Récit de la course : Le Circuit des Grands Crus 2009, par filipe68

L'auteur : filipe68

La course : Le Circuit des Grands Crus

Date : 15/3/2009

Lieu : Rouffach (Haut-Rhin)

Affichage : 1064 vues

Distance : 22.5km

Matos : maillot manches longues décathlon,collant raidlight,trabuco 11 bleue

Objectif : Terminer

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

MON CIRCUIT DES GRANDS CRUS

Bon, premier C.R de mon premier trail...

Rendez vous le dimanche 15 mars à Rouffach, charmante bourgade haut rhinoise accrochée aux contreforts des vosges...

Le matin c'est Claire, une amie du club qui vient me récuperer, Valérie, ma compagne, et les enfants viendront plus tard avec Gérard le mari de Claire nous retrouver sur place.

Arrivés sur place, les dossarts récupérés la veille accrochés sur les maillots nous allons assister au départ du 45 kms ou nous retrouvons Eric, un copain du club avec qui j'ai pris l'habitude de m'entrainer ces derniers temps, j'y retrouve aussi stef67 avec qui j'ai eu l'occasion de faire la reco du circuit quelques semaines auparavent, ainsi que son amie, pas le temps de beaucoup discuter que le départ est donné pour le trail et nous voyons le ruban de coureurs s'élancer, doucement, à l'assaut du vignoble alsacien..

Nous retrouvons Nathalie, une autre coureuse du club, et allons tranquillement deposer nos affaires à la voiture en trottinant, histoire de s'échauffer un peu, puis nous allons prendre notre place dans l'aire de départ..

A 09h30, le coup de feu retentit et nous nous élancons à notre tour, le peloton est plus conséquent que pour le trail, dans les 200 coureurs de plus, environ 660 volontaires pour affronter ce circuit..on décide de partir doucement, histoire de se mettre en jambes, petit coucou au passage de nos compagnons respectifs et enfants qui se trouvent apres la ligne de départ..

l'arrivée dans le vignoble est rapide, tant mieux ca fait moins de bitume, mais ca commence à monter, tranquille au début puis sérieusement par la suite, beaucoup se mettent à marcher, moi je prefere courir tant que je peux, à mon rythme pour ne pas me griller trop tot, mais un sentier monotrace se profile et là pas le choix, il faut adopter le rythme de ceux qui precedent et donc tout le monde marche

Arrivés sur une ligne de crete il est possible de doubler, donc avec Claire qui s'accroche à moi on en profite pour gagner quelques places, puis une belle desente arrive, j'en profite et lache tout dans la descente, un point ou j'ai énormement progressé, mais peut etre pas encore assez travaillé car ca use les jambes et je m'en rappellerai plus tard, ensuite une tres tres belle montée bien raide que j'arrive à faire en courant, avant d'arriver au 1er ravito, je décide de m'y arreter pour attendre Claire que j'ai distancé dans la descente, je prends un careau de chocolat, un verre d'eau et un morceau de biscuit, la suite du parcours me démontrera que je ne suis pas fait pour me sustanter sur de telles courses..

Claire ne s'est pas arretée et a filé tout droit, je reprends ma course et tente de la rattraper, c'est à quelques encablures du second ravito d'osenbach que je réussirai à la rejoindre, cette fois je décide de ne pas m'arreter et apres un coucou à mes supporters j'attaque la 3 eme partie difficile, une belle montée sur sentier quasi monotrace, difficile de doubler, je reste sagement à ma place et tente de récuperer...

Dans la descente qui mène au 3eme ravito du monastère je me laisse encore aller et descend à fond, dépassant pas mal de concurrents, ensuite à hauteur du monastère on emprunte un petit sentier remontant en balcon et là je commence à sentir les effets ou plutot les méfaits de mes ravitos solides ainsi que de mes descentes inconsidérées, j'ai des maux d'estomac et je sens que les jambes n'ont plus de jus, mais faut bien continuer, d'autant plus que ca talonne derrière, je me retourne quelques fois et je vois Claire qui a bien remonté et se trouve pas loin derrière, on s'encourage mutuellement et à l'occasion d'une remontée elle me rejoint, juste avant d'attaquer le vignoble qui est la dernière partie du circuit...

entre temps mon moral en a pris un coup, ma montre gps indiquait un kilométrage de 20 kms, donc logiquement plus que 3 kms à faire, et voila pas qu'une dame de l'organisation nous annonce encore 4kms et demi..bon c'est que je n'étais pas pret moralement à entendre ca moi..mais toujours pas le choix faut s'accrocher, alors je m'accroche et descend tant bien que mal jusqu'à l'entrée de Rouffach, je me rends compte que le tracé est different de celui de notre reco mais le pire arrive : c'est la derniere partie de bitume, ca flingue bien les jambes et ca me semble interminable, alors que c'est tres court en fait, mais voila que la ligne d'arrivée se profile au bout de la dernière ligne droite, je me retrouve en compagnie de Claire toujours et d'un jeune gars que j'ai eu en ligne de mire une bonne partie de la course..

sous les encouragements incessants de Claire je me mets à sprinter les 10 derniers metres et franchit non sans satisfaction cette ligne d'arrivée en 02h17mns et quelques secondes ;)..suivi de tres tres pres par Claire et mon compagnon de galère, Nathalie a eu un coup de mou, n'étant pas assez preparée et arrivera quelques temps apres nous..

Et bien pour ma première participation à un (petit) trail j'avoue ne pas etre mécontent de moi, d'autant plus que la surprise du jour a été d'apprendre que le circuit était bien plus proche des 24 kms que de 23, 24.590 exactement mesure gps..le trail a été quant à lui aussi plus long, 47 au lieu de 45, le tout confirmé par un membre de l'organisation par mail..

pour conclure, tres belle journée ensoleillée, alors que de la pluie avait été prévue toute la semaine, ravitos au top, bénévoles souriants et encourageants, parcours dur mais varié et plaisant, de tres jolis paysages, enfin bref une experience à renouveler...vite...tres vite..

 

2 commentaires

Commentaire de steffan posté le 19-03-2009 à 12:18:00

super Filipe et félicitations !!!

il te reste plus qu'à aller fouler l'autre partie du circuit, celle avec la neige et les paysages magnifiques, l'année prochaine ?

Commentaire de filipe68 posté le 19-03-2009 à 18:32:00

Merci Stef
oui pourquoi pas le grand l'année prochaine, je compte en faire quelques uns d'ici là, je devrais etre un peu mieux préparé..

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.2 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !