Récit de la course : EmbrunMan 2006, par VB

L'auteur : VB

La course : EmbrunMan

Date : 15/8/2006

Lieu : Embrun (Hautes-Alpes)

Affichage : 2975 vues

Distance : 232km

Objectif : Pas d'objectif

8 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

56 autres récits :

Embrunwomen

LES REMERCIEMENTS:

Je remercie en premier , car c'est quand meme lui qui a supporté ces 6 mois d'entrainement : MON MARI et oui pas facile non plus pour les conjoints la préparation, tout au long de cet entrainement il a été très présent pour me soutenir, moralement et a été très très patient ....

Merci à mes compagnons d'entrainement " tout simplemnt mon club de tri : CLAIR RILLIEUX TRIATHLON"

Maintenant je remercie tout, tout les supporters du 15 aout, c'est vraiment génial d'avoir du monde autour et de se sentir encouragée.
Merci à mes compagnons de CAP, Christian et Martine des trailers très sympas, SUPER GRAND MERCI à MAYA (une copine du tri) qui a fait le 2ème semi et vraiment comme coach elle est super "vas y VB là t'es bien, t'as une belle foulée, vas y reste concentrer" jusqu'au bout elle m'a bien motivé.

L'AVEIL:


Et oui quand tu emmènes ton vélo au parc, là tu te dis, c'est plus du peut être, t'as l'émotion, le stress qui commence, mais bon je pensais stresser beaucoup plus , le jour J concentrée mais pas trop stressée.
Le 14 au soir ça été super on s'est tous retrouvé les rilliettes "mon club", supporters pour faire une bonne bouffe, très sympa pour détendre l'atmosphère, viens 21h30 on se dit tous aurevoir et partit pour un petit dodo, moi perso très peu dormit ....

4h00 du mat le réveil sonne, il fait frisquet dans la tente (6°C), mon mari est près de moi le temps du petit dèj et oui il retourne se coucher pour garder les 2 bambins on va éviter de les réveiller à une cette heure surtout que la journée sera longue, je mange gateau sport, crème de soja vaniile et kf.
Derniers préparatifs et je pars vers mon conducteur et là c'est partit ...
J'arrive au parc, il fait nuit, c'est calme tout le monde prépare ses petites affaires, un peu le bordel pour déposer le sac ravito perso de l'Izoard et coup de stress pour le gonflage des pneus avec la pompe à kaloo (un concurrent de mon club) qui déconnait grave :mdrire: :mdrire: :mdrire: Là tu te dis, la journée commence bien , enfin tout rentre dans l'ordre, je prends soins de tout bien mettre pour ne rien oublier, je passe très vite la combinaison de natation étant donné le froid elle me tiendra chaud puis j'attends impatiemment le départ ....

Ah sayez les arbitres appellent les féminines on est 30, trop cool pour un départ natation, on va se poster, là j'entends les rilliettes supporters, ça redonne un coup de chaud, on s'avance encore et sayez partit pour accomplir un rêve, enfin mon rêve (et oui certain reve d'hawai, moi c'était Embrun) ....


LE VELO :

Alors là la première bosse, oh la sensation de moins bien, j'ai l'impression de ne pas avoir de jambes, bon j'y vais doucement, de toute façon pas le choix, les rillettes me rattrape biensur :mdrire: :mdrire: bon les 20 premiers kms pas facile, le temps de retrouver les jambes, que les sensations arrivent, puis à la fin de la première bosse, je commence à souffler, je récupère et je sens que ça vient.
je sais que l'on repasse dans Embrun, je roule mais tout en souplesse (Un conseil de mon loucio pour le vélo :"tu roules et tu ne te poses pas de question" j'ai appliqué à la lettre)
On arrives vers Baratier c'est noir de monde tout les supporters sont là, mais je ne m'emballes pas le chemin est encore long.
Je surveille le chrono, tout va bien et là objectif guillestre, pareil je roule bien mais en souplesse je ne me rentre pas dedans je m'alimente bien, récupère dès que je peux, la partie de guillestre juste qu'au pied du col de l'Isoard est longue, je regarde le chrono et je sais pas exactement ou j'en suis (et mon compteur n'est pas à l'heure ), je commence un peu à angoissé, puis mince encore beaucoup de monde autour de moi quand meme le délai doit etre bon, alors, je monte et on verra en haut ou j'en suis....
Sayez le bas de l'Isoard , j'y vais calme, pareil pas le choix, j'ai eu un petit coup de moins bien vers brunissard puis c'est revenu , j'ai monté tranquille , encouragé par les supporters, je gère de kms en kms et à la casse déserte je me réjouis sayez on voit le bout ....

Un supporter crie à mon voisin allez vas y tu es très bien dans les temps alors ça me rassure , j'ai 30 min d'avance, mais je ne traine pas trop juste pose pipi, mettre habits chauds, manger un bout et c'est repartit.
Alors là je gère moyen dès que je peux rouler, j'y vais je ne me pose plus de question, je passe le pallon un peu dur, mais ça passe alors que j'en vois pieds à terre, d'ailleurs dans l'Isoard certains finissaient à pieds
Le pallon passé, je repars de plus belle, meme vers la fin je me surprends monter certaines bosses sur la plaque, en danseuse, j'ai mal aux jambes mais rien à foutre la rage de finir ce vélo prends le dessus ... Direction st andré d'Embrun là je connais un peu et cette portion me plait bien, je suis vraiment bien pas de coup de pompe, je relache de temps en temps pour reposer le dos avant le Chalvet.
Sayez j'arrive dans Embrun j'ai hate d 'etre dans le chalvet pour en finir, Loucio m'a dit t'inquiète le Chalvet c'est rien, oulala qu'est-ce que je lui en ait voulu, P'tin heureusement je vois PPG (un supporter de mon club) qui me dit allez dernier virage et c'est la fin, j'ai le coeur qui s'emballe tellement je suis contente, une première victoire pour moi, la descente, je suis prudente et arrivée au parc à vélo, vraiment trop trop contente ....



LA CAP :

La transition je prends tout mon temps encore sur les conseils de mon mari (2 fois EMBRUMAN), je range meme mes affaires on ne sait jamais faut mieux assurer pour la fin, je mets ma tenue CAP, je vois toytoy qui m'encourage je sors du parc tout en marchant j'attends que le palpitant se calme, les jambes bein merde alors j'ai comme l'impression que j'ai fais quelque chose avant, comment pouvoir courrir Alors toujours en suivant les conseils de ma moitié je pars en trottinant tout cool en laisser venir en espérant que ça vienne.

Pas facile de ne pas s'emballer lors de cette sortie de parc avec tous ces supporters mais je baisse la casquette, les yeux et me concentre, je tombe sur les amis les trailers, le mari me propose de courrir avec moi, bon bein OK, vraiment sympa, surtout qu'il m'a permit de bien gérer, pour moi le but courrir entre chaque ravitos, marcher les cotes (et oui une année de trail et une autre expérience est née).
Tout le premier tour j'y vais tout doux, je suis super bien j'ai les jambes qui veulent partir mais je me force à garder un petit rytme, me concentre sur la foulée, il faut que je tienne comme ça on verra vers la fin pour l'accélération.
Je rattrape beaucoup de monde dans le 1er tour 4 filles, j'suis super contente, mais reste méfiante alors je continue à géré et à me concentrer, au ravito je gère avec coca/eau c'est tout pas du tout manger.
Les kms passent, je sens que je vais finir ce premier tour et là dans ma tête je sais que le finish est dans la poche, je rattrape Juan luca (un autre concurrent de mon club et super grand trailer)qui a très faim lui reve de fromage, saucisson
On fait un petit bout ensemble mais je reste dans ma course, je finis ce premier tour arrache ce chouchou, oh allez c'est repartit.

Christian me laisse avec tout ses encouragements et me dit "tu laches rien, t'es super là", maya ce prépare pour faire ce deuxième semi.
Je suis vraiment bien, meme pas mal aux jambes, jamais j'aurais pensé avoir une telle sensation, je rattrappe du monde, je gère encore en montant les grosses cotes en marchant mais sans perdre le rytme. Maya est là et me motive "reste concentrée, on est bien là", elle a du me le dire au moins 100 fois sur tout le semi :mdrire: :mdrire: et les kms défilent je vois biensur ma petite famille, je suis super contente, je croise des rilliettes, et je continue à remonter des places, dans le 2ème semi j'ai remonté 5 féminines.
Allez plus que 15kms là je gère moins quand je peux courrir je me laisse aller, récupère à certains endroits mais je suis vraiment bien et les jambes suivent, c'est vraiment génial de pouvoir fnir dans cette état, toujours avec mon coach maya qui jusqu'au bout me conseille, p'tin arrivée 5kms et j'accélère, la digue je prends soin de ne pas me blesser, allez ce bout de lac meme les montées passent en courant.
Maya me laisse "allez vas y maintenant laches-toi et savoures", oh oui je l'ai savouré cette arrivée cette envie de chialer juste avant le virage et là la lumière, les supporters je cherche mon loucio et mes enfants, sayez ils sont là, je prends mon fiston et là direction l'arche, UN PUR MOMENT DE BONHEUR.
Tellement heureuse que j'ai faillis oublier mon tee-shirt :mdrire: :mdrire:

Voilà peut etre un CR long mais ça fait 7ans que j'attendais ce moment, sans compter les fois ou je révais d'une si belle arrivée, j'aurais jamais imaginé pouvoir courrir comme ça à Embrun (4h34 au marathon), voilà bonne lecture :wink:

8 commentaires

Commentaire de Gadou 42 posté le 24-08-2006 à 10:22:00

Rien a dire !!!! BRAVO BRAVO !!!!!!!!!

Commentaire de béné38 posté le 24-08-2006 à 10:33:00

Bravo pour tes efforts et ta tenacité ! Ton récit reflète une joie communicative et une bonne gestion de la course. J'espère que ta moitié est fier de toi !

Commentaire de Kiki14 posté le 24-08-2006 à 18:20:00

merci Vélo Balai pour cet émouvant récit ...on pleurerait presque de joie avec toi a la fin....vraiment BRAVO pour cet exploit

Commentaire de nicou2000 posté le 25-08-2006 à 09:15:00

une aussi belle course ça fait rêver! bravo pour cet exploit et merci pour ce magnifique CR!!

Commentaire de VB posté le 25-08-2006 à 10:17:00

je vous remercie de vos messages et ravie que mon CR vous plaise, je souhaite à tous quelque soit son objectif, sa course, son niveau d 'avoir ce petit brin de joie, de satisfaction après tout nos efforts.

Commentaire de joy posté le 30-11-2006 à 10:43:00

Bravo a toi et bonnne continuation

Commentaire de eric74 posté le 30-10-2008 à 12:28:00

super CR pour une super nana

bravo

Commentaire de Le CAGOU posté le 18-11-2008 à 17:12:00

BONJOUR vélo balai,
Merci pour ton cr et longin de longine grand grand bravo pour ton mythique embrunman. Pour moi c'est toujours un rêve d'adolescent, mais depuis peu je reprends par le run un peu de vélo et une fois par semaine la natation.Merci pour toutes les informations de ton cr elles sont génials pour un débutant. SPORTIVEMENT LE CAGOU

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.17 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !