Récit de la course : Marathon de New-York 2009, par nataubi

L'auteur : nataubi

La course : Marathon de New-York

Date : 1/11/2009

Lieu : New York (Etats-Unis)

Affichage : 1426 vues

Distance : 42.195km

Objectif : Pas d'objectif

23 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

28 autres récits :

Le récit

Allez je me lance sur ce fameux marathon…. 3 semaines que je suis rentrée de New York et pas moyen de l’écrire ce cr : une grosse boule dans l’estomac et aucun mot qui sortait… je me serais fait une ptite déprime post-marathon ??

 

Bon en tout cas c’est fini et toutes les supers journées que j’ai passées à New York reviennent à la surface.

 

 

 

 Après quelques 18 heures de voyage je suis arrivée à mon hotel le mercredi précédant le marathon : ah bah oui quelques jours pour visiter la grosse pomme : cadeau de mes 40 ans.

 

Les quelques jours avant dimanche j’ai arpenté New York dans tous les sens, au mépris des règles essentielles du marathon : « on se repose les jours précédant l’épreuve et on fait attention à son alimentation !! » Eh les kikous on est à NY là, alors le repos ce sera pour après !!

 

 

chasse aux écureuils dans les parcs

 

 

photo avec un américain célèbre : mister naked cow boy (ouahhhhhhh il est trop beau j’ai bien fait de venir….et vous n’avez pas vu le verso…eh je garde ça pour les amatrices : sur demande je l’envoie..hihihi)

 

Donc quelques photos plus tard….et après avoir bien marché dans toutes les rues de Manhattan (ouh la craneuse : presque toutes les rues car c'est grand NY ;-), j’ai participé à la course de l’ONU : un joyeux bordel dans les rues de NY, pour une joyeuse répétition du marathon le lendemain.

 

          

 

Déguisée en tahitienne : ouais bah j’avais prêté mes perruques made in France à coco et jean marc mes copains et il ne me restais plus que les fleurs de la parisienne, course hautement française ;-)

 

une ptite photo avec Dominique Chauvelier très sympa en super coach des français.

 

La soirée du samedi a été épique et dans la même veine que le reste de la semaine pré marathon : un gros n’importe quoi

 

Couchée à 20h avec ma colocataire, on a été réveillées par la sirène incendie version usa (lumière stromboscopique dans la chambre) et on a dégagé vêtues de notre pyjama et fières d’avoir pensé à enfiler les running avec la puce et dossard en main…sans aucun papier et la carte d’ouverture de la porte restée dans la chambre !!

5 étages descendus au pas de course (bon entrainement) plus tard on apprend que c’est un sympathique coureur (et la je ne rigole pas il est sympa le gars en vrai) qui a foutu le feu à son micro onde en faisait cuire son gatosport : cyril si tu me lis : no problémo ça reste un super souvenir ;-)

 

 

A 3h mon portable sonne : un gentil sms de mon chéri pour me souhaiter bonne chance, un ¼ d’heure plus tard ça sera ma sœur !!!

 

Changement d’horaire oblige et stressés par le feu de micro onde le personnel de l’accueil nous a réveillé à 4h au lieu de 5h : arghh c’est quand que je dors !!!!

Le dimanche matin arrive enfin et on se retrouve tous sur staten island, déguisés en sac poubelle ou autres joyeusetés et la je commence à me dire que, enfin, j’y suis, c’est le grand jour, pluvieux d’accord mais je suis au départ de ce marathon mythique pour lequel j’ai galéré à avoir un dossard

 

 

Je rencontre un champion très sympathique, à qui je demande une ptit photo souvenir : notre ami kikourou Bruno Heubi

 

 

Toujours égal à lui même : très gentiment il accepte de faire la photo avec miss sac poubelle alors qu’il a 2 poulains piaffant à s’occuper ! (merci bruno pour ta disponibilité et merci à tes poulains de ne pas m’en avoir tenu rigueur non ??)

 

Ah, ça fait du bien au stress de rencontrer des champions aussi naturels et même si mes jambes sont en forme , le moral remonte aussi du coup.

 

  

A 10h20 c’est enfin le départ de ma vague : je passerai la ligne de départ à 10h30…avec des fourmis dans les jambes : donc à fond les ballons sur le verrazano…

 

Après le pont, premier bain de foule et c’est la folie : je n’arrête pas de zigzaguer pour aller taper dans les mains du public. Au chrono je suis dans les temps et même un peu au dessus (temps souhaité : 4h30, jamais réussi pour le moment.).

 

Je passerai mon 1er semi à chanter, taper dans les mains des ptits mômes sur le coté et des adultes et à accepter tout et n’importe quoi en ravitaillement : une banane, un snickers, des quartiers d’orange, et des mouchoirs (non non je ne les ai pas mangés : j’étais encore lucide !!!).

 

Avec mon ravitaillement perso (mini fraises tagada et cerises séchées récupérées sur le marathon expo) et ce que m’ont donnés gentiment les spectateurs, j’ai réussi à finir sans vomir partout et sans avoir mal au ventre, un miracle du dieu du marathon ou un estomac à tout épreuve : je suis prête pour les 100 kil de millau ;-)

 

Bon je ne vais pas vous refaire tout le déroulé du marathon qui, après 3 semaines, risque de ne pas être très clair, mais plutôt vous dire toutes les émotions que j’ai ressenti au fur et à mesure des 26,1 miles…

 

J’ai trouvé la 1st avenue super longue et en montée et puis au bout d’un moment sur cette avenue j’ai réalisé que j’étais à NY sur cette fameuse avenue : et toc les larmes ont coulées….

 

J’ai adoré Harlem, la foule joyeuse et le gospel sur les marches d’une église.

J’ai été un peu décontenancée par l’absence d’ambiance dans le quartier juif, après la foule qui se massait dans les autres quartiers.

 

J’ai halluciné à la sortie du dernier pont (du Bronx vers Harlem il me semble) où après l’atmosphère cotonneuse sur le pont, peu de bruit sauf celui des pas et des respirations des coureurs, on débouche du pont pour se retrouver acclamés par la foule et là une jeune femme nous dit en anglais « dernier pont dernier borough allez vous l’avez fait !!

 

J’ai adoré prendre le temps d’envoyer un sms à mon mari chéri en France, « 30ème kilomêtre même pas mal ! »

 

Et après quelques autres kilomètres le mur de brique me rattrapait sous la forme de jambes tétanisées d’un coup et des crampes qui commençaient à se former dans les quadriceps ! J’ai décidé que ce marathon m’avait coûté trop cher (ah le cerveau trouve toujours des choses auxquelles se raccrocher !!) pour abandonner là et après avoir marcher j’ai recommencé à courir, marcher, recourir, remarcher jusqu’à rentrer dans central park.

 

Ca pourrait être moi la!!!

 

Après que du bonheur : je sentais l’écurie et je ne regardais que les panneaux en miles, qui défilaient beaucoup plus vite que nos km..

 

Et puis LA DELIVRANCE et toc les larmes de retour….

 


heu je n’étais ni la première ni la dernière….la photo a été prise dans les jours précédents.. J

 

Voilà, une super expérience et un merveilleux cadeau d’anniversaire…..ils sont gentils ils ont même mis mon age sur la médaille J !!!

 

 

23 commentaires

Commentaire de nataubi posté le 28-11-2009 à 22:05:00

arghh pas facile de mettre les photos :-)

Commentaire de jilles posté le 28-11-2009 à 22:16:00

super Nat , génial ton recit , sur le plus géant des marathon ,beau cadeau d'anniversaire .
Deja en Tahitienne avec Dominique Chocho et Bruno Heubi mon ami , tu es devenue grande .
Au plaisir de te voir bientot en Tahitienne.
Jilles

Commentaire de germaine posté le 28-11-2009 à 23:48:00

Merci pour le récit,
j'aime bien avoir une vision différente de ce que j'ai vécu, et moi aussi j'ai le spleen post NY
Sacrée aventure tout de même ta nuit marathon :))

Commentaire de moumie posté le 29-11-2009 à 01:59:00

quelle nuit avant le marathon, heureusement tu avais été prévoyante en te couchant à 20h :-)

Il est vrai que le retour à la réalité a été difficile pour moi aussi, mais heureusement il y a les soirées entre copains ou famille pour montrer les photos.

Commentaire de CROCS-MAN posté le 29-11-2009 à 08:50:00

SUPER ton récit!!!!!!!!!!!!!!
BRAVO et merci d'avoir partagé ton expérience avec nous.

Commentaire de taz28 posté le 29-11-2009 à 09:51:00

Excellent ce récit Miss Nataubi, le marathon de New York nous fait tous rêver, et tu y étais !!!

Merci pour ton humour et la description de ta course...

Taz

Commentaire de mara posté le 29-11-2009 à 12:38:00

New York... New York... Bravo Nat !
Merci pour ce récit plein d'émotions.

PS: alors pour la photo verso du mister naked cow boy, tu as mon mail !!! LOL

Commentaire de nataubi posté le 29-11-2009 à 13:38:00

Pour les aficionada (euh c'est la version féminine de aficionado non ?) je vais euh essayer de mettre un diaporama avec toutes les photos du naked cow boy (bon pas si naked ;-) et mes autres photos de NY que je vous engage à prendre si ça vous dit...

il faut juste me laisser un peu de temps pour le faire ...........:-)

Commentaire de caro.s91 posté le 29-11-2009 à 14:06:00

Whaou, quel récit, que d'émotions, tu nous donnes envie d'aller le vivre !
En ce qui concerne les fesses du cow boy ... ;-) ;-) ;-)

Bises,
Caro

Commentaire de germaine posté le 29-11-2009 à 17:01:00

A propos du cowboy nu, j'ai pas osé le prendre en photo .... il était régulièrement à Times Square où il faisait de la pub pour le club de streptease masculin.

Commentaire de gdraid posté le 29-11-2009 à 19:57:00

Merci Nat pour ton récit bien imagé, plein d'humour et d'émotions, où tu respires le bonheur d'un bout à l'autre de ton séjour à NY .
JC

Commentaire de Land Kikour posté le 29-11-2009 à 20:41:00

Bravo Nat d'avoir accomplie cette course tant convoitée à NY. Super récit, belles photos, vraiment content pour toi,
A plus,
Bises,
Olivier

Commentaire de kinine1 posté le 29-11-2009 à 22:10:00

BRAVO!...super récit et on est fières de toi!...Oups désolée pour le sms à 3h, la prochaine fois que tu pars à l'étranger j'apprend à compter...
pour le cow boy...on en reparle?mais chut car déja tu m'as donné l'envie de courir (bruno trouve que je rentre souvent tard) si en plus tu me donne envie d'aller courir au bout du monde après un cow boy dénudé!..c'est le drame
bises
kinine

Commentaire de Thierry DOASSANS posté le 29-11-2009 à 22:55:00

Nat, tu n'as pas été la seule à te demander ce que tu faisais là pendant cet interminable faux plat de la 5ème alors que tes jambes, tes cuisses se refusent de t'amener plus loin. Bravo pour avoir eu la "gnaque" d'aller jusqu'au bout... et de nous avoir fait partager ce très beau souvenir.
Un supporter du "Stade Français".

PS : à visionner pour se revivre l'ambiance générale de "the race"
http://www.youtube.com/watch?v=RWqtPY_c-oE

Commentaire de francois 91410 posté le 30-11-2009 à 08:55:00

Merci de nous avoir fait bavé d'envie (et même de jalousie) à l'occasion de ce NY marathon.
Quand je serai grand ... je ferai comme toi...

Commentaire de bluesboy posté le 30-11-2009 à 11:31:00

Bravo pour ton récit et tes photos qui donnent envie ,pour moi N Y reste un réve à accomplir merci de nous avoir fais partager ton réve (qui n'en est plus un)

Commentaire de NDM posté le 30-11-2009 à 13:50:00

Enoooooorme! l'histoire de l'alarme et du gatosport ;-)

Bravo à toi.

NDM, lui aussi en dépression post-marathon

Commentaire de Métrolo posté le 06-12-2009 à 13:12:00


Ouah ! le marathon de NY, énorme !

Tu as pris beaucoup de plaisir et cela donne envie de croquer un jour la grosse pomme.

Merci de ton CR et félicitation !

Est ce que Bruno Heubi a fini de te convaincre de venir à Millau ?

A bientôt !!

Commentaire de nataubi posté le 09-12-2009 à 10:43:00

Nous n'avons pas eu beaucoup le temps de discuter mais millau c'est vraiment une course que je veux faire...

Commentaire de BrunoHeubi posté le 09-12-2009 à 14:14:00

Bravo pour ce CR qui retrace bien l'émotion et le plaisir que l'on a à courir cette épreuve unique et magique.
Effectivement, tu es prête pour un autre mythe : les 100km de Millau !!

@ All Black le Charmant Som : je n'ai pas essayé de la convaincre, on était un peu pressé et je ne savais pas qu'elle avait ce rêve (ou alors j'ai oublié ...)

Commentaire de BrunoHeubi posté le 09-12-2009 à 14:14:00

Bravo pour ce CR qui retrace bien l'émotion et le plaisir que l'on a à courir cette épreuve unique et magique.
Effectivement, tu es prête pour un autre mythe : les 100km de Millau !!

@ All Black le Charmant Som : je n'ai pas essayé de la convaincre, on était un peu pressé et je ne savais pas qu'elle avait ce rêve (ou alors j'ai oublié ...)

Commentaire de stefismiles posté le 06-01-2010 à 17:07:00

Bravo pour ton courage et ta performance

Un très beau souvenir qui en amènera surement d'autres et qui te conduira vers de nouveaux défis.

J'espère que l'on partagera d'autres moments ensemble...

Amitiés, steph

Commentaire de Le Loup posté le 02-03-2010 à 15:44:00

Je lis ce récit avec un peu de retard, à l'occasion de ton anniversaire pour être précis, mais il n'est jamais trop tard pour bien faire. Bravo à toi. En avril je tenterai d'obtenir la qualif pour Boston à Paris mais quant à savoir si j'irai le courir... A bientôt aux Laveuses.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.24 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !