Récit de la course : Marathon de Marseille 2013, par anyah

L'auteur : anyah

La course : Marathon de Marseille

Date : 24/3/2013

Lieu : Marseille 01 (Bouches-du-Rhône)

Affichage : 906 vues

Distance : 42.195km

Objectif : Se défoncer

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Marseille Marathon : Let the sky fall

Depuis des mois, je me languissais de prendre le départ de ce marathon :  non, je ne voue aucune passion particulière pour Marseille... mais c'est pas loin de chez moi et la ville s'est beaucoup transformée grâce aux rénovations et installations de "Marseille Provence capitale culturelle 2013". Ce sera donc un marathon touristique. Le hasard fait que j'ai prévu cette année 3 épreuves à Marseille : j'ai aussi la chance d'avoir une place pour le Défi Monte Cristo (5 km natation en mer en juin) et la course à pied Marseille-Cassis en octobre (20km, 15000 participants) que nous ferons en équipe "entreprise".

En allumant ma radio dans la voiture à 5h ce matin, la chanson "Let the sky fall" résonne opportunément à mes oreilles :  pluie forte et 9 °,  il va falloir composer ! 

Première étape de cette trilogie: j'arrive à Marseille un peu avant 7h, sous la pluie battante comme prévu. J'ai rendez-vous avec Christian et son fils qui ont retiré mon dossard la veille sur place. Parlons-en des "retraits de dossard la veille" : quelle manipulation évidente pour vous faire venir un jour plus tôt sous prétexte d'éviter les fraudes !?! J'ai également rendez-vous à la même heure avec Dany et Pierre qui courent l'un de leurs innombrables marathons déguisés, Dany fêtera son 100ème en novembre 2013 ! 

Je me place dans le sas du meneur d'allure de 4h30 sans avoir trouvé Dany et Pierre et j'attends le départ revêtue de mon sac poubelle 3 trous pour me protéger, comme tout le monde ! Départ lent à 8h00, ça piétine en descente de la Canebière vers le Vieux Port et nous obliquons vers le quais d'embarquement des ferries, sous la voie rapide. Cette partie de la ville, encore en chantier, est bien réhabilitée : dans quelques années, ça sera un endroit très chouette. On pousse jusqu'au nouveau Mucem, le très aérien musée des civilisations de la Méditerranée. On se faufile entre les tours du quartier d'affaires et un gros embouteillage bloque la progression : il faut se mouiller les pieds pour traverser des flaques et les concurrents ralentissent. Ces minutes de répit sont les bienvenues pour reprendre mon souffle car je fais attention à modérer mon allure sur les 5 premiers km, en deça de mon allure habituelle pour ralentir l'arrivée des courbatures.

Au 8ème km, j'écarquille les yeux sur une femme en rouge devant moi... et je ne tarde pas à comprendre que c'est Dany/FANNY et Pierre/MARIUS ! Inimitables ces deux-là ! Cette rencontre tombe à pic et nous ne nous lâcherons plus jusqu'au bout. Bientôt, voici le stade Vélodrome puis le Prado, les beaux boulevards et le parc Borrély que je ne savais pas si étendu. Enfin nous voici sur la Corniche Kennedy qui surplombe la mer et nous donne vue sur les îles du Frioul et sur le Chateau d'If : je m'imagine ici dans quelques mois en combinaison et palmes ! Si c'est comme aujourd'hui, ce sera parfait : mer d'huile !

Nous progressons à bonne allure (6'07s au km me précise Dany) : pourvu que ça dure ! Et le km 30 arrive... sans avoir rencontré de mur ! J'ai un peu changé mon régime d'avant-course et  mis le paquet sur les protéines toute la semaine, en plus de l'inévitable Malto (pâtes liquides) les 3 derniers jours. On dirait que ça marche !

Nous continuons le parcours vers la zone portuaire : j'ai toujours eu un faible pour les paysages industriels (mon origine lorraine ?) et là je suis gâtée : grues, quais, cargos, machines, entrepôts à perte de vue.

Au km 38, je commence à me réjouir, pas de douleurs particulières à part les mollets un peu raides. Je maintiens le cap, la même allure, peut-être même plus rapide ?  Le silence se fait dans nos rangs : nous nous concentrons sur les derniers km. Dany me souffle un "40 : c'est gagné maintenant !"  et nous passons la ligne sur le Vieux Port en 4h27 ! (à la montre Garmin de Dany : 4h24, encore mieux !). Classement 812/1048.

"Plus belle la vie", c'est comme ça qu'on dit ici ?

Mon récit est sur mon blog avec des photos magnifiques ! C'est ici

2 commentaires

Commentaire de chorizo13 posté le 25-03-2013 à 17:06:06

Bravo pour ta course maitrisée de bout en bout apparement

Commentaire de Japhy posté le 26-03-2013 à 19:06:49

Je suis d'origine ardéchoise mais moi aussi j'avais bien aimé le quartier des docks. Bravo pour ta course!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.16 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !