Récit de la course : 10 km de Chateau Gombert 2008, par RogerRunner13

L'auteur : RogerRunner13

La course : 10 km de Chateau Gombert

Date : 7/6/2008

Lieu : Marseille 13 (Bouches-du-Rhône)

Affichage : 769 vues

Distance : 10km

Objectif : Se défoncer

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

9 autres récits :

Le récit

J'étais un peu inquiet avant le départ de cette course, car depuis samedi dernier, suite à une séance au seuil, une douleur m'est apparue sous la cheville gauche. Douleur qui ,a disparu lors de la séance d'entraînement du mardi, puis réapparue le jeudi ce qui m'a obligé à raccourcir cette séance. Et c'est donc avec un peu d'appréhension que le samedi matin je suis allez faire un petit footing et là, surprise plus de douleur.

Nous nous retrouvons donc à Chateau Gombert pour un 10 km dont le départ sera donné à 19h00. Sont présent Joe14,Nico73, le Solitaire, et Keke013, dommage mais DJgombert n'a pas pu venir. Avec le Solitaire et mon frère nous partons pour un échauffement et reconnaître la fin de parcours. A un embranchement un bénévole nous indique un raccourci pour rejoindre la ligne de départ, mais tout en bavardant nous nous égarons un peu dans ces traverses et ruelles qui se ressemblent toutes et venons à douter de la direction à prendre, d'autant qu'un autre bénévole nous envoi dans la direction opposée. Bref nous sommes à la bourre et ce qui n'était qu'une mise en jambes se transforme en course et arrivons in extremis sur la ligne de départ et nous plaçons sans complexe devant avec les ténors du jour parmi eux Tony Martins, plusieurs fois vainqueur de Marseille Cassis, et futur vainqueur du jour.

 Enfin un peu stressé, le coeur déjà bien dans les tours et les muscles chauds à point, après cette petite mésaventure, nous nous élançons. Nico73 part très fort. Eh! mais c'est qu'il a promis et écrit qu'il battrai le Solitaire aujourdh'ui. Celui-ci prend également un très bon départ et je me retrouve à deux trois longueurs derrière lui. Je prends mon rythme et le rattrape rapidement et me calle sur son allure qui me convient parfaitement. Je ne ressens plus aucune douleur au pied gauche et peux me concentrer tranquillement sur ma course.Aujourd'hui pas de cardio ni de chronomètre j'ai décidé de faire la course aux sensations, c'est bien de temps en temps d'aller à l'essentiel. Un bon mistral ballait les larges avenues que nous empruntons, vers le 3ème km le Solitaire faiblit un peu et je passe devant me sentant de mieux en mieux alors que Nicod73 nous devance d'environ 1 mn. Le vent dans cette portion s'ingénie à nous ralentir d'autant que le tracé de l'épreuve est loin d'être plat.

Au 5km, vue la température plutôt fraiche pour la saison, je zappe le ravito et me rapproche de Nico73. Enfin! une portion de descente avec vent arrière ce qui permet de récupérer avant d'attaquer la rude montée du Chemin de Palama. J'attaque celle-ci tranquillement et les écarts, avec quelques coureurs qui me devancent, se resserrent. Quant à Nico73, décidément très fort je le perds complètement de vue dans cette montée. Me rattrape la première féminine, très à l'aise. Je m'accroche pour ne pas perdre le contact et puis c'est le sommet, il reste 2 km de descente avec deux petites bosses. Profitant d'une longue ligne droite je me retourne et aperçois le Solitaire qui n'est pas très loin et connaissant ses qualités de finisseur je me dis qu'il va me rattraper. Mais dans cette descente rapide je déroule bien ma foulée et ne ressentant pas de fatigue je pousse la machine à fond et après un dernier virage c'est l'arrivée ou nous attend Nico73.

                                  NICO73  : 41:23

                                  EPILOBE : 43:21

                                  LE SOLITAIRE : 43:38

                                  JOE14 :    45:??

                                  KEKE013 : 47:05

Inconvénient de cette course tardive c'est que mon corps est tellement excité que j'ai du mal à m'endormir. Je tourne et retourne dans mon lit, refait la course je ne sais combien de fois, mon cerveau tourne en boucle je prépare même le brouillon mental de ce récit.  Pff..... épuisant et ce n'est que vers 3 h du matin que je réussi enfin à m'endormir.

4 commentaires

Commentaire de CROCS-MAN posté le 09-06-2008 à 13:23:00

Bravo pour ta super course, tu as bien su tenir la cadence. On se retrouve la semaine prochaine à Meyreuil.J'essaierai d'être meilleur.

Commentaire de NICO73 posté le 09-06-2008 à 17:33:00

Tu as fais une superbe course et je pense que sur un semi, c'est toi qui est plus fort.

Bonne course la semaine prochaine et à bientôt

Nico

Commentaire de DJ Gombert posté le 09-06-2008 à 22:33:00

Même si je n'étais pas là, j'ai pensé à vous, surtout au temps frisquet avec ce mistral, très joli temps.

Commentaire de agnès78 posté le 10-06-2008 à 12:39:00

BRAVO pour la course et ce superbe finish! merci pour ce récit si vivant! Bonne récup et au plaisir de se croiser sur les chemins
bises
agnès

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.15 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !