Récit de la course : Marathon de la Liberté 2009, par Ronan 91

L'auteur : Ronan 91

La course : Marathon de la Liberté

Date : 14/6/2009

Lieu : Courseulles Sur Mer (Calvados)

Affichage : 1465 vues

Distance : 42.195km

Objectif : Faire un temps

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Le récit

Tout à commencé la veille au soir. Sages comme des images on se couche à 22h00 ... et la surprise, c'est soirée disco au camping.
De la musique à fond !! Je ne sais pas par quel miracle j'arrive à m'endormir vers 23h15.
00h15 réveil en sursaut, mon téléphone qui me sert de réveil vibre et fait un gros baroufle : message "bon courage pour demain"
Bon c'est gentil mais un peu dégouté d'être réveillé alors que j'avais enfin trouvé le sommeil
00h20 re-réveil en sursaut, mon téléphone re-vibre et re-fait un gros baroufle : re-message !!
Heu ... là j'ai un peu les boules
impossible de me rendormir, les heures défilent .... 01h00 01h30 02h00 02h30.
Je trouve un demi sommeil entre 3h00 et 4h00 du mat puis je resomnole de 4h à 5h50 : heure du réveil
On prend un bon petit déj et je me recouche pour espérer trouver le sommeil de 6h15 à 7h15 .... pas de bol, mon partenaire de chambrée se met à ronfler
réveil à 7h15 avec de tout petits yeux
on se prépare et on file au départ (15mn en voiture) on est sur place à 8h00 et le départ est donnée à 9h00 pour les 1200 participants.
Les meneurs d'allure 3h15 partent vite, on se dit que c'est pour palier à la perte de temps des côtes du 2nd semi. Rapidement je pense que leur tactique n'est pas la bonne, je préfère rester régulier.
Je décroche donc un peu, mais une meute de coureurs (au moins 40) reste agglutinée aux meneurs d'allure.
Au bout de 10km je sais que ce n'est pas mon jour, je me suis déjà arrêté 30sc pour refaire mes lacets pas assez serrés. Je sens que les jambes ne sont pas là et que ça va être dur.
Le premier semi est assez plat, on longe quelques côtes, on pense à ce qui c'est passé 65 avant ...
Pegasus Bridge, des messages sur le sol : "Marathoniens, le souffle de la liberté est en vous !"
Je passe le semi en 1h37 pile dans les temps pour faire 3h15 ... mais je sais déjà que ça va être très très compliqué voir impossible. Le 26 avril j'avais fait 1h28 au semi et là je rame déjà pour faire 1h37.
On longe un canal sur plusieurs km, il fait super chaud car le soleil réverbère sur l'eau. C'est étouffant. Je bois 2 fois plus que tout le monde car je cours avec un porte bidon. Je bois donc aux ravitos + avec mon bidon.
25 km c'est la fin de la partie plate et on attaque les 10km dure du parcours, entre les 25 et 35 km.
Succession de côte de faux plat et de relance (en pièce jointe le dénivelé du second semi). L'allure commence à diminuer.
Au km 30 une nième côte casse pate m'achève définitivement.
Je sais que je ne suis plus dans les temps, c'est mort pour les 3h15. Je ne vois plus mon pote qui courait 300m devant nous depuis plusieurs km. Mon autre pote voit que je commence à être à la ramasse. Je lui dit de faire sa course.
Au ravito des 35 je marche 20sc lui pas, je ne le reverrai plus ....
km 37 il y a un panneau qui indique le temps de course. Il indique 3h00 et quelques secondes. Je suis démoralisé, cela veut dire que si je fais les 5 derniers km à 12km/h (ce qui est beaucoup vu mon allure du moment autour de 11.5km/h) je termine en plus de 3h35 soit pire que mon dernier marathon !!
Tout ces entrainements pour "rien" je suis dégouté et me force à continuer et à ne pas trop lâcher ... car après tout si je peux courir ici aujourd'hui c'est grâce à des gars de 20 ans qui sont mort ici.
La veille au marathon expo, un organisateur nous avait dit qu'après le 36ième km ça descendait ... mon œil !!! On va dire que c'est un peu plus plat, voilà tout !!!!
...
Si j'avais été un peu plus lucide j'aurais regardé ma montre ... cela ne faisait pas du tout 3h00 de course. En plus je me serait fait dépassé par les meneurs d'allure 3h30, ce qui n'était pas le cas.
En fait c'était un chronomètre pour le semi marathon qui était passé par là le même matin. Leur 15ième km coïncidait avec notre 37km. Ils n'avaient pas arrêté le panneau chronomètre après la fin du semi.
Ce n'est donc qu'en arrivant à 200m de l'arrivée que je vois le vrai panneau d'affichage 3h22, je cours pour essayer de passer sous les 3h24'54 mon précédent record, sans vraiment comprendre pourquoi je pensais finir en 3h35.
Je fini donc en 3h23'34, mes potes m'attendent sur la ligne d'arrivée. Ils ont fait 3h20'54 ... et eux aussi ont eu du mal.
J'apprends dans la foulée que les meneurs d'allure 3h15 ont fait explosé leur peloton de coureurs puisqu'ils sont arrivés seuls sur la ligne d'arrivée. 1200 participants au départ, 1026 à l'arrivée
Personnellement je suis déçu, forcément puisque je visais 3h15 et qu'avec l'entrainement que j'avais fait je ne pensais pas galérer autant et dès le semi !!!!!
Mais bon ce n'était pas mon jour je le sentais bien, ni le parcours pour faire 3h15.
Alors la faute à quoi ? Au régime scandinave d'avant course qui m'a retourné les intestins en milieu de semaine ? Un entrainement avec peu de côtes et peu de VMA ? Une nuit trop courte ? Le fait d'avoir un peu vendu la course avant de l'avoir couru en pensant que le fait de suivre un plan d'entrainement 3h15 on faisait forcément 3h15 au marathon ??
...
Aujourd'hui j'ai les jambes courbaturées forcément, mais globalement ça va. Je fais un break complet de 2 semaines et reprendrait l'entrainement de façon très tranquille en juillet/aout pour ne pas me blesser ni me lasser ....
Mais dès la rentrée de Septembre on remet ça, bien décider à faire tomber les 3h15 ... au marathon de Paris 2010 ? qui sait ?

4 commentaires

Commentaire de will36 posté le 16-06-2009 à 11:52:00

ta course fut difficile mais je pense que beaucoup se sont mis dans le rouge des les premiers 21 avec le sas 3h15. je termine en 3h32 et j'en ai ramassé sur les 5 derniers kilo ki sont partis dans ton sas. MEME si ta course fut difficile tu as su geré ta perte.

BRAVO et des marathon il y en a tout les ans donc c partis remise.

a bientot sur les route normande

william

Commentaire de CROCS-MAN posté le 16-06-2009 à 13:40:00

Bravo pour ta course, je pense effectivement que rien n'est jamais acquis sur marathon et qu'il vaut mieux rester humble. Merci pour ton récit

Commentaire de FrancisCaMousse posté le 17-06-2009 à 07:29:00

Je ne sais pas si les meneurs d'allure 3h15 allaient trop vite, mais ils finissent tous les deux en 3h14min46s !
Je pense que le fait que les groupes explosent est normal car le groupe des 3h30 s'est lui aussi éparpillé... au 29-30km [Je fais parti de ceux qui ont lachés à ce moment là :( ]
Mais je finis en 3h49min59s mon 1er marathon alors =)

FELICITATIONS POUR TON NOUVEAU RECORD, surtout avec la petite nuit en prime ^^... j'aimerais bien faire le même chrono un jour... ptet le 13 Juin 2010 sur ce Marathon de la Liberté [J'ai bien le droit de rêver =) ]

Commentaire de hellaumax posté le 18-06-2009 à 21:44:00

Bravo pour ta course! C\'est dommage l\'histoire du chrono du semi, car cela t\'a visiblement mis un coup au moral. Mais c\'est sûr qu\'on perd pas mal de lucidité avec la fatigue. Et le deuxième semi est quand même dur à négocier; en tout cas, il m\'a fait bien mal.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.16 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !