Récit de la course : Raidlight Trail Trophy - 21 km 2009, par Moth_la motte

L'auteur : Moth_la motte

La course : Raidlight Trail Trophy - 21 km

Date : 25/1/2009

Lieu : Marlhes (Loire)

Affichage : 1728 vues

Distance : 21km

Objectif : Pas d'objectif

1 commentaire

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Récit d'un petit débutant

Après la saintelyon en relais il y a 2 mois, me voilà au départ de ce RTT 2009, dans le parc du Pilat. J'y avais déjà fait une rando, j'avais trouvé la région magnifique alors je me suis dit qu'en courant je pourrais en voir plus .

Après s'être bien équipé, notre petit groupe (je courre avec un chirugien et anesthésiste-réanimateur... certains me disent prudent...), se rend calmement vers le départ. Contrairement à d'habitude je ne suis pas trop stressé, je ressors d'une blessure et je ne me suis pas vraiment fixé d'objectif. Je n'entends en fait même pas le départ, mais je vois soudainement tout le monde partir en trottinant. Je me dis pourquoi pas, il faut bien y aller et je commence doucement.

Rapidement le parcours se ressert, et cela devient difficile de doubler, je m'en veux de n'être pas parti plus vite. J'essaye tant que je peux mais c'est difficile et épuisant. Le paysage est magnifique mais même si l'on marche beaucoup c'est difficile de détacher ses yeux des pieds. Après le premier ravitaillement, on entre dans un passage plus roulant, j'ai réussi à doubler pas mal et je me retrouve avec des personnes courrant à mon rythme.

On arrive dans un chemin très roulant légèrement descendant, je me sens bien, bref tout va bien, si ce n'est que ce n'est pas le bon chemin!!! On rebrousse chemin, on arrive à l'embranchement et je vois la floppée de coureurs que j'avais dépassé me repasser devant! Arg!

La suite jusqu'au 2ème ravitaillement est magnifique, avec vue sur le mont-blanc, mais très dure physiquement, le GPS indique une moyenne désastreuse, mais même marcher dans cette neige est épuisant! Il y a beaucoup de chutes, notamment sur des plaques de verglas traitresses. On m'annonce le ravitaillement à 3km. Quoi! Encore 3 bornes?? 200m plus loin on me l'annonce à 1km... J'aime mieux ça! J'arrive à ce ravitaillement mais je sais la fin proche et je décide de ne pas trop m'arrêter. Sur la descente je croise quelqu'un harborant une veste "Kikouroù", mon esprit déjà naturellement lent et en plus altéré par la fatigue arrive tout de même à déduire qu'il s'agit surement d'un kikoureur. Nous nous présentons rapidement (je n'ai pas reconnu Mathias... quel naze je fais!!).

Ca devient plus roulant, j'accélère mais alors que je pensais être encore bien en forme, je m'aperçois que cette neige m'a épuisé et j'ai du mal à lancer la machine à fond. Je suis pressé que la fin arrive. "2,5 km" m'annonce t'on... Arg!!! Puis juste un peu plus loin une petite fille m'annonce un bon kilomètre... La vérité sort toujours de la bouche des enfants non?? Effectivement la fin était toute proche. J'arrive en 3h08... Oulà, il est temps de se remettre pour de bon à l'entrainement. J'aurais peut etre fait moins de 3h sans cette erreur de parcours... Bon mais je vois qu'il n'y a pas beaucoup d'espoir, j'ai le temps de progresser!!! (je ne suis pas accroc des chronos mais j'aime essayer de me dépasser au maximum!!)

Je suis en tout cas vraiment ravi de cette course magnifique et je remercie vivement les organisateurs!! Bravo à Benoît Laval et Catherine Dubois ainsi qu'à tous les coureurs!

Il n'y a plus qu'à attendre 2010...

 

1 commentaire

Commentaire de intuitiv posté le 29-01-2009 à 13:02:00

sympa ce recit tres "aerien" et plein de joie.
bravo

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.18 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !