Récit de la course : No Finish Line Paris 2018, par francois 91410

L'auteur : francois 91410

La course : No Finish Line Paris

Date : 2/5/2018

Lieu : Paris 07 (Paris)

Affichage : 419 vues

Distance : 0km

Objectif : Pas d'objectif

6 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Reçu 5 sur 5

 Reçu 5 sur 5

 2 - 6 mai 2018

  

 

D’abord c’est la faute à Caro Langue tirée . Na.

 

Ben oui … elle m’avait dit le jour de la publi de mon récit de la NFL 2017 la veille de la NFL 2018 : « 2 NFL dans l’année !? ».

 

Donc histoire de me prendre au jeu et avec un brin de courage, voici quelques impressions de ma NFL 2018. Car en effet pour la 4e fois – autant que d’éditions – j’ai participé à la fête des Hamsters parisiens.

 

Après avoir vaguement espéré m’inscrire sur le 24h (pfffff… n’importe quoi…) je me suis surtout inscrit comme le commun des mortels en formule ‘open’ avec un objectif hallucinant : participer. Et accessoirement retrouver quelques figures kikouresques au fil des tours et des jours.

 

Avoir un bureau à Montparnasse à quelques encablures du Champ de Mars est un avantage certain.

  

Jour 1 

Du haut du 50e étage de la Tour je peux deviner le village de la NFL juste derrière l’Ecole Militaire. Depuis le matin des dizaines de fourmis tournent. Le Champ de Mars est investi par d’étranges créatures bipèdes.

Stratégiquement j’ai bien préparé mon affaire et mis toutes les chances de mon côté avec 26km au compteur hier dans ma campagne beauceronne. Il me tarde donc de les rejoindre pour un bon décrassage !

La fin de l’après-midi arrive enfin. Ca me fait quelque chose de me retrouver là.

Là où il y a deux ans je venais à bout de mon premier 24h… fier mais frigorifié.

Là où l’an passé j’ai tourné en si bonne compagnie avant de connaitre une fin quelque peu compliquée...

  

 

Le temps de m’équiper et c’est parti en mode trottinage. Peu ou pas de kikous visibles sur le parcours. La flamme Kikouroù est abandonnée au stand ravito, je la porterai pendant mon heure de vacation.

 


Que c’est bon de retrouver cette atmosphère particulière où des mondes cohabitent : des fêlés du ‘5 jours’ mêlés aux anonymes comme moi en passant par les passants, touristes ou parisiens.

La pause et la pose s’imposent devant la Tour Eiffel :

 

 

J’ai fait monter le score de la flamme de 10km. Mission accomplie pour ce soir

  

 

 

Jour 2

Le lendemain, les jambes ne grincent pas suffisamment pour refuser d’y retourner. Nouvelle session de fin de journée de boulot donc. Bref passage aux tentes des 5 jours : Bubulle est fidèle au poste. La tente est désespérément bien rangée comparée à la tente Kikouroù de la première édition où l’impro et la boisson houblonneuse était à l’honneur ! L’alcool est désormais interdit dans l’enceinte du village : les temps changent.

 

 

9 petits tours et puis s’en va. C’est que demain je reviens.

 

Jour 3

Aujourd’hui, c’est veille du 24h. Au bout d’un quart d’heure je rattrape 3 silhouettes bien connues de touristes : les Ecouviens sont dans la place ! Le Lutin bien entouré de sa Josette et d’Annick sont en repérage pour les 24h, en marche nordique à nouveau. C’est bon de se retrouver après nos exploits passés :

 

 

12,8 km de plus au compteur pour ma troisième session. La flamme quant à elle tourne bien désormais et affiche 370km. Le jour décline, je promets que je reviendrai demain pour une session de nuit.

  

Jours 4 et 5

J’ai donc prévu de venir retrouver l’ambiance nocturne, avec l’idée de pousser au maximum dans le calme relatif de la nuit parisienne pour accompagner les Ecouviens, Katia y compris qui se lance le défi d’améliorer sa marque déjà consistante de l’an passé de 151km.

Il est 23h, je récupère la flamme au vol pour la faire accélérer un peu ; elle en est à 533km :

 

 Caramba ! je suis repéré !


Rapidement je retrouve le Lutin et sa Josette ; leur marche est sûre, rythmée, d’une régularité digne de suisses … normands. Annick suit plus loin ; elle est tombée et gère au mieux son avancement.

Les accompagner un tour par ci par là me permet d’alterner marche et course : chi va piano va sano e va lontano.


 


Je passe avec Katia sur la ligne pour son km100. Elle aussi est jusque-là d’une régularité incroyable.

 

Nous sommes maintenant le jour 5. Il est trop tard (ou trop tôt ?) pour que la Tour Eiffel scintille encore à 00 de chaque heure. Katia accuse le coup et a un coup de moins bien, les mains sur les hanches au ravito… Puis elle repart. Les deux heures suivantes, elle se refait la cerise et grignote une puis deux places au classement… Je la tiens au courant mais elle ne croit pas qu’elle puisse être désormais 3e féminine. Elle terminera bien sur le podium, 5e au scratch ! Avec une marque à 165km.



Tiens, la belle équipe écouvienne vient de passer !


La lassitude me gagne, allez encore un tour.

 

Puis un autre et j’y vais.

 

Bon d’accord … encore un et c’est tout.

 

 

35km pour aujourd’hui, et 71,7 au total pour cette NFL 2018. Il ne reste que 6h de course pour les écouviens.

Mission accomplie pour moi, pour les kikous. Mission accomplie aussi par la pensée pour ceux : normands, bretons ou d’ailleurs qui ne pouvaient être avec nous cette année et qui se reconnaitront. Certains ne m’ont pas quitté un seul instant. L'homme assis sur un banc lui non plus n'était pas là.

  


 

PS :  

La No Finish Line® est un événement solidaire qui existe depuis 1999 à Monaco, il s’agit de la 4ème édition parisienne.

Le principe est simple : contre un droit d’entrée, chacun peut venir courir ou marcher sur un circuit de 1 304 mètres, ouvert 24h/24 durant 5 jours, autant de fois que désiré et autant de kilomètres que souhaité. A cette formule « open » se greffent donc deux compétitions : 24h et 5jours.

Pour chaque kilomètre parcouru, l’association Children & Future Paris reverse 1 € pour soutenir des projets en faveur d’enfants défavorisés ou malades.

NFL Paris 2019, ce sera du 15 au 19 mai : 

 

http://nofinishlineparis.com/ 

 

François

 Dossard 5441

 71,72km

 

 

 

6 commentaires

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 01-01-2019 à 08:44:07

Et nous y serons mon François. Évidemment, avec Josette et Annick en photo sur le site, ça motive.
Bisous et à bientôt j'espère.

Commentaire de francois 91410 posté le 01-01-2019 à 10:00:38

Tout cela parait encore un peu loin mais si cela est possible je viendrai vous encourager bien sûr ! Alors bonne année d'ici là ;-)

Commentaire de marathon-Yann posté le 02-01-2019 à 13:56:10

Merci François de ce récit qui rappelle de beaux souvenirs. Une belle course, dont tu sais admirablement bien décrire l'esprit !

Commentaire de francois 91410 posté le 04-01-2019 à 22:59:10

oui une belle course avec un classement 2018 ébouriffant : 3 féminines dans les 5 premiers .. la classe !

Commentaire de DavidSMFC posté le 02-01-2019 à 14:36:42

Un plaisir de t'y croiser chaque année ! J'y reviendrai assurément en 2019, comme depuis 2015 :-)

Commentaire de francois 91410 posté le 04-01-2019 à 22:59:45

On va finir pas faire partie des meubles :-)))

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.21 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !