Récit de la course : Grand Duc de Chartreuse - Relais 2013, par @lex_38

L'auteur : @lex_38

La course : Grand Duc de Chartreuse - Relais

Date : 30/6/2013

Lieu : St Pierre De Chartreuse (Isère)

Affichage : 1071 vues

Distance : 80km

Objectif : Pas d'objectif

13 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

72 autres récits :

Le Grand Duc d'une famille Franco Suisse!

 

Le Grand Duc, 80km & 5’000m de d+, peut se courir en solo, en duo ou bien en équipe de 5 ! C’est sur la dernière possibilité que s’engage la Famille Franco-Suisse. 5 coureurs, 5 récits pour résumer cette journée pleine d’émotions

 

a 

***

 

Etape 1 : 20 km / D+1350 / D- 1060
Itinéraire : St Pierre de Chartreuse / Col du Cucheron / Col du Fret / Pas Dinay / La Ruchère

Coureur : Alexis – Le fils

 

Après un réveil matinal, je me présente au départ en compagnie de Noémie et Hervé. A 7h, le départ est donné du centre de St Pierre de Chartreuse. J’affectionne de plus en plus ces courses nerveuses et je prends donc les devants, franchissant en tête la 1ère difficulté qui était le col du Cucheron. Le paternel s’inquiète déjà de devoir prendre le prochain relai en tête de la course… Dans la descente, on se regroupe à 3, 3 équipes mixtes !, puis on attaque la vraie difficulté, le col du Fret par les 120 lacets. Sans vraiment forcer, je me retrouve à nouveau en tête, à creuser un peu le trou. J’évite une chute de pierres et je franchis le col en tête. Début de la descente, c’est technique, je suis prudent. La pente s’adoucit, je relance, je relâche l’attention et c’est le drame. Je m’étale de tout mon long. Je sens que ça ne va pas, vraiment pas. Les 2 genoux ont tapé, ça saigne à droite, mais c’est surtout très très douloureux à gauche. J’essaye de continuer. Tellement perturbé par cette douleur, j’avoue ne plus me rappeler du parcours, je sais que c’était très boueux, que je me suis fait doubler, que je serrais les dents... Dernière remontée sur la Ruchère, dans la douleur, je passe le relai à mon père sous les encouragements. « Je suis désolé » sont les premiers mots qui me sont venus à l’esprit, j’aurais tellement préféré lui passer le relai en tête avec le sourire ! Allez, vas-y papa, montre nous que tu sais courir !

 

Je laisse mes coéquipiers résumer le reste de la course, mais pour moi, cette course aura été une superbe aventure familiale emplie de bonheur, que je referai avec plaisir ! Une course par équipe, c’est un autre état d’esprit qui oblige aussi à se battre pour les autres !

Me concernant, la suite de la saison est bien compromise...

 

b 

***

Etape 2 : 12 km / D+940m / D- 1230
Itinéraire : La Ruchère / Petit Som / Col de Mauvernay / St Pierre de Chartreuse

Coureur : Hervé – Le père

 

Mon récit ne commencera pas avec le départ du 2eme relais mais bien en amont lors de la décision de créer une équipe familiale et toutes les émotions associées, les entrainements en commun, le choix des parcours, les anxiétés de chacun......

Le jour J à 7h00: Départ d'Alexis et 15mn plus tard le stress augmente quand je vois mon fils en tête au col du Cucheron et je me demande ce que je vais faire quand je vais prendre le relais en 1er. Malheureusement pour lui, un rocher aura raison de son genou et c'est en 5eme position que je débute mon parcours. Je fais la montée du Petit Som et du col de Mauvernay au train en essayant de ne pas perdre de temps et en profitant des paysages chartrousin. Mon challenge est réussi mais la descente sera beaucoup plus aléatoire avec un chemin boueux, glissant et je n'ai qu'une obsession: Ne pas me blesser pour passer le témoin et réussir notre objectif qui est de terminer ce 24eme Grand Duc. 3 chamois descendeurs vont me doubler mais l'essentiel est assuré quand je vois le village de St Pierre, les supporters, le responsable logistique et François qui va poursuivre notre exploit sportif.

Ce 24ème Grand duc est le plus fort émotionnellement depuis mes débuts dans la course à pied et je remercie toute ma famille pour ce moment de partage, cette magnifique journée et tous les souvenirs que je vais garder en mémoire. 

 

c


***


Etape 3 : 20 km / D+1240m / D- 786
Itinéraire : St Pierre de Chartreuse / Col de la Cochette / Col de la Charmette / Pinéa / Col de Porte
Coureur : François – Le gendre

 

Je m'attendais à un parcours sans trop de difficultés.  Ben j'm'a gourré ! Hervé me donne le relais à Saint Pierre de Chartreuse bien placé et je file gonflé à bloc retrouver ma Mie, ma Muse au Col de Porte.

 

Les 6 premiers kilomètres sont bouclés sur un rythme correct. Je débute les vraies difficultés après 25 minutes d'effort sans avoir abusé de trop d'énergie. Passé le Habert de Malamille, la montée en direction du Col de la Cochette se fait plus abrupte et le temps de replonger en direction de la  Charmette me voilà ennuyé avec un bon mal aux reins.
Les relances de plat dans la boue, jusqu'à la prairie de Girieu, ne me permettent pas de récupérer car il faut se donner pour maintenir un petit 11km/h. Je débute les derniers 700 m de dénivelé inquiet du retour des équipes de cinq car le rythme est franchement faible : je peine à revenir sur les solos ! Je laisse passer trois coureurs adverses la mort dans l'âme et passe de souches en souches pour  reposer mon dos et faire des étirements. L'ascension de la Pinéa se termine malgré tout et après une compote assis sur une pierre au sommet, je m'apprête à m'élancer pour la descente finale.

 

Très déçu de ma piètre prestation, je me motive pour terminer avec une descente bien menée. Pas le choix, faut laisser le cerveau là-haut et mettre toute son énergie dans les cuisses et la proprioception ! Je file donc aussi vite que possible sur les pentes de la Pinéa : grandes enjambées et mud-surf au programme jusqu'au Col. La descente se passe bien et je reviens finalement assez vite sur deux adversaires qui m'avaient doublé en montée. Les derniers mètres se font sous les encouragements d'Alex et Noémie jusqu'au passage du mousqueton et du bisou à Amélie.

 

Malgré ma déception, la journée est un beau souvenir et j'ai hâte de remettre le dossard avec la belle famille. On fait une chouette équipe !

 

d

***


Etape 4 : 13 km / D+750m / D- 1076
Itinéraire : Col de Porte / Chamechaude / Le Sappey

Coureur : Amélie – La fille

 

« Tu montes à Chamechaude et tu redescends ! » Rien de plus simple comme parcours !


Après un petit pique-nique, mon Doudou me donne le relais au Col de Porte vers 13h25. Le temps d’accrocher le mousqueton et de lui faire un petit bisou et c’est parti !

Le stress de l’attente se dissipe lors des premiers mètres puis vient le moment d’attaquer la montée. J’essaye de prendre un bon rythme et je monte, je monte, je monte et je monte encore…
Quarante-huit minutes, une compote pomme-banane-fraise-cassis et quelques gorgées d’eau plus tard, me voilà arrivée ! Et qu’est-ce qu’on fait maintenant ?  On redescend !


Le début de la descente n’est pas des plus évidents, c’est assez raide, rocailleux et parfois aérien. J’opte pour la sécurité, je courrai plus tard ! Une fois le Pas de l’Écureuil passé, le parcours  se montre bien plus roulant. C’est le moment de courir et de tout donner jusqu’à l’arrivée.

Je retrouve en chemin mon Doudou venu m’encourager et m’accompagner pour le dernier kilomètre. Je franchis l’arrivée et me précipite vers Noémie pour lui passer tant bien que mal le mousqueton (et l’avenir de la famille Franco-Suisse !)


Les 'plus' : un relai 100% plaisir et une aventure inoubliable en famille que je tiens à remercier de tout cœur, avec une mention spéciale pour la sixième membre de l’équipe : une intendante et supportrice de choc !
Les 'moins' : pas de vue en haut de Chamechaude et un parcours plus court que prévu...

 

e

***

Etape 5 : 15 km / D+620m / D- 750
Itinéraire : Le Sappey / Col de la Faita / St Pierre de Chartreuse

Coureur – Noémie – La belle-fille

 

Tout a commencé le 3 décembre 2012 : Amélie envoie un mail pour proposer aux coureurs de la famille de faire le Grand Duc en relais… Evidemment, j’ai pris ça pour une blague… Mais ça n’en était pas une ! Au début, j’ai été réticente, mais finalement, j’ai craqué !

 

C’est donc après un réveil à 5h du matin et une longue journée d’attente un peu stressante qu’Amélie me passe le relais au Sappey… A ce moment-là, « L’Equipe Franco-Suisse » est encore 7e au classement par équipe… Je les avais avertis, ça allait changer !

 

Après un bout de plat sur la route pour quitter le village, je commence à remonter la piste de ski de fond… Ce n’est pas trop raide, ce qui me permet de courir mais en alternant avec la marche pour récupérer… Au soleil il fait super chaud ! J’essaie de ne pas trop forcer car pour moi, 15km, ça va être long ! Comme promis à mon coach Alex, je n’oublie pas de manger… Le dernier bout de montée est bien raide, mais arrivée en haut, je me dis que ça valait la peine de grimper ! Je contemple la vue mais sans m’arrêter… C’est vraiment beau de là-haut !

La descente commence… Au début je m’amuse, c’est un joli petit sentier comme j’aime. Puis va débuter la souffrance… Je commence à avoir mal au ventre. J’essaie de courir mais c’est douloureux… J’avance comme je peux… Par moments ça va un peu mieux mais c’est pas la grande joie ! Jusqu’à maintenant, je ne me suis pas trop fait doubler, mais à la descente, je comprends tout de suite que je ne suis pas à l’aise… J’attends impatiemment de retrouver toute ma belle famille qui devait m’attendre sur un point du parcours… Ouf, ils sont là ! Amélie et Hervé m’accompagnent sur la fin du parcours depuis Brevardière jusqu’à St-Pierre de Chartreuse… Hervé m’oblige à trottiner pour ne pas perdre trop de temps… Amélie m’encourage mais voit bien que je souffre… J’ai toujours mal au ventre, je n’ai plus de jambes, j’ai chaud… Mais j’essaie d’avancer !

Juste avant l’arrivée, on descend au fond de la forêt, donc il va falloir tout remonter… Je n’en peux plus ! C’est mon beau papa qui prend les choses en main ! Il se met derrière moi et me pousse dans le dos… Je suis en mode zombie !

On retrouve enfin le village de l’arrivée… Je ne sais pas par quel miracle mais j’arrive à courir les derniers mètres du parcours… On rejoint Alexis, François et Véronique pour franchir la ligne d’arrivée tous ensemble… L’émotion est au rendez-vous ! J’ai perdu pas mal de places au classement, mais ce n’était pas une surprise !

 

A part la chute d’Alex qui nous mènera aux urgences lundi soir, tout s’est bien passé. Je garderai un magnifique souvenir de ce week-end !

Un IMMENSE MERCI à Alexis, Amélie, François, Véronique et Hervé pour cette journée ensemble et pour vos encouragements !

Et surtout un bon rétablissement à mon Doudou (pas le même que celui d’Amélie)…

 

f

***

 

Le classement est anecdotique puisque nous étions partis dans le seul but de terminer cette course et de prendre du plaisir. Mais le plaisir est un très bon moteur et nous amènera à la 16e place sur 91 équipes classées, en 10h45m

 

g

13 commentaires

Commentaire de richard192 posté le 04-07-2013 à 21:46:47

Bravo a vous, c'est ça les valeurs du trail! En plus en famille.
Bravo aux jeunes commerciaux d'avoir convainqu les plus anciens qui ont relevé ce défi.
Le solo qui a partagé la table avec vous.

Commentaire de @lex_38 posté le 05-07-2013 à 07:54:14

Merci Richard! C'est vrai que du partage comme ça et se battre pour les autres, c'est absolument génial! Par contre c'est le vieux qui a du convaincre la plus jeune! :-D
Dommage que l'on n'est pas plus discuté à table! Si j'avais su que c'était toi!

Commentaire de richard192 posté le 05-07-2013 à 08:40:52

Désolé mais c'est en voyant la dernière photo d'équipe que j'ai fait le rapprochement.
Bonne récup, car visiblement t'as bien ramassé!

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 05-07-2013 à 00:34:22

Super ce récit !!!
Original d'avoir ces cinq plumes, et de nous faire revivre cette journée i-dé-ale.
VIVE LE GRAND DUC

Commentaire de @lex_38 posté le 05-07-2013 à 07:55:58

Merci le Bouk!
Sur la vidéo, c'est toi qu'on entend dire "Vas-y Alex, maillot à pois"? :-D

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 05-07-2013 à 14:59:55

C'est une réflexion débile, donc oui c'était bien moi !!! Affligeant ce BouK...

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 05-07-2013 à 00:34:37

Et... Bon rétablissement !

Commentaire de vogoy' posté le 05-07-2013 à 11:10:29

Une belle équipe Alex ! Dommage pour ce genou, t'avais les watt j'ai l'impression :-) bravo à tous et à la prochaine !

Commentaire de @lex_38 posté le 07-07-2013 à 11:32:14

Oui j'avais les Watts. Tant pis, c'est la dure loi du sport! On verra... Bonne continuation à votre duo pour la prochaine!

Commentaire de Xtof posté le 06-07-2013 à 12:00:30

Sympa ce récit, une belle aventure collective et familiale. J'espère que tu te remettras bien (vite ?) de ta chute. Bon rétablissement !

Commentaire de @lex_38 posté le 07-07-2013 à 11:33:25

Merci Chris! C'est toujours sympa de partager une course! Pour le genou, on verra, je ne vais pas remettre les baskets aujourd'hui en tout cas...

Commentaire de Jean-Phi posté le 14-08-2013 à 11:01:29

Et dire que j'ai failli passer à côté de ce superbe CR écrit à 5 mains liées comme les doigts d'une seule main ! Superbe, vraiment superbe ! Mais pourquoi faut-il, Alex, que tu ailles abîmer mes beaux sentiers autour de St Pierre ? Garde donc ton sang (et tes genoux !!) ^^ Au plaisir de te croiser par là bas (je ne pourrai pas te suivre) ;-)

Commentaire de @lex_38 posté le 14-08-2013 à 13:30:54

Merci Jean-Phi!
Je vais réapprendre à courir avant de fouler à nouveau les sentiers chartrousins!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.18 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !