Récit de la course : Raidlight Trail Trophy - 21 km 2008, par flapi38

L'auteur : flapi38

La course : Raidlight Trail Trophy - 21 km

Date : 27/1/2008

Lieu : Marlhes (Loire)

Affichage : 3077 vues

Distance : 21km

Objectif : Pas d'objectif

7 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Et ben, elle est ou la neige ????!!!

NicNic m'avait tellement bien vendu cette course dans la neige (voir photo ci dessous), que j'attendais avec impatience ce dernier week-end du mois de Janvier......

 img_0993b.jpg

 Seulement voila, le jeudi précedent, j'ai ete rattrape par la grippe, avec un gros mal de tete et une grosse fatigue. J'ai commencé à douter sérieusement de ma participation à l'épreuve de mes rêves du moment. Je me laisse jusqu'au samedi pour partir squatter chez les parents ou pas. 

 Finalement, samedi matin ca va mieux. J'ai encore mal à la tête, mais je suis bien moins fatigué. D'ailleurs pour essayer, je pars faire un entrainement roller pour voir comment je me sens. Comme ca se passe bien, je passe à la maison récuperer mes affaires. Direction Lyon, ou je vais squatter chez mes parents pour me rapprocher pour dimanche.

 Dimanche 5h45, le reveil sonne, je me reveille trempé de sueur à cause d'un petit reste de fièvre, mais je n'ai plus mal à la tête. Je m'habille rapidement pour la course, comme ca, je n'oublierai rien. Je mets les affaires de rechange dans mon sac, et pars prendre un petit déjeuner. Check-list finale, et départ vers 6h15 pour St Etienne.

Le déplacement se passe bien, sauf qu'arrivé à St Etienne, je rate la sortie 24, la tête trop dans les nuages comme d'hab. Un petit demi-tour, et je rate la sortie dans l'autre sens aussi (and the winner is...). Oula, je sens que la journée commence bien là. Bon, concentration, concentration ..., et je finis par prendre la fameuse sortie, et une poignée de minutes plus tard, me voila arrivée sur Marlhes ou je stocke la voiture pas trop loin du point de départ. 

Je file retirer mon dossard pile poil avant le dernier rush de concurrent. Je distingue bien 2/3 beufs Kikourous que je ne connais pas. Comme je suis un peu timide , je prends la poudre d'escampette, et file terminer ma préparation avant de rejoindre le petit groupe. Je fixe mon cardio, enfile mes guetres sur les chaussures au cas ou traineraient quelques petites plaques de neige au sommet. Mais, vu le temps (super soleil), je ne crois pas qu'on en verra pas aujourd'hui.

Je retourne au gymnase, et m'approche des kikous présents pour me présenter. Je connaissais déja Thunder, Nono, Mathias et Souris. Je fais la connaissance de Mustang, du lutin d'écouves, de Gollum, totote01, du lombric, du castor.......et j'en oublie sans doute (et je m'en excuse, j'ai un petit disque dur). L'ambiance est sympa et decontractee a part pour Mustang qui s'est fait emprunte son camelpack...

Je sors m'échauffer un chouia, et c'est là que je réalise que ca ne va quand même pas être simple. J'ai les jambes bien lourdes, et peine à avoir des sensations meilleures. Bah, on verra bien, 20 kms, je l'ai déjà fait plusieurs fois, et bien moins bien entrainé que cela. Allez, c'est l'heure, quelques étirements et je fais le tour du gymnase pour aller me placer derrière la ligne de départ. Le groupe des kikous est à quelques pas devant moi, mais il y a trop de monde pour pouvoir les rejoindre, et je ne fais le sanglier que lors des COs...

Le coup de feu du départ est donné et nous voilà parti......ouaiiiiiiiiisssssss......C'est parti pour 2h15 si je tiens mon objectif, mais je ne le sens pas bien aujourd'hui. La première partie jusqu'au ravitaillement du 8kms est commune avec le 33 kms. Le parcours est un mélange de plat, de petite grimpette et de petites descentes tres roulant. J'ai rattrapé Souris et on se double, et se rattrape suivant la forme du moment. Je marche bien globalement dans les descentes, mais j'ai du mal à relancer sur le plat, et à tenir le rythme dans la montée. Le paysage est sympa, et le temps magnifique, c'est très plaisant de galoper dans ces conditions.

Je dépasse le ravitaillement sans m'arrêter. Je sors un gel que je réchauffe en le collant contre moi. C'est vrai qu'une fois chaud, ca se consomme bien plus facilement. La route grimpe un peu, et je suis rattrapé de nouveau par Souris. On papote un peu dans une petite descente, et je la laisse filer dans la montée qui suit. Je marche un peu, car la rampe est un peu forte pour moi. Comme j'ai une bonne foulée, je grimpe bien, par contre, j'ai du mal à repartir sur le plat suivant. J'ai une grosse douleur sur la cuisse droite qui ne me lachera pas de la journée.

On continue à s'élever de plus en plus. Le paysage est vraiment magnifique. On a une vue sur tous les massifs alentour avec le ciel dégagé que l'on a aujourd'hui. Sur le 33 kms, le mont blanc etait même visible (les veinards). J'en profite un maximum, car j'ai de plus en plus tendance à ne regarder que mes chaussures (fort belles au demeurant, mais quand même).

Ca monte encore, et toujours trop pour que je cours. C'est plus une course, c'est une randonnée....Et enfin, on arrive au sommet du plateau, et je distingue enfin la fameuse antenne qui m'avait tant fait rêver. 

 photo010.jpg

C'est clair que c'est moins joli qu'avec la neige, mais le coin ne manque pas de charme quand même. Sur le plat qui suis, je sens une petite décharge électrique dans le mollet droit annonciateur de prochaines crampes. Je réduis alors la vitesse autant que je peux, en esperant rapidement une descente pour faire bosser un peu plus les cuisses et reposer les mollets. Il reste encore 6kms, et il va falloir le faire à l'économie, je suis un peu vert. Surtout que je me suis bien hydraté durant toute la première partie...

Le tour du plateau est plutôt sympathique avec quelques bonnes descentes ou je prends un certain plaisir à tout lacher. Je fais un petit peu attention quand même, car des plaques de verglas trainent par ci par là. Je suis bien content de mes nouvelles chaussures (Salomon XT Wings) qui accrochent vraiment bien au terrain. J'en profite pour rattraper un peu et doubler des concurrents un peu plus prudents. 

Une dernière montée (pffioouuu que c'est dur), je chauffe un petit gel, et je deguste (à la banane, mon péché gourmand ) et on attaque enfin la dernière grande descente pour retourner sur Marlhes. Je relance petit à petit la machine pour voir jusqu'où je peux aller. Ca tient bien alors j'allonge la foulée. Le chemin en sous bois est bien roulant. Les cailloux sont bien trempés, mais je ne glisserai pas une seule fois. Je remonte même encore quelques concurrents. Un petit coup d'oeil au panneau indiquant 2Kms (le GPS en donne 4 à faire) ce qui me remonte le moral, et j'allonge encore la foulée, car j'entends que ca revient fort derrière. 

On quitte alors les sentiers pour courir sur la route, mais je préfère rester sur le bas coté pour ne pas trop fatiguer mes genoux. On distingue au détour d'un virage le gymnase et la ligne d'arrivée, enfin.......allez, à fond à fond (sous les encouragements, merci, merci), ca souffle, ca court autour de moi, et je me prends aussi au jeu et accélère à mon tour. Je résiste bien, et ne me ferai reprendre que par une minette, que j'aurai pu griller sur le final, mais ca n'a pas une grande importance. Juste le temps de résister à un concurrent, qui lui m'aurait bien grillé sur la ligne, non mais....

Un coup d'oeil au chrono 2h20 (et des brouettes), c'est pas trop mal vu le peu d'énergie au début, mais franchement loin de mon objectif donc forcément un peu décu par le résultat. Je fais quelques étirements et rejoint Souris et Thunder devant l'arrivée.

Quelques encouragements aux Kikous du 22kms qui arrivent (et aux autres, on n'est pas sectaire, quand même...), et je file me changer, car j'ai un peu froid. Il ne s'agirait pas de faire une rechute. Bien au chaud, je retourne sur la ligne d'arrivée pour assister à l'arrivée des Kikous du 33kms, et nous partons tous ensemble manger une bonne tartiflette.

C'est un peu dur de trouver une table pour tous les kikous, mais la place se libere petit à petit, et on se serre un peu. C'est convivial, ca rigole bien. C'est un bon moment à partager. Mustang arrive enfin, et nous fait le coup de la panne. Il reste quelques minutes à l'infirmerie à cause du petite chute de tension suite à l'effort, mais finalement plus de peur que de mal.

A la remise des prix, nous filons avec le castor vers Lyon. Il a un train vers 17h00, et il faut que je passe récuperer mes affaires chez les parents avant de filer sur Grenoble. Le voyage de retour se déroule dans la bonne humeur, et je le pose à Part-dieu sans avoir vu le temps passé.

Un détour chez les parents, et c'est le retour sur Grenoble, heureux de ce beau, chaud week-end comme je les aime. 

Au final, je crois que je vais investir dans un porte-bidon avec des poches plutot qu'un sac pour ces distances. J'ai pris 2 litres ce qui était un peu trop. Au niveau du réglement, plein de gens partaient avec rien, alors la prochaine fois, j'allegerai..... 

 

7 commentaires

Commentaire de L'Castor Junior posté le 29-01-2008 à 22:17:00

Ehehe : merci Phil pour ce chouette CR.
Pour un gars grippé, tu as tout de même pas mal déroulé !
Merci aussi pour le petit jeu des différences 2007/2008 !
Merci, surtout, pour ta bonne humeur et pour le taxi jusqu'à Lyon : ça m'a permis de rentrer très zen à la maison.
On se voit sur un raid FFCO ? (attention, là, tu ne pourras pas prendre ton futur porte-bidons :p ).

Commentaire de lulu posté le 29-01-2008 à 22:48:00

Felicitations.......surtout grippéEt là je sais de quoi je cause !!!

Et vivement le retour de la neige !!

Au plaisir.

Commentaire de nicnic38 posté le 29-01-2008 à 23:27:00

chapeau padawan!

pour un mec en fin de grippe... arrivé à 5 minutes de son objetif... et en plus tu as géré comme une bête... faire le dos rond pour mieux repartir... si jeune et deja de la bouteille...

Merci de reprendre le flambeau ;-)

PS : on se voit cette semaine??

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 30-01-2008 à 00:56:00

On ne s'est pas vus longtemps, dommage. Bravo pour ta course et merci pour le récit.

Commentaire de NoNo l'esc@rgot posté le 30-01-2008 à 14:21:00

Bravo Flapi pour ta course et ton récit. Les 2 images à 1 an d'intervalle,
c'est bien vu ! ;-) Ravie de t'avoir revu, brièvement tout de même.
Et l'an prochain, tache d'amener ton faignant de frère !!!

Bises - NoNo

Commentaire de thunder posté le 31-01-2008 à 17:39:00

Même avec deux litres d'eau tu te chope des crampes et tu parles de gagner du poids sur l'eau tss :P

Bravo à toi d'avoir pris le départ avec un reste de grippe, j'aurais pas osé

Commentaire de LtBlueb posté le 04-02-2008 à 09:26:00

merci pour ton récit ! pour une ch'tite sortie entre midi et 2, c'est quand tu veux et avec plaisir :wink:

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.2 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !