Récit de la course : Marathon de Marseille 2011, par CROCS-MAN

L'auteur : CROCS-MAN

La course : Marathon de Marseille

Date : 17/4/2011

Lieu : Marseille 01 (Bouches-du-Rhône)

Affichage : 1048 vues

Distance : 42.195km

Objectif : Pas d'objectif

18 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Marathon de Marseille 2011

Bonjour les amis,

A Ajaccio j’avais fait meneur d’allure semi pour mon pote Nikko, je vous avais laissé au MDP en meneur d’allure de mon pote Mounir pour le mener sur 3h30 à son premier marathon, me voici de retour une semaine plus tard au MdM, marathon de Marseille, (l’ an dernier déjà j’avais mené RIRI : MdM 2010 ) une nouvelle fois pour apporter ma modeste assistance à une amie pour qu’elle termine son premier marathon, un véritable challenge personnel pour elle, un rêve aussi.

 

Un véritable défi car elle est mère de famille, runneuse depuis peu, et que je me suis occupé de son entrainement COACH donc.

 

Il a donc fallu adapter ses séances en fonction de ses capacités, de ses disponibilités, pas facile tout ça. Pour cela j’ai couru avec elle pour évaluer ses capacités et ses qualités afin d’adapter l’entrainement.

Et puis surtout me mettre à sa place, la comprendre, la soutenir dans les périodes de doutes.

 

Pour être sur de terminer, j’ai rapidement pensé à la méthode Cyrano, alternance de course et de marche souvent utilisée en ultra. C’est ainsi que j’ai fait les 24h d’Antibes l’été dernier. Entre 50 et 100 mètres de marche chaque fin de boucle. Cela permet de faire redescendre le rythme cardiaque et de se décontracter. Je lui propose d’essayer durant quelques séances et ça lui convient. A VOTE

 

Début de la prépa mi février, 27km/sem, 22, 12, 20, 44, 35, 38, et 6 km dans la semaine du marathon.

 

Une petite course pour tester le coaching à mi chemin.

Comme vous pouvez le voir, rien d’impressionnant, des sorties de 5 à 6 km en semaine et une sortie longue 1 semaine sur 2. Mais une régularité, un travail psychologique, l’apprentissage des bases, et une montée progressive en pression et en kilomètres avec une sortie de 20 l’avant dernière semaine et de 16 la dernière semaine.

Et le temps a filé rapidement, du « on a le temps de se préparer » on est passé à «  je serai jamais prête, j’irai pas, je suis nulle »

Pas facile les filles pffffff

Mais finalement nous y sommes, retrait de mon dossard le samedi avec mes petits,

puis c’est le D- DAY, sur place nous croisons des amis de FB et de kikourou, tout va bien pour la confiance et la décontraction, le départ est à 8h.

 

 

 

 

 

Ah oui petite anecdote, j’ai oublié mon porte feuilles et suis garé dans parking souterrain, faudra trouver une solution durant la matinée.

Dans le peloton, nous retrouvons Joe et sa Zazou, lui aussi sera accompagnateur pour le premier semi de la Miss (son récit ) , qui a dit que l’on ne pouvait pas se retrouver dans une foule ?

 

Et c’est parti, En route pour l’aventure !!!!

Je me cale à 9,5 km/h des le départ, faut surtout pas se laisser embarquer dans l’euphorie et le faux rythme des semi.

Il fait bon, une petite dizaine de degrés. Dès le début je répète les même mots qu’à l’entrainement, calme, souffle décontracte toi….j’écoute son souffle, suis attentif à son rythme, au bout de 5 km nous marchons un peu, faut se rappeler que la route sera longue, il faut gérer l’effort, le but étant d’arriver au bout.

J’ai mon téléphone sur moi et je donne en direct live des nouvelles sur FB avec photos pour ceux qui voudraient suivre à distance la course.

C parti

o                                                        Max Delannoy la course en direct c'est le top JL !!!!!! 17 avril, 08:34 ·

 

   
1 km9.52 km/h06'18''06'18''
2 km9.62 km/h06'14''12'32''
3 km9.42 km/h06'22''18'54''
4 km9.83 km/h06'06''25'00''
5 km8.93 km/h06'43''31'43''
   

Tout baigne, on ravitaille tous les 2,5 kms, elle se sent bien

6 km9.25 km/h06'29''38'12''
7 km9.44 km/h06'21''44'33''
8 km8.91 km/h06'44''51'17''
9 km9.54 km/h06'17''57'34''
10 km9.44 km/h06'21''01h03'55''
11 km8.95 km/h06'42''01h10'37''
12 km8.37 km/h07'10''01h17'47''
13 km9.35 km/h06'25''01h24'12''
14 km9.52 km/h06'18''01h30'30''
15 km9 km/h06'40''01h37'10''

 

 

La consigne est de ne pas forcer dans les cotes, et même de marcher, d’où la chute de vitesse au 11 et 12ème kms et arrêts ravitos. 1er gel coup de fouet au 15, le prochain sera au 25. Je lui fais manger aussi des abricots secs même si elle n’apprécie pas, c’est bon pour les crampes. Des quartiers d’oranges aussi, ça elle aime et c’est bon pour baisser l’acidité de l’estomac.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

16 km7.56 km/h07'56''01h45'06''
17 km8.49 km/h07'04''01h52'10''
18 km9.49 km/h06'19''01h58'29''
19 km8.33 km/h07'12''02h05'41''
20 km8.35 km/h07'11''02h12'52''
21 km8.91 km/h06'44''02h19'36''
 
 

On entre dans le dur, la course commence pour elle, je prends pour elle les ravitos et les lui mène, j’ai une bouteille à la main en permanence. Mais cette partie est agréable, un tour dans le parc Borely puis ce sera la Corniche.

 

J’ai vu Bruno et lui ai exposé mon problème pour payer le parking, et il me prête l’argent nécessaire pour régler mon problème. MERCI BRUNO

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bon moi je fais du tourisme

 

22 km8.25 km/h07'16''02h26'52''
23 km8.53 km/h07'02''02h33'54''
24 km8.08 km/h07'25''02h41'19''
25 km8.05 km/h07'27''02h48'46''
26 km7.12 km/h08'25''02h57'11''
27 km7.54 km/h07'57''03h05'08''
28 km7.91 km/h07'35''03h12'43''
29 km7.3 km/h08'13''03h20'56''
30 km7.82 km/h07'40''03h28'36''
31 km8.47 km/h07'05''03h35'41''
32 km7.04 km/h08'31''03h44'12''
 

 

 

Elle peine mais elle avance, c’est le principal, nous alternons marche et course tous les kilometre. Je lui donne des repères à partir desquels elle pourra marcher, plein de petits trucs qui permettent d’avancer.

Depuis le début, à chaque kilomètre, je lui dis « il ne reste plus que…. » , au début ça semble idiot de dire qu’il ne reste plus que 40 kms, mais ça le fait bien, ça permet quoi qu’il en soit de montrer que l’on avance et qu’il y aura une fin.

Vers le 35 elle a un coup de chaud, je lui asperge la tête et lui dit de courir à l’ombre quand c’est possible.

Elle doute mais moi je sais que c’est gagné. Il reste a faire un aller / retour vers l’estaque, c’est facile à visualiser, « on va au bout, demi-tour , et c’est la fin » plus que 7.

Et là autant dire que nous sommes en fin de peloton mais pas les derniers, tout le monde se motive, tout le monde dans la même galère depuis un bon moment.

Sur le retour elle est enfin consciente qu’elle va finir, du coup elle va mieux et avance même bien. La fin du parcours n’est pas folichonne et seul l’envie d’en finir fait avancer.

33 km8.41 km/h07'08''03h51'20''
34 km7.84 km/h07'39''03h58'59''
35 km6.71 km/h08'56''04h07'55''
36 km6.89 km/h08'42''04h16'37''
37 km7.62 km/h07'52''04h24'29''
38 km8.29 km/h07'14''04h31'43''
39 km8.25 km/h07'16''04h38'59''
40 km7.51 km/h07'59''04h46'58''

Je lui dis de bien savourer ces derniers kilomètres, les plus beaux, les meilleurs, les plus mérités

 

 

41 km7.77 km/h07'43''04h54'41''
42 km7.62 km/h07'52''05h02'33''

L’arrivée est proche, palpable, elle l’a fait, elle va être marathonienne dans quelques centaines de mètres….certes elle a pas cassé le chrono mais elle va finir, et en bon état, et ça c’est cool, voilà nous y sommes, l’arche est là , les photographes, c’est OVER COOL de finir un marathon, c’est une distance magique.

 

 

 

 

Et pour elle je crois que c’est le bonheur, l’accomplissement, le fruit de sa volonté, de son travail, de son courage.

A l’arrivée notre amie kikou Marion est là pour la féliciter, c’est bien sympa. Nous marchons en nous ravitaillant, médaille autour du cou. Elle n’est pas cassée, marche bien, trop forte.

 

 

 

 

Et voilà les amis, ce récit vous aura plus j’espère, fait pour vous prouver que tout est possible avec de la gnack et de la volonté. Sans faire un plan de préparation marathon, on peut terminer, en travaillant autrement, certes uniquement pour terminer, mais cela pourra permettre à certains de se prouver quelque chose, qu’ils peuvent arriver au bout d’un projet, et ainsi reprendre confiance en eux, gagner l’admiration et la considération de leurs amis, de leur famille, de leurs enfants, c’est peut être un détail pour vous, mais terminer pour eux voudra dire beaucoup.

Merci de m’avoir lu et à bientôt pour les 24h de Peynier.

 

Mes autres récits d'accompagnant:

http://www.kikourou.net/recits/recit-8881-marathon_du_luberon-2009-par-le_solitaire.html

http://www.kikourou.net/recits/recit-10174-marathon_de_marseille-2010-par-le_solitaire.html 

http://www.kikourou.net/recits/recit-11589-marathon_d_ajaccio-2011-par-le_solitaire.html 

18 commentaires

Commentaire de lapinouack posté le 25-04-2011 à 09:40:00

Merci pour tout le solitaire :) j'y suis arrivée grace à tous tes conseils et ta présence sur le marathon.

Commentaire de RogerRunner13 posté le 25-04-2011 à 10:45:00

Je vois sur une photo que tu as enlevé le tee shirt c'est pour motiver notre "Lapinou" ??? LOL
Et bravo! pour ton coaching et tes encouragements qui ont permis à la miss d'arriver jusqu'au bout, c'est beau l'amitié......

Commentaire de patmar13 posté le 25-04-2011 à 11:47:00

Bravo le Coach! Comme je te le disais hier à St Cannat C'est grâce aux récits de ce type (celui de Lapinouack et le tien super précis et vrai) que la crainte de s'aligner au départ d'un Marathon fait place à l'envie de tenter l'expérience et de réussir son projet! Je n'ai plus qu'à définir la bonne épreuve et à programmer la préparation qui va avec :)

Commentaire de Aleitheia posté le 25-04-2011 à 12:23:00

Super sympa le récit!! Ca permet de voir l'épreuve autrement qu'en pensant au chrono...Je t'embauche comme coach sur mon premier tiens!!

Commentaire de riri51 posté le 25-04-2011 à 13:06:00

Avec un coach comme toi, c'était gagné d'avance! un grand bravo à lapinouack! et à très bientôt mon JL!

Commentaire de NICO73 posté le 25-04-2011 à 14:12:00

Un coach en tenue high tech ! Bravo , c'est énorme de d'apporter du soutien aux autres coureurs. Regarde Joe, je l'ai poussé à courir et maintenant, il traine tout le monde, même sa femme. Vive la course à pied et vive le solitaire !

Commentaire de kkris posté le 25-04-2011 à 16:51:00

bravo, coach!

Commentaire de chanthy posté le 25-04-2011 à 17:56:00

merci JL
bravo pour ta nouvelle vocation :)
tu me cocherais pour un 24h? celui de marignane par exemple?

Commentaire de laurent05 posté le 25-04-2011 à 18:40:00

bravo coach...
je sens que tu vas avoir du monde à accompagner.
à bientôt
laurent

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 25-04-2011 à 19:29:00

Bravo le coach et surtout bravo à la marathonienne.

On a ça en commun, mon prochain marathon et en accompagnement avec un objectif de 3h55.

A part ça, ton pays, il y fait presque aussi beau qu'en Normandie en ce moment... Enfin, pas autant quand même...

Commentaire de Gibus posté le 25-04-2011 à 19:37:00

Bravo Caliméro-Deschamps-Entraineur-Coach
Tequeuniquement et taqueutiquement parfait.

Commentaire de L'Dingo posté le 25-04-2011 à 21:54:00

Il faut lire la face cachée de ce recit ( ici:
http://www.kikourou.net/recits/recit-11684-marathon_de_marseille-2011-par-lapinouack.html ) pour mesurer l'importance que peut avoir un coach tel que Jean-louis.

Félicitation pour tous tes Duos, Solitaire ( le mal nommé donc :-)))

Commentaire de CROCS-MAN posté le 26-04-2011 à 07:47:00

Merci les amis, ça fait plaisir

Commentaire de Jay posté le 26-04-2011 à 11:15:00

Bravo pour cette belle preuve de convivialité avec la joie et le plaisir à l'arrivée :-)
Jay

Commentaire de JOE14 posté le 26-04-2011 à 19:36:00

Bravo Jean Louis, c'est bien de faire partager notre passion, de faire le porteur d'eau, d'encourager, c'est pas facil, d'autant plus que tu casses du chrono, comme tu l'as aussi fait plusieurs fois pour moi, merci, pour elle et pour tous ceux à qui l'envie de faire un marathon est venue en lisant ces lignes et bravo!

Commentaire de shunga posté le 26-04-2011 à 19:46:00

La fine équipe !

bravo à vous deux !

Commentaire de raspoutine 05 posté le 28-04-2011 à 13:53:00

Vraiment la grande classe !
Ce qui est fort dans ta démarche de coaching aujourd'hui mais aussi dans tous tes recits (à consommer sans modération, donc), c'est ta vision toujours extraordinairement positive que peuvent revêtir les événements sportifs auxquels tu participes. Ainsi, celui qui te lit, au delà du plaisir qu'il peut prendre à s'imprégner de tes récits, profite-t-il du moment inense avant même d'y courir.
Je me demande combien de centaines de lecteurs (peut-être plus), tu as pu envoyer s'inscrire pour courir !
Merci à toi, j'espère qu'on se verra à Marignanes.
Encore bravo !
Raspa

Commentaire de gdraid posté le 30-04-2011 à 15:05:00

Les gens qui partagent sont rares,
tu en fais parti.
Bravo Jean-Louis !
JC

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.16 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !