Récit de la course : Trail de la Sainte Baume - 42 km 2010, par Clemafran

L'auteur : Clemafran

La course : Trail de la Sainte Baume - 42 km

Date : 7/3/2010

Lieu : Cuges Les Pins (Bouches-du-Rhône)

Affichage : 1508 vues

Distance : 46km

Objectif : Pas d'objectif

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Trail Sainte Baume 2010

Dimanche 7 mars:Trail de la Sainte Baume, 46km et 2400m D+
Comme souvent, petite nuit mais je suis calme et confiant en ma préparation...Pourtant, je crains par-dessous tout de subir une défaillance, tout là-haut, sur les crêtes de la Sainte Baume....Lever à 5 h et je mange 1/2 gatosport...je prépare mon camelbag....lors du récent trail de Fontaine de Vaucluse, j'ai testé avec succès une solution proposée sur Internet par un jeune médecin passionné de CAP.
pour 1l d'eau, ajouter 4 sucre, un peu de sirop de citron vert et 3 g de sel...

7h: Cuges les Pins. L'organisation est impressionnante d'efficacité....En 3 minutes, les charmantes "hôtesse d'accueil" du Marseille Trail Club me remettent mon dossard, avec en prime un tee-shirt et un petit vin des côteaux du Garlaban... les coureurs se préparent dans le calme, enveloppés d'une musique (les voix polyphoniques corses...) qui donne une touche quasi mystique ....
TSB_2010__10_
La météo est plutôt conciliante pour le départ qui sera donné à 8h.

Je pars sagement, dans les derniers et devant moi un long et joyeux ruban multicolore s'étire au fil des premiers km de la traversée
du poljé de Cuges
Je ne suis pas aussi serein de la plupart des coureurs car c'est mon premier "grand" trail...A ce jour je n'ai comme expérience que 31 km en course et 3h50 à l'entraînement....Aujourd'hui, il faudra allonger la sauce de 50%, et je ne sais pas encore que le tracé sera ré-étalonné à un peu plus de 46 km!

La longue montée qui mènera au Col du Fauge, par le GR 98, me permettra de remonter un grand nombre de concurrents....Pourtant, je ne vais pas très vite....sur le haut, je vais sortir mes bâtons télescopiques ... l'arme fatale!!!
Là-haut, de petits brins de neige entament une légère sarabande, le vent est très fort, il fait particulièrement froid.

TSB_2010__9_

  Dans le descente rapide sur l'ancienne glacière de Gémenos, une dizaine de coureurs s'engagent trop à gauche dans le défilé rocheux...je les alerte mais certains sont assez bas...

La montée vers le col de Bertagne est sérieuse, mais les bâtons me permettent de marcher rapidement.....






Puis on bifurque vers l'Ouest par un joli sentier en balcon...nous rejoignons le col de l'Espigoulier...la horde des égarés me rattrape sur ce tronçon...je laisse filer surtout que ma cheville droite se fait sentir depuis quelques temps.TSB_2010__6_

Nous abordons une rude ascension en crête vers les Dents de Roque Forcade....TSB_2010__8_Le panorama est splendide. La montée est raide, mais nous serons récompensés par un fabuleux décor faisant penser aux balcons du Vercors...
Les passages sont techniques au pied des falaises et il y a un peu plus loin deux sections à gravir avec l'aide d'une corde...le vent redouble de violence et il fait glacial. Akunamatata, traileur unaniment apprécié et photographe émérite du Marseille Trail Club s'est posté en ces lieux photogéniques, mais qu'est-ce qu'il doit se cailler!

TSB_2010__2_

Nous revenons sur le Col de Bertagne et son ravitaillement (20ième km)....l'eau est imbuvable tellement il fait froid et les bananes sont gelées!!!
L'ascension vers le Pic de Bertagne est éprouvante....les roches sont glissantes, il y a de la boue et les lichens sont verglacés! En haut, je pointe en 2h27, vers la 60ième place...mais ce n'est pas l'essentiel....mon principal adversaire aujourd'hui, c'est moi même!

La longue traversée des crêtes de la Sainte Baume se fait face aux vent qui nous bousculent...les muscles durcissent sous le froid, la vue se brouille et limite l'anticipation des appuis très techniques sur les lapiaz...Lorsque nous quittons cette zone inhospitalière pour plonger sur Riboux, il y a quelques strates rocheuses à franchir et c'est là que ma cheville ploie vers l'intérieur en m'arrachant un cri de douleur....Ma course est-elle  fichue?.....je serre les dents et m'oblige à poursuivre en petites foulées légères, légères...la chaussure la plus à plat possible...mais inévitablement, la douleur revient lorsque je reprends une allure plus rapide....Mon gars, va falloir gérer le rythme, courir dès que c'est possible, sinon marcher en m'aidant le plus possible des bâtons...heureusement que je les ai!...et serrer les dents!
Riboux et son 3ième ravitaillement(3h55)...dans la forêt, il fait moins froid, il y a même quelques éclaircies de soleil...Au loin, j'entends les vrombissements mécaniques venant du circuit Paul Ricard.
La large piste que nous empruntons après Riboux sonnera comme la seule alerte d'une panne de glycogène....je prends un gel énergétique. Mais ce sont les intestins qui me gênent le plus....ça gargouille, ça flatule...est-ce à cause de l'eau et de la banane glacées de Bertagne?
Il faut ensuite remonter sur le col du saint Pilon, 350 m D+ que je gère doucement en 30 minutes. Le cliquetis régulier des bâtons règle l'allure à la manière d'un métronome ...Entre-temps, il me faudra m'éclipser pour un arrêt toilettes....non loin de moi, à la vue des traces, un blaireau aurait-il lui aussi connu les mêmes vicissitudes?....reco_TSB__3_Il fait de plus en plus froid, la neige revient...je mets une troisième couche de vêtements.


La traversée sur les crêtes se fait vers l'Ouest, avec cette fois un vent favorable...mais les roches sont très glissantes et le moindre déséquilibre me rappelle à l'ordre, douloureusement...Je marche plus que je ne cours...le temps passe, pourtant je suis bien, physiquement...je bois régulièrement ma mixture (un peu trop salée, aujourd'hui, me semble t-il...)...
J'ai tellement de peine à lutter contre le chronomètre que je ne fais plus de photos depuis bien longtemps, aussi ai-je recours ici, d'un cliché pris lors de la reconnaissance du parcours, il y a 3 semaines, déjà sous la neige!!!



Dernière descente technique...c'est un calvaire...Comme un chien de chasse, je sautille, le nez rivé au sol à l'affut de la moindre parcelle plus stable que les autres, et si je me rate, sanction immédiate!!!
Mon allure me désespère...j'enrage en voyant des gars me rattraper et filer sous mes yeux...je sens bien que je suis en grande forme, celle patiemment engrangée au cours de mes 3 mois d'entraînement spécifiques...et je ne peux pas me donner réellement....dernier ravitaillement....les bénévoles me reconnaissent et m'encouragent.
TSB_2010__11_Tôt ce matin, j'avais fait une photo d'eux lorsqu'ils se préparaient.




Les 5 derniers km sont plus stabilisés et je peux, prudemment, hausser le rythme.

Je parviendrai à l'arrivée sur Cuges en 6h36...je visais secrètement les 6 heures...avec les conditions météo, cela aurait été peut-être difficile, mais avec ma cheville douloureuse, je m'en sors honorablement, et dans un état de fraîcheur qui m'étonne.





TSB_2010__1_



Dans la salle des fêtes, le repas est parfaitement orchestré, paella royale au menu...Merci Chef.





Je mettrai le lien pour les résultats dès que possible.

4 commentaires

Commentaire de chanthy posté le 07-03-2010 à 20:29:00

bravo pour ta course
je la trouvais très difficile pour mon 1er trail :)
au plaisir.

Commentaire de Rudyan posté le 08-03-2010 à 10:55:00

Bravo! Un trail vraiment pas facile mais tu sembles l'avoir géré avec aisance, si ce n'est cette douleur à la cheville. Un beau chrono en tout cas!

Commentaire de akunamatata posté le 08-03-2010 à 12:55:00

ouida comment ca soufflait au moment ou l'on s'est croises, j'ai pas tenu bien longtemps. d'ailleurs je suis parti avec toi en direction du plateau des vaches.
6h36 c'est un bon temps pour une meteo vraiment pas fastoche !

Commentaire de NICO73 posté le 08-03-2010 à 13:48:00

Belle perf ! tu faisais partie des courageux du long. Bravo

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.18 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !