Sport et homosexualité

Discussions sur des sujets moins sérieux en rapport avec les sports d'endurance.
Le hors-sujet y est toléré, mais dans une certaine limite : le sujet doit commencer par [HS], le HS doit rester minoritaire, et les sujets polémiques, agressifs ou contenant des attaques nominatives, ne sont pas tolérés (et seront supprimés par les modérateurs).

Modérateurs: akunamatata, philpask, Modos

Sport et homosexualité

Messagepar CAPCAP » 19 Avr 2015, 21:36

Voilà 9 années que j'ai plaisir à échanger sur Kikouroù, une quinzaine d'années que je coure sur route puis en montagne. Voilà plus de 30 ans que je me débats avec moi-même pour m'accepter...
Je ne viens pas ici pour faire le récit de ma petite vie, mais pour témoigner de ce que m'a apporté la CàP, en tant qu'homo. Et éventuellement évoquer l'homophobie dans le sport.

Ado, je n'ai pas su accepter mon homosexualité. À l'école je n'avais pas été encouragé par les insultes classiques du genre "sale PD!". Les gens n'imaginent pas le mal qu'ils font avec ces 2 mots…
Dans les clubs de sport, cet esprit de compétition omniprésent m'a toujours dégoûté. Ne peut-on pas juste faire du sport pour le plaisir quand on est ado? Pas pour vaincre? J'étais donc le "non-sportif" de la classe en même temps que celui qui ne flirte jamais avec personne.

À 30ans, j'étais bloqué dans ma tête par des années de déni. Bossant à Versailles j'ai commencé à me vider la tête en courant autour du Grand Canal (7km tout de même!). Et l'engrenage démarrait! Je découvrais le plaisir de bouger ce corps, mon corps!
J'ai rejoint un club d'athlétisme où on m'a accueilli avec bienveillance, moi qui ne connaissais rien au sport et qui n'avais aucune ambition de résultat. Mais je n'osais pas encore "être moi".
J'ai vu sur Internet qu'il existait un club de CàP LGBT à Paris, et timidement je l'ai rejoint. Ça a été la révélation de ma vie. Je n'avais alors jamais fréquenté de lieu "communautaire", ne comprenant pas qu'il faille se mettre à part de la société, pour vivre ce que nous sommes.
Et chez les FrontRunner, j'ai trouvé un esprit ouvert, il y a d'ailleurs toujours eu quelques hétéros parmi nous, heureux d'être là pour notre tolérance et pour l'ambiance. Mais je n'écris pas pour faire la pub du club.

Quelle sensation de faire quelque chose de son corps! un 10km... un semi... un marathon! Comment aurais-je pu imaginer impressionner un jour ma famille en faisant un "exploit sportif"?!?
Comment aurais-je pu me croire capable, moi le petit homo, de courir 80km et de finir au 1er étage de la Tour Eiffel? Courir 111km vallonnés sur les Causses? Partir avec des amis FrontRunner, et de finir la Diagonale des Fous? (170km 10000mD+ en moins de 47h) :D

La CàP et le trail m'ont permis de réduire un profond manque de confiance en moi. Aujourd'hui j'admire la capacité des associations à apporter quelque chose aux gens, comme les FrontRunner, mais aussi Kikouroù!

J'ai entendu peu d'insultes homophobes dans ce milieu, c'est très appréciable! Mais j'ai malheureusement entendu des "c'est pas une course de tapette!"
Parfois je me dis que la CàP est un sport à part avec des valeurs particulières. Mis à part l'élite, on se bat contre soi, pas contre les autres.
En trail, nous sommes de petits hommes dans la montagne. Ça pousse quand même à se connaître, à s'accepter dans ses qualités et ses limites, à aider l'autre dans la difficulté en espérant la réciprocité, à ne pas juger trop vite l'autre avec ses 'qualités et ses limites'... mais avec sa petite flamme.

Voulant devenir moi, je fais ici ma sortie du placard sur Kikouroù. Et peut-être qu'une discussion sur "sport et homosexualité" va démarrer, si vous le souhaitez. :wink:
Les statistiques classiques considèrent que 6% de la population est homosexuelle, il devrait donc y avoir un bon nombre de Kikous homo! Certains auront peut-être des choses à dire. D'autres Kikous auront sans doute des témoignages de proches à relater… Évidemment, on ne vient pas sur Kikouroù pour parler de son orientation, mais il me semble qu'on a certainement quelque chose à dire de particulier sur notre cheminement, en tant qu'homo, dans les sports d'endurance.
Pour ma part, j'ai commencé, un peu longuement sans doute! :roll:
"Le sujet idéal du règne totalitaire n’est ni le nazi convaincu, ni le communiste convaincu, mais l’homme pour qui la distinction entre fait et fiction... n’existent plus" Hannah Arendt 1951
Avatar de l’utilisateur
CAPCAP
Kikoureur ki kour
 
Messages: 1635
Inscrit le: 19 Mars 2006, 17:33

Re: Sport et homosexualité

Messagepar arnauddetroyes » 19 Avr 2015, 22:37

je ne sais pas si ca va aider quelqu un mais en tous les cas c est courageux de ta part !
Félicitation d un hétéro!
arnauddetroyes
Kikoureur ki trottine
 
Messages: 497
Inscrit le: 31 Mai 2014, 01:12

Re: Sport et homosexualité

Messagepar ilgigrad » 19 Avr 2015, 23:11

salut Capcap,

Je croise régulièrement les Frontrunners le soir dans le parc des Buttes Chaumont et c'est vrai que certains dans votre groupe ont l'air particulièrement affûtés. Je ne suis pas surpris qu'il y ait parmi les Frontrunners quelques grands ultra trailers.
J'ai aussi beaucoup apprécié, à l'occasion du marathon de Paris, les animations qui ont été organisées par les Frontrunners dans l'avenue de Gravelle puis plus tard dans le bois de Boulogne.
Pour en revenir au sujet, j'ai toujours pensé que la course à pied n'avait ni genre ni orientation sexuelle et que courir m'affranchissait de toute identité. La focalisation sur les enjeux physiologiques (les muscles, le cœur, la fatigue, la faim, la douleur) et sur les problématiques physiques (la vitesse, la distance, le temps) effaçaient toutes les autres dimensions. Je conviens que mon avis manque de pertinence : quand on appartient à la classe "majoritaire" on occulte facilement toutes les questions de ce type. Je te félicite néanmoins pour cet outing Kikouresque et te souhaite bonne chance dans ta quête.
Avatar de l’utilisateur
ilgigrad
Kikoureur ki kour
 
Messages: 1786
Inscrit le: 06 Juil 2011, 14:19
Localisation: Paris

Re: Sport et homosexualité

Messagepar Mustang » 19 Avr 2015, 23:26

ilgigrad a Ă©crit:salut Capcap,

Pour en revenir au sujet, j'ai toujours pensé que la course à pied n'avait ni genre ni orientation sexuelle et que courir m'affranchissait de toute identité. La focalisation sur les enjeux physiologiques (les muscles, le cœur, la fatigue, la faim, la douleur) et sur les problématiques physiques (la vitesse, la distance, le temps) effaçaient toutes les autres dimensions. Je conviens que mon avis manque de pertinence : quand on appartient à la classe "majoritaire" on occulte facilement toutes les questions de ce type. Je te félicite néanmoins pour cet outing Kikouresque et te souhaite bonne chance dans ta quête.


+ 1
Avatar de l’utilisateur
Mustang
Maître kikoureur
 
Messages: 3862
Inscrit le: 07 FĂ©v 2005, 01:00

Re: Sport et homosexualité

Messagepar Mickey49 » 19 Avr 2015, 23:51

CAPCAP a écrit:La CàP et le trail m'ont permis de réduire un profond manque de confiance en moi.
Parfois je me dis que la CàP est un sport à part avec des valeurs particulières. Mis à part l'élite, on se bat contre soi, pas contre les autres.
En trail, nous sommes de petits hommes dans la montagne. Ça pousse quand même à se connaître, à s'accepter dans ses qualités et ses limites, à aider l'autre dans la difficulté en espérant la réciprocité, à ne pas juger trop vite l'autre avec ses 'qualités et ses limites'... mais avec sa petite flamme.
:roll:


Je te rejoins sur ces valeurs de la CAP que tu relèves fort justement.

En trail plus particulièrement à mon avis, parce qu'on est souvent seul(e), on va au bout de soi-même, c'est la valeur humaine qui compte, et qui est reconnue par nos congénères d'infortune, pas les cases sociétales prédéfinies (hétéro/ homo, CSP+, français, parisien....).
Mickey49
Kikoureur ki kour
 
Messages: 541
Inscrit le: 05 DĂ©c 2012, 09:35

Re: Sport et homosexualité

Messagepar stphane » 20 Avr 2015, 00:05

Mickey49 a Ă©crit:
CAPCAP a écrit:La CàP et le trail m'ont permis de réduire un profond manque de confiance en moi.
Parfois je me dis que la CàP est un sport à part avec des valeurs particulières. Mis à part l'élite, on se bat contre soi, pas contre les autres.
En trail, nous sommes de petits hommes dans la montagne. Ça pousse quand même à se connaître, à s'accepter dans ses qualités et ses limites, à aider l'autre dans la difficulté en espérant la réciprocité, à ne pas juger trop vite l'autre avec ses 'qualités et ses limites'... mais avec sa petite flamme.
:roll:


Je te rejoins sur ces valeurs de la CAP que tu relèves fort justement.

En trail plus particulièrement à mon avis, parce qu'on est souvent seul(e), on va au bout de soi-même, c'est la valeur humaine qui compte, et qui est reconnue par nos congénères d'infortune, pas les cases sociétales prédéfinies (hétéro/ homo, CSP+, français, parisien....).


+1
Avatar de l’utilisateur
stphane
Kikoureur ki trottine
 
Messages: 349
Inscrit le: 05 Jan 2014, 01:12

Re: Sport et homosexualité

Messagepar PhilKiKou » 20 Avr 2015, 01:22

Les mentalités évoluent mais il y a encore du chemin...
Surement pas facile d'accepter soi-même cette différence de l'assumer , alors le poids du regard, des paroles, du jugement des autres doit être dur à vivre surtout dans la période adolescente...

C'est ce que j'ai retenu du livre de Julie Maroh "le bleu est une couleur chaude" que j'ai lu sans savoir que ce livre avait inspiré Abdellatif Kechiche ...

Bravo d'avoir mis ce sujet sur Kikourou, un pas de plus comme en course Ă  pied pour avancer, aller de l'avant.
« Le bonheur ne se trouve pas (qu') au sommet de la montagne, mais (aussi) dans la façon de la gravir », Confucius (et Philkikou).
Avatar de l’utilisateur
PhilKiKou
Maître kikoureur
 
Messages: 3154
Inscrit le: 05 Sep 2006, 21:27

Re: Sport et homosexualité

Messagepar Japhy » 20 Avr 2015, 06:28

J'ai souvent eu des échos des Front Runners par mes copains parisiens, et d'après ce que j'ai compris, l'une de leur spécificité, c'est de savoir s'amuser et de mettre des ambiances de feu ! Un peu de rigolade dans ce monde parfois beaucoup trop sérieux de la course à pied, on ne demande pas mieux ! Et en plus ils courent vite ! (et longtemps !)

Bonne continuation CAPCAP, ravie que la course t'ait apporté tout ça !
Avatar de l’utilisateur
Japhy
Maître kikoureur
 
Messages: 4215
Inscrit le: 14 Avr 2009, 18:12

Re: Sport et homosexualité

Messagepar CAPCAP » 20 Avr 2015, 07:48

Merci pour vos retours qui me touchent vraiment.

Ce matin, je trouve mon texte assez mélo, mais je n'ai jamais été un grand littéraire. Je n'ai certainement pas été très doué dans ma jeunesse, d’autre s'en seraient mieux sorti. Mais on fait comme on peut.

Il semble qu'aujourd'hui, le contexte a beaucoup évolué globalement. Mais qu'en est-il dans certains milieux? Qu'en est-il dans certaines banlieues? :roll:
"Le sujet idéal du règne totalitaire n’est ni le nazi convaincu, ni le communiste convaincu, mais l’homme pour qui la distinction entre fait et fiction... n’existent plus" Hannah Arendt 1951
Avatar de l’utilisateur
CAPCAP
Kikoureur ki kour
 
Messages: 1635
Inscrit le: 19 Mars 2006, 17:33

Re: Sport et homosexualité

Messagepar philtraverses » 20 Avr 2015, 07:48

Là je dis bravo pour ton courage de te dévoiler ainsi. Je rejoins ce qu'ont déjà dit déjà les précédents intervenants. En sport on ne te jugera pas pour tes orientations sexuelles ou tout autre critère ou marqueur mais pour tes performances. Tu as du beaucoup souffrir mais la cap a contribué à t'apporter confiance en toi et sérénité. :D
le dur désir de durer
Avatar de l’utilisateur
philtraverses
Kikoureur ki kour
 
Messages: 1562
Inscrit le: 18 Avr 2005, 00:00

Re: Sport et homosexualité

Messagepar GalatĂ©57 » 20 Avr 2015, 07:59

"Pour en revenir au sujet, j'ai toujours pensé que la course à pied n'avait ni genre ni orientation sexuelle et que courir m'affranchissait de toute identité. La focalisation sur les enjeux physiologiques (les muscles, le cœur, la fatigue, la faim, la douleur) et sur les problématiques physiques (la vitesse, la distance, le temps) effaçaient toutes les autres dimensions. Je conviens que mon avis manque de pertinence : quand on appartient à la classe "majoritaire" on occulte facilement toutes les questions de ce type. Je te félicite néanmoins pour cet outing Kikouresque et te souhaite bonne chance dans ta quête."

+1

Le sport est la réunion d'être humain, peut importe leur leur couleur, religion, pensée ou sexualité. Je cours depuis plus de 30 ans et la CAP m'a permis de connaître des personnes magnifiques, elles sont de toutes orientation, peut m'importe, je les vois comme des compagnons de route et c'est tout.

Merci pour avoir ouvert ce message en ces temps de division et de haîne envers son prochain.
Ce n'est pas parce que les choses sont difficiles que nous n'osons pas mais parce que nous n'osons pas qu'elles sont difficiles (SENEQUE)
Avatar de l’utilisateur
Galaté57
Maître kikoureur
 
Messages: 3543
Inscrit le: 08 FĂ©v 2008, 23:54
Localisation: Moselle

Re: Sport et homosexualité

Messagepar Hockeyeur » 20 Avr 2015, 08:09

Je ne peux que te féliciter pour avoir eu le courage d'ouvrir ce post et toi-même à travers ton expérience dans la course à pieds et ce qu'elle t'a apportée.

J'ose espérer qu'au moins dans le sport qu'est la course à pieds/trail ce genre de discrimination n'est pas. Et si par malheur elle existe je pense que c'est avec des témoignages comme celui-là qu'elle est vouée à disparaître ...

Encore bravo :wink:
Ris, chante et bois ... car tu ne vis qu'une fois !
Avatar de l’utilisateur
Hockeyeur
Maître kikoureur
 
Messages: 3164
Inscrit le: 30 Sep 2013, 15:23

Re: Sport et homosexualité

Messagepar jack91290 » 20 Avr 2015, 08:56

Je te dis bravo, bravo d'avoir dévoilé une partie de ta vie privée. Tu es homo, tu veux courir avec un tee-shirt arc en ciel, j'approuve.
Homophobie est condamnable, et c'est une bonne nouvelle, malheureusement dans tout les sport, et dans notre vie de tout les jours nous sommes confrontés a des imbéciles qui ne regardent pas plus loin que leur bout de leur nez, des intolérants.

Au plaisir de te renconter.

Jack
Avatar de l’utilisateur
jack91290
Maître kikoureur
 
Messages: 2054
Inscrit le: 26 Sep 2011, 10:03

Re: Sport et homosexualité

Messagepar Le Lutin d'Ecouves » 20 Avr 2015, 09:42

Je suis allé voir le site et j'ai trouvé la démarche très sympa, particulièrement l'ouverture aux hétéros qui montre que l'orientation sexuelle n'est pas un motif de repli sur soi. Ton action comme les actions LGBT, les diverses luttes pour l'égalité comme celles en faveur du mariage pour tous font évoluer la société et l'individu.
Le sport est un espace d'expression du corps et de découverte de soi dans lequel l'orientation sexuelle a naturellement sa place et je me réjouis que l'on en parle enfin dans ce forum.
Le Blog de le Lutin :
http://le.lutin.kikourou.net/

Sois ce que tu fais et non ce que tu es.
Avatar de l’utilisateur
Le Lutin d'Ecouves
Maître kikoureur
 
Messages: 3916
Inscrit le: 23 Avr 2007, 21:19

Re: Sport et homosexualité

Messagepar ringo73 » 20 Avr 2015, 09:45

Aucune différence en course à pieds (et ailleurs aussi, enfin j'espère). On est tous égaux face à la souffrance physique du sport!
Félicitations à toi pour ce beau témoignage.
ringo73
Kikoureur ki trottine
 
Messages: 195
Inscrit le: 21 FĂ©v 2013, 17:26

Re: Sport et homosexualité

Messagepar baboune59 » 20 Avr 2015, 09:52

Juste RESPECT 8)
Très beau témoignage :wink:
'Les cons, ça ose tout et c'est même à ça qu'on les reconnaît' Audiard...
Avatar de l’utilisateur
baboune59
Kikoureur ki kour
 
Messages: 507
Inscrit le: 30 Avr 2010, 11:14
Localisation: Linselles

Re: Sport et homosexualité

Messagepar boblastar » 20 Avr 2015, 09:53

CAPCAP a Ă©crit: Qu'en est-il dans certaines banlieues? :roll:

Malheureusement il y a du boulot dans les banlieues (et ailleurs j'imagine), je me suis fait la réflexion hier en jouant au foot dans un citystade d'un quartier "populaire" avec mes enfants, les réflexions des ados du quartier entre eux étaient juste...affligeantes :roll:

Après pour être plus positif j'ai un cousin homo qui vit à Paris, il n'a jamais eu de souci, et dans mon village de Savoie un commerçant homo est super bien intégré aussi, donc il faut voir le verre à moitié plein :wink:
Avatar de l’utilisateur
boblastar
Kikoureur ki kour
 
Messages: 1207
Inscrit le: 27 Oct 2004, 00:00

Re: Sport et homosexualité

Messagepar Marathonnerre » 20 Avr 2015, 10:26

Japhy a écrit:J'ai souvent eu des échos des Front Runners par mes copains parisiens, et d'après ce que j'ai compris, l'une de leur spécificité, c'est de savoir s'amuser et de mettre des ambiances de feu !


Avec les sœurs de la perpétuelle indulgence (course de la St-Valentin 2014).

stv 2014.jpg
Vous n’avez pas les permissions appropriées afin de consulter les fichiers insérés dans ce message.
Avatar de l’utilisateur
Marathonnerre
Kikoureur ki kour
 
Messages: 1912
Inscrit le: 21 Sep 2013, 16:53

Re: Sport et homosexualité

Messagepar Axell » 20 Avr 2015, 10:52

boblastar a Ă©crit:
CAPCAP a Ă©crit: Qu'en est-il dans certaines banlieues? :roll:

Malheureusement il y a du boulot dans les banlieues (et ailleurs j'imagine), je me suis fait la réflexion hier en jouant au foot dans un citystade d'un quartier "populaire" avec mes enfants, les réflexions des ados du quartier entre eux étaient juste...affligeantes :roll:


L'attitude d'un groupe d'ados est donc représentatif de celle de l'ensemble des habitants des banlieues françaises ? Attention aux amalgames ... Surtout sur un fil de discussion qui prone leur rejet :wink:
Axell
Kikoureur débutant
 
Messages: 58
Inscrit le: 24 Mars 2015, 14:38

Re: Sport et homosexualité

Messagepar Japhy » 20 Avr 2015, 11:23

Les ados d'une manière générale sont à la fois binaires et incroyablement compliqués, d'où qu'ils viennent.
DĂ©jĂ , Ă  partir de deux, une bande d'ados devient automatiquement plus con que 1+1.
Comme dit CAPCAP, "sale pédé", c'est une insulte classique malheureusement, mais je pense que c'est le plus souvent de l'ordre du réflexe langagier. Bien sûr c'est inacceptable et il faut y faire la chasse mais malheureusement on n'est pas toujours derrière !
Et à l'école ou au collège, essayez en tant que prof de parler de ce droit là à la différence, de son respect, et vous aurez droit à un défilé de parents chieurs, surtout depuis les manifs d'il y a deux ans où ils se sont pris pour les nouveaux croisés.

Mais à côté de ça, et en parlant de sport, une fois j'ai demandé à mon fils "ha bon Ronaldo serait homo ?" (c'est un très très grand fan :mrgreen: ), et il m'a répondu "ben peut-être mais qu'est-ce tu veux que ça me fasse ?"
Le droit à la normalité quand on est homosexuel est quand même bien rentré dans leur tête, et à moins d'être issus de familles ultraconservatrices, ça passe sans problème...Même si je comprends bien que ce ne doit jamais être facile de se sentir différent des autres.
Avatar de l’utilisateur
Japhy
Maître kikoureur
 
Messages: 4215
Inscrit le: 14 Avr 2009, 18:12

Re: Sport et homosexualité

Messagepar boulegan » 20 Avr 2015, 12:15

Axell a écrit:L'attitude d'un groupe d'ados est donc représentatif de celle de l'ensemble des habitants des banlieues françaises ? Attention aux amalgames ... Surtout sur un fil de discussion qui prone leur rejet :wink:

+1

- Beau témoignage de CapCap par ailleurs, merci à toi, ce qui compte, ce n'est pas le style, de faire de la littérature (souvent chiant) mais d'exprimer ce qu'on a dans les tripes. Quand on écrit avec son coeur plutôt qu'avec un dictionnaire, ça sonne toujours plus vrai et ça touche parce que c'est sincère.
Plus généralement, et plus que jamais aujourd'hui, ce qui nous rassemble et plus fort que ce qui nous sépare, sans sacrifier l'unité à la diversité ni la diversité à l'unité.
boulegan
Kikoureur ki kour
 
Messages: 944
Inscrit le: 08 Juin 2012, 11:31

Re: Sport et homosexualité

Messagepar baboune59 » 20 Avr 2015, 13:14

Marathonnerre a Ă©crit:
Japhy a écrit:J'ai souvent eu des échos des Front Runners par mes copains parisiens, et d'après ce que j'ai compris, l'une de leur spécificité, c'est de savoir s'amuser et de mettre des ambiances de feu !


Avec les sœurs de la perpétuelle indulgence (course de la St-Valentin 2014).

stv 2014.jpg


Ah beh, je savais pas que les sœurs courraient... :mrgreen:
Les Sœurs aussi méritent énormément de respects pour ce qu'elles font ... 8)
'Les cons, ça ose tout et c'est même à ça qu'on les reconnaît' Audiard...
Avatar de l’utilisateur
baboune59
Kikoureur ki kour
 
Messages: 507
Inscrit le: 30 Avr 2010, 11:14
Localisation: Linselles

Re: Sport et homosexualité

Messagepar caro.s91 » 20 Avr 2015, 13:36

Merci d'ouvrir ce fil CapCap. :)
Bravo à toi pour ce courage certain de te dévoiler ainsi publiquement.
Kikouroù est dans la société, le forum a maintenant plus de 10 ans, il est maintenant mature et apte à parler de tous les sujets de l'actualité de façon raisonnable.

La vie est difficile pour toutes les personnes qui se sentent différentes et souvent exclues pour quelque raison que ce soit. Pour toi, ce sera du fait de l'orientation sexuelle, pour une autre du fait de son handicap physique, une troisième du fait d'une maladie, ... les exemples sont nombreux et tout le monde a des exemples dans ses voisins.

Le communautarisme est clairement une réponse qui aide grâce au regroupement de personnes qui "souffrent des mêmes maux" et en conséquence en facilitant l'intégration par la visibilité qui est procurée en luttant contre la marginalisation. En ce sens les FrontRunners apportent une visibilité positive comme le font d'autres associations dans d'autres sports.

En quoi une orientation sexuelle ou une autre serait elle plus ou moins favorable à la performance? Pourquoi d'ailleurs le sport se résumerait il uniquement à des performances? Pourquoi un trailer devrait il être un gars super costaud pour courir un ultra? Est ce que toutes les traileuses sont des butchs parce qu'elles sont capables de courir des ultras? Mes questions sont volontairement stupides et réductrices.

Attention d'ailleurs aux amalgames ou aux préjugés. Le fait même de poser les questions montre que nous sommes influencés par les réactions possibles ! Les présupposés derrière mes stupides questions sont en fait que virilité, force et hétérosexualité ne font qu'un chez les hommes, alors qu'une femme sportive, motivée ne peut qu'être une lesbienne dominante !

A nous tous et toutes de démontrer le contraire!

Merci donc d'avoir ouvert le débat ! :)

Caro
Avatar de l’utilisateur
caro.s91
Maître kikoureur
 
Messages: 3117
Inscrit le: 18 Oct 2009, 14:24

Re: Sport et homosexualité

Messagepar dinococus » 20 Avr 2015, 14:47

caro.s91 a écrit:Bravo à toi pour ce courage certain de te dévoiler ainsi publiquement.


Capcap serait un déviant, un anormal ?

Je cauchemarde !!

Mais quelle est donc cette société de l'inquisition.
dinococus
Kikoureur ki kour
 
Messages: 1598
Inscrit le: 26 Mars 2013, 17:04
Localisation: Sud Est entre Verdon et Sainte Baume

Re: Sport et homosexualité

Messagepar bubulle » 20 Avr 2015, 15:17

dinococus a Ă©crit:
caro.s91 a écrit:Bravo à toi pour ce courage certain de te dévoiler ainsi publiquement.


Capcap serait un déviant, un anormal ?

Je cauchemarde !!

Mais quelle est donc cette société de l'inquisition.


En quoi l'intervention de Caro dit-elle cela ?

Y compris la phrase que tu cites, sortie de son contexte.

C'est une réalité (heureuse ou pas, la question n'est pas là) que rendre public le fait d'être gay, encore plus sur un media comme un forum web, implique une notion de courage. Je pense que seuls ceux et celles qui sont directement concernés peuvent réellement le confirmer.

On peut (fort évidemment) le regretter, c'est même une banalité de le dire (qu'on déplore cet état de fait qu'il faille du courage pour ce qu'on appelle usuellement un "coming out"). Je ne vois pas en quoi c'est un "cauchemar" ou une "inquisition". Je me permets donc de ne pas comprendre ton intervention.
Gandalf le Pasteur Savant (c) Raya 2015
Avatar de l’utilisateur
bubulle
Grand Maître
 
Messages: 14277
Inscrit le: 16 Mai 2010, 15:06

Re: Sport et homosexualité

Messagepar Le Lutin d'Ecouves » 20 Avr 2015, 15:47

dinococus a Ă©crit:
caro.s91 a écrit:Bravo à toi pour ce courage certain de te dévoiler ainsi publiquement.


Capcap serait un déviant, un anormal ?

Je cauchemarde !!

Mais quelle est donc cette société de l'inquisition.


Bien essayé...

Le trollitude est-elle une attitude déviante ?
Le Blog de le Lutin :
http://le.lutin.kikourou.net/

Sois ce que tu fais et non ce que tu es.
Avatar de l’utilisateur
Le Lutin d'Ecouves
Maître kikoureur
 
Messages: 3916
Inscrit le: 23 Avr 2007, 21:19

Re: Sport et homosexualité

Messagepar boblastar » 20 Avr 2015, 15:50

Axell a Ă©crit:
boblastar a Ă©crit:
CAPCAP a Ă©crit: Qu'en est-il dans certaines banlieues? :roll:

Malheureusement il y a du boulot dans les banlieues (et ailleurs j'imagine), je me suis fait la réflexion hier en jouant au foot dans un citystade d'un quartier "populaire" avec mes enfants, les réflexions des ados du quartier entre eux étaient juste...affligeantes :roll:


L'attitude d'un groupe d'ados est donc représentatif de celle de l'ensemble des habitants des banlieues françaises ? Attention aux amalgames ... Surtout sur un fil de discussion qui prone leur rejet :wink:

Pas d'amalgames, des faits. J'habitais en bordure d'une ZUP et malheureusement de ce que j'ai pu constater, beaucoup de jeunes des "quartiers" sont intolérants et tiennent des propos homophobes.
Après évidemment je pense que ce ne sont que des paroles (enfin j'espère), mais franchement c'est quand même violent.
Et j'ai été effaré hier de la violence physique entre eux : les costauds qui s'en prenaient aux autres (et vas-y que je te balance le ballon en pleine tête) et même des ados de 13-14 ans qui passaient à côté de mômes de 8-9 ans et qui leur mettaient des claques "pour rire" :shock:
Franchement ça m'a fait flipper, j'habite à la campagne depuis 7 ans où mes enfants grandissent et s'épanouissent (je ne dis pas qu'il n'y a pas de pbs en zone rurale), mais là franchement j'ai halluciné...
Avatar de l’utilisateur
boblastar
Kikoureur ki kour
 
Messages: 1207
Inscrit le: 27 Oct 2004, 00:00

Re: Sport et homosexualité

Messagepar boulegan » 20 Avr 2015, 16:05

boblastar a Ă©crit:Pas d'amalgames, des faits.

Des faits, certes, mais des amalgames :!:
boulegan
Kikoureur ki kour
 
Messages: 944
Inscrit le: 08 Juin 2012, 11:31

Re: Sport et homosexualité

Messagepar boblastar » 20 Avr 2015, 16:07

boulegan a Ă©crit:
boblastar a Ă©crit:Pas d'amalgames, des faits.

Des faits, certes, mais des amalgames :!:

Quand tu vis dans certains quartiers au bout d'un moment le politiquement correct :roll:
Avatar de l’utilisateur
boblastar
Kikoureur ki kour
 
Messages: 1207
Inscrit le: 27 Oct 2004, 00:00

Re: Sport et homosexualité

Messagepar ejouvin » 20 Avr 2015, 16:13

CAPCAP a écrit:J'ai entendu peu d'insultes homophobes dans ce milieu, c'est très appréciable! Mais j'ai malheureusement entendu des "c'est pas une course de tapette!"


C'est "marrant" ça et je vais m'en expliquer. Beaucoup utilisent ceci comme une expression sans avoir la moindre penser d'insultes.
En dehors de la course à pieds, il y a eu le fameux "Johnny Hallyday" qui avait dit un truc de ce style. Il y a eu tout un tas de réactions le lendemain. J'avoue que j'avais été étonné sur le coup.
Puis en discutant le lendemain, on m'avait fait comprendre "Oui, ce n'est pas grand chose à première vue, mais ce sont des petites insultes qui rentrent au fur et à mesure. Cela ne doit pas devenir une expression normale".

Ah oui, vu comme ça, effectivement. Alors, je pense qu'il ne faut pas penser que tout ceux qui disent "pas un truc de tapettes", soient forcément homophobes et à contrario, suffit de ne plus dire cela.

Sinon après, homo, hétéro, asséxué.... me concernant, je m'en contrefiche.
Avatar de l’utilisateur
ejouvin
Maître kikoureur
 
Messages: 3783
Inscrit le: 02 Juil 2012, 17:20

Re: Sport et homosexualité

Messagepar philtraverses » 20 Avr 2015, 16:18

Il faudrait revenir au sujet :roll:
Le fait de vivre dans certain quartiers n'excuse pas tout et surtout pas l'intolérance envers tout ce qui ne nous ressemble pas, les homosexuels, les autres etc.
On a toujours le choix de ses idées et de sa vision des choses. Il est vrai qu'avec une certaine libération d'une certaine parole qui prévaut aujourd'hui certain sont un peu décomplexés et finissent par croire que leurs idées sont justes et légitimes et qu'ils peuvent se laisser aller à leurs penchants naturels, ce qui est évidemment erroné .
La loi telle qu'elle est et les juges qui l'appliquent sont heureusement lĂ  pour le leur rappeler et sanctionner les propos homophobes ou autres :|

ejouvin a Ă©crit:
Ah oui, vu comme ça, effectivement. Alors, je pense qu'il ne faut pas penser que tout ceux qui disent "pas un truc de tapettes", soient forcément homophobes et à contrario, suffit de ne plus dire cela.


alors là je dis attention !!!dire que quelqu'un est une tapette est considéré comme un propos homophobe . Tapette est un propos péjoratif qui peut être ressenti comme homophobe par ton interlocuteur qui peut porter plainte contre toi et tu risques des poursuites :|
le dur désir de durer
Avatar de l’utilisateur
philtraverses
Kikoureur ki kour
 
Messages: 1562
Inscrit le: 18 Avr 2005, 00:00

Re: Sport et homosexualité

Messagepar boblastar » 20 Avr 2015, 16:26

emilcioran a Ă©crit:Il faudrait revenir au sujet :roll:
Le fait de vivre dans certain quartiers n'excuse pas tout et surtout pas l'intolérance envers tout ce qui ne nous ressemble pas, les homosexuels, les autres etc.
On a toujours le choix de ses idées et de sa vision des choses. Il est vrai qu'avec une certaine libération d'une certaine parole qui prévaut aujourd'hui certain sont un peu décomplexés et finissent par croire que leurs idées sont justes et légitimes et qu'ils peuvent se laisser aller à leurs penchants naturels, ce qui est évidemment erroné .
La loi telle qu'elle est et les juges qui l'appliquent sont heureusement lĂ  pour le leur rappeler et sanctionner les propos homophobes ou autres :|

Si j'avais du signaler Ă  la justice les propos homophobes que j'ai entendu hier en 1h de temps, ils auraient du boulot pour quelques semaines :roll:
Ce qui m'afflige c'est la banalisation de ces propos, et je ne parle pas de simples remarques "borderline" comme l'exemple cité ("sport de tapettes") qui peut parfois nous échapper, mais des propos vraiment violents. Après évidemment je ne pense pas qu'ils en aient conscience, c'est sûr...
Avatar de l’utilisateur
boblastar
Kikoureur ki kour
 
Messages: 1207
Inscrit le: 27 Oct 2004, 00:00

Re: Sport et homosexualité

Messagepar philtraverses » 20 Avr 2015, 16:36

boblastar a Ă©crit:
emilcioran a Ă©crit:Il faudrait revenir au sujet :roll:
Le fait de vivre dans certain quartiers n'excuse pas tout et surtout pas l'intolérance envers tout ce qui ne nous ressemble pas, les homosexuels, les autres etc.
On a toujours le choix de ses idées et de sa vision des choses. Il est vrai qu'avec une certaine libération d'une certaine parole qui prévaut aujourd'hui certain sont un peu décomplexés et finissent par croire que leurs idées sont justes et légitimes et qu'ils peuvent se laisser aller à leurs penchants naturels, ce qui est évidemment erroné .
La loi telle qu'elle est et les juges qui l'appliquent sont heureusement lĂ  pour le leur rappeler et sanctionner les propos homophobes ou autres :|

Si j'avais du signaler Ă  la justice les propos homophobes que j'ai entendu hier en 1h de temps, ils auraient du boulot pour quelques semaines :roll:
Ce qui m'afflige c'est la banalisation de ces propos, et je ne parle pas de simples remarques "borderline" comme l'exemple cité ("sport de tapettes") qui peut parfois nous échapper, mais des propos vraiment violents. Après évidemment je ne pense pas qu'ils en aient conscience, c'est sûr...


oui c'est bien de la banalisation dont je parle qui est le fruit de la libération d'une certaine parole. Je pense plus généralement que seule la crainte de la sanction est dissuasive pour ceux qui ont adopté une position de principe d'intolérance soit par facilité, parce que c'est finalement naturel et humain d'être intolérant et que seule l'éducation remédie à cela, soit encore par bêtise, soit ce qui est encore plus grave par idéologie..
le dur désir de durer
Avatar de l’utilisateur
philtraverses
Kikoureur ki kour
 
Messages: 1562
Inscrit le: 18 Avr 2005, 00:00

Re: Sport et homosexualité

Messagepar boulegan » 20 Avr 2015, 16:40

boblastar a Ă©crit:Quand tu vis dans certains quartiers au bout d'un moment le politiquement correct :roll:

Ok, donc des amalgames, CQFD :idea:
boulegan
Kikoureur ki kour
 
Messages: 944
Inscrit le: 08 Juin 2012, 11:31

Re: Sport et homosexualité

Messagepar boblastar » 20 Avr 2015, 16:48

boulegan a Ă©crit:
boblastar a Ă©crit:Quand tu vis dans certains quartiers au bout d'un moment le politiquement correct :roll:

Ok, donc des amalgames, CQFD :idea:

Si ça peut te faire plaisir...
Tu vis / as vécu en ZUP ? Si oui tu dois être un idéaliste, si non installe toi y pendant 6 mois et on en reparle après...
J'ai vécu en ZUP ado, j'y ai revécu en préiphérie immédiate il y a qq années, et j'ai constaté (ce n'est pas une étude sociologique non plus) que la banalisation des incivilités, de la violence (physique et verbale) allait crescendo. Je n'ai pas dit que TOUS les habitants des banlieues sont violents ou homophobes (heureusement), mais une frange non négligeable, et notamment des jeunes, n'ont plus aucun filtre.
Avatar de l’utilisateur
boblastar
Kikoureur ki kour
 
Messages: 1207
Inscrit le: 27 Oct 2004, 00:00

Re: Sport et homosexualité

Messagepar dinococus » 20 Avr 2015, 16:54

bubulle a Ă©crit:
dinococus a Ă©crit:
caro.s91 a écrit:Bravo à toi pour ce courage certain de te dévoiler ainsi publiquement.


Capcap serait un déviant, un anormal ?

Je cauchemarde !!

Mais quelle est donc cette société de l'inquisition.


En quoi l'intervention de Caro dit-elle cela ?

Y compris la phrase que tu cites, sortie de son contexte.

C'est une réalité (heureuse ou pas, la question n'est pas là) que rendre public le fait d'être gay, encore plus sur un media comme un forum web, implique une notion de courage. Je pense que seuls ceux et celles qui sont directement concernés peuvent réellement le confirmer.

On peut (fort évidemment) le regretter, c'est même une banalité de le dire (qu'on déplore cet état de fait qu'il faille du courage pour ce qu'on appelle usuellement un "coming out"). Je ne vois pas en quoi c'est un "cauchemar" ou une "inquisition". Je me permets donc de ne pas comprendre ton intervention.


Les mots sont un sens "dévoiler ainsi publiquement".
dinococus
Kikoureur ki kour
 
Messages: 1598
Inscrit le: 26 Mars 2013, 17:04
Localisation: Sud Est entre Verdon et Sainte Baume

Re: Sport et homosexualité

Messagepar Japhy » 20 Avr 2015, 16:55

Non mais attendez les mecs, vous rigolez ou quoi? Y a encore régulièrement des fils et des filles de bourges qui se suicident, ou qui sont déshérités, dont les parents (le plus souvent le père) ne veulent plus entendre parler, ou à qui on va pourrir les repas en famille par des piques, des reproches etc.
Et c'est dans les villes, que ce soit en banlieue popu ou chez les gros richards, mais aussi dans les petits bourgs de "province" où tout se sait, dans les villages paumés, et dans un paquet de familles bien politiquement correctes en apparence.

Alors oui, c'est insuffisant de ne parler que des banlieues popus. Et d'ailleurs je suis très étonnée que ça dérive là-dessus, vu que dans les manifs pour tous, où il y avait un pourcentage plus que conséquent de vrais homophobes, et en tout cas des tas de de gens qui n'aimeraient pas que "ça arrive dans leur famille", il n'y avait généralement pas de gens qu'on appelle "des quartiers". C'est vrai que les gens "bien élevés" savent se tenir et ne verbalisent pas leurs préjugés en public, mais ça ne les empêche pas de penser.

La connerie, c'est vraiment un truc universellement partagé, elle frappe absolument partout et trop souvent dans les mêmes proportions.
Avatar de l’utilisateur
Japhy
Maître kikoureur
 
Messages: 4215
Inscrit le: 14 Avr 2009, 18:12

Re: Sport et homosexualité

Messagepar stphane » 20 Avr 2015, 16:57

je partage ton analyse Japhy
Avatar de l’utilisateur
stphane
Kikoureur ki trottine
 
Messages: 349
Inscrit le: 05 Jan 2014, 01:12

Re: Sport et homosexualité

Messagepar ejouvin » 20 Avr 2015, 16:58

boblastar a écrit:Je n'ai pas dit que TOUS les habitants des banlieues sont violents ou homophobes (heureusement), mais une frange non négligeable, et notamment des jeunes, n'ont plus aucun filtre.


Est ce que les jeunes de maintenant (banlieue ou non) sont moins tolérants qu'il y a quelques années en arrière, voir que les personnes qui étaient jeunes avant et sont donc "vieux" maintenant (genre moi quoi :mrgreen: ) ?

Ah mon avis, c'est juste une perception que l'on a maintenant, car les canaux de communications sont beaucoup plus importants. Mais pas certains que la génération de mes parents était beaucoup plus tolérante qu'à présent.
Avatar de l’utilisateur
ejouvin
Maître kikoureur
 
Messages: 3783
Inscrit le: 02 Juil 2012, 17:20

Re: Sport et homosexualité

Messagepar dinococus » 20 Avr 2015, 17:03

Japhy a écrit:Nonil y avait un pourcentage plus que conséquent de vrais homophobes


Les vrais ou ceux qui ne se cachent pas derrière un semblant de tolérance.
Jouez au jeu du coming out autour de vous, vous allez être surpris de l'homophobie lantente bien ancrée.
dinococus
Kikoureur ki kour
 
Messages: 1598
Inscrit le: 26 Mars 2013, 17:04
Localisation: Sud Est entre Verdon et Sainte Baume

Suivant Retour vers [Bistro] Le bistro de KikouroĂą

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Brandwatch [Bot], CommonCrawl [Bot] et 1 invité

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.03 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !