Récit de la course : Semi-Marathon de Marseille 2017, par Pieromarseille

L'auteur : Pieromarseille

La course : Semi-Marathon de Marseille

Date : 19/3/2017

Lieu : Marseille 01 (Bouches-du-Rhône)

Affichage : 313 vues

Distance : 21.1km

Objectif : Battre un record

5 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Un semi de Marseille sous le soleil

Le soleil était au RV sur ce Run in Marseille 2017, pas trop de vent, super ambiance avec une bonne dizaine de groupes de musiques répartis sur tout le parcours. Bonne densité de coureurs sans que cela ne soit la cohue non plus... l'orga était top.
On se retrouve vers 8h sur la Canebiere avec Gilles+, son beau frère et Alpaco, très en verve comme d'habitude, et c'est parti pour une petite demi-heure d'échauffement avant de rejoindre notre sas. On y est. Alpaco fera sa course devant et Gilles+ m'accompagne pour m'aider à essayer d'ameliorer mon RP sur semi (1h28'57)... voir passer sous les 1h28.
Départ plutôt maîtrisé, avec deux premiers 10km en 4'12, puis 4'10, 4'05, 8'29 pour remonter vers Castellane sur les 2km suivants, et nous voilà sur le Prado, en long faux plat descendant : 4'03, 8'13 sur les deux suivants, et le 10ème km dans le parc Borely passe en 4'13 pour nous amemer en 41'40 au 10. Normalement, on est en plein dans notre plan de route ! Mon lièvre joue parfaitement son rôle  :D .
Reste... que je commence quand même à me sentir limite. Et je préviens Gilles que les 11km qui restent ne se feront pas plus vite que les 10 premiers. Mais si on tient l'allure ca devrait passer. Il m'encourage, et on continue (vu qu'on y est, hein !).
Ravito sur le 11ème kil : 4'18.  Puis le 12eme en 4'13, le 13eme en 4'11... Et ça commence à coincer sur le retour Corniche ou (un peu) de vent nous attend. Le 14ème marque le vrai début du coup de mou en 4'18 et le 15ème en 4'14. On n'est effectivement plus aussi rapide que sur la 1ere partie. Je sens que je n'y suis plus : je propose à Gilles, toujours très en forme lui et qui a parfaitement joué son role jusque là, de finir son semi sans moi. Il y prendra plus de plaisir et je pourrai ralentir un peu pour éviter d'exploser en vol.
Je m'arrête au ravito du 15ème pour essayer de faire baisser un peu les pulses, mais ce 16eme km, qui intègre une petite remontée au sortir de la plage du Prado pour monter sur la Corniche me casse ce qu'il me reste de jambes et je me traine en 4'49. Tentative de relance (4'09), mais qui ne tient pas longtemps (4'44 sur le suivant, une bosse et un ravito où je m'arrête encore). Il reste encore 3km et je suis vraiment dans les choux. Je m'accroche plusieurs fois quelques dizaines de secondes aux nombreux coureurs qui me dépassent ce qui permet de ne pas tout lâcher, notamment sur la dernière remontée entre les Catalans et le Pharo (4'23), mais rahhhh noundoudiou ça fait mal. Plus que deux kilomètres et j'arrive à  la redescente qui file du Pharo vers le Vieux Port. Tout le monde relance autour de moi. Je relance aussi avec ce qui me reste d'énergie. C'est le moment choisie par une jolie demoiselle sortie de nulle part pour me dépasser assez tranquillement (elle, pas moi). Pourtant j'avais l'impression d'avoir bien relancé, et un coup d'oeil au chrono me confirme que je viens de finir mon meilleur km de la matinée  (3'51 !) ?!! Bon, ça pourrait être motivant ; je m'accroche... Mais diable qu'elle finit fort ! Elle ne met pas plus de 100m (50m ?) pour me mettre dans le vent et s'envole vers la ligne d'arrivée... sauf que... mais p... ou qu'elle va ? Au bout du Vieux Port, elle tourne à droite et remonte sur la Canebiere Oh Papa !!! Elle est sur le marathon  :shock:  :shock: . Sur le coup, ça me coupe le sifflet... et dans mon très resistible élan. Je la suis du regard en la regardant s'éloigner et me dit qu'il y a de sacrées championnes à Marseille ce matin. Aller, faut finir... et c'est pas glorieux. Ce Vieux Port est interminable : 4'56 pour le dernier 1,1km... qui permet de terminer juste sous les 1h30.
Finalement, ce n'est pas une année à RP mais avec moitié moins de kms à l'entraînement qu'en 2014/2015 (saison où j'ai établi tous mes records), je ne peux pas rêver à des miracles non plus.
Je retrouve au ravito de fin Alpaco et Gilles+, qui a cartonné sur les 6 derniers Kms. Bientôt egalement rejoins par Papakipic, kikou lyonnais de l'étape qui semble lui avoir parfaitement rempli sa mission .
Aller, prochaine tentative sans doute dans 15 jours, à Pertuis, en partant plus prudemment.
Encore merci Gilles pour le compagnonage et bravo pour ta super course ! Et très content d'avoir également passé un peu de temps avec Alpaco (super course également même s'il fini un peu dans le dur je crois). Je ne doute pas qu'on se recroisera bientôt sur la Corniche ou ailleurs .

5 commentaires

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 20-03-2017 à 14:10:33

Sous les 1h30, beaucoup en rêvent, non ?
Pas de RP mais un beau soleil, privilège des marseillais.

Commentaire de Arclusaz posté le 20-03-2017 à 14:46:56

bravo, c'est un super temps !
et merci de vous être bien occupé de Papakipik : un lyonnais quand ça sort de sa ville, c'est tout perdu !!!!

Commentaire de Gilles+ posté le 20-03-2017 à 15:52:28

C'était vraiment sympa ce semi et j'étais très heureux de t'accompagner, merci pour ce chouette cr et rdv à Pertuis pour le retour de la revanche du rp !

Commentaire de alpaco posté le 20-03-2017 à 20:48:57

Bonsoir Pieromarseille.
Dans le dur ? Dans le béton plutôt. Lesté même. Je n'ai jamais été autant doublé de ma vie. J'étais parti devant pasque, radin que je suis, j'ai eu très peur de devoir vous payer à boire si vous m'étiez passés devant. C'est la terreur donc qui m'a permis de finir un peu devant, avec Gilles+ à peine derrière. Et toi 2' plus tard. Ouf, j'ai eu chaud ;p
Avec du recul, je me dis que c'est ma verveine-menthe qui nous a plombé.
Ça m'a fait plaisir de te croiser, ainsi que Gilles+, son beau-père puis Papakipik à l'arrivée. Au plaisir donc de te retrouver "à fond la forme" sur une prochaine course.

Commentaire de Papakipik posté le 21-03-2017 à 11:41:42

Belle course en tout cas, bravo ! Et merci de vous être occupés de moi Alpaco et toi à l'arrivée comme le souligne Arclu : les Monsieurs BRUN sont toujours bien accueillis ;-)

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.15 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !