Récit de la course : La Voironnaise 2016, par BOUK honte-du-sport

L'auteur : BOUK honte-du-sport

La course : La Voironnaise

Date : 18/12/2016

Lieu : Voiron (Isère)

Affichage : 679 vues

Distance : 8km

Objectif : Pas d'objectif

19 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

5 autres récits :

La dernière de l'année...

LA VOIRONNAISE 2016

 

 

Enfin !

3 ans après la première édition, je peux participer à cette Voironnaise !

 

 

15 jours après la belle Vertivouise me voici de retour à Voiron où j’espère croiser du monde à ce qui devrait être mon dernier dossard de l’année, hélas le format « corrida » n’est guère apprécié de mes congénères et ils ont tort.

 

 

On retrouve donc :

  • Noruas l’ennemi du jour qui sort tranquille de sa séance d’entraînement, ah non, sa séance de cinéma (l’a-t-elle endormi ?)
  • Le Furet, 15j après la Vertivouise, fidèle à sa parole
  • Le FOXTROT qui clôture une sacrée saison (voir son carnet)

 

 

Et… c’est tout !

Jo la Fafe est blessé, tandis que la corne a, hélas, un important incident de dernière minute.

 


 

Dommage car j’avais soigné mon look

Une moustache façon Burt Gummer

Des chaussettes blanches et noires

Des lacets blancs et verts

Un buff MK6 2010 (le même que le furet !)

Un bonnet de Papa-Noël-Bouk

Et last but not least, le t-shirt MONTEE DE PLANFAY 2009, car je prévoyais de fumer la Corne

 



 

Et sinon ?

La première épreuve est de réussir à se garer…

La seconde épreuve est de… trouver les dossards ! Je croise d’ailleurs le grand Olivier Soriano !

La troisième épreuve est de… cacher le sac de cadeaux (bonnet, stylo, gel, porte-clefs) car pas le temps de retourner à la voiture.

La quatrième épreuve est de patienter dans le SAS de départ, car tandis que 17h30 s’affiche tout rond au compteur le speaker nous blablate avec le plateau du jour, hormis ASSAN le reste on s’en fiche un peu on se caille les miches ouais !

 

 

Et enfin, après 5 minutes le PAN !

 

 

TOUR 1/4

Le principal !!!

Déjà, réussir à courir sans crocheter celui de devant !

Round d’observation, où va-t-on lancer les hostilités dès le départ ?

 

 

Je vois pas Noruas, et à mon troisième retournement ah oui je le vois bien sur la gauche, quand 15 secondes plus tard on me tamponne l’épaule droite, hou il s’est frayé un chemin d’un coup d’un seul !

 

 

Il mène 4-2 cette année et a commencé son bluff de pré-course « oui je suis malade » bla bla blaaaaaa

On est déjà dans LE gros faux-plat, avant de prendre sur la droite pour une petite bosse finale, hou l’ambiance, les TAMBOURS sont là, et même JO LA FOUGUE en spectateur !!

 

C’est pas tout mais le monde me gonfle un peu, arrive LA descente et là je réfléchis pas, enfin si, je prends la roue d’un gars sur la gauche qui double tout et met donc une accélération BOUKesque au menton de Noruas !

 

 

Bien entendu, dans la seconde qui suit je regrette, ne me dévoile-je pas un poil tôt ? Vais-je le payer, et si oui, quand ?

 

 

De toute façon, c’est fait ! Et même après ça, même après 5 minutes de course, toujours autant de monde, mais ça double moins. Ah si, ça continue de revenir de l’arrière, beaucoup de départs prudents semble-t-il !

 

 

Je me  fixe sur un t-shirt « marathon du beaujolais », et fais le yoyo avec beaucoup.

S’il y a bien une particularité sur ces courses courtes mais qui font bien souffrir, c’est de ne jamais être seul et de ne devoir jamais lâcher.

 

 

Les virages sont serrés il faut bien se positionner, on arrive à la fin du tour 1, houlà il y a un gap avec ceux de devant j’essaye de recoller, me retourne à la recherche d’un t-shirt jaune CHAMPAGNIER 2015 il y en a deux mais pas de Noruas, Hervé Montagne-Rentier est aux encouragements mais je souffre et j’en finis avec ce Tour 1.

 

 



TOUR 2/4

Allez ne rien lâcher et aller vite passer la mi-course.

Pas grand-chose à raconter si ce n’est que je fais le yoyo avec certains qui semblent faire du fractionné ( ??), ah si, dans le faux-plat j’avance bien plus vite que tout le monde ! Pourtant vu mon ventre…

 

 

Ah si, comme à Aix les Bains, le premier nous prend un tour avant la fin du second tour, impressionnant, une machine !!

 

 

 

TOUR 3 /4

Maintenant c’est différent, on prend un peu moins la corde histoire de laisser passer les cadors !

Toujours pas de Noruas aux fesses, je me rassure en me disant que je suis à la vitesse du trafic, mais sait-on jamais… Une chose est sure et certaine je suis à bloc de bloc

 

 

A la fin du tour, une nana doublée pourtant au début et ressemblant à Magali Bernard-Aureille me passe, mais j’accélère (saucisson spirit) à deux reprises histoire de retarder l’issue. Idem avec un coureur au t-shirt de foot bleu.

 


 

 

Tour 4/4

Mais étrangement, et comme remarqué plus haut, le faux-plat douche les espoirs de ces rivaux !! Je passe la miss, ainsi que mon footballeur ! Suis en oxy complet mais ce serait con de se faire fumer par le Noruas dans le dernier tour.

 

 

Seulement, autre aspect, prendre un tour à un paquet de coureurs est galvanisant ! On s’explique avec 2-3 coureurs, mais à chaque virage selon si corde il y a, si retardataires il y a les cartes sont redistribuées.

 

Mais voici que dans la Rue de Montgolfier mon footballeur revient aux affaires ! Ah non ! Tant pis j’accélère, c’est plus du bluff qu’autre chose, mais il ne lâche rien et me voici à courir un km à 15 km/h (HISTORIQUE), on reprend non seulement des coureurs à un tour mais également certains qui nous avaient déposé plus tôt dans la course, nous voici dans la ligne droite sombre qui précède le dernier virage, il est toujours derrière et doit se marrer à voir mes regards derrière l’épaule incessants, tant pis ça fait loin mais je tente le tout pour le tout et lance une accélération quand j’entend « allez julien » mais c’est pas pour moi c’est pour lui, il me fait l’extérieur et lance un sprint de malade OK on n’était pas dans le même match ( !!!) j’étais son ouvreur !

 

 

Je me retourne quand même voir si ça ne reviendra pas et vais chercher un dernier concurrent tandis que devant 2 nanas auto-règlent leurs comptes au sprint c’est bô !!! Et c’en est fini de l’année avec un magnifique 36’’45

 


 

Cool

 

 

Arrive pas loin derrière Noruas (ça sera donc 4-3 pour 2016, maudits Coulmes en touriste !), et loin devant le FOX et le FURET, assez stratosphériques. Une bien belle année, à l’année prochaine avec la SSEX en ouverture !!!



19 commentaires

Commentaire de ilcourtlefuret posté le 19-12-2016 à 13:30:45

Bien joué Boukinet! je ne connaissais pas ce format de course et tu as bien fait de me motiver, c'est le pied! En effet on est jamais seul et on ne lâche rien, c'est assez horrible tant qu'on y est mais on en garde de sacrés souvenirs. A bientôt en janvier, parole de furet....

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 20-12-2016 à 08:38:37

Vivement janvier alors !
Et bravo pour la perf' quand même

Commentaire de foxtrot posté le 19-12-2016 à 14:59:59

Pas si rapide pour moi, je perd 1 minute 30 sur 2014 !!
Vivement janvier du coté de cognin

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 20-12-2016 à 08:39:59

Tu étais à 1 minute !!!
Ca fait peu... tout en faisant beaucoup...!!!

Commentaire de Chasse-Neige posté le 19-12-2016 à 20:40:22

Que foutait Jo la fougasse a Voiron ??? Y'a pas de champignons la bas !

Là est la vraie info de cette épreuve !

Et en 2017, n'oublie pas de reprendre quelques kilos please ;-)

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 20-12-2016 à 08:40:39

JO était présent en tant que COACH OFFICIEL je l'ai vu à 4 ou 5 endroits différents !!!

Commentaire de jazz posté le 19-12-2016 à 22:57:02

ah bravo ; j'suis derrière et pas qu'un peu. un peu moins de 2 mn dans la vue... le 1er tour dans le Traffic m'a fait mal !!!!
jazz

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 20-12-2016 à 08:41:46

C'est clair qu'il y avait moyen de perdre des places dans le premier tour !
Je sais pas ce qu'en pense Noruas, mais je crois qu'on était bien placé (je veux dire à notre niveau).
Par contre je ne comprendrai jamais celles/ceux qui kiffent de se faire piétiner !!!

Commentaire de Noruas posté le 20-12-2016 à 08:14:52

Belle course !
Il n'y a pas de bluff d'avant course chez moi, j'ai couru en ne respirant qu'avec un demi poumon (du moins à la sensation).

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 20-12-2016 à 08:42:33

Alors c'est inquiétant.
Être à fond les 7.5/8ème de la course et ne prendre qu'une minute à un Noruas à 1 poumon, c'est inquiétant...

Commentaire de Byzance posté le 20-12-2016 à 10:20:01

La corrida ça décrasse les bronches ! C'est juste les jambes qui ne sont pas habituées :( ...

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 20-12-2016 à 23:20:27

Clairement !!!
Une sacrée remise en cause !!!

Commentaire de jazz posté le 20-12-2016 à 12:16:09

En tout cas un verre de vin chaud avant la course, c'est jamais bon ; j'en n'ai donc pris 2.
Il était d'ailleurs pas mauvais !!!! j'aurais bien acheté la marmite.
jazz

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 20-12-2016 à 23:20:43

Non mais toi tu commences par la récompense, grand fou !

Commentaire de Arclusaz posté le 20-12-2016 à 20:38:42

Tiens, le bouk aime les brune aussi....

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 20-12-2016 à 23:21:40

C'est pour l'anecdote, la fin d'année, la dernière course, belle Denise M.

Commentaire de Benman posté le 20-12-2016 à 22:51:27

Tu fais maintenant les courses de village? People comme tu es, la moustache au vent, sûr que tu as fait de belles rencontres. Je comprends pourquoi tu courais vite devant ton copain au TS bleu.

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 20-12-2016 à 23:22:07

Le problème, c'est que c'est nocturne, alors pour emballer... Pas top :/

Commentaire de Trixou posté le 26-12-2016 à 15:39:34

Superbe moustache !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.16 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !