Récit de la course : Trail de la Sainte Baume 2008, par LTDB

L'auteur : LTDB

La course : Trail de la Sainte Baume

Date : 2/3/2008

Lieu : Gemenos (Bouches-du-Rhône)

Affichage : 3743 vues

Distance : 24km

Objectif : Pas d'objectif

19 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Trail de la Sainte-Baume, millésime 2008

Remarque liminaire : comme à l'accoutumée toutes les photos prises à l'occasion de ce trail sont consultables sur cet album Picasa ou sur le miroir Kikourou.

---/--- 

Encore une première !

En effet,  après la première édition du Trail de Bormes début février, c'est au tour du M.T.C. de nous concocter un nouveau trail sur la face occidentale du massif de la Sainte-Baume : le bien nommé T.S.B.

Pour ma part c'est absolument avec aucune pression que j'arrive, en compagnie de ma tendre & douce à Gémenos, assez tôt (7h45) pour avoir une place près de la salle des fêtes (merci du tuyau). Aucune pression car le seul objectif que je me suis fixé pour 2008, que ce soit en trail, en vélo et en VTT, c'est de me faire plaisir... tout en essayant de prendre un max de photos.

Après une récupération ultra-rapide (ça change car parfois c'est la galère) du dossard et de la bouteille de vin, nous retournons à notre véhicule pour nous préparer et c'est vers 8h45 que nous nous dirigeons tranquilement vers la zone départ où le grand, que dis-je, l'immense Kafta a commencé son show par le brieffing d'avant-course :

Le départ est ensuite donné... 

...et ce sont près de 500 coureurs qui s'élancent.

Quelques hectomètres sur la route du col de l'Espigoulier chère aux cyclistes (dont je fais partie) puis biffurcation vers les hauts de Gémenos avant d'emprunter la piste DFCI du massif du Cruvelier. Malheureusement les 2500m prévus pour étirer le peloton afin d'éviter les bouchons s'avèreront être insuffisants car il nous faudra stopper net aux abords du premier single monotrace :

Pas moyen d'avancer autrement que sur les talons de celui qui vous précède...

...pour s'appercevoir au bout de même pas 100m que ce ralentissement est principalement dû à la présence de 2 troncs au milieu du sentier. Pas de quoi en faire tout un fromage ! Je peste intérieurement contre ces ersatz de trailers qui sont stoppés nets par un si insurmontable obstacle.

Finalement la cohorte reprend son cheminement sans à-coups et nous débouchons de ce premier single, sympa au demeurant et loin d'être inhumaine question %, et empruntons la piste DFCI quittée un peu plus bas. Les panoramas commencent à être vraiment intéressants :

Nous quittons ensuite la fameuse DFCI...

...pour nous faire emprunter le second single significatif de la journée afin de rejoindre le sommet du Brigou. Durant cette portion nous passerons par un passage où le % était plus intéressant :

Pour, chemin faisant, nous faire arriver en haut de la première difficulté : 

S'en suit une descente en lacets tantôt sur piste, tantôt sur un sentier sinueux afin de nous amener sur les hauteurs de St-Pons avant d'attaquer le morceau de choix du trail : la col du Fauge. Après quelques hectomètres sur un large chemin...

...nous arrivons au premier ravitaillement. 2 verres de cola (il en restait encore), 1 carreau de chocolat et 2 morceaux de sucres et me voilà reparti.

La montée est régulière...

...les points de vue sont toujours magnifiques...

...quelques passages méritent tout de même de faire attention...

...avant d'arriver aux ruines du Défens d'où l'on apperçoit le pic de Bertagne et la falaise au pied de laquelle il nous faudra passer plus tard :

Le faux-plat montant du vallon de l'Aigle fut effectué à une bonne allure, il faut dire que nous étions un petit groupe à la queue-leu-leu, chacun restant à sa position. Chemin faisant nous arrivons au pied de la dernière bosse du col du Fauge (200mD+) dans laquelle j'ai lâché sans le vouloir vraiment mes compagnons :

Les points de vue étant toujours aussi beaux je ne me prive pas des les immortaliser sur mon APN :

Mais le coup de cµl est loin d'être terminé...

...il faut mettre un dernier coup de collier avant que le % diminue au moment où l'on passe près d'une ancienne citerne...

...puis près d'un rocher où une citation, gravée dans la pierre, conte les bienfaits du soleil et de l'eau :

Un petit replat salvateur dis-ai-je...

...avant d'arriver en vue du pic de Bertagne...

...où l'on nous signale que la descente qui s'annonce est assez technique :

Ensuite il y eut un de mes passages préférés, en sous-bois...

...avec des points de vue à couper le souffle...

...au pied de la majestueuse falaise du pic de Bertagne :

Et c'est au sortir du passage en sous-bois que je vois un VTTiste poussant sa machine comme une âme en peine dans ce coin où il eut été préférable d'être un cabri plutôt qu'un cycliste :

Puis une nouvelle monotrace fort sympathique...

...avant d'arriver aux abords du col de Bertagne...

...où trône un magnifique oratoire :

Un bénévole nous indique la direction : "dré dans l'pentu sur le rocher d'en face" :

En haut, vers le col du Cros, ce n'est que féérie vers la Ste-Victoire...

...mais également vers les sommets alpins enneigés :

Un pur bonheur ! Et ce bonheur va perdurer durant tout le single en balcons nous amenant au col de l'Espigoulier où se trouvait le second ravito. Durant cette portion nous avons un peu envoyé, ce qui explique qu'il n'y a pas de photo. 2 gobelets d'eau (plus de cola), 1 carreau de chocolat et quelques biscuits salés et me voilà reparti sur une sente grandiose avec des appuis d'une douceur incroyable (il faut dire que jusqu'à présent ce furent les cailloux les principaux acteurs) :

S'en suit une belle petite descente bien glissante...

...avant d'arriver au second pointage des dossards, aux abords d'une bâtisse fréquentée par un charmant attelage :

Dernière difficultée : la remontée sur la crête de la Galère, prés de 200mD+. J'effectue cette ultime bosse tranquilement, dans le sillage d'un gars qui met un tempo nickel à mon goût :

Une fois sur la crête nous empruntons une large piste DFCI...

...que nous suivons quelques centaines de mètres avant de basculer dans le vallon de la Galère.

La descent jusqu'au fond du vallon s'effectue à un bon rythme, je double même 2 ou 3 concurrents. C'est une fois en bas que les choses se sont gâtées. Pas de quadris fracassés, pas de coup de bambou, pas d'hypo, pas de fringale... simplement le corps qui m'a demandé de lever le pied et de terminer tranquilement. Depuis l'épisode de ma hanche folle j'ai décider de ne plus déroger au moindre signal d'alarme de mon corps, je décide donc de lever le pied (il faut dire que ces dernières semaines je n'ai pas chômé question entraînement, la veille au matin j'avais même fait une séance piscine bien usante). J'ai donc dégainé mon APN et j'ai profité pour immortaliser quelques coins sympatoches :

Et au diable la quinzaine de trailers qui vont de dépasser sans coup férir, je musarde au gré des "woops"...

...tout en continuant de m'extasier devant les merveilles de Dame Nature...

...en prenant bien soin de ne pas me casser la figure, bien entendu :

Fin du vallon de la Galère, un petit peu de piste puis on bascule direct sur Gémenos...

...et sa ligne d'arrivée (3h38 et des broutilles pour ma pomme) où l'arche gonflable venait de rendre l'âme :

Je ne m'attarde pas au ravito d'arrivée, pressé d'aller me changer et de revenir pour l'arrivée de ma tendre & douce.

Sitôt revenu je demande aux personnes du chronométrage si le dossard de ma moitié est arrivé et on me répond que non. Je pars donc à sa rencontre en marchant cool. Au bout d'une vingtaine de minutes je reviens vers l'arrivée, intrigué de ne pas l'avoir encore vue. Un bon 1/4 d'heure plus tard arrivent les derniers secouristes qui m'indiquent qu'à part 3 marcheurs plus aucun coureur n'est sur le parcours. Petite frayeur sachant qu'il y a des gens qui se sont blessés sur le parcours ! Et puis qui je vois à côté du car podium en train de manger une pomme ? Ma tendre & douce !!! Je vais vite la rejoindre et, en recoupant nos infos respectives, il se trouve qu'elle venait juste d'arriver lorsque j'ai demandé aux chronométreurs, ces derniers ne l'ayant pas encore pris en compte. Une petite heure de perdue dans l'histoire. Grrrr

On va se prendre un petit quelque chose à grignoter à la salle des fêtes avant de revenir sur la zone d'arrivée pour saluer ce cher VTTiste, l'incomparable Akuna au moment où commençait la remise des prix :

 

Un dernier tour devant le tableau des résultats...

...puis nous sommes allés récupérer notre véhicule, pas loin d'1h45 de route nous attendait pour retrouver nos pénates.

Conlusion : une bien belle journée avec une météo super, une organisation au point, un parcours exigeant mais récompensant les valeureux trailers par des points de vue à la hauter des efforts consentis. Bref : une bien belle journée !!!!

Amicalement.

LTDB_petite_récup_en_vélo_ce_midi_et_piscine_cool_ce_soir 

19 commentaires

Commentaire de eric41 posté le 03-03-2008 à 14:11:00

Effectivement superbes paysages.
Merci JC et bravo pour ta course pleine de sagesse.
Eric

Commentaire de seapen posté le 03-03-2008 à 16:34:00

superbe parcours en image dont tu as pleinement profité. je crois que j'aurais fait comme toi dans ce circuit difficile. pas trop s'emballer au risque de se faire mal. salutations et merci pour ces belles vues.

Commentaire de forest 1473 posté le 03-03-2008 à 16:54:00

merci pour ce "reportage" photos bonne récup

Commentaire de regagnous3 posté le 03-03-2008 à 18:08:00

Merci a toi pour ces belles photos et ton récit, c'est super

Regagnous de châteauneuf-du-pape

Attention a la Mule le 21 Décembre !!!

Commentaire de Shostag posté le 03-03-2008 à 19:52:00

Superbes images, j'ai littéralement révécu ma course en parcourant ton récit.

J'en avais oublier les magnifiques paysages et panoramas que j'aurai pu apprécier pleinement en étant moins la tête dans le guidon (euh pardon, dans les chaussettes).

Commentaire de christianboronad posté le 03-03-2008 à 20:07:00

Je sais maintenant qui m'a flashé dans cette ultime côte, mais ce n'était certainement pas en raison d'un un excès de vitesse !!! On a échangé quelques mots, désolé de ne pas avoir été très causant, il faut dire que j'en avais plein les sabots... En tout cas, bravo pour tes photo réussies et ce très bon CR qui permettent vraiment de se mettre dans l'ambiance de cette course. Alors, au plaisir.
Sportivement,
Christian.

Commentaire de riri51 posté le 03-03-2008 à 20:33:00

Merci pour ce CR photos et au 6 avril sur le massif de la sainte victoire.

Commentaire de LTDB posté le 03-03-2008 à 21:37:00

@christianboronad : ben la prochaine fois que tu verras un fada prendre un max de photos (sauf si c'est Akuna), tu sauras que c'est ma pomme ;-)))

@ tous les zôtres : many thanks pour vos remarques.

Amitiés.

LTDB_kafé_du_vélo_en_récup_ce_midi_et_une_petite_heure_de_piscine_ce_soir

Commentaire de DJ Gombert posté le 03-03-2008 à 22:23:00

Très joli récit, les photos sont superbes, akuna n'a qu'a bien se tenir ;-)

Cela donne envie de le faire!
En tout cas au trail de Signes !

Commentaire de Kafta posté le 04-03-2008 à 00:15:00

Bravo pour ce CR et ces superbes photos Jean-Charles, 1er inscrit de la course! ;)
RDV le 27 avril à Signes ou avant... vous êtes biensur les bienvenus avec Sandrine aux sorties du MTC!

Pierre

Commentaire de LTDB posté le 04-03-2008 à 06:09:00

@DJ Gombert : Akuna reste inaccessible dans cet exercice tellement il maitrise la technique. Il fallait le voir faire l'équilibriste sur son VTT tout en mitraillant ;-))))

@Kafta : pour les sorties du MTC ça serait avec plaisir mais le hic c'est que j'ai au minimum 3h00 de voiture A/R... Et puis les Maures c'est pas mal non plus. Venez donc toutes et tous au Trail de Bormes l'an prochain et vous verrez.

@ Tous : En tous les cas RDV à Signes fin avril (Sandrine sur le court et moi sur le long), nous avons réussi à caser les filles ce jour-là itou.

Amicalement.

LTDB_Grimpée_du_Faron_FFCT_dimanche_prochain

Commentaire de pierrot34 posté le 04-03-2008 à 10:20:00

Magnifique! Exactement cela. Tu m'as passé; je me vois sur une vue. Et je suis loin derrière toi. En tout. Mais on a partagé les mêmes plaisirs.

Commentaire de RogerRunner13 posté le 04-03-2008 à 17:28:00

Super les photos! ça donne envie....

Commentaire de Souris posté le 04-03-2008 à 20:43:00

Et bien que de photos... Merci!!! ça donne envie de voir de tel paysage!!

Commentaire de LTDB posté le 04-03-2008 à 20:53:00

@virginie : tu sais ma belle, c'est comme le Signes Trail, juste un peu moins d'eau (pas de canal du Latay au TSB). Mais c'est vrai de que la crête de la Ste-Baume, au niveau des antennes, tu n'avais même pas vu la mer ;-)))))

Grosses bises et le mot de Cambrone pour l'AMT.

LTDB_pas_de_budget_pour_pareilles_escapades...dommage

Commentaire de titifb posté le 05-03-2008 à 06:31:00

Merci LTDB pour ce magnifique reportage...du grand art !!! Et bravo pour ta course et celle de ta femme. Au plaisir de te relire à défaut de te voir !

Commentaire de LTDB posté le 05-03-2008 à 07:26:00

@titifb : pour la relecture pas de soucis car y'à encore pléthore de reportages photos en prévision. Et pour se voir, hormis un off, tout mon programme est là : http://tinyurl.com/35cndb

Bises.

LTDB_tristounet_de_ne_toujours_pas_avoir_vu_titifb_en_vrai

Commentaire de akunamatata posté le 07-03-2008 à 13:27:00

Salut JC,

je vois que tu as pris bcp de beaux points de vue! Dans l'ascension avant la vigie cruvelier, je vois que tout le monde a pris le long du rocher, le parcours était un poil plus haut (10 m sur une sente parallèle tout spécialement faite pour la course moins dure en %). Même les premiers ont failli se faire avoir, je les ai aiguillé sur le bon sentier.

point à améliorer l'an prochain au niveau balisage.

Commentaire de LTDB posté le 07-03-2008 à 14:29:00

@Akuna : ben cette sente je ne l'ai pas vue du tout. Et puis comme il fallait monter jusqu'à la Vigie, qu'on passe par là où par une autre draille un peu moins pentue, le % total est le même alors... ;-))

A part ça as-tu essayé de courir à nouveau et, si oui, que dit ton mollet ?

Amicalement.

LTDB_"Grimpée_du_Faron_FFCT_ce_dimanche"

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.18 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !