Il faut 3 ans pour devenir coureur !

Discussions sur des sujets "sérieux" en rapport avec la course à pied.
Entrainement, physiologie, nutrition, blessures, gestion de course, ...

Modérateurs: akunamatata, philpask, Modos

Messagepar Belet » 20 Jan 2008, 19:56

guigue a écrit:dailleur ca m interreserais de savoir comment s entraine quelqu un qui travaille en journee?


Lundi de 12h à 13h30, puis bouffe rapide pour être à 14h au taf.
Mercredi idem.
Jeudi soir avec les gars du club, route et/ou chemin, de 18h30-20h (à la frontale l'hiver).
Et si l'agenda familial le permet, une sortie le week end.

Arnaud.
Pas plus vite qu'à fond.
Image
Avatar de l’utilisateur
Belet
Kikoureur ki kour
 
Messages: 1208
Inscrit le: 10 Nov 2007, 19:33

Messagepar ampoule31 » 20 Jan 2008, 20:03

Mon pr√©c√©dent boulot il y avait une coupure de 2 heures lundi et mardi puis le reste de la semaine c'√©tait 1h30 les douche juste √† c√īt√© des vestiaires donc y avait plus qu'a, et desfois c'√©tait juste pour le repas de midi pris sur le pouce en moins de 20 mn la plupart du temps.

Pour le travail de nuit le gros avantage pour moi c'est que je prends le temps nécessaire pour dormir, quand je me réveille c'est que j'ai fait ma nuit, quelques fois c'esr 14h30 au lieu de 13h30, c'est pas grave pour la suite de la journée, le plus important c'est de d'être reposé.

Voili voilou.
puisque nous sommes debout autant courir
ampoule31
Kikoureur ki kour
 
Messages: 1312
Inscrit le: 06 Avr 2007, 14:04

Messagepar loicm » 20 Jan 2008, 21:24

pial a écrit:il y a un métier qui permet de courir de jour tout en trvaillant de jour: militaire. Et oui quand je fais du sport au boulot je bosse.


Je confirme .. et dans certains cas tu peux même te faire engueuler parceque tu travailles trop, quand tu dépasses de quelques minutes le creneau sport autorisé plusieurs fois par semaine !!! :P
---------------------------------
Un gars qui essaie de mettre un pied devant l'autre !!
Avatar de l’utilisateur
loicm
Ma√ģtre kikoureur
 
Messages: 2909
Inscrit le: 22 Juin 2007, 18:55

Messagepar Bambi » 20 Jan 2008, 21:32

loicm a écrit:
pial a écrit:il y a un métier qui permet de courir de jour tout en trvaillant de jour: militaire. Et oui quand je fais du sport au boulot je bosse.


Je confirme .. et dans certains cas tu peux même te faire engueuler parceque tu travailles trop, quand tu dépasses de quelques minutes le creneau sport autorisé plusieurs fois par semaine !!! :P


le pied

Bambi va changer du boulot
Bambi
Kikoureur ki kour
 
Messages: 1808
Inscrit le: 23 Ao√Ľt 2007, 07:28

Messagepar loicm » 20 Jan 2008, 21:37

Bambi a écrit:Bambi va changer du boulot


TROP TAAAAAAAAAAAAAAAARD !!
---------------------------------
Un gars qui essaie de mettre un pied devant l'autre !!
Avatar de l’utilisateur
loicm
Ma√ģtre kikoureur
 
Messages: 2909
Inscrit le: 22 Juin 2007, 18:55

Messagepar Bambi » 20 Jan 2008, 21:37

loicm a écrit:
Bambi a écrit:Bambi va changer du boulot


TROP TAAAAAAAAAAAAAAAARD !!


:cry:
Bambi
Kikoureur ki kour
 
Messages: 1808
Inscrit le: 23 Ao√Ľt 2007, 07:28

Messagepar Erwan Japon » 21 Jan 2008, 05:59

guigue a écrit:dailleur ca m interreserais de savoir comment s entraine quelqu un qui travaille en journee?


En semaine, je vais courir a jeun vers 6h30 du matin.
Je commence tard (10h), ca me permet donc de faire entre 13km et 23km comme cela 3 fois dans la semaine, plus 1 sortie longue (ou seuil) et une sortie relaxe le WE.
Marathonien Francais vivant au Japon.
Avatar de l’utilisateur
Erwan Japon
Kikoureur ki kour
 
Messages: 552
Inscrit le: 05 Sep 2006, 06:54

Messagepar the dude » 21 Jan 2008, 09:28

Je fais partie des chanceux qui bossent de jour mais disposent d'un vestiaire avec douches sur le lieu de travail, du coup c'est genial pour faire des sorties vers midi :P

ou bien pour venir en courant au boulot mais la ca fait 22km du coup faut se lever super tot :(
I am not mister Lebowski, YOU'RE mister Lebowski. I'm The Dude !
Avatar de l’utilisateur
the dude
Ma√ģtre kikoureur
 
Messages: 2755
Inscrit le: 31 Oct 2006, 13:58

Messagepar Papy » 21 Jan 2008, 15:28

guigue a écrit:j avais lu qu une sortie devait etre au minimum de 40 minute pour qu elle aporte quelque chose.


St Serge dans les années 80 donnait 15' minimum pour avoir un retour sur investissement.

C'est pourquoi, depuis, j'assure avec 20'.

Mais faire 2x20'/30' sur une journée est un top, bien mieux qu'une fois 1h15'.
J'avais eu de la lecture sur le sujet dans les années 80 à l'UEREPS(Staps aujourd'hui), mais je n'ai jamais retrouvé la source de la mémoire musculaire et de sa récupération...

DOMID a écrit:Salut !

1 fois par semaine je cours le matin vers 6h30 (au saut du lit) à jeun (j'avale un jus de fruit avant de partir) 45' à 1h. Jusqu'à présent toujours en endurance.
Est-ce que je pourrai pratiquer une séance plus spécifique : fractionné 30"/30" ou en endurance douce ou en endurance dure ?
Quel est votre avis :?: Besoin de conseils :lol:


Depuis 1998, j'ai tenté de glaner sur le net tous les discours scientifiques faisant état de souci lorsque à jeun les athlètes faisaient des entrainements durs !
Ces informations étaient mise à l'aune de 3 médecins réanimateurs qui, à chaque, m'en démontait les affirmations.

Mais ATTENTION de partir courir SUR-HYDRATE !!!!
Et ayez avec vous de quoi boire durant l'entrainement et un petit peu de solide à avaler dans le cas d'une hypo, si la veille vous n'avez pas beaucoup mangé...

Sachez que jusqu'au Marathon, CAD jusqu'au niveau ou la course se fait sur les réserves glycogéniques, vous pouvez sans souci partir "à jeun".
Ce n'est qu'un besoin psychologique quyi vous poussera à manger le matin d'une course !

Aujourd'hui je promeux l'entrainement à jeun.
Pas pour maigrir, la CAP NE FAIT PAS MAIGRIR !

Voici 123 message qui précisent le sujet...

http://groups.google.com/group/fr.rec.sport.courir/browse_frm/thread/301fdfb19f506e75/8cd78ab24a03f26f?tvc=1&q=courir+maigrir+delerme#8cd78ab24a03f26f

Et d'autres ici qui tournent aussi autour...

http://groups.google.com/group/fr.rec.sport.courir/browse_thread/thread/a83e9b8a052722a6/d6996e10dc60f606?lnk=st&q=courir+maigrir#


L'Papy_kiboi_3_verres_avant_de_partir_courir
Image/Image
Avatar de l’utilisateur
Papy
Kikoureur ki kour
 
Messages: 1292
Inscrit le: 13 Jan 2004, 00:00

Messagepar DOMID » 21 Jan 2008, 18:38

Merci les kikous pour les conseils :wink:

Je peux continuer à courir à jeun :lol: :lol:
DOMID
Kikoureur ki trottine
 
Messages: 405
Inscrit le: 01 Déc 2007, 21:31

Messagepar JLW » 21 Jan 2008, 21:20

Papy a écrit:Sachez que jusqu'au Marathon, CAD jusqu'au niveau ou la course se fait sur les réserves glycogéniques, vous pouvez sans souci partir "à jeun".
Ce n'est qu'un besoin psychologique qui vous poussera à manger le matin d'une course !

Euh cela me parait un petit peu bcp, non ? :(
Le fameux mur du marathon, o√Ļ justement on passe des r√©serves glycog√©niques en hypophyse inverse se situe en g√©n√©ral autour de 25/30 bornes.
A moins que je n'ai rien compris à l'histoire :?
Avatar de l’utilisateur
JLW
Ma√ģtre kikoureur
 
Messages: 2241
Inscrit le: 28 Juil 2006, 21:32

Messagepar Erwan Japon » 22 Jan 2008, 07:20

JLW a écrit:
Papy a écrit:Sachez que jusqu'au Marathon, CAD jusqu'au niveau ou la course se fait sur les réserves glycogéniques, vous pouvez sans souci partir "à jeun".
Ce n'est qu'un besoin psychologique qui vous poussera à manger le matin d'une course !

Euh cela me parait un petit peu bcp, non ? :(
Le fameux mur du marathon, o√Ļ justement on passe des r√©serves glycog√©niques en hypophyse inverse se situe en g√©n√©ral autour de 25/30 bornes.
A moins que je n'ai rien compris à l'histoire :?

Je pense que ce que Papy voulait dire, c'est pour les distances standards inferieures au marathon (donc 10km, ou semi), on ne se sert pas des reserves glucogeniques, donc pas de pb.
Je ne suis pas tout a fait d'accord. On passe pas en 100m en mode "100% glycogene". C'est progressif.
Et surtout, un coureur lent y arrivera plus vite (avec moins de distance), c'est a dire apres environ 2h d'efforts. Mais c'est tres variable d'un individu a l'autre. Et ca varie aussi avec les conditions climatiques et l'etat de sante.

Personellement, je mange toujours un peu (pain confiture) avant un entrainement de plus de 23km.
En deca, en general le moteur tourne a l'eau claire (enfin, celle du robinet). Sauf l'été ou je change l'eau claire en une boisson isotonique, que je dilue progressivement quand je passe devant une fontaine d'eau potable. Car l'été il fait + de 30C a l'ombre, mais pas d'ombre, avec 90% d'humidité, et donc il faut compenser la perte de sels.
Marathonien Francais vivant au Japon.
Avatar de l’utilisateur
Erwan Japon
Kikoureur ki kour
 
Messages: 552
Inscrit le: 05 Sep 2006, 06:54

Messagepar Papy » 24 Jan 2009, 09:43

JLW a écrit:
Papy a écrit:Sachez que jusqu'au Marathon, CAD jusqu'au niveau ou la course se fait sur les réserves glycogéniques, vous pouvez sans souci partir "à jeun".
Ce n'est qu'un besoin psychologique qui vous poussera à manger le matin d'une course !

Euh cela me parait un petit peu bcp, non ? :(
Le fameux mur du marathon, o√Ļ justement on passe des r√©serves glycog√©niques en hypophyse inverse se situe en g√©n√©ral autour de 25/30 bornes.
A moins que je n'ai rien compris à l'histoire :?


Arf, j'avais oublié de compléter ici... :oops:

Effectivement, jusqu'au marathon pour soulager votre estomac, il est largement possible de partir à jeun, voire FORTEMENT recommandé si vous avez un estomac Hypotonique. 8)

En effet, jusqu'au Marathon le but du jeu est de gérer ses réserves glycogéniques car l'intensité est bien élevé, lorsque le mur des 30kms du marathon frappe, c'est le passage au Lipide et donc une baisse très sensible de la vitesse. :(

Il est donc intéressant de partir A Jeun pour permettre à tout l'afflux sanguin d'être bien présent pour les muscles et refroidir le moteur à hautes intensités (sinon le sang restera à l'estomac et les perfs seront moins bonnes) 8)

Il reste, d'après ce que je lis au dessus, un point génant qui est " Vouimé A Jeun, le mur arrive vite ?" :shock:

Partir "A Jeun" ne veut pas dire "Courir A Jeun"...
Pour un marathon l'idéal est d'être accompagné pour s'ingurgiter toutes les 10' sa boisson quasi isotonique (genre 80gr/l Caloreen + 30gr/l glucose pur).
:)
Sinon, des petites bouteilles doublement dosées, vous permettent, à chaque ravitaillement de boire 5/6 Cl que vous diluez immédiatement avec l'équivalent en eau pure (si vous dosez 3 fois, rajoutez 2 volumes, comme un cocktail)
:)
(faites des essais pour trouver votre bon dosage)
8)
Cela vous permettra de bien repousser votre mur du marathon, voire de l'eliminer complètement si vous avez, avec un peu de vélo, sensibilisé la filière lipidique. :!:
Image/Image
Avatar de l’utilisateur
Papy
Kikoureur ki kour
 
Messages: 1292
Inscrit le: 13 Jan 2004, 00:00

Messagepar gast√©ropode » 28 Mars 2009, 22:57

Je pense qu'il faut en effet être patient. Le Docteur Jean-Pierre de Mondenard dit qu'il nous faut apprendre à conduire notre corps, qu'à l'arrivée d'un marathon populaire, la moitié des coureurs boite. Attention à nous, ce n'est pas la volonté qui manque, mais le plus souvent les moyens physiques. Le corps se prépare semaine après semaine et peut nous mener plus loin qu'on l'aurait cru, mais cela prend du temps.
C'est vraiment dans le quotidien qu'on se prépare. La patience, ce n'est pas l'inaction. Nous croyons que nous commandons notre corps, et il très accomodant avec nous, mais au bout du compte prenons garde à ce que ce ne soit pas lui qui nous commande.
gastéropode
Kikoureur débutant
 
Messages: 49
Inscrit le: 24 Mars 2009, 19:49

Messagepar raphd57 » 28 Mars 2009, 23:16

J'ai entendu dire qu'il était conseillé de se lancer sur un marathon vers la fin de la deuxieme saison car le plan marathon demande un gros volume d'entrainement qu'un coureur débutant ne peut pas fournir sans risques.
Pour ma part je pratique depuis un an,j'ai un passé de sportif et je ne me sent pas pour l'instant capable de tenir un plan de 4 entrainements,donc le marathon c'est pas pour cette année.
Mais celà ne m'explique pas pourquoi on est un coureur ou non (on peut etre un coureur sans etre capable de faire un bon marathon).
raphael 27ans 1m83 74kg coureur accroc depuis quelques mois.
raphd57
Kikoureur ki trottine
 
Messages: 258
Inscrit le: 22 Mars 2008, 12:13

Messagepar djadjej » 29 Mars 2009, 09:27

bon alors cea me rassure j ai encore 1an et demi pour devenir un vrai courreur
pour ma petite experience j ai 25 ans
et en 1 an et demi
j ai courru trail des frahans 46km, trail des aiguilles rouges 2007 et 2008 environ55km, 6000d 55km, merrell sky race 2008 67km, transjutrail 67km, ccc2008 98km , course du canigou,trail des forts de besancon, trail du petit ballon et d autres petites courses
donc ppamment cest un pas tres raisonnable mais j ai pas l impression de me faire mal
apres je me met pas dans le rougesur les course si je sens ca va moyen je leve le pied et je me fais jamais mal a la tronche
en sachant que j ai 10 ans de sport etude foot avec 2a 3 heures d entrainement par jour
"pourquoi deplacer des montagnes quand on peut passer par dessus"
http://www.djadjej.skyblog.com
venez me decouvrir!!
Avatar de l’utilisateur
djadjej
Kikoureur ki kour
 
Messages: 573
Inscrit le: 20 Sep 2008, 10:42

Messagepar Eric Kikour Roux » 30 Mars 2009, 09:51

raphd57 a écrit:J'ai entendu dire qu'il était conseillé de se lancer sur un marathon vers la fin de la deuxième saison car le plan marathon demande un gros volume d'entrainement qu'un coureur débutant ne peut pas fournir sans risques.
Pour ma part je pratique depuis un an,j'ai un passé de sportif et je ne me sent pas pour l'instant capable de tenir un plan de 4 entrainements,donc le marathon c'est pas pour cette année.
Mais cela ne m'explique pas pourquoi on est un coureur ou non (on peut être un coureur sans être capable de faire un bon marathon).


Je verse dans le standard: Tout d√©pend des objectifs de chacun; certains ne courront jamais un marathon mais auront un bien plus gros volume d'entra√ģnement juste pour pr√©parer un 10 kilom√®tres, car leur but sera d'am√©liorer un chrono sur cette distance, alors que d'autres pourront parcourir un marathon au bout de quelques semaines d'entra√ģnement m√™me pas intensif, juste parce que leur but sera de courir un 100 kilom√®tres √† terme.

Eric Mais_tout_n'est_que_patience_avant_tout :wink:
Avatar de l’utilisateur
Eric Kikour Roux
Kikoureur ki kour
 
Messages: 1754
Inscrit le: 07 Juin 2008, 08:48

Messagepar Papy » 30 Mars 2009, 15:01

Pour répondre à l'ensemble de manière générique, il est clair que ce "3 ans" n'est pas le même pour tous.
Image

Celui qui a fait du foot plusieurs fois par semaine, sera plus rapide que celui qui n'a rien fait.
Image

MAIS, l'adaptation ne veut pas dire "résultat"...
Vous pouvez avoir des résultats très rapidement avant que votre corps, non adapté, vous explose au nez, c'est la compensation qui vous a porté !
Image

L'adaptation c'est le coeur, les muscles et aussi, ne pas l'oublier, les os (très important) qui s'adaptent à l'évolution que le propriétaire fait endurer à l'ensemble.

La patience doit quand même être de mise.

Pour exemple, mais sans tirer de généralité, je viens d'enchainer 6 compétitions en 8 semaines, dont l'écotrail (80kms), un 4h chez HeubiOne (Presque 50kms), duathlon, bike and run, 16kms course nature et semi marathon... Mon corps, après une bonne perf sur semi, hier, vient de m'alerter comme quoi la fête était finie, et qu'un peu de repos me fera rater le marathon d'Avril...
Image

Le rythme soutenu que j'ai pu tenir, je ne le conseille à personne, à moins d'avoir 10 ans de CAP sans blessure... Je cours depuis plus de 25 ans, mon corps est habitué à ces extravagances et sait m'alerter lorsque la limite est atteinte.

Pour tirer une généralité, c'est sur les centaines de cas suivis, chaque printemps ou automne ou les bonnes résolutions font mettre les "newbees" coureurs sur le stade en vue de mon bureau. Il y en a qui remette cela depuis bien plus que 3 ans et qui casse à chaque fois...
Image

L'adaptation est un maitre mot et même si l'age peut faire craindre des baisses de performances, l'adaptation peut ouvrir des portes incroyables !
Image

L'Papy_plus_KC_après_son_semi_d'hier_qu'après_l'Ecotrail_!
Image/Image
Avatar de l’utilisateur
Papy
Kikoureur ki kour
 
Messages: 1292
Inscrit le: 13 Jan 2004, 00:00

Messagepar raphd57 » 30 Mars 2009, 16:36

C'est mon probleme rencontré,j'ai été capable de passer sous les 1H30 au semi et 40 au 10KM au bout de 5 mois mais je n'ai jamais pu concrétiser sur une compet à cause de la treve d'été suivie d'une blessure,depuis je n'ai jamais réussi à passer ces 2 barres car je suis obligé de me limiter en volume d'entrainement.
je suis plus à l'écoute depuis ma blessure,je fait que 3 entrainements hebdo car je ne peux pas plus, mais je bloque à ces fameux paliers.(1 30 au semi et 40 au 10 km.
raphael 27ans 1m83 74kg coureur accroc depuis quelques mois.
raphd57
Kikoureur ki trottine
 
Messages: 258
Inscrit le: 22 Mars 2008, 12:13

devenir coureur

Messagepar marcoZ » 30 Mars 2009, 17:08

c'est vrai que cela prend plus ou moins de temps .... je veux dire le temps de lacer tes baskets, mettre ton short, tee-shirt, chaussettes, cardio et l'immanquable BUFF KIKOUROU .... et ensuite c'est parti alors si tu te dépêches bien tu peux devenir coureur en 10 minutes :lol:

maintenant des résultats de fou, des podiums, des coupes et médailles ..... c'est pas cela coureur .... cela c'est vainqueur :lol:

je pense que coureur c'est aussi un √©tat d'esprit le respect des autres quand on se fait doubler ou que l'on double, un mot gentil pour un pote qui flanche, un gel ou une barre pour un pote qui est assis fatigu√© ou une crampe, un petit signe de main au gens qui nous encouragent, taper dans la main des enfants qui s'amusent de notre passage, ne pas jeter de d√©tritus de course n'importe o√Ļ ..... je pense que cela c'est courir

maintenir faire un podium et être idiot, doubler en poussant, jeter des saletés, balancer la bouteille d'eau du ravito sur une mémé qui regarde, bousculer un passant qui coupe la route (même si c'est pénible), se doper, tricher sur le parcours .... c'est pas courir

voilà ce que je pense, tu devrais peut être faire un sondage sur le temps pour devenir coureur et sur les qualités et défauts

à plus ciao et n'oublie pas que vaut mieux courir dans sa tête que penser avec ses pieds .... et est ce que courir dans sa tête c'est être coureur ???

bons entrainements
mordu de course à pieds ma devise est: quand tu n'as pas tout donné tu n'as rien donné.
Avatar de l’utilisateur
marcoZ
Kikoureur ki kour
 
Messages: 549
Inscrit le: 12 Mai 2007, 09:59

Messagepar gilou01 » 30 Mars 2009, 19:29

+1 8)
le dernier? il a la fait lui
gilou01
Kikoureur ki kour
 
Messages: 816
Inscrit le: 18 Mai 2008, 12:57

Re: devenir coureur

Messagepar raphd57 » 30 Mars 2009, 19:44

marcoZ a écrit:c'est vrai que cela prend plus ou moins de temps .... je veux dire le temps de lacer tes baskets, mettre ton short, tee-shirt, chaussettes, cardio et l'immanquable BUFF KIKOUROU .... et ensuite c'est parti alors si tu te dépêches bien tu peux devenir coureur en 10 minutes :lol:

maintenant des résultats de fou, des podiums, des coupes et médailles ..... c'est pas cela coureur .... cela c'est vainqueur :lol:

je pense que coureur c'est aussi un √©tat d'esprit le respect des autres quand on se fait doubler ou que l'on double, un mot gentil pour un pote qui flanche, un gel ou une barre pour un pote qui est assis fatigu√© ou une crampe, un petit signe de main au gens qui nous encouragent, taper dans la main des enfants qui s'amusent de notre passage, ne pas jeter de d√©tritus de course n'importe o√Ļ ..... je pense que cela c'est courir

maintenir faire un podium et être idiot, doubler en poussant, jeter des saletés, balancer la bouteille d'eau du ravito sur une mémé qui regarde, bousculer un passant qui coupe la route (même si c'est pénible), se doper, tricher sur le parcours .... c'est pas courir

voilà ce que je pense, tu devrais peut être faire un sondage sur le temps pour devenir coureur et sur les qualités et défauts

à plus ciao et n'oublie pas que vaut mieux courir dans sa tête que penser avec ses pieds .... et est ce que courir dans sa tête c'est être coureur ???

bons entrainements


La on parle de devenir "coureur" plus d'un point de vue physiologique après dans la course à pieds comme dans tous les autres sports il y a des tricheurs et il y en aura toujours(j'en ai rencontré que ça soit au tennis de table,au foot et en course à pieds).
raphael 27ans 1m83 74kg coureur accroc depuis quelques mois.
raphd57
Kikoureur ki trottine
 
Messages: 258
Inscrit le: 22 Mars 2008, 12:13

Messagepar Vincent_75 » 30 Mars 2009, 19:57

Salut à tous,

Je pense que j'ai fait partie des "posts de jeunes coureurs qui s'élancent sur des épreuves ambitieuses dès leur 1ère année et qui au bout de leurs tentatives se retrouvent avec des tendinites pour les bobos les plus bénins (quoique) voire des périostites, des fractures de fatigue" dont JLW a parlé dans son premier message de cette conversation, il y a un an et demi.

En effet j'ai fait le marathon du m√©doc en septembre 07 et j'ai commenc√© √† avoir mal mi aout 07 √† l'entrainement. J'avais alors fait part de mon d√©but de bobo sur kikourou. Il faut dire que j'avais commenc√© s√©rieusement la course √† pied en d√©cembre 06 et que je m'entra√ģnais dans l'espoir de finir le marathon en 3h30 - 3h45, donc un volume d'entra√ģnement cons√©quent et pas mal de qualitatif. J'ai finalement fini le marathon en 3h59, mais apr√®s j'avais mal derri√®re les genoux, d'abord le droit puis les deux, et un premier m√©decin du sport m'a diagnostiqu√© une tendinite des tfl. Apr√®s kin√©, toujours mal, j'ai vu un second m√©decin √† l'automne 08 qui lui m'a diagnostiqu√© une tendinite des biceps f√©moraux (et oui √ßa existe). Il m'a dit de reprendre la course progressivement (j'arr√™tais puis reprenais continuellement depuis le printemps) en commen√ßant √† dix minutes et en rajoutant 5 minutes chaque semaine et de revenir le voir quand j'en serai √† 30 minutes. Je n'ai pas pu d√©passer les 20 minutes sans avoir mal.
Donc depuis le 6 novembre 08 je suis en arrêt total, et bien que je me sois mis sérieusement cet été à la natation (2-3 fois par semaine) la course à pied me manque, comme le prouve mon achat du magazine UFO hier et mon retour sur kikourou...
Ce qui me frustre le plus, finalement, c'est d'avoir donn√© raison √† ceux qui me disait qu'un marathon √† moins d'un (deux, trois, six, barrer les mentions inutiles) an(s) du d√©but, c'est trop t√īt...
JLW, dans mon cas au moins, tu avais raison ...
mais je pense que plus que le marathon lui-m√™me, c'est mon entra√ģnement trop dur qui a abouti √† cette fichue tendinite.
Je m'étais fixé six mois d'arrêt, mais j'en suis déjà à près de 5 mois, et la tendinite revient toujours après un effort violent (séance de squash par exemple). J'espère pouvoir reprendre en septembre...
Voilou mon expérience, en espérant qu'elle servira aux petits jeunes qui n'en veulent
6 mois d'entra√ģnement suivi d'un an et demi de gal√®re, c'est trop b√™te !

A plus et bonne càp ... dites-vous qu'il y en a qui vous regarde courir avec envie !
Avatar de l’utilisateur
Vincent_75
Kikoureur ki trottine
 
Messages: 153
Inscrit le: 26 Nov 2007, 10:02

Messagepar raphd57 » 30 Mars 2009, 20:10

Vincent_75 a écrit:Salut à tous,

Je pense que j'ai fait partie des "posts de jeunes coureurs qui s'élancent sur des épreuves ambitieuses dès leur 1ère année et qui au bout de leurs tentatives se retrouvent avec des tendinites pour les bobos les plus bénins (quoique) voire des périostites, des fractures de fatigue" dont JLW a parlé dans son premier message de cette conversation, il y a un an et demi.

En effet j'ai fait le marathon du m√©doc en septembre 07 et j'ai commenc√© √† avoir mal mi aout 07 √† l'entrainement. J'avais alors fait part de mon d√©but de bobo sur kikourou. Il faut dire que j'avais commenc√© s√©rieusement la course √† pied en d√©cembre 06 et que je m'entra√ģnais dans l'espoir de finir le marathon en 3h30 - 3h45, donc un volume d'entra√ģnement cons√©quent et pas mal de qualitatif. J'ai finalement fini le marathon en 3h59, mais apr√®s j'avais mal derri√®re les genoux, d'abord le droit puis les deux, et un premier m√©decin du sport m'a diagnostiqu√© une tendinite des tfl. Apr√®s kin√©, toujours mal, j'ai vu un second m√©decin √† l'automne 08 qui lui m'a diagnostiqu√© une tendinite des biceps f√©moraux (et oui √ßa existe). Il m'a dit de reprendre la course progressivement (j'arr√™tais puis reprenais continuellement depuis le printemps) en commen√ßant √† dix minutes et en rajoutant 5 minutes chaque semaine et de revenir le voir quand j'en serai √† 30 minutes. Je n'ai pas pu d√©passer les 20 minutes sans avoir mal.
Donc depuis le 6 novembre 08 je suis en arrêt total, et bien que je me sois mis sérieusement cet été à la natation (2-3 fois par semaine) la course à pied me manque, comme le prouve mon achat du magazine UFO hier et mon retour sur kikourou...
Ce qui me frustre le plus, finalement, c'est d'avoir donn√© raison √† ceux qui me disait qu'un marathon √† moins d'un (deux, trois, six, barrer les mentions inutiles) an(s) du d√©but, c'est trop t√īt...
JLW, dans mon cas au moins, tu avais raison ...
mais je pense que plus que le marathon lui-m√™me, c'est mon entra√ģnement trop dur qui a abouti √† cette fichue tendinite.
Je m'étais fixé six mois d'arrêt, mais j'en suis déjà à près de 5 mois, et la tendinite revient toujours après un effort violent (séance de squash par exemple). J'espère pouvoir reprendre en septembre...
Voilou mon expérience, en espérant qu'elle servira aux petits jeunes qui n'en veulent
6 mois d'entra√ģnement suivi d'un an et demi de gal√®re, c'est trop b√™te !

A plus et bonne càp ... dites-vous qu'il y en a qui vous regarde courir avec envie !


Eh oui en course à pieds c'est dur de résonner les gens (il y a une dépendance à controler) et souvent il faut qu'ils se prennent la giffle(agravation de la blessure ou la rechutte)pour comprendre.
Sinon j'espere que tu pourras à nouveau rechausser tes baskets et y prendre du plaisir.
raphael 27ans 1m83 74kg coureur accroc depuis quelques mois.
raphd57
Kikoureur ki trottine
 
Messages: 258
Inscrit le: 22 Mars 2008, 12:13

Messagepar Galat√©57 » 30 Mars 2009, 20:15

Vincent_75 a écrit:Salut à tous,

Je pense que j'ai fait partie des "posts de jeunes coureurs qui s'élancent sur des épreuves ambitieuses dès leur 1ère année et qui au bout de leurs tentatives se retrouvent avec des tendinites pour les bobos les plus bénins (quoique) voire des périostites, des fractures de fatigue" dont JLW a parlé dans son premier message de cette conversation, il y a un an et demi.

En effet j'ai fait le marathon du m√©doc en septembre 07 et j'ai commenc√© √† avoir mal mi aout 07 √† l'entrainement. J'avais alors fait part de mon d√©but de bobo sur kikourou. Il faut dire que j'avais commenc√© s√©rieusement la course √† pied en d√©cembre 06 et que je m'entra√ģnais dans l'espoir de finir le marathon en 3h30 - 3h45, donc un volume d'entra√ģnement cons√©quent et pas mal de qualitatif. J'ai finalement fini le marathon en 3h59, mais apr√®s j'avais mal derri√®re les genoux, d'abord le droit puis les deux, et un premier m√©decin du sport m'a diagnostiqu√© une tendinite des tfl. Apr√®s kin√©, toujours mal, j'ai vu un second m√©decin √† l'automne 08 qui lui m'a diagnostiqu√© une tendinite des biceps f√©moraux (et oui √ßa existe). Il m'a dit de reprendre la course progressivement (j'arr√™tais puis reprenais continuellement depuis le printemps) en commen√ßant √† dix minutes et en rajoutant 5 minutes chaque semaine et de revenir le voir quand j'en serai √† 30 minutes. Je n'ai pas pu d√©passer les 20 minutes sans avoir mal.
Donc depuis le 6 novembre 08 je suis en arrêt total, et bien que je me sois mis sérieusement cet été à la natation (2-3 fois par semaine) la course à pied me manque, comme le prouve mon achat du magazine UFO hier et mon retour sur kikourou...
Ce qui me frustre le plus, finalement, c'est d'avoir donn√© raison √† ceux qui me disait qu'un marathon √† moins d'un (deux, trois, six, barrer les mentions inutiles) an(s) du d√©but, c'est trop t√īt...
JLW, dans mon cas au moins, tu avais raison ...
mais je pense que plus que le marathon lui-m√™me, c'est mon entra√ģnement trop dur qui a abouti √† cette fichue tendinite.
Je m'étais fixé six mois d'arrêt, mais j'en suis déjà à près de 5 mois, et la tendinite revient toujours après un effort violent (séance de squash par exemple). J'espère pouvoir reprendre en septembre...
Voilou mon expérience, en espérant qu'elle servira aux petits jeunes qui n'en veulent
6 mois d'entra√ģnement suivi d'un an et demi de gal√®re, c'est trop b√™te !

A plus et bonne càp ... dites-vous qu'il y en a qui vous regarde courir avec envie !


Sache que quand la CAP te tient reste jeune..

Après presque 20 années de CAP, j'ai toujours autant de mal à admettre qu'il me faut du repos.... parfois. :D

Et dimanche je serais sur le bord de route pour aider à l'organisation du critérium national de marche avec une pensée pour ceux qui sont à PARIS..

C'est promis, j'y reviens l'année prochaine !!!
Ce n'est pas parce que les choses sont difficiles que nous n'osons pas mais parce que nous n'osons pas qu'elles sont difficiles (SENEQUE)
Avatar de l’utilisateur
Galaté57
Ma√ģtre kikoureur
 
Messages: 3832
Inscrit le: 08 Fév 2008, 22:54
Localisation: Moselle

Messagepar gast√©ropode » 30 Mars 2009, 23:43

Je suis vraiment d'accord: attention aux blessure (j'en sais quelque chose), c'est vraiment trop de plaisir, de progression gachée par trop d'impatience.
Je voudrais donner un conseil au "débutant" blessé: essaie de choisir tout les moyens pour maintenir voire améliorer ton niveau de dépense physique. Quand ta blessure sera guéri tu reprendra à un niveau très convenable, mais surtout, cela va te permettre de ne pas toujours vivre en fonction de ta blessure (j'ai mal? j'ai pas mal?) et cela te permettra d'être moins impatient de reprendre la course.
Si tu suis mon conseil, tu verras: tu seras enrichi par une autre exp√©rience motrice et se sera moins dur de reprendre l'entra√ģnement progressivement parce qu'il y aura des √† c√īt√©s.
Ne crois surtout pas que pour la course à pied, il n'y a que la course à pied qui est bonne: plus notre niveau est modeste, moins le spécifique compte et plus le niveau de dépense général compte dans la performance. à ton niveau presque tout est bon: la marche, la natation, le vélo, le vélo d'appartement, mais évite les activités trop traumatisantes.
Il y a quelques mois, j'avais une tendinite achiléenne no problémo, j'ai sorti mes rollers. Une autre fois, j'avais mal au genou et ne pouvais ni courir ni pédaler no problémo, je suis allé monter des escalators épatant!
Vraiment j'encourage tout le monde à contourner les blessures.
D'autre part, on peut aussi en profiter pour combler des lacunes en renforcement musculaire et en souplesse.
Bonne route à tous!
gastéropode
Kikoureur débutant
 
Messages: 49
Inscrit le: 24 Mars 2009, 19:49

Messagepar Papy » 31 Mars 2009, 10:24

TAF DAK avec le gastéropode...

Autre chose, la diatribe de MarcoZ n'a rien à voir avec le désir de Raphd57...
Je ne vois pas le rapport entre vouloir tutoyer ses limites en gérant son capital physique au mieux et un état d'esprit ??? :roll:

En plus chacun est libre d'avois "son état d'esprit", non ?

Ici, il y a des billes pour gérer son évolution physique, pas spirituelle... :lol:

Vincent_75 a écrit:Salut à tous,

Je pense que j'ai fait partie des "posts de jeunes coureurs qui s'élancent sur des épreuves ambitieuses dès leur 1ère année et qui au bout de leurs tentatives se retrouvent avec des tendinites pour les bobos les plus bénins (quoique) voire des périostites, des fractures de fatigue" dont JLW a parlé dans son premier message de cette conversation, il y a un an et demi.
(...)
Je m'étais fixé six mois d'arrêt, mais j'en suis déjà à près de 5 mois, et la tendinite revient toujours après un effort violent (séance de squash par exemple). J'espère pouvoir reprendre en septembre...
Voilou mon expérience, en espérant qu'elle servira aux petits jeunes qui n'en veulent
6 mois d'entra√ģnement suivi d'un an et demi de gal√®re, c'est trop b√™te !

A plus et bonne càp ... dites-vous qu'il y en a qui vous regarde courir avec envie !


Tout d'abord tu n'as pas commencé avec le plus facile car un bon Médoc ne se négocie pas en dessous de 6h, sinon tu n'en as pas profité ! :lol:

Pour faire des temps, il y a beaucoup d'autres endroits moins durs et plus appropriés ! :wink:

Ensuite, c'est quoi cette tendinite qui ne passe pas ?
Même en squash elle réapparait ?

AMHA, la cause de ta tendinite est toujours là et tu pourras te reposer tout ce que tu veux, si au moindre effort violent elle réapparait, tu vas "morfler".

En effet, rien n'est pire que de ne pas avoir d'étiologie. Si tu ne sais pas exactement la cause de ton souci et que tu t'en remet à St Repos, tu risques une grosse déception si le jour de la reprise le souci est toujours présent !

En vélo, tu as aussi la douleur ?

L'Papy_?
Image/Image
Avatar de l’utilisateur
Papy
Kikoureur ki kour
 
Messages: 1292
Inscrit le: 13 Jan 2004, 00:00

Messagepar Vincent_75 » 31 Mars 2009, 11:34

Hello Papy,
Oui au début j'avais aussi mal en faisant du vélo, mais ma tendinite réapparaissait même quand je marchais un peu trop.
Une bonne partie de la cause de mon mal a été que j'ai fait toute ma prépa avec des asics nimbus (anti-supinatrice) alors que je suis assez fortement pronateur (je l'ai appris avec les médecins du sport).
Le premier médecin du sport m'a envoyé chez un podologue faire des semelles pour résoudre ça, donc j'ai les semelles à mettre dans mes chaussures (et plus jamais je ne rachèterai de chaussure anti-supination !) mais si je cours pas, les semelles restent dans le placard avec les chaussures !
Pour répondre au gastéropode, ce qui m'a poussé à trouver un sport de substitution c'était surtout le besoin de faire du sport ! donc maintenant je fais pas mal de natation depuis fin aout(2 à 3 fois pas semaine), dont une heure en "club" le mardi soir depuis début décembre.
Je me dis qu'une fois guéri de ma tendinite, j'aurai plus qu'à me mettre au vélo pour faire un triathlon ... :P
Avatar de l’utilisateur
Vincent_75
Kikoureur ki trottine
 
Messages: 153
Inscrit le: 26 Nov 2007, 10:02

Messagepar Dav26 » 31 Mars 2009, 11:37

agnès94 a écrit:
tabuki a écrit:
agnès94 a écrit:
:idea: :idea: :idea: Enfin, pour ce qui est de mon avis personnel. plus que de la patience, c'est de la connaissance de soi et de ses limites qu'à besoin un coureur... il faut savoir écouter son corps, le respecter et tout se passe bien et ce, dès la première année...


J'ajoute qu'il faut rester humble et effectivement être à l'écoute de son corps mais aussi des sensations.
Question : pourquoi vouloir définir et vouloir rentrer ou non dans une catégorie ?
restons nous et faisons-nous plaisir... :wink:


:wink: je ne voulais pas faire de cat√©gories, bien au contraire! Juste attirer l'attention (en provoquant un peu) sur la pluralit√© de notre sport et sur la d√©finition m√™me d"√™tre coureur"... Hum... je ne suis pas franchement de celles qui rangent les coureurs en cat√©gories : piste, d'un c√īt√©, cross de l'autre, route encore ailleurs et trails encore autre part... ;-)



:D +1
Avatar de l’utilisateur
Dav26
Kikoureur ki trottine
 
Messages: 260
Inscrit le: 18 Juin 2008, 20:12

Re:

Messagepar minus » 21 Sep 2014, 11:05

[quote="Papy]

Il faut plusieurs années pour que le corps s'adapte aux efforts et aux traumatisme que vous lui infligez.

Soyez persuadé que plus vous aurez de prevenance pour lui, plus votre satisfaction de courir sera grande.

Pour illustrer le propos sachez que même LES OS se modifient au fur et à mesure des années, des biopsies l'ont prouvé lsemainede ces études.

C'est donc après plusieurs années que votre corps connaitra la plénitude de son adaptation (pour chaque personne le temps d'adaptation sera différent, pour ma part il m'a fallu au moins 5 ans pour perdre une bonne part de ma musculature de footeux !)

Sinon, la lente adaptation re corps sera allongé et balisée par de nombreuse blessures !

En espérant avoir été clair ?[/quote]

Bonjour Papy, très heureux de lire vos interventions. Je suis debutant en CAP et déjà blessé au bout d'1 mois de 3 seances par semaine, pourtant en EF mais sans doute trop longues (45min) pour un debutant. Je souhaiterais repartir sur de nouvelles bases plus saines, une fois guéri de ma tendinite au peronier. Je pensais debuter par 2 sorties par semaine, a raison de 20 min en EF. Ma question est la suivante: combien de temps suivre ce programme avant de commencer a allonger la duree des sorties, tout en me protegeant au max des blessures? 3 ans pour habituer son corps a la CAP, cela signifierait de ne faire que des sorties en EF pendant cette duree? A quel rythme augmenter la duree des sorties?( 5min en plus toutes les 3 semaines serait raisonnable ou trop rapide?)
Merci d'avance si vous pouviez m'apporter vos éclaircissements! ;)
Bien cordialement. Minus, 42 ans.
Le doute est le commencement de la sagesse. Aristote
minus
Kikoureur débutant
 
Messages: 97
Inscrit le: 20 Sep 2014, 17:14

Re: Re:

Messagepar domi81 » 21 Sep 2014, 11:58

minus a écrit:
Bonjour Papy, très heureux de lire vos interventions. Je suis debutant en CAP et déjà blessé au bout d'1 mois de 3 seances par semaine, pourtant en EF mais sans doute trop longues (45min) pour un debutant. Je souhaiterais repartir sur de nouvelles bases plus saines, une fois guéri de ma tendinite au peronier. Je pensais debuter par 2 sorties par semaine, a raison de 20 min en EF. Ma question est la suivante: combien de temps suivre ce programme avant de commencer a allonger la duree des sorties, tout en me protegeant au max des blessures? 3 ans pour habituer son corps a la CAP, cela signifierait de ne faire que des sorties en EF pendant cette duree? A quel rythme augmenter la duree des sorties?( 5min en plus toutes les 3 semaines serait raisonnable ou trop rapide?)
Merci d'avance si vous pouviez m'apporter vos éclaircissements! ;)
Bien cordialement. Minus, 42 ans.


plan entrainement débutant
domi81
Kikoureur ki kour
 
Messages: 1774
Inscrit le: 03 Fév 2010, 05:40

Re: IL FAUT 3 ANS POUR DEVENIR COUREUR !

Messagepar Le Lutin d'Ecouves » 21 Sep 2014, 12:02

Voilà pourquoi je m'aligne sur mon premier 100 bornes samedi prochain après 21ans de course à pied.
J'ai fait mon premier marathon après 7 ans de pratique.
A contrario , un gars de chez moi a couru son premier Millau sans avoir dépassé dix bornes en compétition.
Il a fini détruit en 18 h.
Le Blog de le Lutin :
http://le.lutin.kikourou.net/

Sois ce que tu fais et non ce que tu es.
Avatar de l’utilisateur
Le Lutin d'Ecouves
Ma√ģtre kikoureur
 
Messages: 4044
Inscrit le: 23 Avr 2007, 20:19

Re: IL FAUT 3 ANS POUR DEVENIR COUREUR !

Messagepar minus » 21 Sep 2014, 13:11

Merci domi81 pour le lien. Petite question: faut-il vraiment en passer par ces plans débutants, sachant que j' arrive déjà à courir 30 min d'affilée en EF? Ou sont-ils surtout utiles en terme de prévention des blessures de l'appareil locomoteur? Merci d'avance pour vos reponses!;)
Le doute est le commencement de la sagesse. Aristote
minus
Kikoureur débutant
 
Messages: 97
Inscrit le: 20 Sep 2014, 17:14

Re: IL FAUT 3 ANS POUR DEVENIR COUREUR !

Messagepar domi81 » 21 Sep 2014, 13:17

minus a écrit:Merci domi81 pour le lien. Petite question: faut-il vraiment en passer par ces plans débutants, sachant que j' arrive déjà à courir 30 min d'affilée en EF? Ou sont-ils surtout utiles en terme de prévention des blessures de l'appareil locomoteur? Merci d'avance pour vos reponses!;)


je te cite : " Je souhaiterais repartir sur de nouvelles bases plus saines, une fois guéri de ma tendinite au peronier."...à toi de voir mais si tu commences à sauter des étapes, tu risques de retourner à nouveau à la case départ.
domi81
Kikoureur ki kour
 
Messages: 1774
Inscrit le: 03 Fév 2010, 05:40

Re: IL FAUT 3 ANS POUR DEVENIR COUREUR !

Messagepar philtraverses » 21 Sep 2014, 13:49

Trois ou plus ou moins. ou jamais..
Il me semble que cette règle générale, ne prend pas en compte la particulière fragilité de certains corps.
Elle part du postulat que le corps de tout le monde s'adapte et particulièrement à l'effort.Il y a comme une idéalisation du corps, dont les ressources adaptatives seraient illimitées. :roll: Un mythe je pense.
Or, certains corps sont inaptes à l'effort, ou en tout cas au delà d'un certain seuil d'effort, perdent leurs capacités d'adaptation, sur le plan articulaire notamment.
Peut on nier que les tendons de certains, ou leur dos, ou leurs muscles ou leurs genoux, sont particulièrement fragiles constitutionnellement et que, quelle soit la progressivité de leur entrainement, ils iront immanquablement à la blessure.

Ensuite qu'entend on par coureur?. Ma carrière sportive, si je puis dire, a été émaillée de blessures. 40 ans de cap et au moins autant de blessures.J'étais un coureur longiligne, donc particulièrement fragile sur le plan articulaire et particulièrement des tendons d'achille, quoi que je fasse.
Ce qui ne m'a pas empêché de descendre sous les 3h au marathon en mon temps , alors que certains que je connais, jamais blessés, ne l'ont jamais pu, malgré la progressivité de leur entrainement..

Pourtant je pense avoir été un coureur.

Edit : tu peux aller piano sano tout ce que tu veux, si ton corps est inapte à l'effort que tu attends de lui, nada
Dernière édition par philtraverses le 21 Sep 2014, 13:52, édité 1 fois au total.
le dur désir de durer. Avant je courais vite, j'avais l'impression de faire du sur place. Maintenant c'est le contraire..
Avatar de l’utilisateur
philtraverses
Kikoureur ki kour
 
Messages: 1712
Inscrit le: 17 Avr 2005, 23:00

Re: IL FAUT 3 ANS POUR DEVENIR COUREUR !

Messagepar minus » 21 Sep 2014, 13:50

domi81 a écrit:je te cite : " Je souhaiterais repartir sur de nouvelles bases plus saines, une fois guéri de ma tendinite au peronier."...à toi de voir mais si tu commences à sauter des étapes, tu risques de retourner à nouveau à la case départ.


Tu as raison: qui va piano, va sano.

Je vais donc redémarrer de zéro :wink: (même si c'est un peu frustrant :mrgreen:)
Le doute est le commencement de la sagesse. Aristote
minus
Kikoureur débutant
 
Messages: 97
Inscrit le: 20 Sep 2014, 17:14

Re: IL FAUT 3 ANS POUR DEVENIR COUREUR !

Messagepar CAPCAP » 21 Sep 2014, 16:17

minus a écrit:[..]Je suis debutant en CAP et déjà blessé [...]

Bienvenu sur Kikourou ! :D
Et bravo d'avoir d√©terr√© ce sujet o√Ļ plein d'avis ont d√©j√† √©t√© exprim√©s, plut√īt que de poser "ta petite question", comme tant d'autres :wink:

A d√©faut d'apporter un avis avis√©, je peux aussi t√©moigner de ma petite exp√©rience personnelle: progressivit√© impos√©e par mon 1er entra√ģneur (que je remercie) avant mon 1er marathon... et je g√®re comme √ßa depuis: GRR au bout de 12ans de C√†P (dont 8 de trail)
Maintenant je préfère les raids sur plusieurs jours, ça permet de faire de longues distances tout en ayant le temps de dormir (GTT, 270km, 16000mD+ en 7jours) et sans chrono, ni classement, juste pour le plaisir 8) Et j'ai assez peu de blessures. :)

Soigne toi bien, et trouve la progressivité qui te convient ! :wink:
"Les mots sont des morceaux d'affection qui transportent parfois un peu d'information" Boris Cyrulnik
Avatar de l’utilisateur
CAPCAP
Kikoureur ki kour
 
Messages: 1876
Inscrit le: 19 Mars 2006, 16:33

Re: IL FAUT 3 ANS POUR DEVENIR COUREUR !

Messagepar minus » 21 Sep 2014, 17:26

CAPCAP a écrit:Bienvenu sur Kikourou ! :D
Et bravo d'avoir d√©terr√© ce sujet o√Ļ plein d'avis ont d√©j√† √©t√© exprim√©s, plut√īt que de poser "ta petite question", comme tant d'autres :wink:

A d√©faut d'apporter un avis avis√©, je peux aussi t√©moigner de ma petite exp√©rience personnelle: progressivit√© impos√©e par mon 1er entra√ģneur (que je remercie) avant mon 1er marathon... et je g√®re comme √ßa depuis: GRR au bout de 12ans de C√†P (dont 8 de trail)
Maintenant je préfère les raids sur plusieurs jours, ça permet de faire de longues distances tout en ayant le temps de dormir (GTT, 270km, 16000mD+ en 7jours) et sans chrono, ni classement, juste pour le plaisir 8) Et j'ai assez peu de blessures. :)

Soigne toi bien, et trouve la progressivité qui te convient ! :wink:


Merci, super sympa ton message d'encouragement! :wink: t'as l'air de t'√©clater avec les raids meme si √ßa me para√ģt encore bien inaccessible!
Le doute est le commencement de la sagesse. Aristote
minus
Kikoureur débutant
 
Messages: 97
Inscrit le: 20 Sep 2014, 17:14

Re: IL FAUT 3 ANS POUR DEVENIR COUREUR !

Messagepar Mams » 21 Sep 2014, 20:43

emilcioran a écrit:Trois ou plus ou moins. ou jamais..
Il me semble que cette règle générale, ne prend pas en compte la particulière fragilité de certains corps.
Elle part du postulat que le corps de tout le monde s'adapte et particulièrement à l'effort.Il y a comme une idéalisation du corps, dont les ressources adaptatives seraient illimitées. :roll: Un mythe je pense.
Or, certains corps sont inaptes à l'effort, ou en tout cas au delà d'un certain seuil d'effort, perdent leurs capacités d'adaptation, sur le plan articulaire notamment.
Peut on nier que les tendons de certains, ou leur dos, ou leurs muscles ou leurs genoux, sont particulièrement fragiles constitutionnellement et que, quelle soit la progressivité de leur entrainement, ils iront immanquablement à la blessure.

Ensuite qu'entend on par coureur?. Ma carrière sportive, si je puis dire, a été émaillée de blessures. 40 ans de cap et au moins autant de blessures.J'étais un coureur longiligne, donc particulièrement fragile sur le plan articulaire et particulièrement des tendons d'achille, quoi que je fasse.
Ce qui ne m'a pas empêché de descendre sous les 3h au marathon en mon temps , alors que certains que je connais, jamais blessés, ne l'ont jamais pu, malgré la progressivité de leur entrainement..

Pourtant je pense avoir été un coureur.

Edit : tu peux aller piano sano tout ce que tu veux, si ton corps est inapte à l'effort que tu attends de lui, nada


Merci pour ce partage, j'adhère totalement! Tous les corps ne sont pas faits pour les mêmes types d'efforts. Et certains corps sont plus fragiles que d'autres. Après, on peut se renforcer avec le temps...

Je me suis mise sérieusement au sport en 1998 (natation, course et vélo toutes les semaines), avec les grossesses, naissances, nuits écourtées, etc, j'ai fait beaucoup moins. Ensuite je m'y suis remise plus sérieusement. En 3 ans, je suis passée de 1 à 2x par semaine à 3 à4x avec des sorties de 30' à 2h, mais la motivation était parfois dure à avoir.
Quand j'ai décidé l'an dernier de faire la CCC, ça a boosté ma motivation.
En 1 an et demi, je suis pass√© de 10 km √† 100km. Au d√©but j'ai fait une bonne TFL (sur la Saint√©lyon, mais c'√©tait le seul moyen d'avoir mes 2 points!), c'√©tait effectivement trop rapide, mais je vais beaucoup mieux depuis que je m'entra√ģne s√©rieusement !

Plus je cours- plus je m'entra√ģne (4 √† 5x par semaine)- moins j'ai de probl√®mes de sant√© (dos, migraines...)!
Donc oui, faut √™tre progressif, mais pas forc√©ment 3 ans (√ßa d√©pend des ant√©c√©dents et du capital de d√©part). Il faut surtout s'√©couter (ne pas se fixer sur un programme, savoir laisser tomber des s√©ances de pr√©vu), se conna√ģtre (quel type de s√©ances, quelle dur√©e...) et tenir compte de ses capacit√©s.

Perso, je n'ai presque rien eu sur la CCC, alors que mes genoux ont morfl√© sur un trail de 30km pr√®s de chez moi. Certes l'entra√ģnement joue, mais l'intensit√© de course n'est pas du tout la m√™me...
Je pr√©f√®re donc faire tr√®s peu de comp√©titions dans ma pr√©paration, me consacrer sur mon objectif long (√ßa donne un an de pr√©pa pour une course) et √ßa me r√©ussit plut√īt bien! :lol:
Avatar de l’utilisateur
Mams
Kikoureur ki trottine
 
Messages: 440
Inscrit le: 12 Mai 2014, 08:01

Re: IL FAUT 3 ANS POUR DEVENIR COUREUR !

Messagepar Pieromarseille » 22 Sep 2014, 10:46

Petite variante à la maxime ci-dessus "il faut 3 ans pour faire un CAP".
Je me demande combien de temps il faut à un pékin lambda pour optimiser son potentiel en CAP ?
Par exemple, Serge Cottereau aurait dit que 80% des filles pouvaient courir le marathon en - de 3h30 et les hommes en - de 3h, √† condition d'un entrainement vraiment optimis√©... Oui mais apr√®s combien d'ann√©es d'entra√ģnement optimis√© ?
On donne un d√©butant √† un bon entraineur et il l‚Äôam√®ne (sans blessure) √† son meilleur potentiel en 6 mois, 1 an, 3 ans, 10 ans ?... La progression n'est-elle limit√©e que par l'√Ęge du capitaine ?...
J'entends d'ici vos objections : la CAP n'étant pas une science de laboratoire, il n'y a pas de réponse possible à cette question.
Alors demandé de façon plus pragmatique, je serais curieux de savoir après combien d'années de pratique vous pensez avoir atteint votre meilleur niveau (notamment chez ceux qui pratiquent depuis 5 ans et +)...
J'entends pas meilleur niveau non pas forc√©ment la meilleure perf jamais r√©alis√©e, mais la zone de temps o√Ļ chaque seconde de grappill√©e devient vraiment un combat acharn√©.
Par exemple, si votre records en marathon est de 3h en 2010, mais qu'en 2008 vous êtes passé de 3h40 à 3h03 par exemple, ben vous avez à peu près atteint votre meilleur potentiel en 2008 et non en 2010. Si vous aviez commencé à courir en 2005, vous aurez donc mis 3 ans à optimiser à peu près votre potentiel.
Avatar de l’utilisateur
Pieromarseille
Kikoureur ki kour
 
Messages: 1334
Inscrit le: 13 Mai 2013, 09:06

PrécédentSuivant Retour vers [CàP] Course à pied, trail, marathon, route

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : CommonCrawl [Bot] et 1 invité

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.42 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !