Récit de la course : Aubrac Ultra Trail Adventure 2009, par Françoise 84

L'auteur : Françoise 84

La course : Aubrac Ultra Trail Adventure

Date : 21/6/2009

Lieu : Nasbinals (Lozère)

Affichage : 1930 vues

Distance : 85km

Objectif : Pas d'objectif

11 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

UN WEEK-END EN AUBRAC

UN WEEK-END EN AUBRAC
 
 aubrac-0.jpg
 
  Ces 2 jours en Lozère vont clôturer la saison sportive pour notre club et nous partons à 23, en ce début d'après midi samedi pour rejoindre Nasbinals.
  Notre groupe de 20 coureurs va se répartir sur les 4 courses: 6 pour le 85 kms, 2 pour le 44 kms, 11 pour le 21 kms et 1 pour le 11 kms.
 
 aubrac-1.jpg
 
  Arrivés en fin d'après midi à Nasbinals, nous allons retirer les dossards tout d'abord. Pour le 85 kms, nous recevons un débardeur, versions hommes et femmes différentes, et une bouteille de bière locale: sympa! Nous sacrifions à la traditionnelle photo de groupe mais ne traînons pas trop sur la place: il fait plutôt froid (nuages et vent...) et nous sommes attendus sur notre lieu d'hébergement, le couvent de Malet à Saint-Côme d'Olt (une vingtaine de kms plus au sud).
 
 aubrac-2.jpg
 
aubrac-4.jpg
 
aubrac-5.jpg
 
aubrac-7.jpg
 
 
  Nous sommes très bien accueillis par les soeurs, dans des locaux magnifiques et entièrement refaits à neuf. Le repas, servi tôt, en mode "self" est bon et copieux...
 
 aubrac-10.jpg
 
...Vraiment rien à redire. Après, nous profitons d'une petite visite guidée, d'une lecture de DVD retraçant l'historique des lieux, un petit détour par le jardin, bien agréable et direction dodo.
 
aubrac-9.jpg
 
aubrac-3.jpg
 
aubrac-11.jpg
 
  Pour nous qui sommes sur le grand parcours, le départ est à 4h du matin... réveil pour 2h15... petite nuit!!
 
 aubrac-13.jpg
 
  Au petit déjeuner (préparé la veille au soir pour nous), nous sommes 6 dans le réfectoire, encore bien endormis...! Allez, il faut y aller!
  Au fur et à mesure que nous montons vers Nasbinals, la température chute pour atteindre les 5°C annoncés la veille... Coupe-vents et manchettes de rigueur!
  Tout le monde attend jusqu'au dernier moment dans la salle, puis le départ vient assez vite.
 
 aubrac-14.jpg
 
aubrac-15.jpg
 
  La musique d'Era nous accompagne pendant quelques mètres, les supporters sont là (motivés avec cette température et à cette heure là!) et puis le serpent de frontales s'éloigne, ça commence vraiment.
 
 aubrac-16.jpg
 
aubrac-17.jpg
 
aubrac-18.jpg
 
aubrac-12.jpg
 
  Au début, dans la nuit, les chemins ne sont pas trop techniques, ça avance tranquillement jusqu'au lever du jour. Nous avons 23 kms à parcourir avant le 1er ravitaillement et contrôle. Nous y arrivons déjà bien boueux mais on va faire encore mieux plus loin...!!
 
 aubrac-19.jpg
 
aubrac-20.jpg
 
aubrac-21.jpg
 
aubrac-22.jpg
 
  Les paysages sont vraiment magnifiques, alternant forêts, alpages, villages, rivières etc...
 
 
aubrac-25.jpg
 
aubrac-24.jpg
 
aubrac-27.jpg
 
 
  Les 1ers "marathoniens" me doublent au niveau de la fameuse piste de ski, avant la bifurcation des circuits.
 
 aubrac-28.jpg
  Ceux là ressemblent plus à des marathoniens de route qu'à des traileurs (très peu de matos apparent, la tête dans leur course et pas beaucoup de contacts avec les laborieux que nous sommes qui, pourtant, nous mettons bien sur les côtés pour leur dégager le passage...!!). Mais bon, eux au moins ont une belle foulée!!

  Après la séparation des parcours, nous retrouvons notre solitude de fin de peloton. C'est beau, c'est calme, j'aime bien!
 
 aubrac-29.jpg
 
aubrac-31.jpg
 
aubrac-32.jpg
 
aubrac-34.jpg
 
aubrac-35.jpg
 
aubrac-36.jpg
 
aubrac-37.jpg
 
aubrac-38.jpg
 
  Le 2nd ravitaillement est un peu long à arriver, c'est la fin de matinée, il commence à faire (enfin!) chaud, un peu faim aussi! Après les gels et autres compotes, le fromage sur les tables est bienvenu!
 
 aubrac-39.jpg
 
aubrac-40.jpg
 
aubrac-41.jpg
 
  J'ai l'oeil sur la montre, il reste une dernière barrière horaire à passer: 55° kms avant 13h30. Normalement, ça devrait le faire, mais je ne traîne pas.
 
 aubrac-42.jpg
 
aubrac-43.jpg
 
aubrac-44.jpg
 
aubrac-45.jpg
 
 
   Je relance, me force à courir quand j'aurais bien envie de ralentir et ça marche. J'arrive avec une dizaine de minutes de rab: ouf!
 
 
aubrac-47.jpg
 
aubrac-49.jpg
 
aubrac-50.jpg
 
aubrac-51.jpg
 
  Le PC a des airs d'arrivée: tout le monde est tellement content d'être passé dans les temps que, du coup, on papote, on mange et boit, certains sont même allongés au soleil... et d'autres attendent la navette... Je ne me laisse pas prendre au piège, je ne m'attarde pas et repars.
 
 aubrac-53.jpg
 
aubrac-52.jpg
 
aubrac-54.jpg
 
  Mais là, c'est vraiment dur. Je me suis tellement polarisée sur cette barrière horaire que je ne me suis pas encore projetée sur la suite ... et il reste tout de même 30 bornes! Il est 13h30, j'ai un gros coup de fatigue qui me tombe dessus et je commence à me sentir vraiment toute seule. Alors, je marche et je dégaine le téléphone. Heureusement, là, ça passe! Je commence par Xavier: pas de réponse...Essai n°2: la maison. Ouf! Elora répond, je peux m'épancher auprès de ma fille favorite (forcément, je n'en ai qu'une!). Essai n°3: Sandy. Lui est au 61° km: pas si loin que ça, du moins c'est ce que je me dis sur le moment... en fait, il me faudra 2h encore pour y arriver!! Il me prédit un brillant avenir: 8 kms de montée! Ah, ça va être gratiné!!
 
aubrac-55.jpg
 
aubrac-56.jpg
 
aubrac-58.jpg
 
 aubrac-57.jpg
 
aubrac-59.jpg
 
aubrac-60.jpg
 
  En avant donc pour le prochain objectif: le dernier ravitaillement, 67°km. Encore de la boue (j'arrive à m'enfoncer jusqu'à mi-mollets mais je n'y laisse aucune chaussure!), encore des traversées de ruisseaux (ça nettoie et ça rafraîchit: c'est très agréable, finalement), encore des "murs" et toujours des moments de "grande solitude", pas  déplaisants du tout, en fin de compte.
 
aubrac-61.jpg
 
aubrac-62.jpg
 
aubrac-63.jpg
 
aubrac-64.jpg
 
aubrac-65.jpg
 
aubrac-66.jpg
 
aubrac-68.jpg
 
aubrac-69.jpg
 
  Ah, tiens, le ravito...! Je me ramasse une belle gamelle sur le chemin qui y arrive, sans raison (comme d'habitude!), mon genou en est encore tout bleu aujourd'hui!
  Je prends le temps de me poser avec un bon thé chaud, je discute un peu avec les bénévoles. Tout va bien, j'ai mal partout (surtout aux genoux, d'ailleurs) mais je sais que je vais finir et surtout, dans les temps (sauf cata).
  Je repars donc en trottinant, d'abord dans les descentes, puis, comme il n'y en a plus, sur le plat aussi. Je m'étonne toute seule. Il reste 18 kms, j'ai 3h30 pour les faire.
 
 aubrac-70.jpg
 
aubrac-71.jpg
 
aubrac-72.jpg
 
aubrac-73.jpg
 
aubrac-74.jpg
 
  Le 1er panneau: il ne reste que 11,5 kms, déjà! Un croisement: plus que 5 kms. Wouah!!
  Une grosse, énorme, vilaine montée... la moyenne tombe! Plus que 3,4 kms, c'est drôle de penser que tous les coureurs sont passés là: j'imagine à quelle allure sont passés les 1ers du 21 kms devant cette pancarte!!

  Le village est en vue. Au loin, 2 personnes attendent. L'une d'elle est Cathy qui monte à ma rencontre: ça fait vraiment plaisir de se voir attendue!  On termine ensemble toutes les deux, que du bonheur!
 
 aubrac-75.jpg
 
aubrac-76.jpg
 
 Je suis très heureuse de finir et bien dans les temps, en plus (15h40 pour 16h30 autorisées).
  Il n'y a bien sûr plus grand monde à cette heure ci au village mais les bénévoles sont fidèles au rendez-vous avec leur gentillesse habituelle. Merci à eux pour cette belle journée, organisée de main de maître.
  Un petit détour par le camping pour la douche puis direction le bar-restaurant du village où le repas nous est gracieusement offert par l'organisation. Un bon aligot pour clôturer cette journée, quel plaisir!
 
 aubrac-77.jpg
 
aubrac-78.jpg
 
  Bon, par contre, après tout ça, c'est un peu difficile de reprendre la voiture pour presque 4h de route. Heureusement, Cathy est encore assez fraîche pour tenir le volant. je peux me contenter de lui faire la conversation pendant que les 5 hommes ronflent à l'arrière...!

  Nous sommes tous rentrés très satisfaits de ce week-end: expérience de groupe à renouveler sans modération! (Merci à Xavier pour les photos, comme dab'!)
 
 
aubrac-79.jpg
 
aubrac-80.jpg
 

11 commentaires

Commentaire de Jerome_I posté le 28-06-2009 à 07:21:00

bravo pour ton récit et la course. L'Aubrac, ce n'est pas les Alpes mais doit être vraiment sympa pour les trails...

Jérôme

Commentaire de NICO73 posté le 28-06-2009 à 09:30:00

Les photos sont superbes. Tu es toujours impressionante de volonté et de détermination. merci pour ce moment agréable à te lire.

Commentaire de philkikou posté le 28-06-2009 à 09:45:00

...Entre les courses déjà faite , et celle à venir : QUEL POGRAMME 2009 !!!

Bravo pour l'Aubrac , ca donne envie de découvrir cette région , même si ca peut être un peu la "gadoue"...

A bientôt pour le prochain CR ;-)

Commentaire de Nicolas93 posté le 28-06-2009 à 13:57:00

Bravo pour la course ! ton récit est complet et conviviale avec de belles photos. Au plaisir de tous vous revoir lors d'une prochaine sortie. Bonne récupération !

Commentaire de RogerRunner13 posté le 28-06-2009 à 20:08:00

Et bien! c'est beau l'Aubrac, ce trail à l'air bien sympathique, merci pour ces belles photos et bravo pour ta course....

Commentaire de calimero posté le 28-06-2009 à 22:07:00

Tu as encore réussi un sacré défi et de quelle manière, bravo!!
En plus ton cr avec toutes ces belles photos est une véritable publicité pour les éditions futures!!!

Commentaire de Mustang posté le 28-06-2009 à 23:06:00

Bravo Françoise d'être allée au bout!! Superbes paysages que j'ai connu en hiver quand l'Aubrac se déroulait en hiver!

Commentaire de millénium posté le 29-06-2009 à 07:39:00

superbe Françoise !
Bravo , nous sommes très heureux pour toi !
Quel courage...Si je pouvais en prendre de la graine....
Merci

Commentaire de eric41 posté le 29-06-2009 à 14:41:00

Somptueux Françoise et bravo pour ta course.
Tu n'as fait que d'attiser ma déception de 2008 où je n'ai pas pu prendre le départ à cause d'une blessure.
Bises.
Eric

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 29-06-2009 à 18:34:00

Tu fais comment pour sourire après une distance pareille ?

Bravo Françoise et à bientôt j'espère.

Commentaire de kikidrome posté le 05-07-2009 à 23:38:00

Bravo Françoise et merci pour ce récit riche en images (merci Xavier). J'espère qu'un jour je pourrai t'accompagner dans une course de ouf de ce style... Pas de bol pour la température, l'an dernier, on avait eu plus chaud !
Grosses bises et bonne récup
kiki

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.22 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !