Récit de la course : Raid Le Puy - Firminy 2010, par ch'ti lillois d'vizille

L'auteur : ch'ti lillois d'vizille

La course : Raid Le Puy - Firminy

Date : 21/11/2010

Lieu : Le Puy En Velay (Haute-Loire)

Affichage : 1350 vues

Distance : 67km

Objectif : Pas d'objectif

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Raid le Puy-Firminy

SaintéLyon ou Le Puy-Firminy ?

J'ai plutot opté pour la seconde course car sur la 1ère il y a trop de monde à mon goût, trop impersonnelle. Même si la difficulté du calendrier peut me rendre la distance difficile vu mon élongation de mi-septembre ( ce qui m'a valu l'abandon au GTN le 1 octobre !!) avec un arrêt de course de six semaines ( reprise footing court début novembre ). Et puis la présence de Rémy Marcel ( nous sommes presque voisins ) m'a incité à l'accompagner.

C'est donc en co-voiturage que nous faisons la route ce samedi 21/11 à 17h30 vers Firminy point d'arrivée ( après un lever à 4h30 pour aller au boulot puis fin à 11h avec l'accord du patron ).

Une arrivée sur place à 19h30 nous montre bien l'intimité de cette organisation: peu de monde arrivé, organisateur prévu à 21h pour retrait des cartons de route ( pas de dossards ). Peu importe, nous patientons avec notre "gamelle repas" le père de Rémy arrive également puis tout s'enchaîne. Retrait des cartons, transfert en navette bus vers Le Puy.

Sur place, grande salle où sont déjà présents les coureurs ayant optés pour le départ direct du Puy.

Vers minuit, présentation rapide de la course, etc...etc puis un "pan de départ qui a surpris plus d'un coureur : ( 5..4..3..pan ?? ).

Rémy se porte rapidement sur le devant quand à moi je me place dans la partie des 20 premiers sur mon allure footing ( enfin un peu plus car après vérif' je suis à 4.49 au 1er kilo..idem pour les 4 suivants. C'est alors que la 1ère montée arrive et me fait revenir à une allure plus sage: kilo 5.02, 596m, point haut 7.78, 700m, puis s'enchaine les petites bosses en forme de montagnes russes avec pour point le plus haut 874m au kilo 23.59.

Malheureusement, une bonne partie du parcours se fait avec le brouillard ( la pluie nous a été épargnée ) mais on ne peut pas tout avoir en cette période de l'année.

Les ravitaillements et contrôles ( faut pointer le carton ) se veulent simples et acceuillants: minimum requit pour s'alimenter,recharger les gourdes et le sourire en plus malgrè l'heure tardive de la nuit.

Sur le contrôle du kilo 31, je demande le passage des premiers: on me signale le premier en 2h19 et les 2 poursuivants à 10mns ( là je me dis, Rémy est parmis eux, tout va bien ).

Arrive ensuite le kilo 34 où le corps se réveille ( enfin s'endort plutot ou..bref ), la cheville gauche qui me fait mal, douleur sur le point d'élongation, crampe sur le vaste media ( quadri ) puis l'envie de dormir ( il y a bientot 24 heures que je suis debout..à ne pas réver ). Le moral intervient et remet un peu d'ordre dans tout ça avec le regroupement d'autres coureurs ( et un jardinage en règle tous ensemble ).

C'est reparti pour la deuxième portion de route qui s'annonce plus délicate car plus cassante. Du même coup, l'allure baisse encore mais reste sur les bases que je me suis fixé au départ: faire les 68kms en moins de 8h.

Côté spectateurs...il y en a, bon d'acord, ce sont les accompagnateurs de certains coureurs, mais ils sont là pour encourager tout le monde. J'ai même eu le plaisir de croiser des jeunes ( rentrant de boite de nuit surement ) qui demandaient ce que nous faisions: Le Puy-Firminy en courant départ minuit :  félicitations et bon courage, comme quoi ils ne sont pas tous sauvages.

Arrive le ravitaillement de Monistrol où il est annoncé que le parcours fait 71km et 68...3 de plus, les moins de 8h s'éloignent un peu d'autant que le manque d'entraînement de ces dernieres semaines se fait sentir. La foulée est moins ample, les montées un peu plus sévères ou légèrement techniques mais avec la fatigue tout devient plus dur. Puis je suis à nouveau victime d'un jardinage ( le même que Rémy ).

Je m'enlève donc cette idée et continue maintenant sur la nouvelle idée de finir bien, tranquillement. C'est là, à 10km du terme que je double un concurent qui marche ( douleur au molet ), j'en profite pour l'accompagner tout en discutant, il a fait plusieurs fois cette course, il m'explique la suite du parcours puis au bout de 2 kilo, il m'invite à partir pour ne pas me retarder. Je redémarre doucement, arrive la seule partie technique du parcours ( enfin du chemin type trail ), j'en profite pour doubler un autre coureur qui peine à son tour puis 2 kilo plus loin, j'entends des pas derrière moi: c'est mon bléssé qui a retrouvé des forces et qui revient vers moi. Il nous reste 6km que nous ferons pour moitié en marchant ( sa douleur est revenue ).

Mon temps final: 8h51 pour 71 et non 68kms, une possibilité, certes, d'approcher les 8h de course, mais manque de jus, le pourquoi d'une fin de course plutot cooooool...et une 60ème place sur 330 participants.

Après celà, il ne me restait plus qu'à trouver Rémy, caché dans un coin pour dormir ( enfin essayer.....malheureux téléphone portable ) afin de récupérer les affaires dans la voiture et prendre une bonne douche suivie d'une "saussice lentilles".

Avec la bienveillance des organisateurs, Rémy récupère sa récompense afin que nous puissions rentrer avant le coup de "pompe". un p'tit coup de fil aux madames, un p'tit repas frites en arrivant ( on est ch'ti ou on l'est pas ) après la saussice lentilles, ça le fait !! puis un som' salvateur vers 14h30 ( ça fait 34h que je suis debout ) jusque 20h pour le repas !!! encore.

Voilà, sinon, côté parcours, il fait nuit ( vous l'avez compris ), 80% bitume principalement en bord de route ( peu de voitures ) le reste en chemins divers.

Un raid à dévouvrir par sa simplicité.

 

2 commentaires

Commentaire de philkikou posté le 22-11-2010 à 23:32:00

bravo pour la gestion et la nuit blanche...en toute simplicité, et sans se marcher sur les baskets... bonne récup...

Commentaire de vogoy' posté le 24-11-2010 à 08:35:00

Tu as fait plus que d'accompagner Rémy dis-donc!
Belle première partie de course et puis le final plus tranquille, c'est sympa aussi :)

Allez, repose toi maintenant avant d'attaquer l'année 2011 en pleine forme:)

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.18 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !