Récit de la course : Le NoctuTrail Sully 2007, par taz28

L'auteur : taz28

La course : Le NoctuTrail Sully

Date : 22/9/2007

Lieu : Rosny Sur Seine (Yvelines)

Affichage : 1932 vues

Distance : 16km

Objectif : Pas d'objectif

22 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

3 autres récits :

C'est beau une forêt la nuit !

 

C’est beau une forêt la nuit……

                                                                                          

Il existe des premières fois en tout, depuis notre prime enfance, où le cartable pèse lourd lors de la première rentrée scolaire,…En avançant vers l’adolescence, où le premier baiser offre ses grands moments d’émotion … en continuant alors jusqu’à l’âge adulte, où l’on connaît les premières déclarations, les premiers entretiens d’embauche.

 

 Des premières fois où débordent des sensations, des émotions, qui permettent aux souvenirs de s’ancrer joliment dans nos esprits , des premières fois qui créent des sentiments divers et variés.

  

Je viens de vivre une première fois ..

 

Mon premier trail, nocturne de surcroît…

 

Ma première nuit dans la forêt ….

 

Jusque là, je ne connaissais que le bitume ou presque, hormis quelques sorties avec Domi sur des sentiers écartés de la forêt, ou les courses d’orientation qui m’avaient mis le pied à l’étrier sur ces chemins parfois broussailleux… Je n’ai jamais fait de trail officiel, et surtout pas de nuit !!!

 

Mais quand Domi me propose de faire Le Noctutrail de Sully à Rosny sur Seine, un parcours de 16 km avec 450 m de dénivelé, je ne refuse pas, je suis même plus que partante, je ne sais pas du tout ce qui m’attend, j’ai une légère appréhension, mais je veux découvrir ce qui plaît tant à beaucoup…

 

Samedi après midi, Domi prépare les affaires, je ne suis équipée en rien pour ce genre d’aventures, lui possède tout l’attirail du parfait traileur !!! (comme dirait Domi, prête à tout mais bonne à rien 

 

Lampes frontales, camelback, gels, tout est dans le sac…

 

J’ai un gros doute sur ma capacité à courir ce genre d’épreuves, un temps limité de 2H30 me fait peur, je calcule et recalcule dans ma tête, ça va monter, ça va descendre, dire que je n’ai jamais mis de frontale de ma vie !!! Alors courir de nuit, avec un phare sur la tête, je n’arrive pas du tout à imaginer !!!

 

Nous voici partis, la route est belle, il a fait un chaud soleil toute la journée, la vallée de la Seine, verdoyante à souhait, les couleurs locales sont bigarrées, et mon esprit est déjà occupé par la course …

 

Arrivés à Rosny, nous rencontrons tout de suite Bambi, charmante kikoureuse accompagnée de Bruno, d’autres kikoureurs devaient être présents, mais nous ne les voyons pas.

 

 

 

 

 

 

Petites discussions avec les bénévoles, les organisateurs, qui nous confirment que l’on devra bien regarder où l’on met les pieds, guetter les rubalises pour ne pas se perdre, une montée difficile où les glands ont envahi le chemin et risquent de faire glisser !!! (des glands, oui le fruit du chêne J)

Oulala, moi, trouillarde que je suis, ces mots ne sont pas faits pour me rassurer, pas envie de rouler sur un gland, pas envie de me perdre dans les bois, pas envie de tomber dans un fossé, Bambi, petit faon croate sera bien plus à son aise que moi, c’est évident !!!

 

Mais Domi étant avec moi, je me dis que je n’ai rien à craindre, je le sais si bien …

 

20 H 25 – En avant pour le départ, mon estomac se noue.

On quitte la route, on monte un petit talus,

 

 

La magie de l’instant va immédiatement opérer :  juste avant la ligne de départ, des dizaines de bougies, dont la flamme vacille dans la pénombre, sont posées sur un muret, la musique au loin qui se diffuse, les frontales déjà allumées des concurrents, en un mot, ce moment là : j’adore !!!!!!

 

 

Dernières consignes, petit briefing, on nous annonce que le tracé est plus long que prévu : 17.5 km au lieu de 16.5 … Nous observons une minute de silence en hommage à un bénévole disparu qui mettront ma sensibilité à fleur de peau.

 

20 H 30 – Un coup de pistolet et on s’élance, petits réglages de ma frontale, on avance, mes premiers pas dans cette nuit encore estivale.

Je suis les foulées de Domi, je regarde où je mets les pieds, j’essaie de profiter du paysage, pas facile de tout concilier !!!

Les lumières des pavillons dans cette campagne, sont autant de repères de cette civilisation que nous allons quitter durant deux bonnes heures !!

 

C’est beau un village la nuit…

 

Nous entamons nos premières foulées dans la forêt, je découvre, tout est si différent du jour, les rubalises sont nos uniques guides, il faut avoir un œil dessus pour ne pas s’égarer, seuls les halos des frontales trouent cette obscurité totale, le ballet des lumières est un repère, devant, derrière, mais au fur et à mesure que l’on avance, on est de moins en moins nombreux, voire seuls sur ces chemins forestiers…

 

Et puis, vision surréaliste, mirage, ou hallucination de ma part ??? Surgi de nulle part, nous attend un pont entièrement décoré de bougies, un véritable appel à la féerie, un hymne aux  contes de notre enfance, le conte d’une nuit en pleine forêt Yvelinoise…

Des bénévoles sont postés ici à nous encourager, quel bonheur !!!

 

C’est beau un pont la nuit ….

 

Mais ne pas rester dans cette atmosphère si irréelle, ne pas se laisser happer par cette ambiance magique…..Continuer de courir….

 

Surtout que la première difficulté arrive, une belle petite montée, où nous allons pourtant doubler deux féminines, je marche forcément, je ne me suis même pas posée la question si je pourrais courir sur cette portion !!!

Et même en marchant, cela grimpe dur, et comme promis, les fameux glands roulent sous les pieds, des vrais roulements à bille !!!!

Cela casse les pattes et le rythme, mon souffle est court, mais je continue, je sais qu’ensuite on pourra courir de nouveau…

 Les kilomètres passent, j’ai pris mon petit rythme, je me sens bien, mes yeux se sont habitués à cette lumière artificielle, mes oreilles aux hululements des hiboux, aux craquements des branches, mes jambes aux pièges des ornières ou autres trous cachés, je suis Domi de près, je me tords parfois les chevilles par manque d’attention, mais je me régale de cette balade nocturne !!!

Au 7e km, une petite montée, mais je suis tellement bien, que je continue de courir, je me permets même de doubler un monsieur en difficulté, Domi me taquine à ce sujet, il penserait que je marcherais, et qu’il pourrait souffler un peu …. Je finis tout de même par marcher, car la côte est longue, et je ne voudrais pas que Domi ne suive pas !! J)

 

J’ai ,par contre, des difficultés dans les descentes, le manque de pratique, et la trouille de tomber me ralentissent gravement, incapable de courir, je ne fais que marcher avec une extrême attention !! Pas douée la fille en descendeuse !!! Je pense alors à mes championnes de May, Virginie, ou Agnès, qui rigoleraient de ces petites descentes de rien, mais bon, je débute moi !!!

 

Une heure que nous courons, et je n’ai pas vu le temps passer !!! Domi est dans son élément, il pense au GRR, au Raid 28, il s’éclate à éclairer les arbres, à regarder la lune, je me demande s’il ne va pas se transformer en Monsterloup-garou à un moment de la nuit !!!

 

Je comprends désormais sa passion pour les raids ou trails nocturnes, je me surprends à aimer cette forêt que j’aurais trouvée auparavant si hostile !!

 

Nous quittons parfois les chemins roulants, pour des endroits proches des marécages, où il ne faut pas mettre le pied, le sentier est alors étroit, je ne suis pas super à l’aise, mais on continue sans embûche…

 

Je regarde parfois mon chrono et demande à mon chéri où nous en sommes pour les kilomètres sur son GPS, 13e km, tout va encore bien, mais je sens que les jambes commencent à s’alourdir, nous doublons un groupe dont une certaine Isabelle s’est tordue la cheville mais veut continuer quand même…

 

C’est beau une traileuse la nuit …

 

Déjà plusieurs fois que je me tords aussi les chevilles sur des trucs qui traînent sur le chemin, les elfes des bois n’auraient donc pas fait tout leur boulot !!! Ils pourraient un peu mieux ranger leur terrain de jeux !!!

Et puis, la fatigue aidant, il fallait que ça m’arrive, à un endroit complètement plat, sans aucune difficulté, je fais des nœuds avec mes jambes, et je m’étale de tout mon long, le bras replié sous moi, ah zut, j’avais pas prévu ça au programme !!! Je me relève, rien de grave, le bras me fait mal, mais je le bouge, et comme je ne cours pas sur les mains, je repars sans soucis   ….

 

C’est beau une gamelle la nuit …

 

Il nous reste 3 km, mais ils vont malgré tout me paraître bien longs !! J’aime cette balade, mais je commence à être fatiguée, je guette le chrono, j’ai peur d’être hors temps, j’ai pas envie de ne pas être classée pour ce premier trail, Domi m’encourage, j’ai le droit à tous mes petits surnoms préférés, et cela m’aide, j’ai envie qu’il soit fier de moi…

On court toujours, on retourne sur le joli pont aux bougies, la boucle est bouclée, les bénévoles crient leurs encouragements, chapeau à eux d’être restés là dans la fraîcheur de la nuit à nous attendre !!

 

 

 

C’est beau un bénévole la nuit …

 

Ils nous disent « courage, encore 2 km !! » …Je n’y crois pas, le compteur est bloqué ou quoi ???

Alors on court, encore et encore, le même trajet qu’à l’aller, un peu de bitume, les pavillons au fond, presqu’endormis, l’école qui nous attend en bas, je sens les larmes qui me montent, une petite émotion qui passe, comme ça, gentiment …Encore 500 mètres, 200, 100, l’arrivée nous tend les bras, je prends la main de Domi, le bonheur m’assaille, on franchit la ligne ensemble, On s’embrasse, Bambi (qui a fini ce trail en 2H) et Bruno nous applaudissent, ça fait du bien de les voir là !!

 

C’est beau une arrivée la nuit …

 

Tout s’arrête d’un coup, c’en est presque frustrant, il y a quelques minutes, je rêvais d’en finir, et là, je regrette presque que ce soit déjà fini…

 

Résultat de la course : 2H25, 18 km 316 au GPS de Domi

 

Je suis ravie de ce chrono, et fière de moi !!! oui oui, fière !!!

 

Une bonne soupe chaude, un coca frais, et je récupère de mes émotions de néo-traileuse…

 

 

 

Nous discutons de nos premières sensations avec Nina (Bambi), et rencontrons Exo, kikoureur lui aussi,

 

 

puis comme toute bonne chose a une fin, tout ce petit monde se quitte, nous retournons au chaud dans la voiture, et allons rejoindre nos lits douillets !!!!

 

C’était beau Rosny sous la nuit !!!!

  

Désolée d’avoir fait aussi long, mais pour une première fois, il y a toujours à raconter…

 

Je veux juste dire à Domi …non, rien, je ne l’écrirai pas ici, je vais lui dire au creux de l’oreille ….

                  

22 commentaires

Commentaire de Bambi posté le 23-09-2007 à 18:29:00

quel beau reçit, tu me fait revivre ce moment magique !
heureuse de vous avoir rencontré, je me sens comme une vraie kikounette maintenant...

on va travailler ces descentes ensemble

Commentaire de titifb posté le 23-09-2007 à 18:58:00

C'est beau...ton CR même de jour ! Un vrai bonheur de lire ta prose, de regarder ces photos, de vivre avec toi ce moment magique de ta vie de néo-traileuse !
Bravo merci pour ce rêve éveillé !

Commentaire de gjoss posté le 23-09-2007 à 19:09:00

Hello Taz,

merci pour le CR, je vois que l'appareil photo est toujours de sortie ;-) Sympa de voir que tu prends goût au trail et raid de nuit.
Pour rappel: l'euskal raid se court à 2, avec une petite partie de nuit :-) donc si vous voulez courir en couple en mai 2008 ......
Repose toi bien, embrasse Domi et à bientôt j'espère.

à+
José

Commentaire de Bleau78 posté le 23-09-2007 à 19:33:00

Super récit qui me fait revivre la course et ces moments de courses identiques aux miens.BRAVO pour la course te le récit.
Bleau.

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 23-09-2007 à 20:01:00

Chouette récit et photos originales. Un trail de nuit, j'en rêve !
As-tu vu sur les photos que ton sourire était visible sans éclairage ?

Commentaire de laurent05 posté le 23-09-2007 à 21:05:00

Super sandrine si t y as pris goût
Pour ta première fois j’espère
Qu'il y en aura beaucoup d’autres et aussi plaisant
Merci pour ce beau récit
Et bravo pour ta course
Bisous
laurent

Commentaire de NoNo l'esc@rgot posté le 24-09-2007 à 00:33:00

Ah! les premières fois... Tout un poème !
C'est beau une Taz-kikoureuse-de-trail la nuit !
Merci sandrine pour le joli CR tout en émotion...
Bienvenue au pays du trail, le pays où on peut marcher !
Bon... euh... pour le MDP, ce sera pas trail, mais on fera comme si !
Plein de bises.

L'escargote_apprentie_traileuse !

Commentaire de L'Castor Junior posté le 24-09-2007 à 07:11:00

Décidément, tes récits sont toujours palpitants, et font monter le mien (de palpitant) dans la zone rouge...
Félicitations ma belle pour cette première fois qui te laissera des souvenirs longtemps.
Prends bien soin de ton bras.
Bisous,
L'Castor Junior_fier_de_sa_gardée_du_corps... ;-))

Commentaire de _azerty posté le 24-09-2007 à 11:04:00

Ravi d'avoir partagé ces instants avec toi.

Tu vois finalement, il n'y a rien de « sorcier » à courir la nuit.
Il suffit juste de balancer de temps en temps le faisceau de la torche à droite et à gauche afin de tenter de surprendre quelques elfes, lutins et autres trolls se tenant tranquillement tapi derrière leurs buissons de fougères.

Ne pas les déranger, écouter simplement leur respiration , leur ricanements enfantins et ils nous laisseront courir en paix. Tout comme eux, nous nous amusons alors à sursauter au moindre bruit, à essayer de trottiner frontale éteinte pour profiter mieux encore de ces formes et reliefs parfois si effrayants, …

C’est beau une forêt la nuit !!!

… et attend de chercher les balises, le nez rivé au sol en suivant les fossés, les reliefs que l'on devine, rentrer dans les sous bois, contourner arbres et buissons, et découvrir enfin le trésor. C’est magique ;-)

Kiss ma belle

PS : je le vends trop bien la CO de nuit, non ?



Commentaire de Luigi posté le 24-09-2007 à 12:41:00

Un CR à faire lire à ceux qui n'osent franchir le pas...

Et ton bras ?

Commentaire de Manu68 posté le 24-09-2007 à 15:57:00

Bravo,
Si ma première course de nuit avait été au moins comme ça ! Très bien ton récit.
J'ai posté le mien. Sauf erreur de ma part, il me semble que tu ressemble beaucoup à la petite dame blonde que je mentionne. Si tu me cherche je suis sur la 2eme photo de ton récit (a ta gauche, je tourne la tête). Si tu souhaites récidiver :
- Trail des lucioles, 16km, dans le 78, le 13/10.
- Carrieres By Night, 21Km, dans le 91, le 11/11 (dur, on se retrouve a crapahuter dans le sable et les racines).
Et parcequ'il faut recidiver !
Bon rétablissement
Manuel S.

Commentaire de moumie posté le 24-09-2007 à 19:32:00

salut Tazz,

bravo pour cette première expérience qui restera gravée dans ta mémoire.

C'est vrai que l'amour donne des ailes, surtout quand on ne veut pas décevoir l'être aimé. Domi peut être fier de toi.

Bravo et encore toutes mes félicitations à vous 2
Moumie

Commentaire de Say posté le 24-09-2007 à 22:18:00

Chalut ma tazounette!

Je suis impressionné... Que de plaisir si bien décrit, que d'émotions dans ce premier trail. Ca devait être magnifique de courir à deux qui plus est.

Alors, on te pré inscrit pour le raid28 2009???
Bizzz
Coli

PS : euh, tant que j'y suis, un relai sur la saintélyon, ça ne te dirait pas?

Commentaire de exo posté le 24-09-2007 à 22:59:00

Salut Taz
D’habitude peu bavard sur KIKOUROU je ne pouvais te lire sans laisser un petit commentaire, car j’en suis du récit (et oui c’est bien moi là sur la photo).
Super récit encore une fois, c’est toujours un régal de lire vos aventures.
Content de vous avoir connu Domi et toi
Dominique (Exo)

Commentaire de agnès78 posté le 25-09-2007 à 07:53:00

Ah nooooonnnnn!!!! Je suis en retrad pour lire ce très beau récit de ta première de nuit!!! Moralité, faut pas déménager le week end! Merci ma ptite chérie pour ce beau récit plein de joie! J'aurais aimé être là à vous encourager comme prévu mais bon... Tu as vraiment eu l'air de te régaler et ton sourire a illuminer les chemins de Rosny! Récupère bieng!
Gros bisous
agnès

Commentaire de chtigrincheux posté le 25-09-2007 à 11:20:00

C’est beau une renaissance que l’on a choisi et tant mérité…….

Commentaire de Lydie posté le 25-09-2007 à 22:12:00

Attention dans quelque temps il va te proposer le raid28. Mais je pense qu'il n'aura pas à trop insister.
ALors ? c'est chouette aussi la nuit.
Bises.

Lydie

Commentaire de l'ourson posté le 25-09-2007 à 23:10:00

Bienvenue Taz au club des zombi(e)s kikourent la nuit ;-))) tu n'as plus d'excuse pour te débiner pour la Saintélyon où le Raid28 (t'auras kafaire les krepes la veille;-))) Mais tout cela aprèèèèès le MdP2008 bisûr;-))...
Grosses bises au goût de miel :-)))

Commentaire de Olycos posté le 27-09-2007 à 10:41:00

Bravo ma tite zounette pour cette premiere experience de nuit...

Joli CR....

Félicitation à toi...
A bientôt
Oly

Commentaire de gdraid posté le 27-09-2007 à 11:00:00

Quel beau CR, Sandrine !
Bien imagé, écrit avec talent, émotion et passion.
Quelle aventure tu nous fais partager, sur un parcours où l'irréel fait même place à la réalité d'une chute...
Merci pour ton sourire, si lumineux, même sous la nuit de Rosny.
Tu as commencé le Trail, on te reverra, c'est sûr, sur d'autres trails, même nocturnes, telle les Carrières ByNight de 91-Mondeville le 10 novembre prochain...
JC

Commentaire de rapace74 posté le 27-09-2007 à 15:36:00

bravo taz et bravo a domi de t'avoir entrainé la dedans ... maintenant tu es prete pour l'o'rigole avec moi!!!!!!!!!!
c'est de nuit aussi ;-))))))))

grosses bises a tres bientôt

manu

Commentaire de eric41 posté le 28-09-2007 à 13:28:00

Bravo Sandrine pour cette première.
En duo avec Domi il ne pouvait rien t'arriver si ce n'est que du bonheur.
Bises.
Eric

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.16 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !