Récit de la course : Raid Le Puy - Firminy 2013, par jpc8942

L'auteur : jpc8942

La course : Raid Le Puy - Firminy

Date : 17/11/2013

Lieu : Le Puy En Velay (Haute-Loire)

Affichage : 685 vues

Distance : 67km

Objectif : Battre un record

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

2013, le froid, les douleurs, l'echec.....

16 Novembre 2013, me voila de retour au Puy, un an apres ma premiere participation.
L'objectif est de se rapprocher des 8h de course (9h14 en 2012, avec 3 km de plus)

Nouveauté par rapport à 2012, le froid!!!!!

Depart du stade lafayette, mon plan de course accroché au camelback, en compagnie de mon frere pour qui c'est la 1ere participation (il m'avait fait "l'assistance" en 2012).
Un départ assez rapide, et dès les premiers kilometres, je decide de lever legerement le pied et le laisse filer devant (il finira en 8h25).

Suivant mon plan de course, je doit arriver au premier point de controle au alentours de 1h25, et malgré les premiers maux de ventre qui me ralentissent j'arrive à Malrevers à 1h15 (c'est 16 min de moins qu'en 2012). Une premiere pause (pour evacuer ces crises de ventre) dans la montée de Rosieres..... et une deuxieme dans la descente avant le ravitallement de Beaux.
Ces crises me ralentissent vachement, car il m'est tres difficile de courir.... sans doute le resultat de ravitaillement en eau glacée!!!!

J'arrive à Beaux en 3h30 (c'est 2 minutes de moins qu'en 2012, mais c'est 12 minutes de plus que mon plan de course).

Je doit pouvoir faire ce retard, et surtout je connais la "dangerosité" de la longue descente de Beaux!!!!! Donc une descente assez souple pour éviter la mesaventure de 2012 ;)

La descente se passe pas trop mal, mais dès la remontée, je ressent une vive douleur à l'arriere de la cuisse droite (deja??? je suis meme pas a mi parcours !!!!)
Bon on va y aller doucement dans les montée et on accelerera sur le plat et les descentes. çà c'est ce que j'esperai...mais c'etait sans compter sur ma cuisse.
Impossible de courir, de marcher vite!!!! et que ce soit en montée, en descente ou sur le plat...
La douleur est la, et elle fait mal, m'obligeant à "boiter".

Donc je marche, en boitant, çà avance pas vite..... et en avancant pas vite j'ai beaucoup de mal à me rechauffer.

Il est 5h, j'ai mal, j'ai froid et suis encore loin de Confolent..... j'en peu plus et je suis à 2 doigts de "jeter l'eponge" et d'abandonner.

Je remercie toutes les personnes qui me doublent et prennent des nouvelles, une tape sur l'epaule pour m'encourager, d'autres me propose efferalgan ou sporténine..... tous ces gestes de sympathie me poussent à continer et à ne rien lacher. (en fait je remercie toutes ces personnes sauf une!!!!! celle qui m'a dit en me doublant "fallait commander des jambes au pere noel, mais c'est trop tard"... Grrrrrr y a pas de neige à cet endroit de la course pour lui lancer!!!! lol).

J'arrive à Confolent à 5h30 (5h15 en 2012.... mon plan de course : 4h41). Je reste 20 minutes au chaud, assis sur une chaise a faire quelques etirements, prendre un pain au chocolat et un verre de sirop de pomme.
Depart à 5h50, tres rechauffé dans cette salle de l'amicale des boulistes, c'est dur de repartir par ce froid.

Mais à cet instant j'ai plus mal, la douleur est parti!!!!

Hallelujah!!!! j'ai retrouvé mes jambes....

Passage au pont de lignon, la montée et la longue ligne droite de monistrol, tout çà en courant.
J'en profite pour doubler certaines personnes qui etaient passées devant moins il y a de çà quelques kilometres (non promis, me suis pas dopé!! lol ou alors c'est à l'insu de mon plein gres et çà devait etre dans le pain au chocolat)

J'arrive à Monistrol à 6h35 (en 2012 j'y etais en 6h08..... le plan m'indiquait 5h28, bon ok j'ai beaucoup de retard, mais j'ai laissé mon envie d'abandonner à Confolent, et j'ai hate d'arriver à firminy, peu importe le temps, bien que je me dit à plusieurs reprises "allez, en moins de tel heure c'est possible!!)
10 minutes de pause pour se ravitailler. Je vois que le premier est passé ici à 3h40, mon frere en 5h18.

Me voila reparti, mais ce qui devait arrivé, arriva..... la douleur est revenu dès que la route s'eleve.
Et c'est en marchant que je rejoins la chapelle d'aurec avec beaucoup de mal, à 7h44 (passage à 7h10 en 2012). Un petit sandwich, un peu d'etirements et c'est reparti dans le brouiilard qui a fait son apparition.

çà va etre dur la descente des gorges dans ces conditions!!!

Le panneau 10km.... Firminy, j'y suis presque et j'arrive!!!. Mais qu'est ce qu'ils sont long ces 10 derniers kilometres!!!!
La cuisse droite me fait toujours souffrir, mais bon j'ai une petite revanche à prendre sur la descente des gorges, impossible de courir en 2012, cette année je la fait en courant (bon pas tres vite c''st vrai) mais je cours malgrè la douleur.

Ravitaillement et point de controle de Lafayette, il est 9h13 (et il fait jour depuis bien longtemps), pas de crepes, mais juste un sirop qui est tres tres froid, et c'est reparti en marchant jusqu'au chateau d'eau.

il me reste pas grand chose a parcourir et çà descent, alors j'essaye de courir, mais la cuisse refuse, decidement...... alors on fini en marchant, encore et encore, jusqu'au debut du boulevard de la corniche, ou mon autre frere me rejoins pour terminer en courant (si on peut appeler çà courir...)

Resultat final 10h04 (sur la carte verte, et 10h02 sur mon chrono.... mais suis plus à 2min près)


Cette 2eme participation reste pour moi, un echec.
Le froid, les douleurs, (le manque de preparation??) m'ont fait tres mal...

Mais j'aime pas rester sur un echec donc je reviendrai encore plus fort (pas pour gagner!!!! lol), j'ai un objectif à realiser et j'espere y parvenir!!

Alors Rendez vous en 2014....

jp.


3 commentaires

Commentaire de richardecaloire posté le 20-11-2013 à 21:41:46

bravo pour ta détermination. quelque soit le chrono, terminer ce genre d'épreuve n'est pas aisé.
bonne récupération.

Commentaire de bubulle posté le 20-11-2013 à 22:32:49

Bravo ! Bravo pour ta persévérance et ton acharnement à terminer. Ce genre de galère est en général le révélateur des capacités de motivation et là, il fallait en repartir de Confolent! Ça va le faire, et pas qu'un peu, l'an prochain!

Commentaire de philkikou posté le 24-11-2013 à 15:19:54

Bonne récup. et guérison.. et que 2014, avec les leçons de 2013, se passe plus dans le plaisir de courir !!!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.2 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !