Récit de la course : La Route du Louvre - Marathon 2009, par francois 91410

L'auteur : francois 91410

La course : La Route du Louvre - Marathon

Date : 10/5/2009

Lieu : Lille (Nord)

Affichage : 1161 vues

Distance : 42.195km

Objectif : Pas d'objectif

19 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

17 autres récits :

Route du Louvre 2009 … la Route a été longue !

Route du Louvre 2009 … la Route a été longue !

 

 
 
J’avais envie cette année de renouveler mes expériences, mes découvertes de parcours inconnus pour moi… Kikouroù a fait le reste : en consultant le kivaoù et quels fils de discussion, la lumière est apparue ! Mon marathon de printemps se fera chez les Ch’tis !!

De plus, c’était l’occasion de faire un WE chez des amis près de Bailleul (Méteren précisément), en Flandres intérieures. Tout un programme (...)

 

          

Merci à Ghislain et Joëlle pour leur soutien et leur accompagnement ces dernières heures : leur premier marathon en tant que spectateurs ! Ils se sont même incrits à la rando de 5km pour le vivre cette journée de l’intérieur.

 

 

Encore une innovation dans la préparation

 

Vous le savez, j’aime bien innover dans mes prépas : pour Alençon-Medavy en Ecouvie, j’en avais pas fait. Pour un marathon, pas question de faire pareil, je m‘oriente donc vers un programme traditionnel de 10 semaines, juste après un semi habituel début mars à Rambouillet. Sauf que l’avant-veille de ce semi, STOP ! Lumbago. Le premier de ma vie. Fallait y penser pour commencer ma prépa deux jours plus tard, non ?

Ma prépa s’est donc résumée au strict minimum … 8 semaines. Pourquoi pas !

A part ça ces 8 semaines ont vite passé, au fil de celles du Ch’ti Vincent et des autres.

La dernière semaine, la pression monte, le compte à rebours est lancé avec ArnaudP59, Ch’ti Belge, le Grincheux, etc….

 

 

Une belle journée en perspective

 

Départ de la maison à 9h ; eh oui, on ne part qu’à 10h30 de Lille ; on ne mesure pas encore l’importance de ce départ tardif. En approche de la gare de Lille Flandres, comme tout le monde, j’apprécie ce soleil radieux qui nous réchauffe. Joëlle, toujours aussi attentionnée, m’avait confectionné un très beau sac poubelle sur mesure pour attendre confortablement dans le froid. Il restera dans mon sac !

9h35 encore 10’ avant le RDV des kikous pour la photo. Je discute avec un gars de Dunes d’Espoir, ils ont engagé deux Joëlettes avec leur Ch’ti Team.

9h45 : les kikous sont là : la star du jour : Ch’ti Vincent, accompagné de Ch’tigrincheux et d’ArnaudP59, puis Pegase, Ch’ti Belge, Yoyo78, Zorg59, super speed fufu et les autres dont j’ai zappé le nom -  désolé - nous rejoignent pour la photo de famille.

 

  

 

Puis c’est l’heure de rejoindre la ligne de départ après avoir récupéré le Bagnard chez Dunes d’Espoir.

 

 

 

10h30, dans le sas des 4h00, la joyeuse bande s’élance avec quelques 2200 autres félés (hors relayeurs).

 

Ma stratégie : respecter absolument mon tempo pour arriver en 3h50, 5’26 au kilo donc, et pas moins : être enfin sage….

Pour le coup, attentif au chrono pour garder cette ligne, je suis relâché et discute pas mal avec mes voisins, dans un peloton appliqué (je suis devant les élèves dissipés autour de Ch’ti Vincent)…

Les kilos défilent tranquillement, comme une ballade du dimanche en famille au bord de l’eau, quand nous rejoignons les rives de la Deûle. Un grand gaillard me dit que c’est son premier et qu’il court au feeling … je lui conseille de ralentir vu son objectif de 4h, il en profitera pour m’accompagner qq km avant de céder du terrain avant le semi. L’ai pas revu, je crains qu’il ait finir en mauvais état…

Chaque traversée de village nous réserve des surprises en terme d’encouragement ou d’animation : géants, harmonies, majorettes, Gilles, DJ, speaker motivés, etc… bravo à tous et toutes : quelle grande famille réunie autour de nous, modestes vedettes d’un jour…

Le semi arrive en 1h54, exactement ce que je voulais. Il est  midi ½… C’est là que les ennuis ont commencé. Sournoisement, en restant à la même allure cardio, je vois que le 22, 23 puis 24e se font à 5’35. J’essaie de me persuader que c’est juste un coup de moins bien.

En fait, je rame. Impossible de conserver mon tempo.

J’en suis déjà à attendre le ravito du 25e pour marcher un peu ; pas bon signe.

Les km suivants ne vont progressivement que confirmer le phénomène…

 

Soucieux d’arriver dans de bonnes conditions, je commence à faire une croix sur mon objectif chrono (on est pas à 5’ près, me dis-je à ce moment-là).

 

 

Ravito du 30e : la révélation

 

Ouf, je peux marcher, arrivé au ravito du 30e. Tant pis pour le chrono, tant pis pour le classement.

Je m’aperçois que tous les coureurs se sont arrêtés de courir, comme moi. Impossible de repartir. Un coup de chaleur s’est manifestement abattu sur le peloton. Jamais vu ça.

Pour le coup, ça me regonfle, je me dis qu’on est tous dans la même galère. Peu à peu, on se remet à courir. J’arrive même à en doubler quelques-uns.

Tous les 2-3km, je marche puis repars en traînant les semelles. Le faux-plat puis la montée du 37e sont redoutables. Je suis tombé entre 6’30 et 7’30 au kilo. Jamais je n’ai courru aussi lentement !!

Mais ça a presque tendance à m’amuser tant la situation est inattendue pour moi, loin de mes standards. J’en encourage plus d’un qui s’arrête de courir, avant moi-même de marcher.

 

 

Le 40e dans la joie

 

Arrive enfin le 40e. Cela fait un quart d’heure que j’essaie de trouver un portable pour avertir Ghislain, Joëlle et ma petite famille que j’aurai « un peu » de retard. Merci à cette bénévole (comme aux autres sur le bord de la route) de m’avoir prêté le sien au ravito.

Plus rien ne peut m’arriver ou m’atteindre : j’arriverai quoiqu’il en soit.

On peut désormais toucher Bollaert, puis c’est le dernier petit rond-point. Obligé de marcher à nouveau à 300m de la ligne. Le petit sentier montant en terre battue qui nous amène sous l’arche d’arrivée sera notre dernier calvaire, mais avec la banane !

 

  

Faut pas chercher à comprendre et profiter de tous ces houras ! Désolé, ces derniers hectomètres, c’est pour moi !!

 

 

Top - 4h15’05’’

 

Je n’ai jamais couru aussi longtemps ! Arrivé dans le sas, je me « pose » parterre, quelques kikous sont là (je fais la connaissance de Marc78), je suis à côté de Frédéric Chopin, qui en a terminé en 2h29’50’’ et se qualifie pour les championnats du monde des 100km avec un de ses frères. Un monde nous sépare, mais nous sommes assis dans l’herbe à 50cm l’un de l’autre … Lui en a terminé il y a bien plus d’une heure ...

 

 

... moi, je mettrai plus d’une heure à me lever, après un petit passage de circonstance à la Croix-Rouge, efficace. Impossible d’avaler quoique ce soit, mais ça va.

 

Il a eu chaud aussi, le dossard...

 

Mon premier réconfort de retour à Méteren, où une Grain d’Orge nous attend au frigo.

 

Une bière : la récompense.

 

 

22h10

 

Après 3h30 de route, je stoppe la voiture de retour à la maison.

Je me sens bien. Je me regarde dans la glace et m’aperçois que j’ai pris des coups de soleil y compris au visage (le buff ne vaut pas la casquette kikouroù…). J’ai du avoir un coup de chaleur aujourd’hui, comme beaucoup d’autres je crois !!

 

Je suis tellement heureux d’avoir communié avec les kikous, d’avoir fini malgré les conditions, d’avoir pris du bon temps pendant ce week-end, que mon temps à l’arrivée – enfin – m’importe peu … le début de la sagesse  ??

 

A suivre…

 

 

Merci aux autres photographes : Ch’tigrincheux – Ch’ti belge – ArnaudP59

 

François - Dossard 943

 

19 commentaires

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 11-05-2009 à 19:31:00

Encore une preuve qu'il fait toujours du soleil au Nord !
Maintenant que tu as couru 4h15, tu peux t'aligner sur le 61 km d'Ecouves, on t'attend !

Commentaire de chtigrincheux posté le 11-05-2009 à 19:46:00

Juste humain .... pourrais suffire.



Alors le Nord pas trop froid?
L'ambiance,la justesse,la raison,les odeurs, la vie quoi....
On appelle un con un CON et un chat un CHAT.
Tu as une place de réservé chez moi quant tu veux...

Commentaire de la panthère posté le 11-05-2009 à 19:55:00

superbe récit!....et t'as raison, t'es le prems au moins pour ça, premier récit de cette mémorable épopée....je sens que ça commence à me manquer l'ambiance des chtikoureurs......merci! et bravo! bonne récup!

Commentaire de chtigrincheux posté le 11-05-2009 à 19:59:00

Monique... tu es ici(Raismes) en V.I.P
Les frères Chopins sont des hommes avec de vrais valeurs.Ils ne se la pètent pas,ils m'apportent, je leurs donne ....
La vie est belle

Commentaire de francois 91410 posté le 11-05-2009 à 20:08:00

Doucement le Lutin, je vais commencer par le 33, avec Monique !

Commentaire de Le Bagnard posté le 11-05-2009 à 20:26:00

Bravo Francois !!!! joli CR et c'est vrai qu'il faut hyper chaud dans le Ch'nord surtout ce WE là !!! 8-)

A bientot

Laurent

Commentaire de chris78 posté le 11-05-2009 à 21:18:00

Merci pour ce CR François, toujours un plaisir à lire !! Bravo pour ta course, et je pense qu'au pays des ch'tis, il est difficile de faire un chrono... on rigole trop, trop de frites, trop de bières, .... on oublie de courir !!! :-)))
.... il faut retirer tous mes "trop" de la ligne de dessus car on ne s'amuse jamais de "trop" !!!
Bises et bonne récup
Christine

Commentaire de ArnaudP59 posté le 12-05-2009 à 05:28:00

Salut François

Merci pour ce récit et content de t'avoir revu.
On t'attend la prochaine fois à l'AAB d'avant-course ;)

Repose-toi bien avant Ecouve.

Commentaire de fanfan59 posté le 12-05-2009 à 07:31:00

Bravo François et merci pour ce super cr. Les coureurs ont tous soufferts de cette chaleur, y compris les spectacteurs(trices). Il fallait vraiment avoir un gros mental pour arriver au bout. Au plaisir de te rencontrer. Fanfan (chtigrincheuse)

Commentaire de l'ourson posté le 12-05-2009 à 22:51:00

Bravo francois 91410 et content de voir que tu n'as pas fait de malaise vagal comme à la Rochelle !

L'Ourson_kia_déjà_fait_un_malaise_vagal_sous_le_soleil_;-)

Commentaire de MARC78 posté le 13-05-2009 à 11:21:00

Bravo pour ton marathon !!

Content d'avoir croisé ta foulée !!!

Superbe récit !!!

Bonne récup !!!

Commentaire de Mustang posté le 13-05-2009 à 20:42:00

Bravo François, tu ne t'es pas laissé abattre! l'essentiel est de rester déterminer à en finir!! Tu étais en très bonne compagnie

A bientôt en Ecouvie!

Commentaire de quickquick posté le 13-05-2009 à 22:32:00

Tout simplement BRAVO !!
J'ai tenté ce marathon lors de sa première édition... mais je me suis arrêté au Km20.
Malgré cela, je connais la fin... et elle est très difficile.
Donc, un marathon c'est long... la route du Louvre, c'est long et c'est dur !!!

Commentaire de Zorg59 posté le 14-05-2009 à 21:04:00

salut François.
Merci pour le Recit complet.
Je fais partir des "Coup de chaud" avec impossibilité d'avancer
Le STOP s'est fait au 33éme Km
Une ame charitable me prete son portable et Mme ZORG arrive à mon secours.
Bon et bien je ressigne l'an prochain pour vaincre ce Marathon

A une Prochaine ??
Franck

Commentaire de hellaumax posté le 15-05-2009 à 17:48:00

Pas facile ce marathon, dis-donc! Dire qu'à Marseille, ils ont courru sous la flotte!
En tout cas, bravo pour ton courage et merci pour ce récit ensoleillé. Amitiès

Commentaire de ch'ti vincent posté le 15-05-2009 à 22:11:00

4h15' de course, c'est 4h15'de bonheur non ?
Heureux de t'avoir rencontré.
Merci pour ton très sympathique CR

Commentaire de Bambi posté le 19-05-2009 à 10:08:00

bravo pour cette belle course et bravo pour ce beau récit

Commentaire de la panthère posté le 26-05-2009 à 12:44:00

4 h 15 de bronzage....ça fait du bien après cet hiver interminable, non?
bravo et ravie de te retrouver à Ecouves, haut lieu kikouresque...on sera bien à l'ombre des gransds arbres de la forêt du lutin et du cheval bleu.....

Commentaire de super speed fufu posté le 09-07-2009 à 22:33:00

C vrai qu'il faisait chaud !!!
Bravo François et à très bientôt.

Super Speed Fufu

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.15 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !