Récit de la course : Marathon de Barcelone 2008, par leeson

L'auteur : leeson

La course : Marathon de Barcelone

Date : 2/3/2008

Lieu : Barcelone (Espagne)

Affichage : 2868 vues

Distance : 42.195km

Objectif : Faire un temps

9 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

28 autres récits :

Le récit

Pour commencer c'est mon premier recit sur kikourou, maintenant les presentations j'ai commencé a courir en juillet 2006, 5km dans une souffrance terrible dans les coteaux du tarn, en septembre de la même année c'est pour moi l'inscription pour le marathon de Paris (4h27) sous une chaleur pas possible , cette année pour les braves ca ira mieux je pense. Ensuite ce profil celui de Toulouse, ma ville d'adoption en 3h55. Maintenant Le sujet de mon recit :Barcelone avec un objectif en moins de 3h45 , et là c'est le premier hic une grippe carabiné : 10 jours d'aret sans courir et meme sans marcher, la prépa en prend un serieux coût....

Mais malgré une crainte d'annulation me voici debarqué a Barcelone dans un hotel sympas mais avec de serieux doutes, la course du petit dejeuner me remet un peu de baume au coeur, arriver dans un stade olympique ca fait comme meme quelquechose.

dsc00007.jpg

dsc00013.jpg

Le samedi apres midi c'est retrait des dossard , Gilles d'aso, un petit clin d'oiel pour dire que j'ai trouvé l'organisation plutot reussi, meme si certain diront que le public etait plutot desorganisé, mais bon c'est ainsi la mentalité hispanique... pour en rajouter ils ne savent pas faire les pates, essayer la prochaine fois la paella party pourquoi pas. Une petite dedicace de serge girard, que j'ai trouvé tres sympas d'ailleurs pour une pointure comme lui.

le samedi apres midi c'est shopping et visite mais je ressens tres vite les limites de ma prepa un peu comme l'interieur de la sagrada pas vraiment terminée...

dsc00024.jpg

 

Au bout de 3 heures de marches , je ressens mes jambes qui crient famine...au secours on va ou là? ...fini les magasins on en peut plus nous...un rapide coup d'oeil par la ligne de depart histoire de faire monter un peu la pression avant le combat final:

dsc00020.jpg

 

Finallement pas de sortie ce soir , ca sera pasta à l'hotel, et je peux vous dire que pour un normand d'origine j'ai jamais mangé de pates aussi grasse...... re clin d'oeil aux prochain tenter la paella... apres une nuit agitée : j'abandonne, le marathon est annulé en tout juste 3h00 de sommeil le reveil sonne... pas envie de me lever....trop fatigué, inutile d'attendre le reveil de l'hotel commandé la veille il n'arrivera jamais. Nous voilà maintenant sur la ligne de depart, moi comme 9000autres personnes:

dsc00034.jpg

 Un petit peu d'antioxidant, on sait jaimais des fois que les crampes arrivent:

dsc00031.jpg

 

Voilà le depart est lancé, des le debut je trouve que ca monte fort, au cinquieme deja 3min de retard , la pression monte, je me dit je tente le tout pour le tout, au 10ieme retour a la case depart plaza espana, c'est deprimant... mais la foule est au rdv ca fait plaisir. Dans mon mp3 defile les chansons que j'aime ...je m'accroche alors que je sais que le plus dur reste a venir, on passe et repasse torre agbar , on croise des coureurs qui ont au moins 20min d'avance c'est horrible....un passage au dessus d'un pont , pourquoi ils font ces pont en montee.... ensuite arrivée bord de la mer, je souri c'est quand meme sympas ce passage je suis sur que certain sont allé se baigner, et moi j'en bave encore et c'est pas fini.... j'avale mes gels comme un remede mais autant "pisser" dans un violon c'est horrible, mon cardio est depuis le debut 30puls au dessus de ma frequence sur marathon, mon premier echec je me met a marcher,Je marcherai 4fois comme celà, je me rassure en me disant que je suis quand meme dans les temps.J'essaye quelques etirements mais c'est vraiment trop douloureux .. et là je me retrouve a coté d'un gaillars bati pour la course au moins 1,90m et svelte comme une antilope mais qui comme moi en ce moment a la foulée d'un elephant.Même galére pour tout les deux, on essaye de courir alors qu'on ne peux meme plus marcher, "il me dit c'est dur pour un premier"....moi : "bravo pour un premier tu fais une super perf", lui "non c'est le premier de l'année...." en novembre je faisais 3h18, là on est dans les temps pour 3h40", declic de mon côté ce mec il est super fort et il souffre au moins autant que toi. Je decide de l'emmener, viens on court ensemble, il me suit, echange de banalité mais pour moi j'ai l'impression de faire le lievre comme si on partait pour le record du monde , aller vient, je n'en peux plus mais j'essaye de me prouver quelquechose... sur le final j'ai juste un regret j'ai vu l'arrivee mon chrono possible en moins de 3h40 et j'ai sprinté alors que l'arrivee etait loin encore, j'arrive en 3h41'28s et j'ai perdu mon amis de souffrance...je tient aussi par ce recit a le remercier et surtout à m'excuser d'avoir sprinter comme un naze. A l'arrivee de ce troisieme marathon me suis mis à chialer comme une madelaine, je ne sais pourquoi, le plaisir de mon objectif atteint, la fin d'une souffrance terrible , ou le plaisir d'y etre arrivé... A l'arrivée, je me dit que c'est mon dernier marathon vraiment trop de souffrance

A coté de la sagrada ou j'etait encore bien a ce moment là , mais un marathon pour moi c'est toujours la même histoire , on avance en sachant tres bien que ca va devenir très dur à un moment mais on y va quand même, faut vraiment être secoué des fois:

0225_22806.jpg

a bientot pour le prochain.....

9 commentaires

Commentaire de Lolarun posté le 21-03-2008 à 23:20:00

pour une première ! c'est un super récit! Sympa ces anecdotes de complicités de course, un peu comme les amours de vacances, c'est intense sur le moment puis on se perd de vue... dans tous les sens du terme pour vous deux! ;-)
hâte de lire tes prochaines aventures. Et bravo pour ta course!

Lola

Commentaire de titifb posté le 22-03-2008 à 05:09:00

Au plaisir de lire tes prochains CR ! Merci pour celui-ci...

Commentaire de calimero posté le 22-03-2008 à 09:42:00

Quelle progression!! De 4h27' à 3h41', si tu continue comme çà dans 4 ans tu feras les JO!

C'est vrai que la fin sous la chaleur aura été terrible et il m'aura manqué quelques secondes!!

Commentaire de Olycos posté le 23-03-2008 à 14:10:00

Merci pour le récit...
J'ai participé l'année dernière a ce marathon : belle épreuve mais on avait pas eu le droit au stade :-(

A+
Oly

Commentaire de NICO73 posté le 24-03-2008 à 14:59:00

Merci pour le récit et les photos !

je compte bien me lancer pour ce Marathon !

Commentaire de gdraid posté le 27-03-2008 à 10:27:00

Merci pour ton bon récit, leeson .
Bravo pour ton progrès fantastique, en si peu de temps, sur une épreuve aussi pénible que le marathon.
JC

Commentaire de leeson posté le 27-03-2008 à 20:07:00

merci gdraid pour ton impression, j'espere bientot faire -3h30 mais pas envie de me precipiter, alors ca sera en juin le marathon de la liberté mais en moins de 3h45 comme a barcelone, pour les moins 3h30 je verai un marathon en autaumne

Commentaire de Hay-David posté le 09-05-2008 à 23:41:00

Un marathon c'est très difficile car c'est du long mais a un rythme soutenu donc contradictoire et c'est tellement difficile en tout cas félicitations pour cette amélioration malgré la chaleur!
Beau CR ;o)

Laisse-toi du temps avant de dire plus jamais...

Commentaire de Pascal68 posté le 26-10-2008 à 17:43:00

Salut,
Je pense faire le marathon de Barcelone en 2009 et je cherche un hotel.Si tu a une adresse, je suis preneur.
Nota : ton super récit me conforte dans mon choix.
Merci d'avance.
Salutations sportives
Pascal,

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.19 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !