Récit de la course : Raidlight Trail Trophy - 33 km 2006, par totote01

L'auteur : totote01

La course : Raidlight Trail Trophy - 33 km

Date : 22/1/2006

Lieu : St Genest Malifaux (Loire)

Affichage : 3564 vues

Distance : 22km

Objectif : Pas d'objectif

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Raidlight

Premier trail en compétition et premières sensations de l’esprit trail.
Avant de venir là, ce 22 janvier, il fallait quand même un minimum de préparation. Moi qui ne courrait qu’une dizaine de km entre les champs de maïs dans la plaine de Meximieux, il valait mieux que je m’entraîne sur des distances plus longues et avec plus de dénivelé.
Et c’est parti, à Noel en vacances dans les Cevennes, dans le Pilat (merci Golum), dans le Bugey où une copine se joint à moi. Les kilomètres s’enchaînent et les côtes aussi.
Finalement ça va pas si mal et nous voilà à trois copines sur la ligne de départ. J’étais loin de me douter que j’aurais dû opter pour un tutu rose à la place du collant long ! Comme beaucoup d’autres j’ai eu droit aux glissades en série, quatre en tout, dont une que je vois évoluer au fil des jours : bel hématome fessier qui prend toutes les couleurs.
Top départ, on démarre tranquillement, pour une fois Catherine ne part pas à fond. Dans les premiers km Cécile commence à faiblir, Catherine l’attend puis me rattrape. Au premier ravito elle nous rejoint puis finit par nous lâcher complètement.
Nous, on a la forme, on papotte, on rigole avec les autres concurrents, on se dit même qu’on pourrait enchaîner sur le 33 finalement !!!
Ouaip, sauf que ça doit faire que 10 km qu’on trotte et que c’est pas terminé.Toujours à deux au deuxième ravito ça va encore, puis les jambes commencent à se faire sentir, de courir en retenue sur le verglas ça fait mal, les fameuses marches, les côtes, les chutes…
Le physique ne suit plus alors que le mental lui tient bon. J’aurai pourtant parié le contraire. Je peste contre mes jambes qui veulent arrêter, je veux aller au bout ! tant pis je marche un peu plus, abandonner ? hors de question, j’ai pas assez mal.
Les deux ou trois derniers kilomètres sont longs, Catherine est partie devant, elle arrivera 1 mn avant moi. Curieusement, à la bifurcation je ne me pose même plus la question à droite ou à gauche ? Je suis venue pour le 22 non ? ce sera à gauche.
Je passe la ligne en 3h21mn17 toute contente de mon temps, je pensais être dans les dernières.
Il me restera que des bons souvenirs et une énorme envie de recommencer ici et ailleurs.


Tant que le plaisir est là

2 commentaires

Commentaire de nicnic38 posté le 30-01-2006 à 10:22:00

salut,

ça a l'air de t'avoir plus!

Juste une petite remarque : marcher en trail c'est pas une honte... au contraire, c'est preve de connaissance de soi et de startégie (quand la pente se reduit tu es plus friache pour repartir).

je te souhaite pleins de trails et de bonne sensations pour cette année.

Nicnic69

Commentaire de raideur69 posté le 17-08-2006 à 01:30:00

bravo totote,
Une bonne expérience se trial blanc.
J'y étais aussi je parti pour le 33km qui c'est transformé en 36 d'ailleur le 22 et devenu 26 si je me trompe pas ,donc tu a fais 26.
Moi je me suis paumé et je ne sais plus ce que j'ai fait,j'ai trouvé que le marquage était un peu leger,même les premiers se sont gourrés..enfin le plaisir rien que du plaisir dans la neige et la glace..
encore bravo et bonne continuation..

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.37 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !