Récit de la course : Trail Glazig - 30 km 2008, par marco35

L'auteur : marco35

La course : Trail Glazig - 30 km

Date : 3/2/2008

Lieu : Plourhan (Côtes-d'Armor)

Affichage : 3411 vues

Distance : 30km

Objectif : Pas d'objectif

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Le récit

TRAIL GLAZIG à PLOURHAN du 03 février 2008

Je précise avant tout, qu'il s'agit de mon premier trail 

J'ai pour unique expérience un semi marathon en octobre 2007

J'ai convaincu un collègue également novice en trail de le faire avec moi

Dimanche 3 février 2008 5h30, réveil et déjà je me sens fatigué. Allez courage, il faut y aller

Pour une fois, je m'astreint à manger copieusement

Je fais mon sac et départ pour plourhan. Le site est atteind après une heure trente de route

 

Nous arrivons sur site à 08h15, y a un bon petit vent frais mais le ciel est clément

Passage dans la salle pour récupérer notre dossard.

9H35 : départ. Je m'apercois alors que je suis derrière trois kikoureus porteur de buff rouges. Timide dans l'ame je ne les dérange pas

Nous partons donc pour quelques kilomètres tranquilles de sentiers 

Je me sens bien, les jambes légères. Mon collègue a un début de grippe mais il va bien. On décide de rester ensemble

Rapidement, nous arrivons en bord de mer. Le paysage est magnifique. Nous longeons la cote, nous descendons des marches, progessons sur la plage, c'est génial ( pourtant je suis breton, je connais pas coeur ce genre de paysage )

Nous courons sur de nombreux passages pierreux très glissants ( algues ).

Nous attaquons ensuite la montée d'un rocher au sommet duquel se trouve un fort. Comme d'hab, des abrutis pressés nous bouscule. ca m'énerve fortement. J'ai le temps. Je suis la avant tout pour me faire plaisir. Pas pour faire un temps 

Le premier ravitaillement arrive bien vite. Il est bien garni. Je prends quelques oranges, raisin et nous repartons. 4

Nous attaquons ensuite une portion boisée bien glissante. L'assoc les dunes de l'espoir est la. Ils transportent un enfant.

Comme d'hab les idiots pressés passent sans jeter le moindre coup d'oeil. Je m'arrête et tente d'aider ces personnes sur ce pssage boueux et glissant. Je perds du temps mais qu'importe, je suis en bonne santé, elle est pas belle la vie  me dis je !

Nous arrivons au km 17. Nouveau rapidement. Je croise sur la plage deux gars qui me paraissent bien pressés et qui vont dans l'autre sens. J'apprends qu'il s'agit des premiers. Ils ont bouclé la portion raide de 8 km      OHHH putaingg  et remontent déjà

J'ai de très bonnes sensations, aucune douleur. Mon collègue est comme moi. On profite du paysage, on cours tranquille sans se faire mal, et sans se mettre dans le rouge. Un ptit rythme de footing du dimanche

Nous attaquons donc cette rallonge de 8 km. Ca monte dur pour moi qui ne suit pas habitué. Mais je vais bien. Je m'arrête j'attends mon collègue.

Il me dit de partir devant

Après cette montée, nous attaquons une superbe portion alternant passage en foret ( boue, eau ) je prends mon pied  c est génial. Je viens d'attraper le virus du trail. Je me dit "dans un mois, tu seras sur un trail de 42 km" et je pense aussi au trail des templiers sur lequel je me suis aussi inscrit.

Nouveau ravitaillement. Beaucoup ne sont pas au courant du nombre de km restant. Muni de rs800 et g3 je leur indique qu'il nous reste maxi 8 km.

Je repars. Je sens une légère douleur aux cuisses mais ca va. J'ai mon camelback. Je m'hydrate depuis le début

Les derniers km seront moins agréables. Passage sur la route, sur des chemins   j'ai une petite baisse de régime.

A force de boire, je suis contraint à m'arreter régulièrement pour uriner.  .... ...

Je fini cette course. 30 km de trail. Mes cuisses tirent mais tout va bien. Aucune douleur, aucune ampoule

merci à mes salomon xt wings, grace auquel j'ai évité cinq ou six entorses ( avec les trabuco j'aurais fini à l'hosto !!! ))

superbe parcours, très bonne ambiance. 

Quelques abrutis pressés qui vous bousculent et vous marcheraient presque dessus pour gagner 5 minutes  mais sinon c'était que du bonheur

à quand l'ultra trail du glazig  60 km        3000 de dénivelé positif ??????  

 

 

 

 

 

 

 

 

3 commentaires

Commentaire de la panthère posté le 05-02-2008 à 16:44:00

BRAVO pour un coup d'essai, ce fut un coup de maître!!!!!futur maître kikoureur......bonne chance pour la suite, marathons et autres petites douceurs!!

Commentaire de co14 posté le 05-02-2008 à 16:59:00

bravo pour ton récit...Dans lequel je me suis reconnue : bousculée pas pressée...accro du trail...Sauf que moi je suis encore une petite joueuse les 50 60 KMS ME FONT ENCORE UN PEU PEUR...MAIS VA SAVOIR...PETITE INFO TON SLOGGAN ELLE EST PAS BELLE LA VIE...C'EST EXACTEMENT LE MEME QUE VETCHAR14...VRAIMENT TU AURAIS PU LA DERANGER!!! ENCORE BRAVO ET BONS TRAILS

Commentaire de sam22 posté le 05-02-2008 à 21:33:00

bravo marco pour ton récit qui est sympa à lire. le retour avec vent de face n'a pas laissé de bons souvenirs, et pourtant, vous êtes passés près d'un moulin très sympa. On va dire que les chemins du retour étaient plus banals...
difficile de rivaliser avec ce que vous avez vu avant.
celui qui a fait le parcours y passe toutes ses journées. il a 71 ans et sera au grand brassac.
pour moi, ce sera abstinence de CAP tant que le dos n'ira pas mieux, et je vous envie.
a+

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.17 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !