Récit de la course : Marathon de Lyon 2006, par ARIAS

L'auteur : ARIAS

La course : Marathon de Lyon

Date : 23/4/2006

Lieu : Lyon 01 (Rhône)

Affichage : 2022 vues

Distance : 42.195km

Objectif : Pas d'objectif

1 commentaire

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Le récit

9 ème marathon mais celui que j'ai le moins bien vécu.
Tout s'est très bien passé jusqu'à la sortie du parc de la tête d'or (au 28è exactement) et là petit à petit mal au dos , mal aux genoux ,crampes... Pourtant je revenais d'un pays où j'avais passé 1 mois et demi à m'entraîner à 2200m d'altitude avec mon mari à raisons de 5 voir 6 séances par semaine et des sorties longues de plus de 2h.
Alors est-ce l'arrivée sur Paris ( mercredi 19 Avril dans la nuit) beaucoup trop près du 23 date du marathon de Lyon, est-ce la fatigue du décalage horaire, est-ce mon arthrose qui existe (mais que je ne sentais pas lors de ma prépartion marathon)
Je suis arrivée exténuée au bout de 4h38 et est retrouvée mon mari qui a eu des problèmes beaucoup plus sérieux que moi à ne plus pouvoir s'alimenter ni boire ni manger, à ramasser à la petite cuillère, et une amie avec qui je cours habituellement et qui a fait le 1er smi à coté de moi qui a continué toute seule devant moi car ellle au moins pouvait avancer mais qui a l'arrivée a fait une crise de glycémie...
Alors voila aujourd'hui Lundi le mari est en parfaite forme , la copine aussi et moi fraiche comme un gardon . C'est à rien y comprendre.
Je pense que je vais m'obliger à penser à des distantes plus courtes à l'avenir

1 commentaire

Commentaire de Gibus posté le 25-04-2006 à 13:05:00

Salut
je pense que tu es tombée sur une édition trop ensoleillée. Plus le parcours qui serpentait a souhait. J'ai eu un blèm dans le parc, toi juste après, et je me persuade que c à cause du manque de ravito entre le "avant 20" et le "après 27" : presque 8 bornes sans assistance (éponge, arrossage,etc), de plus dans, soit disant, une grande épreuve comme celle là, pas de boissons énergétique aux ravitaillements. Pour ma part c'était mon 12° 42, mais quand g vu la météo g freiné mes ardeurs, ce qui m'a permis de finir "digne".
Allez a+ pour ton prochain 42 (la barre de 10)

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.18 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !