Récit de la course : Marathon de la Liberté 2009, par Gl0bus

L'auteur : Gl0bus

La course : Marathon de la Liberté

Date : 14/6/2009

Lieu : Courseulles Sur Mer (Calvados)

Affichage : 1384 vues

Distance : 42.195km

Objectif : Pas d'objectif

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

1er Marathon... un grand moment

Tout a commencé il y a un an, un collègue de bureau m'a proposé d'aller courrir avec lui. Mon truc c'est plutôt la marche, même sur des grandes distances (Paris Mantes, 4 jours de Nijmegue, ...) mais bon, je me suis laissé entrainé dans ces sorties qui furent surtout l'occasion de refaire le monde en trottinant. Petit à petit c'est devenu un plaisir et les rendez vous du samedi matin sont devenu vraiment plaisants.

 Puis est venu le moment de se lancer un défit. Les jogging du week end faisaient environ 10 - 15km alors pourquoi ne pas se lancer dans les 20km de Paris ? Choses faites à un train de sénateur. Pour moi l'essentiel était de terminé et j'ai adoré ce premier 20km en 2h00. Ce fut tout de même dure mais suffisamment encourageant pour se lancer sur un Marathon. Ayant raté l'inscription à celui de Paris, mon choix c'est porté sur celui de Caen : Le marathon de la liberté.

Totalement incapable de suivre un programme réel, (Pas le temps en semaine et pas trop de motivation pour courir ne nez collé à mon cardio) je me suis fixé deux échéances : Courrir au maximum lors du Paris Mantes de janvier, fairer le twin santé en mars et allonger les distances parcourus le week end.

De fil en aiguille je me suis retrouvé en juin, pret à affronter ce Marathon dont on me disait le pire. J'ai pour commencé louer un gîte histoire de passer un week end en famille et profiter de cette escapade. Je garde un souvenir particulier de la veillé d'arme le soir, à penser à l'épreuve du lendemain, prévoir mes petites affaires tout en me disant "Alors se sera si dure que cela ?". Il faut dire qu'ayant fait des épreuves assez longues à la marche je me demandais si le marathon serait plus dure ou pour finir aussi pénible sur le plan de l'usure physique.

Dimanche matin, à l'aube... je me retrouve avec mon collègue des débuts, pas trop fiéro dans mes chaussures de sport prêt pour mon premier marathon. C'est parti assez vite (pour moi) mais bon l'ambiance y était, le rythme me convenait. Les 10 premiers kilomètres sont partis en moins d'une heure, ca colle bien, je pulvérise mes temps passés tout en me répétant constamment... attention attention il faut durer.

12ème kilometre arret un peu plus long... dans un fourré. et oui le marathon a un effet sur mon estomac... du coup il faut rattraper mon collègue, j'augmente largement l'allure et y prend goût. Je le rattrape ainsi à 12km/h et décide de poursuivre sur cette lancé puisque de toute façon il en a profité pour s'entretenir avec une marathonienne. Il n'y a pas d'occasion à perdre ;-)

21ème kilomètre en 2h, je n'y crois à peine, j'ai la pêche et attend "le mur" qui va tout de même finir par se pressentir vers les 25km. En faite l'usure ma ralenti petit à petit jusqu'au 35eme kilometre. J'ai commis l'erreur fatale de ne pas boire entre le 30eme et le 35ème, les kilometres "a vides" sont longs avant la prochaine bouteille. Le jus reviens, Marie et les enfants m'attende au 40eme kilomètre et je me paie le luxe de faire un petit sprint "pour la forme" pour finir ce magnifique marathon.

Objectif rempli : 4:18. Ce n'est pas terrible pour les sportifs, mais je voulais surtout finir et je m'aperçois qu'au point de vue gestion de la douleur c'est tout a fait comparable avec les grandes marches dont j'ai l'habitude. Ce ne sera donc pas mon dernier marathon. Reste maintenant à descendre en dessous des 4h, pour le fun puisque mon crédo est plutôt : Lentement... mais surement ;-))) C'est le plaisir qui compte

3 commentaires

Commentaire de Garulfo posté le 27-08-2009 à 19:32:00

Terminer son 1er marathon, c'est une belle performance.Félicitations et bon courage pour ton prochain marathon en moins de 4 heures.

Commentaire de CROCS-MAN posté le 29-08-2009 à 09:41:00

L'important pour un premier marathon est de le terminer dans de bonnes conditions. BRAVO et merci pour ton récit

Commentaire de wil14 posté le 29-08-2009 à 23:11:00

4h18 c'est déjà une bonne performance sur ce marathon qui est plutôt sélectif sur sa deuxième moitié. Bravo à toi.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.2 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !