impact du coronavirus sur le sport...mais pas que.

Discussions sur des sujets moins sérieux en rapport avec les sports d'endurance.
Le hors-sujet y est toléré, mais dans une certaine limite : le sujet doit commencer par [HS], le HS doit rester minoritaire, et les sujets polémiques, agressifs ou contenant des attaques nominatives, ne sont pas tolérés (et seront supprimés par les modérateurs).

Modérateur: Modos

Re: impact du coronavirus sur le sport...mais pas que.

Messagepar valdes » 28 AoĂ»t 2020, 15:30

Plusieurs mois que je n'avais posté.

En fait, d'abord, je ne le voulais plus et puis ensuite, je ne le pouvais plus.

Il s'est passé tellement de choses pendant cette "sale période" du confinement comme je l'appelle. J'étais peut-être en train de perdre la raison (euh non). Certaines choses me choquaient vraiment. Elles me choquent toujours. Je les rejetais. Maintenant, je m'en fous. Totalement.

Je ne sais pas pourquoi sinon que j'ai eu très très peur. Peur de devenir non folle, mais aveugle.

Après le confinement, au cours du mois de juin, j'ai ressenti un truc bizarre dans mon oeil droit. La chose m'était déjà arrivée l'an denier, mais là, c'était un peu différent mais je n'arrivais pas à nommer cette différence. C'était juste différent.

L'an dernier, ça m'était déjà arrivé. J'avais alors appelé mon ophtalmo, j'avais décrit les symptômes et j'avais obtenu de suite un RV. On m'avait fait un fond d'oeil, le jour même après mon appel (traité donc en urgence) et diagnostiqué plus de "corps flottants" qu'à l'ordinaire. C'était rassurant, j'ai l'habitude des corps flottants étant fortement myope, ayant plus de 50 ans (et donc une personne à risque). Le diagnostic était bon, car en hiver, les corps qui flottaient s'en sont allés.

Mais là, je ne sais pourquoi, début juin, c'était plus que cela le ressenti.

Je précise que je vis en province (Bretagne, Côtes d'Armor, la préfecture), je paie plein pot mon ophtalmo en secteur 2, je n'ai plus de mutuelle depuis que j'avais été licenciée car vraiment hors de prix pour moi. Je mets donc de côté, tous les mois, les sous que je ne donne plus aux mutuelles (et aux compagnies d'assurances) qui me demanderaient + 1000 euros par an pour être très très mal assurée, individuellement (vu que j'approche les 60 ans et que j'ai besoin de soins optiques). C'est une assistante sociale qui m'avait recommandé ce bon plan. Et elle avait raison. Je l'en remercierais toujours. J'ai maintenant une belle épargne et cela me coûte deux fois moins cher que les plus bas prix des plus basses des mutuelles. Je recommande ce bon plan de grossir sa propre épargne plutôt que celle des mutuelles et des assurances au niveau de la santé.

Cependant, je préfèrerais que tout cet argent (énorme) soit dirigé vers la Sécurité Sociale, la fameuse La Sociale, mais je sais désormais que nombre d'entre vous, des jeunes qui travaillez dans de grossse boîtes, vous n'en avrez strictement rien à foutre.
La Sociale, vous ne la réalisez que quand vous aurez 70 ans. La Sociale, la fameuse Sécu, mon dieu la belle chose et combien on est en train de l'enterrer. Vous, nous et moi-même en mettant de l'épargne de côté afin de me soigner individuellement. Mais avons nous le choix ? Oui, nous l'avons, il suffit de voter contre et de manifester en contre, mais bon, dernièrement, la majorité semble avoir voté pour, aussi je me tais.

Et j'accepte de payer le surcoût de l'ophtalmo en secteur 2 car j'ai la chance d'avoir un ophtalmo dans ma province et en plus un centre très bien équipé. Ca me semble désormais normal de payer pour ma santé. Payer pour rester en vie, le plus longtemps possible et le plus longtemps en bonne forme.

Cette année, à cause du COVID 19, quand j'ai appelé pour un RV, on me l'a refusé tout net. On m'a parlé de trop de retard dans les RV. Le COVID 19 blabla. Deux mois de consultations non assurées et je suis d'accord, j'en témoigne. Le psy qui me suit tous les mois a son cabinet juste au-dessus du Centre Ophtalmologique et je voyais bien les queues quand j'y allais.

Je me disais qu'il fallait que j'ai une consultation en ophtalmogie rapidement, mais ces queues étaient tellement tellement dissuasives, en plus du barrage du secrétariat quand j'appelais ...

Merci à lui. Merci à mon psy qui a fait médecine. On a parlé tous les deux de ce truc étrange que je ressentais dans mon oeil droit. On en a même parlé plusieurs fois au cours de 3 consultations à 3 semaines d'intervalles, car cela commençait à m'inquiéter sévère. C'était plus que mes corps flottants de l'an dernier qui venaient me refaire une petite vissite annuelle comme ils semblaient le refaire souvent en été ; non, cette fois-ci c'était très différent et en plus, ça ne ressemblait en rien aux symptômes du décollement de rétine, tels que décrient partout dans toutes les publis que l'on trouve sur internet.
Car oui, il s'agissait bien d'un décollement de rétine. De midi à 4 heures.

Et oui, chez moi, il n'y a eu aucun symptôme tel que décrit actuellement.
Juste une plus mauvaise vision et un besoin de meilleur éclairage à la maison, quand le soleil éclairait déjà vachement bien.
On Ă©tait en juin.
Je n'ai pas réussi à avoir de RV. Je me suis dit, comme le secrétariat me le disait, que c'était rien. Que c'était comme l'an dernier, plus de corps flottants en été. Que ça allait passer. Forcément. Ca passe toujours.

Je suis partie dans les Monts d'Arrée, faire de fabuleuses randos, le genre que je sais faire de 40 bornes. C'était fabuleux. L'objectif était la photo. Je voulais shooter tout ce que je n'avais pas pu capter l'an dernier, n'ayant pas pris mon gros appareil photo. Là, je l'ai fait. Et en général, quand je l'emporte, je ne cours pas, je marche juste et je mets mes lentilles de contacts.

En plus, je loue une voiture pour me déplacer. Moi qui ne possède pas de voiture.

Et là, comment dire ? Le retour en voiture, avec les lentilles de contact. J'avais juste un énorme problème à l'oeil droit. J'avais un voile quand je regardais le rétro intérieur, en haut à droite. Pour moi, clairement, le truc était cerné : décollement de rétine.

J'ai encore galéré un peu pour avoir un RV ensuite, j'ai du passer par le 15. Je devais partir rendre visite à ma mère le samedi 25 juillet. On m'a rappelé le vendredi 24 juillet pour me proposer un RV car un désistement à 14H20 et j'ai dit oui.

J'ai eu le RV. Je ne suis pas ressortie ou plutôt si, directement à l'hôpital privé. Admission à 17H30'. Descente en salle d'op vers les 21H30'. Anesthésie générale à 22H00'. 2H30' d'opération. Ressortie du bloc vers les 0H30'.

15 jours ensuite à devoir rester allongée sur le côté droit. Plus grand chose à bouffer chez moi, vu que je devais partir le lendemain et que j'avais fait le vide dans les placards.

Mais je suis chanceuse. Vraiment. Ma mère âgée m'a hébergé pendant 10 jours et je n'ai pas eu de problèmes pour faire les courses, manger, m'alimenter. Un ami m'a conduit en voiture à mi chemin pour y aller et mon jeune frère est venu me prendre. J'ai eu la chance de ne pas avoir à attendre 8H00' dans un couloir, car j'ai été opérée dans un hôpital privé, adjacent à ce centre ophtalmogique. C'était propre et rassurant et le chirurgien très bien expliquant.

A l'hôpital public, chez moi, les gens qui doivent être opérés attendent parfois plus de 8H00' dans les couloirs. Je suis chanceuse.

Je ne sais pas quoi penser de ce que j'écris si ce n'est que la santé devient payante actuellement, en France. Si cela doit nous rendre plus responsables, sans atteindre des limites extrêmes comme le prix des mutuelles, je veux bien ... Sinon, je ne veux plus.

Je suis une victime collatéral du COVID 19. Si j'avais obtenu un RV en ophtalmologie, comme l'an dernier, dés mon coups de fil, un simple coup de laser eut suffi. Là, à quinze jours près, j'aurais perdu mon oeil droit.

Cinq semaines après l'opération, je ne peux toujours pas courir, pas nager, pas rouler, rien porter (cependant, il faut bien que je le fasse, je vis seule, sans voiture, les courses alimentaires, ça pèsent quand même) et puis, j'ai repris aussi la marche athlétique à petite allure.

Je vois mon chirugien ophtalmolosite mardi prochain. J'espère qu'il m'apportera de bonnes nouvelles, mais cela dit, si j'en lis les infos en ligne (et j'en ai lu beaucoup, pendant cette période, tellement on nous dit peu en France), je vais devoir être bientôt ré-opérée de la cataracte sur cet oeil. Dans 6 mois, dans un an, limite les deux si je suis ultra chanceuse et cette opération là, me fait super peur, car sous anesthésie locale.

Ensuite, je ne sais ce que dira mon oeil gauche.

C'est étrange, chez moi, l'oeil droit, c'était celui qui voyait le mieux. Mais peut-être je l'ai trop sollicité.

Désormais, je me fous totalement du COVID 19. Totalement. Je m'en fous. Car ce n'est pas un risque majeur. Avant moi, en salle d'op, il y avait un monsieur, opéré pour les mêmes raisons (RV trop tardif et décollement de rétine trop important). Le décollement de rétine, non pris a temps, rend énormément de personnes aveugles ou demi aveugles. Il y a beaucoup de personnes qui sont à demi-aveugles en France et beaucoup d'aveugles

Pour faire clair et voyant, nous avons 1.700. 000 personnes mal voyantes en France, 207.000 aveugles et 932.000 mal voyants. Les chiffres datent de 2017 car depuis cette date, le gouvernement de Macron semble en avoir cassé le thermomètre, comme beaucoup d'autres.

Je suis restée mal voyante pendant plus d'un mois. Pendant quinze jours, je n'ai pu rien faire, tellement j'avais très très mal, ensuite, je ne savais plus me déplacer. Je n'appréhendais plus les distances. Toujours maintenant, le vent, le soleil, ça me fait mal.

Me priver de la vue, serait le pire des supplices que l'on pourrait m'infliger. En plus de celui que l'on m'inflige maintenant, de ne pas courir, de ne pas nager, etc.

Pour ce qui me concerne, le COVID 19 a pris une importance très très lontaine. Ce virus m'importe peu. Je ne l'attraperais jamais car je sais comment ne pas l'attraper et savoir ne pas être une personne à risque, soit une personne mince, sportive et pas très accolante avec les inconnus. Pour les autres maladies dont on ne vous parle plus, ..... comment dire ?

Conclusion : les yeux, c'est hyper important. Franchissez les barrages. Insistez. Je n'ai pas su le faire. Mais si vous ne faites rien, vous les perdez. Vos yeux sont importants. Voir le Monde et les couleurs, je ne sais pas comment les aveugles arrivent Ă  le faire. Je les admire.

Au niveau macro économie, à part les licenciements massifs à venir et les bouleversements sociaux y afférents, ce COVID 19, ne me marquera pas.

Au niveau micro économie, comment vous dire, je n'ai fait qu'écouter des vidéos You Tube pendant quasiment deux mois. Ca m'entraîne dans le minimaliste, l'échange, la non consommation ou comment cuisiner de bons plats avec très peu de sous.

Alors comment vous dire ? Kikourou, le fofo des grandes courses ultra médiatiséés, ça va vraiment devenir pour moi quelque chose de très très lointain, pour ne pas dire de franchement inaccessible.

Je voulais faire un adieu au site. C'est peut-ĂŞtre cela mon message.
Je vous remercie tous et surtout ceux qui m'ont énormément et franchement soutenu au cours de cette "sale période" comme je l'appelle.

Merci Ă  vous. Merci Ă  vous tous.
Je vais bien, j'espère que mon oeil va guérir, c'est juste ça l'essentiel. Le COVID et tout le reste, comment dire, par rapport à nous, nos vies personnelles, c'est sans doute petit à dire, mais ce n'est rien.
Rien de rien. Car oui, moi, dés que je le pourrais, je donnerais encore du temps aux clubs auxquels j'adhére. Car donner, c'est être (et pas seulement via l'argent de nos cotisations) et que craindre ce virus, quelque part, c'est se dissuader d'être. Etre, c'est Vivre et Ressentir. On est tous là pour ça. Ressentir des émotions, se sentir vivant.
Dernière édition par valdes le 28 Août 2020, 16:13, édité 2 fois au total.
valdes
Kikoureur ki kour
 
Messages: 1875
Inscrit le: 30 DĂ©c 2010, 17:33

Re: impact du coronavirus sur le sport...mais pas que.

Messagepar Free Wheelin' Nat » 28 AoĂ»t 2020, 16:03

Retenir cela alors si jamais tu ne reviens plus:
valdes a écrit:Je vais bien, j'espère que mon oeil va guérir, c'est juste ça l'essentiel. Le COVID et tout le reste, comment dire, par rapport à nous, nos vies personnelles, c'est sans doute petit à dire, mais ce n'est rien.
Rien de rien. Car oui, moi, dés que je le pourrais, je donnerais encore du temps aux clubs auxquels j'adhére. Car donner, c'est être (et pas seulement via l'argent de nos cotisations) et que craindre ce virus, quelque part, c'est se dissuader d'être. Etre, c'est Vivre et Ressentir. On est tous là pour ça. Ressentir des émotions, se sentir vivant.
Nat (ex On-Off)

Rien n'est plus semblable Ă  l'identique que ce qui est pareil Ă  la mĂŞme chose (Pierre Dac)
Avatar de l’utilisateur
Free Wheelin' Nat
Maître kikoureur
 
Messages: 3144
Inscrit le: 27 Juin 2009, 16:35

Re: impact du coronavirus sur le sport...mais pas que.

Messagepar CAPCAP » 30 AoĂ»t 2020, 09:12

Concernant l'EB : Merci pour ces beaux retours, ça fait plaisir :D



Par ailleurs, même si nous pouvons courir sans masque, avez-vous eu une info qui clarifierait l'intérêt du port du buff sur le devant du visage?
Franchement, je l'ai porté plusieurs fois et c'est tout à fait supportable. Il faut le tourner de temps en temps pour changer le côté qui s'humidifie, mais il me semble que c'est toujours efficace en tant que masque anti-postillon. Non ? :roll:
Le Hasard a donné à l'humain la conscience de ne servir à rien.
La Sélection naturelle lui a donné le besoin de se croire utile.
Avatar de l’utilisateur
CAPCAP
Maître kikoureur
 
Messages: 2729
Inscrit le: 19 Mars 2006, 17:33

Re: impact du coronavirus sur le sport...mais pas que.

Messagepar GalatĂ©57 » 30 AoĂ»t 2020, 12:06

CAPCAP a écrit:Concernant l'EB : Merci pour ces beaux retours, ça fait plaisir :D



Par ailleurs, même si nous pouvons courir sans masque, avez-vous eu une info qui clarifierait l'intérêt du port du buff sur le devant du visage?
Franchement, je l'ai porté plusieurs fois et c'est tout à fait supportable. Il faut le tourner de temps en temps pour changer le côté qui s'humidifie, mais il me semble que c'est toujours efficace en tant que masque anti-postillon. Non ? :roll:


Le buff, je le porte sur la bouche en hiver quand les températures sont négatives. Je trouve qu'il protège la gorge du choc thermique avec l'air froid.
Cela ne me gène nullement pour l'oxygénation, alors pourquoi pas pour éviter les postillons.
Reste à définir sa réelle efficacité, laissons la réponse aux scientifiques... :mrgreen:
Ce n'est pas parce que les choses sont difficiles que nous n'osons pas mais parce que nous n'osons pas qu'elles sont difficiles (SENEQUE)
Avatar de l’utilisateur
Galaté57
Grand Maître
 
Messages: 5149
Inscrit le: 08 FĂ©v 2008, 23:54
Localisation: Moselle

Re: impact du coronavirus sur le sport...mais pas que.

Messagepar GalatĂ©57 » 07 Sep 2020, 20:20

Marathon de Valence annulé, c'est le calendrier de décembre qui commence à être impacté.

https://www.valenciaciudaddelrunning.co ... e-valence/

Bon, certains souligneront peut-ĂŞtre que c'est pas la France...
Ce n'est pas parce que les choses sont difficiles que nous n'osons pas mais parce que nous n'osons pas qu'elles sont difficiles (SENEQUE)
Avatar de l’utilisateur
Galaté57
Grand Maître
 
Messages: 5149
Inscrit le: 08 FĂ©v 2008, 23:54
Localisation: Moselle

Re: impact du coronavirus sur le sport...mais pas que.

Messagepar banditblue29 » 07 Sep 2020, 20:38

@ bientôt Valdès, dès fois que tu repasses quand même :wink: .
Prends soin de toi :) .
Avatar de l’utilisateur
banditblue29
Kikoureur ki kour
 
Messages: 1437
Inscrit le: 24 Mars 2014, 22:20

Re: impact du coronavirus sur le sport...mais pas que.

Messagepar huralp » 08 Sep 2020, 09:04

Trail du Sancy confirmé, accord préfecture obtenu.
" L'important est de faire ce premier pas. Surmonter bravement une petite peur, te donnera le courage d'affronter la suivante "
Daisku Ikeda

Notre RĂ©sidence : http://www.castel-medicis.com
Avatar de l’utilisateur
huralp
Kikoureur ki kour
 
Messages: 1828
Inscrit le: 08 Sep 2008, 17:06
Localisation: Le Mont Dore

Re: impact du coronavirus sur le sport...mais pas que.

Messagepar Colargol73 » 08 Sep 2020, 09:12

"Sale période du confinement"... arf! voir les lemmings sapiens au ralentissement forcé pendant deux mois, c'est l'une des périodes les plus intéressantes de mes cinquante dernières années.
Colargol73
Kikoureur ki trottine
 
Messages: 338
Inscrit le: 14 Jan 2019, 12:36

Re: impact du coronavirus sur le sport...mais pas que.

Messagepar Trixou » 08 Sep 2020, 11:58

Colargol73 a écrit:"Sale période du confinement"... arf! voir les lemmings sapiens au ralentissement forcé pendant deux mois, c'est l'une des périodes les plus intéressantes de mes cinquante dernières années.


Et le fait que des millions de personnes perdent leur emploi ne ternit pas un peu ta jubilation ?
Trixou
Maître kikoureur
 
Messages: 2674
Inscrit le: 16 Mai 2013, 22:18

Re: impact du coronavirus sur le sport...mais pas que.

Messagepar JulioK1 » 08 Sep 2020, 12:56

Je pense que tu as compris ce qu'elle a dit ...

Perso j'ai apprécié ce confinement également. Et j'étais presque déçu que ça s'arrête. J'ai vu des trucs que j'vais jamais vu avant chez moi. Se lever le matin sans un bruit de moteur au loin, entendre les oiseaux chanter comme jamais avant, le soir j'ai vu des lapins s'aventurer tilidement dans mon quartier, j'ai vu des biches se pavaner en toute insouciance dans le champ derrière, tout se passait au ralenti et sans bruit. J'ai trouvé cette période clairement appréciable. Aussi parcque j'ai eu la chcance d'avoir un confinement idéal hein, je dis pas.

Ça m'empêche pas pour autant d'avoir de la peine pour les gens qui ont perdu leur emploi et qui se retrouvent sur la paille. Tout n'est pas tout blanc ou tout noir.
Avatar de l’utilisateur
JulioK1
Kikoureur ki trottine
 
Messages: 440
Inscrit le: 28 Juin 2018, 10:07
Localisation: 17-Charente Maritime

Re: impact du coronavirus sur le sport...mais pas que.

Messagepar Colargol73 » 09 Sep 2020, 09:32

Trixou a Ă©crit:
Colargol73 a écrit:"Sale période du confinement"... arf! voir les lemmings sapiens au ralentissement forcé pendant deux mois, c'est l'une des périodes les plus intéressantes de mes cinquante dernières années.


Et le fait que des millions de personnes perdent leur emploi ne ternit pas un peu ta jubilation ?

Même pas, et je suis familialement concerné. De toute façon, il n'y a qu'une seule voie possible et le capitalisme libéral est infaillible donc la "main invisible" va te les recréer sans problème tes emplois chez Amazon, Macdo et autres.
Colargol73
Kikoureur ki trottine
 
Messages: 338
Inscrit le: 14 Jan 2019, 12:36

Re: impact du coronavirus sur le sport...mais pas que.

Messagepar ilcourtlefuret » 09 Sep 2020, 12:10

je suis assez d'accord, le confinement a été une belle période! j'ai la chance d'habiter à la campagne, les gens n'étaient pas stressés et on pouvait discuter. Plus de camions sur les routes, plus d'imbéciles qui roulent à fond, le silence et le calme absolu. Je reconnais que mes amis qui habitent en ville n'ont pas eu du tout la même expérience, ça a été extrêmement anxiogène pour eux. Mais de toute façon il faut accepter, et tout le monde n'en est pas capable, que nous entrons dans un nouveau monde inconnu et plein d'incertitudes. Il y aura du désespoir mais aussi de belles opportunités pour en finir avec la stupidité de notre consommation de masse. Ce n'est pas le virus qui est en cause, c'est notre société qui était déjà malade et qu'on a fait tourner à l'aide de plein d'emplois inutiles. Alors certes ceux qui vivaient pour travailler risquent de tomber de haut. Pour les autres, contemplons le spectacle plutôt que de nourrir de faux espoirs de croissance retrouvée!
ilcourtlefuret
Kikoureur débutant
 
Messages: 76
Inscrit le: 16 Oct 2012, 19:26

Re: impact du coronavirus sur le sport...mais pas que.

Messagepar Trixou » 10 Sep 2020, 08:50

On est beaucoup dans ce cas, en ce qui me concerne je voterais volontiers pour un candidat décroissant (ce qui permettrait une décroissance contrôlée, seul scénario souhaitable à mon sens, la croissance verte étant une belle entourloupe)
Mais cela n'empêche pas d'avoir un minimum de compassion pour ceux qui souffrent des conséquences du confinement et d'éviter les petites phrases guillerettes pour se moquer d'eux.

Petite pensée (pas forcément sincère) pour les modos qui prient pour l’enfouissement de ce sujet dans les profondeurs du forum :mrgreen:
Trixou
Maître kikoureur
 
Messages: 2674
Inscrit le: 16 Mai 2013, 22:18

Re: impact du coronavirus sur le sport...mais pas que.

Messagepar pinpon69 » 10 Sep 2020, 09:17

Et ben moi ce qui me fait chier c est que c est devenu une maladie quasi sans malades ....( commencez pas à me dire l’inverse je taff dedans ) , beaucoup de cas mais très très peu de graves . Pas plus que chaque année en fait car des hospi respiratoires y en a depuis la nuit des temps ..... alors je suis pas nostradamus ce sera peut être grave à l hiver mais pour le moment il se passe rien et on annule tout ... il y a de la manipulation à grande échelle c est à gerber . Je vous rassure Neymar et Mbappé ne vont pas mourrir
pinpon69
Kikoureur ki trottine
 
Messages: 377
Inscrit le: 10 Jan 2017, 16:49

Re: impact du coronavirus sur le sport...mais pas que.

Messagepar pcirat » 10 Sep 2020, 09:57

"manipulation à grande échelle" quand même pas... c'est juste une application bête et méchante du principe de précaution...

Pour revenir sur le sujet de l'impact sur le sport, il me semble qu'il va bientôt avoir les AG des Commissions Départementales des Courses Hors Stade donc on devrait avoir assez vite une idée de l'ampleur des dégâts pour 2021 et des courses qui ne seront pas/plus organisées :(
pcirat
Kikoureur ki trottine
 
Messages: 134
Inscrit le: 26 DĂ©c 2018, 14:53

Re: impact du coronavirus sur le sport...mais pas que.

Messagepar Sylvain IT » 10 Sep 2020, 10:03

Trixou a écrit:On est beaucoup dans ce cas, en ce qui me concerne je voterais volontiers pour un candidat décroissant (ce qui permettrait une décroissance contrôlée, seul scénario souhaitable à mon sens, la croissance verte étant une belle entourloupe)
Mais cela n'empêche pas d'avoir un minimum de compassion pour ceux qui souffrent des conséquences du confinement et d'éviter les petites phrases guillerettes pour se moquer d'eux.


On est absolument d'accord, sur la partie en gras :wink:

Ensuite sur la décroissance, c'est "sympa", mais globalement cela serait intéressant de chiffrer cette décroissance sur vos entrées dans vos budgets, et de voir si ces budgets amputés par cette généreuse vision se situent en-dessous des moyennes nationales ou pas...

Si cela n'est pas clair, est-ce une idée de personne pauvres ou aisées? :idea:

Est-ce que la décroissance est voulu par de nombreuses personnes qui se situent en-dessous du niveau de revenu moyen, ou pas?

Ensuite sur quelque idée que ce soit, décroissance, écologie, etc. quand on vote pour un candidat, qui ne se présente pas avec une plateforme européenne pour ses projets*... il me semble qu'on vote pour du vent, non?

*je vois très bien ça depuis ma petite Italie, où les alliés européens de nos grandes gueules votent exactement contre ce que ces mêmes grandes gueules reprochent à l'Europe... mais au-delà des incohérences de certains partis, sans doute faudrait-il commencer par un calendrier parallèle des consultations électorales dans les grands pays européens, justement pour favoriser la naissance de plateformes communes.
Sylvain IT
Kikoureur ki kour
 
Messages: 1266
Inscrit le: 25 Mars 2015, 15:03

Re: impact du coronavirus sur le sport...mais pas que.

Messagepar Trixou » 10 Sep 2020, 15:20

Sylvain IT a écrit:chiffrer cette décroissance sur vos entrées dans vos budgets, et de voir si ces budgets amputés par cette généreuse vision se situent en-dessous des moyennes nationales ou pas...

Largement en dessous des moyennes nationales. Mais tout cela est à relativiser car ces moyennes permettent actuellement de satisfaire tout un tas de "besoins" qui ne seraient plus d'actualité.

Si cela n'est pas clair, est-ce une idée de personne pauvres ou aisées? :idea:
Est-ce que la décroissance est voulu par de nombreuses personnes qui se situent en-dessous du niveau de revenu moyen, ou pas?

Surement une idée de personnes pouvant se détacher des contingences du quotidien pour réfléchir sur le long terme, donc des personnes aisées. Si cela t'intéresse de savoir d'où et de quand vient cette idée je te conseille la page wikipédia (et pourquoi pas faire un don pour pouvoir continuer à utiliser cet outil gratuit et collaboratif :wink: )

Ensuite sur quelque idée que ce soit, décroissance, écologie, etc. quand on vote pour un candidat, qui ne se présente pas avec une plateforme européenne pour ses projets*... il me semble qu'on vote pour du vent, non?

Pour l'écologie (ou plutôt la tentative de sauver ce qui peut l'être) en effet le niveau national est beaucoup trop faible. Pour la décroissance ça peut se faire à tous les niveaux, même personnel. Le problème c'est que tant que ce n'est pas organisé par une politique globale ceux qui le font à titre personnel sont obligés de se marginaliser, ce qui interdit une acceptation à grande échelle.

On peut continuer par MP si tu veux pour éviter de trop déraper dans le hors sujet.
Trixou
Maître kikoureur
 
Messages: 2674
Inscrit le: 16 Mai 2013, 22:18

Re: impact du coronavirus sur le sport...mais pas que.

Messagepar Colargol73 » 10 Sep 2020, 15:47

Autres petites phrases guillerettes : la décroissance voulue et maîtrisée par nécessité, est une utopie qui ne se réalisera pas, les individus conscients des problèmes ne prendront jamais le pouvoir : au second tour de la prochaine élection présidentielle, il y aura deux encore deux candidats (comme la dernière fois) qui représentent la cause et la conséquence au problème. La contraction du monde d'avant ("richesses", PIB, etc et démographie) dont la croissance s'est gavée de la consommation du pétrole va vous paraître bien moins rigolote dans les 30 prochaines années que les "millions d'emplois" qui viennent de faire pschiiitt...avec le virus. Le trafic aérien se casse la gueule, je dois pleurer et compatir ? Un pessimiste, c'est un optimiste informé.
Colargol73
Kikoureur ki trottine
 
Messages: 338
Inscrit le: 14 Jan 2019, 12:36

Re: impact du coronavirus sur le sport...mais pas que.

Messagepar coco38 » 10 Sep 2020, 15:56

pinpon69 a écrit:Et ben moi ce qui me fait chier c est que c est devenu une maladie quasi sans malades ....( commencez pas à me dire l’inverse je taff dedans ) , beaucoup de cas mais très très peu de graves . Pas plus que chaque année en fait car des hospi respiratoires y en a depuis la nuit des temps ..... alors je suis pas nostradamus ce sera peut être grave à l hiver mais pour le moment il se passe rien et on annule tout ... il y a de la manipulation à grande échelle c est à gerber . Je vous rassure Neymar et Mbappé ne vont pas mourrir

Objectivement, les cas Covid en réanimation augmentent. Certes ce sont des valeurs faibles mais le risque d'avoir d'ici quelques semaines une croissance exponentielle existe bien.
Le problème c'est que dans tous les cas, on est déjà entrain de saturer les hôpitaux au niveau des urgences. Dès que quelqu'un tousse il appelle son généraliste qui est débordé par les demandes d'ordonnance de test ou de certificat de "non contagiosité" pour les enfants qui veulent retourner à l'école après un rhume!
Donc, dès que quelqu'un tousse il se retrouve aux urgences. Les urgences du CHU de Grenoble sont débordées... pas par le Covid mais pour des gens qui toussent (j'ai une indic :wink: )
Donc effectivement à l'arrivée des gastro et des grippes... même si les cas Covid restent limitées... les hôpitaux risquent d'être débordés. C'est la grosse crainte actuellement.
Passion Montagne Sport Nature !
Avatar de l’utilisateur
coco38
Maître kikoureur
 
Messages: 3139
Inscrit le: 02 Sep 2008, 21:15

Re: impact du coronavirus sur le sport...mais pas que.

Messagepar Sylvain IT » 11 Sep 2020, 10:07

coco38 a Ă©crit:
pinpon69 a écrit:Et ben moi ce qui me fait chier c est que c est devenu une maladie quasi sans malades ....( commencez pas à me dire l’inverse je taff dedans ) , (...)
il y a de la manipulation à grande échelle c est à gerber . Je vous rassure Neymar et Mbappé ne vont pas mourrir

Objectivement, les cas Covid en réanimation augmentent. Certes ce sont des valeurs faibles mais le risque d'avoir d'ici quelques semaines une croissance exponentielle existe bien.


Un des problèmes les plus importants, et c'est le cas depuis le début, c'est la gestion de l'information :idea:

Ici, en Italie, c'est impressionnant de voir la réaction du personnel de l'éducation nationale, on a la sensation que l'on en est au jour 1 de la pandémie, qu'on ne sait toujours rien et que les mêmes informations contradictoires du début ont toujours toutes de la validité :|

Et les théorie de la manipulation fleurissent aussi dans les endroits où on aimeraient le moins les voir :|
Sylvain IT
Kikoureur ki kour
 
Messages: 1266
Inscrit le: 25 Mars 2015, 15:03

Re: impact du coronavirus sur le sport...mais pas que.

Messagepar Ewi » 14 Sep 2020, 09:50

pinpon69 a écrit:Et ben moi ce qui me fait chier c est que c est devenu une maladie quasi sans malades ....( commencez pas à me dire l’inverse je taff dedans ) , beaucoup de cas mais très très peu de graves .


Puisque tu taff dedans, tu dois donc être au courant et bien informé.
C'est quoi un cas grave pour toi . OĂą places-tu le curseur ? Comment classes-tu les cas? a 3 mois ? 6 mois ? 10 ans ?

Et c'est quoi "très très peu de graves"? très très peu comment ? 0 / 0.0001% / 0.001%?
Peux tu ĂŞtre plus factuel ?

Pourquoi les HCL déprogramment t'ils les opérations non vitales, ferment les blocs et réinstallent le service de réa "temporaire" qu'ils avaient démonté en mai ?

Si tu ne peux pas sortir de l'argument d'autorité ("je taff dedans"), reprend les meta analyse et communique nous tes conclusions, Si tu peux, avoir l'avis factuel d'un kikou qui dosse dedans m’intéresse.

Personnellement "je bosse autour" en ce moment : simulation et élaboration de protocole. Je sais que je suis en plein COVID-blues... mais on ne voit aucune amélioration dans l’immédiat (je ne lis pas dans les feuilles de thé mais dans des modèles distribués qui peuvent être faillible, c'est juste des outils de prédictions).
Ewi
Kikoureur ki kour
 
Messages: 1594
Inscrit le: 08 DĂ©c 2017, 17:18

Re: impact du coronavirus sur le sport...mais pas que.

Messagepar centori » 15 Sep 2020, 18:27

en normandie une des dernières courses encore au programme
le trail de la roche d'oetre
toutes distances de 10km - 20km - 30km et 80km
annulé. snifff
centori
Kikoureur ki kour
 
Messages: 625
Inscrit le: 18 Mars 2016, 17:16

Re: impact du coronavirus sur le sport...mais pas que.

Messagepar kida » 16 Sep 2020, 02:30

Ce qui me semble anormal , pour l'avoir eu la semaine dernière ( fievre , toux, diarhree , fatigue ect) c'est que 6 mois aprés , on te donne toujours du doliprane et un sirop pour la toux en attendant que ca passe...et seulement si tu commence à t’étouffer t'appel le 15...( je caricature a peine ..)

Je me suis isolé , au vu des symptomes ( le medecin , et l'infirmière qui m'a fait le test PCR m'ont clairement fait comprendre que je l'avais choppé ) , mais 1 semaine aprés je n'ai toujours par le resultat de mon test PCR.

Si c'est pour faire 1 millions de test par semaine et prévenir les gens 15 jours aprés , je ne vois pas l’intérêt , surtout pour les personnes asymptomatiques qui vont continuer potentiellement à contaminer des gens. bref cet gestion de crise est scandaleuse...

Pour info , en île de France les labos sont saturés, et il y a 2 bus covid qui cricule pour tout la region avec 1 infirmière et des bénévoles de la croix rouge , bref aucuns moyens ....
kida
Kikoureur débutant
 
Messages: 24
Inscrit le: 24 Août 2019, 16:48

Re: impact du coronavirus sur le sport...mais pas que.

Messagepar GalatĂ©57 » 16 Sep 2020, 08:17

kida a écrit:Ce qui me semble anormal , pour l'avoir eu la semaine dernière ( fievre , toux, diarhree , fatigue ect) c'est que 6 mois aprés , on te donne toujours du doliprane et un sirop pour la toux en attendant que ca passe...et seulement si tu commence à t’étouffer t'appel le 15...( je caricature a peine ..)

Je me suis isolé , au vu des symptomes ( le medecin , et l'infirmière qui m'a fait le test PCR m'ont clairement fait comprendre que je l'avais choppé ) , mais 1 semaine aprés je n'ai toujours par le resultat de mon test PCR.

Si c'est pour faire 1 millions de test par semaine et prévenir les gens 15 jours aprés , je ne vois pas l’intérêt , surtout pour les personnes asymptomatiques qui vont continuer potentiellement à contaminer des gens. bref cet gestion de crise est scandaleuse...

Pour info , en île de France les labos sont saturés, et il y a 2 bus covid qui cricule pour tout la region avec 1 infirmière et des bénévoles de la croix rouge , bref aucuns moyens ....


Et tu proposes quoi ?
Ce n'est pas parce que les choses sont difficiles que nous n'osons pas mais parce que nous n'osons pas qu'elles sont difficiles (SENEQUE)
Avatar de l’utilisateur
Galaté57
Grand Maître
 
Messages: 5149
Inscrit le: 08 FĂ©v 2008, 23:54
Localisation: Moselle

Re: impact du coronavirus sur le sport...mais pas que.

Messagepar Sylvain IT » 16 Sep 2020, 08:50

Galaté57 a écrit:Et tu proposes quoi ?


Lui je ne sais pas :wink: mais moi j'ai 2 propositions :
1) arrêter de prendre les gens pour des abrutis (si on n'est pas capable de fournir les résultats, pourquoi est-ce qu'on effectue les tests? n'est-on pas dans une logique de test pour isoler les positifs? sans résultats, on isole qui???), donc arrêter de dire qu'on est capable de, si tel n'est pas le cas...
2) faire correspondre les bons instruments à la stratégie en place (comme dit plus haut, si on fait du dépistage pour bloquer des chaines de contagiosité, il faut les résultats tout de suite); rien ne sert de multiplier les prélèvements si ça bloque quelque part, donc on travaille pour rationaliser tout ça (quelque part là, multiplier les tests augmente le problème de leur faisabilité)...
Sylvain IT
Kikoureur ki kour
 
Messages: 1266
Inscrit le: 25 Mars 2015, 15:03

Re: impact du coronavirus sur le sport...mais pas que.

Messagepar kida » 16 Sep 2020, 10:41

Que veux tu que je proposes , peu^t être comme évoqué par Sylvain , mettre les moyens(( l'argent , le personnel , les infrastructures) pour faire ces tests au niveau de la communication qu'on peut voir dans les medias , car la ca ne sert à rien !

Le chiffre journalier de cas positifs par exemple , il sort d"'ou ? il a 15 jours ?

pour information j'ai fait mon test via un bus Covid ( 2 pour toute l'île de france) suite à la saturation des labo , personnes n'a reçu encore de resultats , les bus à démarrer ces test le 2 septembre , je suis passé le 8 septembre ...
kida
Kikoureur débutant
 
Messages: 24
Inscrit le: 24 Août 2019, 16:48

Re: impact du coronavirus sur le sport...mais pas que.

Messagepar Ewi » 16 Sep 2020, 10:57

kida a écrit:Que veux tu que je proposes , peu^t être comme évoqué par Sylvain , mettre les moyens(( l'argent , le personnel , les infrastructures) pour faire ces tests au niveau de la communication qu'on peut voir dans les medias , car la ca ne sert à rien !

Le chiffre journalier de cas positifs par exemple , il sort d"'ou ? il a 15 jours ?

pour information j'ai fait mon test via un bus Covid ( 2 pour toute l'île de france) suite à la saturation des labo , personnes n'a reçu encore de resultats , les bus à démarrer ces test le 2 septembre , je suis passé le 8 septembre ...


Mettre plus d'argent ne résoudra pas le problème des tests. Le goulot étranglement est "matériel" et acheter plus de machine pour absorber une charge ponctuelle est rarement une bonne idée car une surcapacité entraine d'autre problème. Les chaine bio sont des appareilles tres fragile, c'est pas comme un scanner ou un photocopieur. Ce genre de problème (scalabilité) n'est pas nouveau, on le retrouve partout (info, logistique, production, etc.)... et si on a toujours pas de solution, c'est que c'est un vrai casse-tête.

Ce qui peut être fait par contre, c'est des tests groupés. Le principe est simple mais la réalisation demande plus de manip et donc plus d'erreur.

Exemple pour 100 suspects : Diviser en deux chaque prélèvements et mélanger tout les échantillons "1" et faire le test sur ce mélange. Si il est négatif, les 100 suspects sont blanchies, si il est positif, on test tout le monde individuellement.
Meilleur cas : 1 test pour 100 personnes
Pire cas : 101 tests pour 100 personnes.

C'est une version simpliste, on peut améliorer le ratio en faisant des recherches pas dichotomie par exemple (ce qui est fait en Corée du sud je crois) ou en appliquant d'autre procédure.

On peut aussi travailler sur les chaines de contamination, l'isolation des HUB non essentiel, mieux porter le masque ou en avoir de meilleur...

En parlant de masque :
Petit site Ă  propos des masques :
https://aatishb.com/maskmath/

Avec la vidéo de minutephysics qui va avec :
phpBB [video]
Ewi
Kikoureur ki kour
 
Messages: 1594
Inscrit le: 08 DĂ©c 2017, 17:18

Re: impact du coronavirus sur le sport...mais pas que.

Messagepar taroc78 » 16 Sep 2020, 12:36

Ewi a Ă©crit:[

En parlant de masque :
Petit site Ă  propos des masques :
https://aatishb.com/maskmath/

Avec la vidéo de minutephysics qui va avec :
phpBB [video]


Super lien ;lisible et clair ,merci
taroc78
Maître kikoureur
 
Messages: 2304
Inscrit le: 15 Mai 2004, 00:00

Re: impact du coronavirus sur le sport...mais pas que.

Messagepar Sylvain IT » 16 Sep 2020, 15:58

Lien qui montre ce qui est très problématique, au moins en Italie, c'est que les jeunes ici portent peu/pas le masque dans leur interactions entre eux et qu'ensuite, en famille ben on ne le porte pas :idea:

Ici on a des tas de "règles" théoriques sur l'école, et puis la réalité c'est que les écoliers/lycéens, dès qu'ils sont entre eux, ne le portent pas.
Sylvain IT
Kikoureur ki kour
 
Messages: 1266
Inscrit le: 25 Mars 2015, 15:03

Re: impact du coronavirus sur le sport...mais pas que.

Messagepar Spir » 16 Sep 2020, 16:12

Ewi a écrit:Exemple pour 100 suspects : Diviser en deux chaque prélèvements et mélanger tout les échantillons "1" et faire le test sur ce mélange. Si il est négatif, les 100 suspects sont blanchies, si il est positif, on test tout le monde individuellement.
Meilleur cas : 1 test pour 100 personnes
Pire cas : 101 tests pour 100 personnes.



J'aimerais pas être celui qui se fait explorer les narines alors que l'écouvillon a déjà parcouru 99 fosses nasales :mrgreen:

Blague à part, c'est intéressant comme approche.
On peut finir la X-Alpine !
Avatar de l’utilisateur
Spir
Maître kikoureur
 
Messages: 4902
Inscrit le: 10 Oct 2013, 23:35
Localisation: Riom

Re: impact du coronavirus sur le sport...mais pas que.

Messagepar KhanardĂ´ » 16 Sep 2020, 18:26

Ewi a écrit:Exemple pour 100 suspects : Diviser en deux chaque prélèvements et mélanger tout les échantillons "1" et faire le test sur ce mélange. Si il est négatif, les 100 suspects sont blanchies, si il est positif, on test tout le monde individuellement.
Meilleur cas : 1 test pour 100 personnes
Pire cas : 101 tests pour 100 personnes.


Salut Ewi, tiens ça me rappelle une énigme, ton truc :

On veut déterminer avec précision à partir de quelle hauteur des boules de cristal se cassent. Pour cela on peut les lancer depuis différents étages d'un immeuble de 120 étages et on veut trouver l'étage limite, c'est à dire à partir de quel étage (et les étages supérieurs, donc) les boules cassent (elles ne cassent donc pas depuis les étages inférieurs).

Quel est le nombre de lancer minimum et la stratégie à utiliser pour être sur de trouver l'étage limite en cassant seulement 2 boules de cristal?

:wink:
Avatar de l’utilisateur
KhanardĂ´
Maître kikoureur
 
Messages: 2367
Inscrit le: 02 DĂ©c 2004, 01:00

Re: impact du coronavirus sur le sport...mais pas que.

Messagepar Mazouth » 16 Sep 2020, 19:08

KhanardĂ´ a Ă©crit:
Ewi a écrit:Exemple pour 100 suspects : Diviser en deux chaque prélèvements et mélanger tout les échantillons "1" et faire le test sur ce mélange. Si il est négatif, les 100 suspects sont blanchies, si il est positif, on test tout le monde individuellement.
Meilleur cas : 1 test pour 100 personnes
Pire cas : 101 tests pour 100 personnes.


Salut Ewi, tiens ça me rappelle une énigme, ton truc :

On veut déterminer avec précision à partir de quelle hauteur des boules de cristal se cassent. Pour cela on peut les lancer depuis différents étages d'un immeuble de 120 étages et on veut trouver l'étage limite, c'est à dire à partir de quel étage (et les étages supérieurs, donc) les boules cassent (elles ne cassent donc pas depuis les étages inférieurs).

Quel est le nombre de lancer minimum et la stratégie à utiliser pour être sur de trouver l'étage limite en cassant seulement 2 boules de cristal?

:wink:

Oui mais on peut tester une fois mille personnes, mais on ne peut pas tester mille fois euh... non...
Tiens, voilĂ  du bouzin, voilĂ  du bouzin, voilĂ  du bouzin
http://sylrunandbike.blogspot.fr/
Avatar de l’utilisateur
Mazouth
Grand Maître
 
Messages: 6391
Inscrit le: 05 Sep 2014, 01:42

Re: impact du coronavirus sur le sport...mais pas que.

Messagepar GalatĂ©57 » 16 Sep 2020, 19:35

KhanardĂ´ a Ă©crit:
Ewi a écrit:Exemple pour 100 suspects : Diviser en deux chaque prélèvements et mélanger tout les échantillons "1" et faire le test sur ce mélange. Si il est négatif, les 100 suspects sont blanchies, si il est positif, on test tout le monde individuellement.
Meilleur cas : 1 test pour 100 personnes
Pire cas : 101 tests pour 100 personnes.


Salut Ewi, tiens ça me rappelle une énigme, ton truc :

On veut déterminer avec précision à partir de quelle hauteur des boules de cristal se cassent. Pour cela on peut les lancer depuis différents étages d'un immeuble de 120 étages et on veut trouver l'étage limite, c'est à dire à partir de quel étage (et les étages supérieurs, donc) les boules cassent (elles ne cassent donc pas depuis les étages inférieurs).

Quel est le nombre de lancer minimum et la stratégie à utiliser pour être sur de trouver l'étage limite en cassant seulement 2 boules de cristal?

:wink:


Mais ce n'est jamais les mĂŞme boules.. :mrgreen:
Ce n'est pas parce que les choses sont difficiles que nous n'osons pas mais parce que nous n'osons pas qu'elles sont difficiles (SENEQUE)
Avatar de l’utilisateur
Galaté57
Grand Maître
 
Messages: 5149
Inscrit le: 08 FĂ©v 2008, 23:54
Localisation: Moselle

Re: impact du coronavirus sur le sport...mais pas que.

Messagepar CAPCAP » 16 Sep 2020, 20:06

pcirat a écrit:"manipulation à grande échelle" quand même pas... c'est juste une application bête et méchante du principe de précaution...

LĂ , c'est quand elle est mal comprise (ou traduite par les journaleux)
"Lorsque la réalisation d'un dommage, bien qu'incertaine en l'état des connaissances scientifiques, pourrait affecter de manière grave et irréversible l'environnement, les autorités publiques veilleront, par application du principe de précaution, et dans leurs domaines d'attribution, à la mise en œuvre de procédures d'évaluation des risques et à l'adoption de mesures provisoires et proportionnées afin de parer à la réalisation du dommage." Constitution française
mesures ... proportionnées voilà deux mots importants. Il ne s'agit pas de tout interdire.
Ça n'empêche pas d'avoir le courage de ses opinions et, par exemple, d'autoriser les néonicotinoïdes sur la betterave :mrgreen:
Le Hasard a donné à l'humain la conscience de ne servir à rien.
La Sélection naturelle lui a donné le besoin de se croire utile.
Avatar de l’utilisateur
CAPCAP
Maître kikoureur
 
Messages: 2729
Inscrit le: 19 Mars 2006, 17:33

Re: impact du coronavirus sur le sport...mais pas que.

Messagepar Benman » 16 Sep 2020, 22:55

[
Khanardô a écrit:Salut Ewi, tiens ça me rappelle une énigme, ton truc :

On veut déterminer avec précision à partir de quelle hauteur des boules de cristal se cassent. Pour cela on peut les lancer depuis différents étages d'un immeuble de 120 étages et on veut trouver l'étage limite, c'est à dire à partir de quel étage (et les étages supérieurs, donc) les boules cassent (elles ne cassent donc pas depuis les étages inférieurs).

Quel est le nombre de lancer minimum et la stratégie à utiliser pour être sur de trouver l'étage limite en cassant seulement 2 boules de cristal?

:wink:


Nombre mini=1
Tester en montant d'un étage à chaque fois jusqu'à ce que la boule casse ( nota: on n'est pas obligé de la garder dans la poche)
Utiliser la 2ème boule de cristal pour voir l'avenir en cas de douleur, jusqu'à ce qu'elle se casse.
Ne penser Covid ne peut nous amener qu'au fond du trou
Avatar de l’utilisateur
Benman
Maître kikoureur
 
Messages: 4833
Inscrit le: 24 Nov 2011, 11:32

Re: impact du coronavirus sur le sport...mais pas que.

Messagepar KhanardĂ´ » 17 Sep 2020, 10:13

Benman a Ă©crit:Nombre mini=1
Tester en montant d'un étage à chaque fois jusqu'à ce que la boule casse ( nota: on n'est pas obligé de la garder dans la poche)
Utiliser la 2ème boule de cristal pour voir l'avenir en cas de douleur, jusqu'à ce qu'elle se casse.

Ça c'est ma méthode aussi, dite "celle du gros bourrin" :lol:

--> Si les boules cassent au 98ème étage, tu as certes cassé une seule boule pour le savoir... mais tu as fait... 98 lancers !

"Quel est le nombre de lancers minimum"


:twisted:
Avatar de l’utilisateur
KhanardĂ´
Maître kikoureur
 
Messages: 2367
Inscrit le: 02 DĂ©c 2004, 01:00

Re: impact du coronavirus sur le sport...mais pas que.

Messagepar GalatĂ©57 » 17 Sep 2020, 11:04

KhanardĂ´ a Ă©crit:
Benman a Ă©crit:Nombre mini=1
Tester en montant d'un étage à chaque fois jusqu'à ce que la boule casse ( nota: on n'est pas obligé de la garder dans la poche)
Utiliser la 2ème boule de cristal pour voir l'avenir en cas de douleur, jusqu'à ce qu'elle se casse.

Ça c'est ma méthode aussi, dite "celle du gros bourrin" :lol:

--> Si les boules cassent au 98ème étage, tu as certes cassé une seule boule pour le savoir... mais tu as fait... 98 lancers !

"Quel est le nombre de lancers minimum"


:twisted:


Mais tu as lancé 98 fois la même boule ?
Il est certain qu'une boule après 98 impacts va présenter une certaine fragilité augmentant à chaque impact..
Et prendre à chaque fois des boules différentes risque de fausser le résultat.
Ce n'est pas parce que les choses sont difficiles que nous n'osons pas mais parce que nous n'osons pas qu'elles sont difficiles (SENEQUE)
Avatar de l’utilisateur
Galaté57
Grand Maître
 
Messages: 5149
Inscrit le: 08 FĂ©v 2008, 23:54
Localisation: Moselle

Re: impact du coronavirus sur le sport...mais pas que.

Messagepar PetitManseng » 17 Sep 2020, 11:14

Je dirais 21.

Avec la première boule, l'idée est de la lancer tous les x étages. Si x=3 par exemple, on tente d'abord au 3ème, puis 6ème, 9, 12...., 120. On ferait au pire 40 (120 étages /3 ) lancers avec cette première boule. Puis avec la seconde, on se placerait à l'étage suivant celui où la première n'a pas cassé, et on lancerait la seconde en progressant étage par étage cette fois. Par exemple, si la première boule a cassé à l'étage 60,
elle n'a donc pas cassé à l'étage 57, donc on lance la seconde à l'étage 58, puis 59 (si elle n'a pas cassé au 58). Donc pour x=3, au pire, on peut faire 40 (première boule) + 2 (seconde boule) soit 42.

si x=4, ce calcul devient 30 (première boule) + 3 (seconde boule) soit 33. C'est mieux.

Trouvons le x qui est optimal.
le nombre de lancers peut se définir par la fonction suivante : f(x) = 120/x + x-1 où x représente le nombre d'étages qu'on grimpe à la fois pour lancer la première boule.

Je vais maintenant calculer le point d'inflexion (la valeur minimale de f(x)) en calculant la fonction dérivée de f(x). f'(x) = -120/x^2 + 1
f'(x) s'annule quand x (qui est positif) est égal à : x = sqrt(120) (la racine carrée de 120)
x ~ 10.954
et f(x) = 2*sqrt(120)-1 ~ 20.9089

on peut vérifier rapidement en calculant f(x) pour x=9, 10, 11, 12
x=9 -> f(x) ~ 21.33
x=10 -> f(x) = 21
x=11 -> f(x) = 20.9090
x=12 -> f(x) = 21

Il est possible que mon raisonnement ait quelques failles, et que ma solution soit totalement fausse :D

Mais content d'avoir posté sur ce fil (même si c'est totalement HS). Je ne pensais pas poster un jour sur ce fil :lol:

edit: Je crois que la solution est en fait 20 et non 21. En grimpant les étages 11 par 11 (x=11 étant la valeur entière la plus proche du point d'inflexion), on a au pire 10 lancers avec la première boule (jusqu'à l'étage 110) et 10 supplémentaires avec la seconde.
More than bland ambition / More than simple greed / More than a finish line / Must feed this burning need / In the long run... (Rush - Marathon)
Avatar de l’utilisateur
PetitManseng
Kikoureur ki trottine
 
Messages: 475
Inscrit le: 13 Sep 2014, 13:04
Localisation: Kingston upon Thames (UK)

Re: impact du coronavirus sur le sport...mais pas que.

Messagepar benoitb » 17 Sep 2020, 12:07

Je réfute ta démonstration par un contre exemple, en 15 coups max.
Je lâche du 15ème. Si la boule casse, je remonte en partant du premier étage jusqu'à ce qu'elle casse. 1 coup de test, puis maxi 14 coups pour résoudre, soit 15 coups max.
Si elle ne casse pas, je lâche du (15+14)ème, soit du 29ème. Si la boule casse, je remonte en partant du 16ème jusqu'à ce qu'elle casse. 2 coups de tests, puis maxi 13 coups max pour résoudre, soit 15 coups max.
Et ainsi de suite si elle ne casse pas, et donc au bout on a 15+14+13+....+1=120. 15 coups max quel que soit l'Ă©tage limite parmi les 120.

Y-a-t-il une faille dans mon raisonnement ? (et d'abord l'avez-vous compris ?)
benoitb
Kikoureur ki kour
 
Messages: 926
Inscrit le: 11 Sep 2007, 23:20

Re: impact du coronavirus sur le sport...mais pas que.

Messagepar Ewi » 17 Sep 2020, 12:13

Ça marche uniquement si la boule est « binaire » et qu’un choc entraîne pas de fragilité qui fausserait l’expérience :mrgreen:
Ewi
Kikoureur ki kour
 
Messages: 1594
Inscrit le: 08 DĂ©c 2017, 17:18

PrécédentSuivant Retour vers [Bistro] Le bistro de Kikouroù

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : CommonCrawl [Bot] et 6 invité(s)

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.04 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !