Récit de la course : Saintélyon 2007, par Ch'ti38

L'auteur : Ch'ti38

La course : Saintélyon

Date : 2/12/2007

Lieu : St étienne (Loire)

Affichage : 2320 vues

Distance : 69km

Objectif : Pas d'objectif

5 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

500 autres récits :

SainteLyon 2007

 

Salut à tous,

Petit historique :

Fin Septembre, je décide de refaire la SainteLyon, que je n'avais pas fait depuis 1995 (à l'époque 6h23mn pour 64km).

Pour cette édition je savais que cela allait être difficile, car après plusieurs années de galère et  beaucoup moins de km dans les jambes (à peine 3000km entre 2002 et 2007), et aussi deux courses cette année où j'en ai bavé.

Mais je voulais revivre cette ambiance particulière que l'on trouve à la SainteLyon.

Donc Dimanche 0h00, je me retrouve au départ avec mon frère.

J'attaque la course avec prudence en suivant le frangin qui lui aussi part doucement (1 semaine avant il finissait premier de la no finish line avec 813km sur 8 jours). Un peu avant le début du sentier il commence à me lacher, je le laisse donc partir. Moi je continue à mon rythme sachant que la course ne commence à peine. Le premier ravito où j'arrive en 1H37, c'est la bousculade pour se ravitailler . J'y demande de l'eau pour remplir mon bidon, un peu plus loin j'aurais la désagréable surprise de boire quelque chose d'infect. Je me suis forcé d'en prendre un peu (du coup aux  ravitos suivant je vérifiais). Vers le 22Km dans un passage boueux, j'y est laissé une chaussure et du coup un pied  plein de boue, mais malgré cela le moral est toujours là.

En repartant de St Catherine (3H03mn), je commence à ressentir une gêne aux niveaux des adducteurs. Je continue à courir en n'essayant de ne pas trop allonger la foulée et de marcher dans les montées raides. Jusqu'à Soucieu (5H08), j'arrive à garder le moral, mais en repartant les douleurs deviennent vraiment plus gênantes. Pour moi, la partie entre  Soucieu et Beaunant (6H29) fut très longue. Dans la montée qui suit, malgré la douleur j'ai doublé pas mal de coureurs ce qui me rassure un peu. Par contre je finis comme un robot, jusqu'à ne pas voir la pose photo kikourou place Bellecour, où je décide de ne pas m'arrêter de peur de repartir à la marche.

Après 7h52mn58s , je franchis la ligne d'arrivée content et heureux.

Je rejoins le frangin pour le repas, après une douche bien froide, qui m'apprend qu'il a fini en 7H18 (bravo à lui).

Bravo aussi à tous les autres kikouros finishers.

Et bonne recup.

5 commentaires

Commentaire de Moicélolo posté le 04-12-2007 à 13:41:00

Bravo, bravo pour ton temps c'est drôlement bien.

A bientôt sur une course du coin.

Lolo_de_grenoble

Commentaire de vial posté le 05-12-2007 à 00:03:00

Encore un peu galère toute cette course
laisser du temps au temps et l'embellie viendra

Commentaire de blob posté le 05-12-2007 à 22:06:00

On y a tous eu droit à la douche froide, hein ? Et on y a tous pensé à une bonne douche bien chaude dans les moments durs de la course ...

Commentaire de Gibus posté le 10-12-2007 à 14:41:00

Je pense qu'on était tous des robots entre Beaunant et Villeurbanne.
Super.

Commentaire de Jerome_I posté le 16-12-2007 à 19:26:00

bravo pour ta course malgré l'entrainement réduit, surtout courir avec une chaussure... ;-) Tu es retourné la chercher dans la boue ou tu la prendras l'année prochaine. Ton Frère a une super forme, ja l'ai vu à l'oeuvre à la NFL et ensuite au bourget du lac, je suis impressionné par sa facilité de course.

Allé bon repos.

Jérome

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.2 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !