Récit de la course : Saintélyon 2008, par elguer

L'auteur : elguer

La course : Saintélyon

Date : 7/12/2008

Lieu : St étienne (Loire)

Affichage : 1541 vues

Distance : 69km

Objectif : Pas d'objectif

10 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

500 autres récits :

Le récit

Lundi 8 décembre 2008
Vous trouverez ci dessous le compte rendu de la plus longue course à laquelle j'ai participé ce dimanche 07 décembre 2008.

Nous sommes arrivés à Saint Etienne vers 18h avec SEB mon pote qui m'a accompagné dans cette longue aventure.

Nous sommes dans le hall d'expo de St Etienne afin de récuperer le dossard, ainsi que le gobelet qui nous servira pendant toute l'épreuve pour les ravitaillements, cela afin d'éviter les tas de gobelets utilisés. La course étant devenue un événement éco-responsable. Toutes les grandes marques du trail et de la course à pied possédent un stand afin de faire les derniers achats si nécessaire.

Je profite de l'occasion pour acheter des guettres pour couvir mes chaussures, car l'épreuve est annoncée cette année comme l'une des plus grasses. La pluie n'est pas prévue mais elle est tombée en abondance cette semaine.

Nous prenons ensuite la direction du flore qui se trouve à 50 mètres du palais des Expos de St Etienne pour y retrouver les membres de KIKOUROU, association regroupant des coureurs.
Un grand buffet de pâte nous y attend. Nous partageons le repas en échangeant et en essayant de se rassurer.Cela nous permet de mettre un nom sur des pseudos avec qui l'on échange régulièrement.

Il y a un grand espace moquetté afin de nous reposer et de nous préparer dans de meilleures conditions que sur le béton du hall d'expo.




23h retour dans le grand hall d'expo pour les dernières consignes avant le départ.

23h45 on se dirige vers le sas de départ

départ dans 15 minutes, je règle les derniers détails d'organisation avec Seb (on se retrouve là, prévoie tel truc, etc,...)

 


ça y 'est c'est parti ! Premier ravito à St christo en Jaretz dans 18 kms, on commence par 6 kms de bitume pour sortir de St Etienne avant d'enchainer par une grande montée qui finira à MOREAU au km 22.
Je décide de partir doucement à l'économie car je ne sais pas comment va réagir mon corps après 40 kms, ma plus longue distance en trail jusqu'a présent.
Dans cette première partie, je fais quelques km en compagnie de mike13 (kikourou) pour qui c'est aussi une première. On se quitte dans les premiers dénivelés.
Pour l'instant les sensations sont bonnes, les chemins sont très gras mais j'arrive à Saint Christo en bonne forme pour attaquer la suite. Je retrouve Seb au ravito (notre prochain rendez vous est à Ste Catherine au km 28)


Je reparts rapidement vers MOREAU, prochain ravito à 8 kms au sommet du parcours. Ca monte très fort et je commence à souffrir un peu. Je fais quelques kms en compagnie des kikourou du Nord (Chtigrincheux et Arnaud P 59 et aussi Epitaphe), je calme le rythme et adopte la strategie du "je marche quand ca monte et je cours sur plat et descente". Je passe à Moreau, je fais quelques étirements et je reparts, commence la descente très technique vers St Catherine. Les sensations ne sont pas bonnes. J'arrive à Sainte Catherine à 4h30 du matin, il me reste 39 kms à faire.
je me jète sur une soupe bien chaude à la tomate et au basilic : j'en bois 2 grands verres et là, "évacuation directe de la soupe" !
Je profite du poste de secours pour aller me réchauffer car je commence à avoir froid et j'ai des vertiges. Ma tension est bonne. Je me repose un quart d'heure et je décide de repartir. Je grelote de froid, Seb me rapporte une veste supplémentaire et me rebooste un bon coup.


Je repars en direction de St Genoux qui se trouve au km 36. Je retrouve 2 personnes qui font le parcours en randonnée pedestre et décide d'aller jusqu'a St genoux avec eux afin de me refaire une santé. Nous passons par la descente du bois d'harfeuille, un des endroits les plus techniques et humides du parcours.
J'arrive au ravito de St Genoux. J'évite la soupe mais je profite du saucisson. Il est 06h00. Je me sens mieux en ayant marché pendant 8 kms.

Je repars vers Soucieu en Jaretz, point de rendez vous avec Seb. On attaque les grandes descentes, et le jour va bientôt se lever. Le moral revient au beaux fixe et je réenvisage de franchir la ligne.

J'arrive à Soucieu en Jarretz vers 08h30. Le jour s'est levé et on aperçoit Lyon au loin. Il reste 25kms. Je recommence coca + saucisson au ravito. Cela me réussit !


Je reparts, direction Beaunant qui se trouve au km 56. J'ai 11 kms à faire avec encore 2 belles côtes à monter, je me concentre sur Beaunant qui est au pied de la dernière côte du parcours et à 12 kms de l'arrivé.

j'arrive au ravito de Beaunants vers 10h45 et là je suis en pleine forme : je sais que je vais terminer !


Je mange quelques bananes et j'attaque la côte Sainte foy qui dure 2 kms avec des passages à 20%.
Le moral est bon. Ensuite la descente commence vers Lyon, les descentes font de plus en plus mal aux jambes.
Arrivée sur les quais de Lyon, dernier ravito km 63. L'arrivée est proche, je descend l'escalier qui mène au quai. Nous sommes en pleine ville. Les gens nous applaudissent, l'arrivée est à 5 kms. J'aperçois le dôme du palais des sports de Gerland. Ca y est je l'ai fait ! Plus que 500 mètres. Je sens des gouttes chaudes qui coulent sur mes joues.
je l'ai fait.

Je termine en 12h49

PS : merci à Seb de m'avoir accompagné, car sans lui je pense que serai remonté dans le bus à Sainte Catherine.





10 commentaires

Commentaire de kailasa posté le 08-12-2008 à 22:02:00

Bravo pour ta course et ton courage, et merci pour ce récit. Enchanté d'avoir fait ta connaissance à l'AAB.
Eric

Commentaire de vial posté le 08-12-2008 à 22:27:00

bravo finisher
parce qu'à l'arrivée y'en manquaient pas mal à l'appel dont moi.même....
bonne récup
miche

Commentaire de Jerome_I posté le 08-12-2008 à 23:15:00

oui comme le dit michel, bravo finisher, nous étions encore à Table en train de boire le champagne pour arroser notre weekend...
bonne récup
Jérome

Commentaire de LtBlueb posté le 08-12-2008 à 23:51:00

bravo à toi Elguer !

Arghh, et dire que nous étions tous attablés à 30m de l'alors de ton arrivée, quel dommage , une ovation aurait été bien méritée pour toi le dernier des kikous :)

Commentaire de millénium posté le 09-12-2008 à 09:24:00

bravo. Belle leçon de courage....
Si je pouvais en prendre de la graine ....

Commentaire de sarajevo posté le 09-12-2008 à 13:05:00

felicitation a toi ....finisher .... le top !!!

a+
pierre

Commentaire de CROCS-MAN posté le 09-12-2008 à 13:34:00

Bravo et merci pour ton CR.

Commentaire de Epytafe posté le 09-12-2008 à 13:55:00

C'est bon d'être finisher, non ??? Bravo !!!

Commentaire de chtigrincheux posté le 10-12-2008 à 17:59:00

Problèmes gastrique il te faut en tirer une leçon,tes BV sport met les directement sur la peau pour augmenter leurs efficacité le coté esthétique sera pour les shorts.
On remet le couvert en 2009? moins de 10 heures c'est jouable .........

Commentaire de hellaumax posté le 11-12-2008 à 13:23:00

Bravo Thibaut le finisher! Très beau récit

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.19 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !