'actions placées chez les podologues). BRAVO enfin pour ta course & merci.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.18 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !