Récit de la course : Raid Le Puy - Firminy 2019, par tidgi

L'auteur : tidgi

La course : Raid Le Puy - Firminy

Date : 17/11/2019

Lieu : Le Puy En Velay (Haute-Loire)

Affichage : 313 vues

Distance : 69km

Objectif : Balade

11 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Appelez moi Michel !


3° participation consécutive à cette épreuve nocturne.

Je l’ai découverte il y a 2 ans, en aller-retour, histoire de découvrir les chemins de Haute Loire, de jour.

 

Cette année, elle fait partie d’un triptyque qui ne se produit pas tous les ans.

A savoir enchainer Le Puy-Firminy, La SaintéLyon et Roanne-Thiers.
Le « truc à la con » de fin d’année qui consiste à relier plusieurs villes rhônalpines.

Non, le vrai « truc à la con » aurait été de tout faire en « aller-retour » à chaque fois.
Là, seule la SainteLyon est concernée… avec un 10° aller-retour de prévu (LyonSainteLyon, la décima !).

Et c’est mieux ainsi car depuis 1 mois, une petite gêne me plombe le genou gauche. Rotule ?

  


 

Bref, je retrouve Bernard, Bernard (mon St), JC, Rémi, Sylvain, Christian, Capucine et Nathalie (que j'ai invitées à notre tablée pour leur 1° participation à une course aussi longue),

... pour une pizza party accompagnée d’une traditionnelle glace/chantilly (j’ai fait des émules car sur 9 convives, 6 coupes de glaces orneront la table pour le dessert).



Puis ensuite nous voilà dans la navette qui nous conduit de Firminy au Puy.

 

Il fait froid mais pas glacial non plus.
Le terrain est par contre bien enneigé, suite aux fortes chutes 2 jours avant. Mais les routes sont bien dégagées.

 

 

Le rassemblement des 325 coureurs et marcheurs se fait vers 23h57 pour un départ à … 0h02 !


 


Je n’ai pas fait 2 km qu’une bretelle de sac lâche, et merde !

Me voilà sur le bas-côté à bricoler un truc pour faire comme il faut ces quelques 70km. Et je me retrouve alors ensuite juste devant les marcheurs.

Y a plus qu’à revenir vers le milieu du peloton en dépassant, avant la grande montée vers Malrevers. Et parce que tous les potos sont devant…

Le genou froid tient bon, mieux que ce que je pensais. Mais on ne tire pas dessus, je le sens bien dans les quelques petites descentes.

 

Je ne vais pas décrire le parcours, il l’est déjà suffisamment dans nombre de récits...

 

Un parcours finalement plus praticable que ce que qui a été annoncé, notamment au vu des chutes de neige tombée 2 jours plus tôt.

Mais un terrain difficile par endroit, je suis arrivé bien plus fatigué que l’an dernier.

Nous aurons joué du yoyo, ou tout simplement couru ensemble avec Sylvain et Bernard, et Christian mais pour ce dernier très furtivement le bougre.

Sylvain s’envolera sur la fin, pendant que Bernard restera un peu en retrait et que moi – car je ne l’avais pas faite encore sur cette édition – moi donc, j’ai jardiné (!) avant la descente sur les gorges de la Sémène, tout çà en suivant un groupe qui a raté une balise…

 

Je retrouve alors Bernard pour la crêpe au dernier ravito (Lafayette) et nous finirons ensemble en 8h35, raté de peu le top 50.

 

Et toujours ce carton à faire tamponner à chaque check point.


 

A part dans la dernière descente vers Firminy, qui fut un peu douloureuse, le genou ne m’aura pas trop embêté.

Mais il n'aurait guère fait plus de km ("Papa, quand c'est qu'on arrive ?")

 

Evidemment, on ne clos pas cette épreuve devant un plat de saucisse lentilles, après la bière de recup qui va bien.

 


Avec sa 51° édition, cela reste le RDV incontournable de fin d'année :


 



Yapluka récupérer pour la LyonSainteLyon (la 10°) 2 semaines après… 2° étape du tryptique.

Teasing...

 

 

 

 

 

 

 

 

11 commentaires

Commentaire de Mazouth posté le 24-11-2019 à 23:17:10

La bretelle du sac, le jardinage, tout ça c'est la jeunesse, ça passera quand tu auras un peu d'expérience sur ce genre de courses... ^^ Forza pour la Decima !

Commentaire de tidgi posté le 25-11-2019 à 08:45:35

Oui mon maitre :)

Commentaire de bubulle posté le 25-11-2019 à 07:33:48

Il manque quand même la fuite de poche à eau pour faire le tableau complet.

Bon, franchement, au bout de 30 minutes à t'attendre à Lafayette, et à ma douzième crêpe, j'ai du me résoudre à repartir. Aucune fiabilité, ces lyonnais, quand même.

Commentaire de tidgi posté le 25-11-2019 à 08:45:24

Je n'avais pas de poche à eau, ce n'est donc pas moi ;-)
Par contre, j'ai bien fait exprès de jardiner pour que tu es - enfin - le temps de manger des crêpes à Lafayette, sans pression derrière toi. Objectif atteint...

Commentaire de zeze posté le 25-11-2019 à 12:36:18

Bravo Thierry le Jardinier

Tout en maitrise; il en faut pour réaliser ton triptyque un peu barré quand même
A samedi au départ de la LSTL (je réduit la voilure cette année) je me réserve pour FLPF de l'année prochaine


Commentaire de tidgi posté le 26-11-2019 à 08:57:31

Merci mon St Bé :)

Commentaire de philkikou posté le 26-11-2019 à 07:05:21

Bravo et bonne Sainté Lyon surement aux boues de la nuit

Commentaire de tidgi posté le 26-11-2019 à 08:58:37

Sans oublier le bouzin de minuit pour le départ. Merci Phil !

Commentaire de Arclusaz posté le 07-12-2019 à 14:39:51

Je lis ce récit le jour de la 3eme levée du triptyque.Je ne te félicite donc que pour les deux premiers ! bonne nuit.

Commentaire de tidgi posté le 07-12-2019 à 17:44:51

Yapluka faire le 3°. Merci !

Commentaire de Gibus posté le 15-12-2019 à 21:10:11

Bravo Thierry, The Allerretourman !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.2 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !