Récit de la course : Marathon de Lyon 2008, par bornes07

L'auteur : bornes07

La course : Marathon de Lyon

Date : 27/4/2008

Lieu : Lyon 01 (Rhône)

Affichage : 1642 vues

Distance : 42.195km

Matos : Mizuno Rider

Objectif : Se défoncer

12 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Le récit

Et voilà ça y est c'est fait, mais quelle histoire!

J'ai pris la décision de m'inscrire jeudi, poussé par des collègues de bureau... en trainant un peu les pieds car je venais juste de commencer (depuis 1 semaine) mon programme d'entrainement pour la Nuit de la Saint Jean fin juin, première épreuve de long cette année.

En début de semaine, j'étais assez fier : pour une fois je n'étais pas à la bourre dans ma préparation, pour le coup c'étais short! : la fin de la saison de cross, puis quelques 10, un semi, quelques trails courts... bref rien sur le fond, mais après tout avec l'envie de se faire plaisir, ça devrait passer! C'est ça aussi, que dis-je c'est surtout ça la CAP, non?

A peine le dossard récupéré (organisation impeccable, bénévoles accueillants) je fonce sur le forum histoire de récupéré des précieux conseils et savoir ce qui se dit sur cette course que je ne connais pas, car je suis dans la région  depuis 5 mois... douche froide :. Les commentaires et les avis ne sont pas supers positifs... aïe aïe... heureusement Badgone et Vial semble à fond dans l'animation des Kikous locaux... ça remonte un peu le moral, puis de toute façon y' aura les copains.

Samedi matin : petite sortie de 40' à jeun... juste histoire d'oxygéner et surtout le besoin de respecter une vieille habitude. Le reste de la journée : Rien, mais avec un grand R, Glandouille intégrale, si ce n'est la préparation de mon gateau énergétique (trop dur!)

Dimanche, réveil 5h15 : un peu de pâtes, 2 tranches de pain complet avec du jambon, un kiwi et du thé, puis gateau.

Les copains arrivent, départ vers 8h00 de Brignais, je n'aime pas partir juste comme ça... et bingo, la sortie du périph est complétement bloquée... heureusement, un petit crochet et on arrange ça vite fait bien fait, on cherche une place ... tiens les copains du bureau qui vont se prendre un petit café!

Reste le temps de s'habiller, de trottiner un peu le temps de rejoindre la ligne, le tout en cherchant du Kikou du coin de l'oeil... (ça y est j'ai commandé ma casquette)... mais c'est pas pour autant que j'en trouve autour de nous.

Et hop décollage , l'objectif est fixé à 3h16 et des poussières soit 4'40 du kilo.

La chaleur est déjà présente mais le parcours est assez ombragé, et il y a un peu de vent, ce qui rend la promenade agréable (... je ne savais pas encore que j'allais le hair).

Les 5 premiers kilos forment un boucle dans le 7e qui redescend vers le stade, puis passage dans l'enceinte du stade tout prêt de la pelouse (hum, c'est donc ça Gerland... ouais pas mal).

Puis le parcours remonte tranquillement le long du Rhône vers la presqu'ile. Il y a un peu de public (j'avais peur de voir un désert à la lecture du forum!), quelques orchestres, les ravitos sont bien fournis... tout baigne. Un défaut les kilos ne sont pas bien indiqués, le marquage est fait au sol, et il y a un panneau pour les 5... dommage. Je finis par prendre 2' d'avance... sensation de facilité sur le premier 10... bref un marathon...

Les copains sont déjà loin.... heureusement Lulu et Olivier qui ne peuvent pas courir m'accompagnent sur leurs vélos en virevoltant sur les trottoirs.

Le début du parcours est sympa, je me repère : Perrache, Bellecour, les universités ... la rue de la Barre le fameux "Magasin" n'est pas très loin... (un peu de pub), normalement la troupe des supporters Kikou est là ... le panneau ... : "Aller Kikou", "Aller Marseille" .... hé ils sont cool les Lyonnais :.

Virage, sec à droite, direction la mairie, le parc de la Tête d'Or... si ça continue comme ça, on revisera nos prétentions sur la fin du 2e semi ... mais pour l'instant, méfiance... d'autant plus que la chaleur se fait sentir.

Semi : 1h35, un petit peu en avance, et surtout je me sens bien, mais je choisis d'attendre...

Le fameux Boulevard Laurent Bonnevay : une fois à l'endroit, 180° digne d'un cross et une fois à l'envers... c'est vraiment couillon (oh pardon...) de nous faire passer là alors que le centre de Lyon est magnifique, la circulation n'est pas totalement arrêtée... carton jaune-orange, pas ou peu de spectateurs, et en plus le soleil tape fort... bref c'est pas la joie.

30e kilo, ça commence à être dur... j'ai eu raison d'être prudent... finallement je vais assurer les 3h15.

Retour par les quais du Rhône : vent de face... je l'avais oublié celui là... ça s'annonce joyeux... Tiens c'est joliment arrangé ici, de nouveau des spectateurs, pleins (bon c'est pas NY, mais quand même c'est sympa d'être là, merci à vous ).

On repasse pas loin du parc , le panneau du 35 est visible à quelques 100 mètres... hé hé, ça va le faire...

Tiens, mon oeil, je passe le 35, 20 mètres après, rideau : je me fais l'effet d'une machine à vapeur avec une fuite dans la tuyauterie...

Confidence : le "mur" avec ou sans préparation ça reste le "mur"... je regarde le chrono, le cardio est correct :153, mais le temps : j'ai perdu presque 2' entre le 30 et le 35, sans m'en rendre compte.

Bien vite le vent se rappelle à mon bon souvenir... les passages sous les ponts sont terribles  : le phénomène est amplifié, comment j'ai fait pour le trouver sympa celui là tout à l'heure...  Et en plus comme dirais certain : il vient du sud, de Marseille ...

Il doit y avoir 10 jours maxi de vent du sud par an à Lyon... et ça tombe aujourd'hui

C'est la galère, même si le public est présent tout le long ou presque, 37e, le 38 je le loupe : ça n'en finira jamais, merci Lulu et Olivier vos encouragements font du bien.

39... c'est long, mais même à ce rythme j'arrive à doubler quelques concurrents qui marchent, avant de me rendre compte que pour une place gagnée, je dois en perdre 2 ou 3. La chaleur fait son oeuvre!

40e, regain de forme, je soigne ma foulée, mon compagnon de galère s'accroche ... et me pose.

Je double, double, c'est motivant... mais ça fait quand même bien mal : il faut absolument terminer sous les... 3h30... humilité mon petit, les règles du marathon sont ainsi faites!

le 41e, le long du Port E Herriot, bonjour le bureau!

ENFIN le 42e : à FOND... 3h29'

Bilan : une belle leçon dans les gencives, mais des couleurs avec quelques coups de soleil... un parcours plutôt sympa, assez roulant, un public présent en famille, mais la boucle tout là haut me laisse songeur ... pas de soucis pour l'année prochaine!

 

 

12 commentaires

Commentaire de hellaumax posté le 27-04-2008 à 18:33:00

Félicitations pour ta course; Vu les conditions météo, et sans prépa, tu peux être fier de toi.
Amicalement

Commentaire de Baobab posté le 27-04-2008 à 18:49:00

Bravo : premier récit de ce marathon de Lyon 2008 ; )

Bravo aussi, la perf est jolie, d'autant que l'entraînement n'a pas été orienté spécialement vers cet objectif.

Commentaire de agnès78 posté le 27-04-2008 à 19:27:00

sans prépa, il faut oser, bravo! Merci pour le récit! Bonne récup
bises
agnès

Commentaire de calimero posté le 27-04-2008 à 19:36:00

Pour un marathon au pied levé c'est une très belle perf, bravo!!

Commentaire de toto38 posté le 27-04-2008 à 22:38:00

Bravo à toi!
Lyon est super roulant masi le pb cette année a été le vent! IL a soufflé grave , en plus à la fin!
Bravo pour ton récit on se serait cru à ta place!!

Commentaire de millénium posté le 28-04-2008 à 10:33:00

BRAVO pour ta course et ce récit "au coeur de l'action"....

Un marathon reste une sacré distance , les aléas tel que le vent empêchent la performance prévue. Mais chapeau pour ton mental !

PS :Pour avoir été parmi les "pas très chauds" sur ce marathon , je continue a regretter le parcours (les zigs-zags autour de gerland ; les "croisements" vers le parc , 10Km de ligne droite sur la fin...) et surtout le manque de discipline des "promeneurs" qui remontent les berges (à pied ou vélo)et qui obligent les coureurs a slalommer , alors qu'il suffirait soit de détourner leur balade durant 2H , soit de les canaliser un peu...
Par contre , votre joie et vos sourires me font changer d'avis (sur la "forme") et je serai plus conciliant en 2009...

Commentaire de bigout66 posté le 28-04-2008 à 10:49:00

Bravo pour ta course avec un très beau chrono au vue de ta préparation.
C'est vrai que la longue ligne droite avec virage à 180° c'est nul en plus le vent de face n'a rien arranger sur la fin.
Par contre moi j'ai étais déçu par le public, sauf rue de la Barre lol.

@+ ;-)

Commentaire de mysterjoe posté le 28-04-2008 à 14:05:00

bravo pour ta course, un bon temps quand même vu les conditions difficiles , pour les spectateurs dommage, c'est vrai, et le soleil on l'a trop critiqué hier du coup aujourd'hui il boude mdr.
bonne récupération.

Commentaire de moumie posté le 28-04-2008 à 17:31:00

bravo pour ton marathon fais sans aucune préparation spécifique.

Dommage que tu n'avais pas ta casquette, car entre le 40 et le 41, où j'étais placée, je t'aurai encouragé davantage que je ne l'ai fait

Bonne récup

Commentaire de langevine posté le 28-04-2008 à 21:13:00

Un grand bravo! Nous (l'équipe des kikous présents rue de la Barre) avons dû t'apercevoir mais trop tard.. Sans repère visuel, un peu dur quand même ;-) Mais la prochaine fois, tu n'hésiteras pas à porter haut la couleur des kikouss, hein? ;-)
En tous cas, félicitations, j'aimerais bien être capable d'en faire autant un jour ou l'autre!
Récupère bien!

Commentaire de Gibus posté le 30-04-2008 à 10:54:00

Purée c'est bête car on a du faire un bout ensemble.
Le vent a eu raison de moi bien des le demi tour des 30.
Chapeau, pour un marathon sans entrainement spécifique tu y va fort, aussi fort que le vent...
Belle course et beau récit.

Commentaire de le10craie posté le 06-05-2008 à 21:25:00

sympa de revivre 10 jours aprés le marathon de Lyon. Bonne prépa pour tes prochains objectifs.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.21 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !