Récit de la course : Trail des Lavoirs 2010, par francois 91410

L'auteur : francois 91410

La course : Trail des Lavoirs

Date : 13/6/2010

Lieu : Chevreuse (Yvelines)

Affichage : 1334 vues

Distance : 63km

Objectif : Pas d'objectif

12 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Reprise en fanfare aux Lavoirs

Trail des Lavoirs

13 juin 2010  

  

 

C’est ma première course de l’année, vu mes petits soucis lombaires hivernaux… Quelques séances de kiné et quelques semaines sans courir plus tard, me revoici avec un dossard ! C’est déjà une satisfaction en soi.

   

J’ai réussi à convaincre Pascal et Alex, deux copains coureurs du patelin, à se joindre à moi pour former un trio inédit, les « Corbreusois dans les Bois ». Pour le coup, je leur ai laissé choisir le relais qu’ils voulaient. Il m’est resté le premier relais, d’environ 27-28km pour plus de 650m de dénivelé. Pas mal pour une reprise, mais j’assume…

Le plus dur fut quand je m’aperçus que partant le premier, je devais prendre le départ à Chevreuse à 7h ! Heureusement, je ne réside qu’à 40mn. Sur la route, j’admire le lever de soleil qui pointe derrière les lointaines frondaisons. 

  

Arrivé sur le terrain, je suis presque surpris de trouver une place près des stands du village. C’est la première fois que je palpe cette ambiance particulière, si matinale, des traileurs de longue distance. Les bruits sont comme étouffés, la sono se met timidement en route, les derniers retraits de dossards se font, la foule multicolore se forme progressivement.

Le temps de retrouver les kikous du jour, autour de Chris78, Bruno78, Patfinisher bandé au genou comme un blessé de guerre, l’Castor Junior cool venu donné un « coup de main sur quelques km », Patricia B qui semble n’avoir peur de rien, Lutin 93, Tontontraileur, Dan60 en bénévole, Daidou le Creusois, Jpoggio la force tranquille, Mikado77 que j’avais croisé aux Laveuses l’an dernier et dernièrement dans une autre vie… 

   

 

 

 

 

 

 

C’est l’heure du court briefing, histoire de rappeler le menu du jour, dont je ne prendrai que l’entrée, qui ressemble à ça :

 

 

 

 

 

 

    

Puis la troupe se met en marche, traverse le pont pour rallier la ligne de départ : 

 

Je me suis positionné dans les derniers, les premiers hectomètres seront tout doux pour moi, c’est parfait ! Le temps de se chauffer gentiment et de prendre quelques photos souvenirs avec Mikado77 et Jean-Pierre, une autre vieille connaissance : 

     

Rapidement, la première montée nous conduit dans le bois de Vossery, puis de Meridon. Je fais la connaissance de Jean-François, traileur bien connu, qui me relate ses anecdotes de ses deniers Raid28 sur ces mêmes chemins. Je me demande dans quel état je serai à son âge (V3 depuis quelques années pour tout vous dire), lorsque je peine à le suivre dans quelques portions techniques.Je me retrouve parfois en tête d’un petit groupe … 

 

… parfois en quête d’une image motivante tel un Lutin (celui d’Ecouvie, pas celui du 9.3.) dans son élément : 

 

Sur le plateau, quelques groupes se sont déjà nettement formés. 

  

En descente, j’arrive toujours à rattraper le terrain perdu dans les montées : consolation éphémère…

 

 

 

 

On rejoint maintenant la plaine du Tarleret 

 

 

 

 

Au km6, le premier lavoir est dépassé : nous sommes à Choisel, que j’avais déjà traversé lors de la Route des 4 Châteaux en novembre. Le village, charmant, est bien calme à cette heure-là. 

  

A la sortie du bois, une longue ligne droite d’un km nous attend, première partie sans dénivelé depuis le début. C’est la plaine de Malvoisine, en compagnie de Patricia, régulière comme une horloge. 

 

Le temps pour moi de baisser mes bas qui me gênent, je me sens tout de suite plus léger … j’ai peut-être eu tort …   

Le tronçon suivant est … disons … sauvage : un petit bourbier pour la peau au marais du Bois Boisseau, et une séance cardio plus tard, on est content de respirer pour prendre une ou deux photos :  

   

Au km13, la jonction avec un des plus beaux endroits du relais est bientôt faite : après la traversée de la D91, on attaque les Vaux de Cernay.

D’abord on longe le ru des Vaux aux allures calmes puis rocailleuses et enfin torrentielles : 

    

 

 

C’est ensuite la terrible montée à travers les rochers ; celle-ci laisse des traces, je me prends à me demander ce que je fais là. Je ne manque pas de prendre quelques photos néanmoins, car le décor est somptueux, l’effort magnifique, l’arrivée au sommet presque héroïque.  

      

Aussitôt on rebascule vers les étangs de Cernay, établi jadis par les moines de l’Abbaye des Vaux de Cernay pour un alimenter un moulin et capturer quelques poissons. Là aussi le spectacle est saisissant d’harmonie, le coup d’œil est malheureusement trop furtif …

 

 

 

 Le ravitaillement est installé vers le km 14-15 en bordure de St Robert. Je ne m’arrête pas car j’ai emporté largement de quoi m’alimenter jusqu’au bout en autonomie.

On enchaîne directement avec le long chemin qui nous amène à la ferme des Charmes. Bucolique malgré les pylônes… J’en profite pour passer un coup de fil à 9h à Pascal, mon relayeur, pour l’informer de mon avancement … relatif. 

  

Une fois la ferme dépassée, nous entrons dans la majestueuse forêt de Rambouillet.  

 

Malgré le volume et la hauteur qui s’offrent à moi, appelant pour le moins à de la légèreté, les jambes commencent à être lourdes, les quadris grincent. Mais côté dos, tout va bien.

Nous sommes dans le Bois des Hauts-Besnières, le sol reste gras, les coteaux et les faux-plats se succèdent, le km 20 est dépassé quoiqu’il en soit. 

 

   

J’ai dépassé comme une barrière psychologique, je lutte pour ne pas regarder ma montre sans arrêt. Je n’ai qu’un seul mot en tête : Clairefontaine… Je commence à calculer mon heure d’arrivée. Malgré un relief plus plat, je plafonne à 9-9,5 km/h dans le parc de la Verrerie. Mais bon, je gère même si la fatigue a envahi tout mon corps. Le manque de fond ces derniers mois probablement. Le tout est d’arriver à peu près en bon état ! Je ne peux m’empêcher de regarder mon gps tous les 300m, ce qui ne me fais curieusement pas avancer plus vite !

Le terrain devient ensuite marécageux, à certains endroits, le pied s’enfonce de quelques centimètres dans la lande spongieuse ; si on tombe ici, on ne se fera pas mal !

   

Enfin, la lisière annonce Clairefontaine, des gamins attendent les traileurs pour leur taper dans la main. 

 

    

Il était temps car depuis quelques km, je sentais des ampoules se former, la faute à un changement (débile je le reconnais) de semelles en préparant mes chaussures hier… Les derniers hectomètres semblent toujours aussi longs : il faut passer encore un lavoir, puis un petit pont de bois, … 

     

… longer une superbe prairie avant de repiquer vers le centre du village, puis faire une incursion pittoresque au pied du canal, passer devant la Mairie,

 

 

 

 

 

 

 

... avant de dérouler jusqu’au ravitaillement synonyme enfin de RELAIS après 3h17 de course.

 

 

 

 

 

Quelques gobelets de boisson énergisante et quelques tuc plus tard, je suis d’aplomb pour encourager les poursuivants ; dont Mickaël (Mikado77) et Jean-Pierre juste avant la barrière horaire ; ils ont le moral et iront au bout en 10h31. 

   

En attendant, nous rejoignons avec Alex le deuxième relais à Bullion, au pied du lavoir :

 

Pascal termine son relais en 2h05, il n’a cessé de doubler m’annonce t-il tout fier : grisant !

 

 Alex prend le troisième relais : 

 

    … puis nous encouragerons au ravito quelques kikous : Chris78, Pat’finisher et les autres :  

 

 

… avant de regagner avec Pascal la ligne d’arrivée.

Un coup de fil plus tard, Alex annonce son arrivée imminente. Pascal et moi nous préparons puisque nous devons faire le dernier tronçon ensemble, grimper au château de la Madeleine et en redescendre, soit 2,5km.

Les minutes s’égrennent … deuxième coup de fil d’Alex :

- Heu je suis arrivé, vous êtes où ?

- Bah on est dans la zone relais en face de l’arrivée, t’es où ?

- Ben sur la line d’arrivée !

- Ah oui on te voit ! T’es pas passé devant nous ?!

- Je sais pas…

- Bon on arrive.

Comme quelques autres, Alex a loupé une bifurcation pour revenir sur la pars des Sports et est monté directement à la Madeleine… Y aura pas de photo des Corbreusois dans les Bois en plein effort…

Je profite ensuite de l’après-midi pour déguster une bonne bière méritée, féliciter les finishers, refaire la course avec les kikous du jour, et applaudir la remise des médailles, point d’orgue d’une bien belle journée en Haute Vallée de Chevreuse.

       

    

 

 

 

Le lendemain sera moins joyeux, les jambes et les épaules me rappelant à leur bon souvenir ; il me faudra quelques jours pour récupérer, jusqu’à la prochaine.

 

  François, dossard 3621, trio en 7h10 

 

 

Un grand merci aux kikous et en particulier à Jean-François alias Atomic JF pour les photos additionnelles glanées ci et là …

 

 
 

12 commentaires

Commentaire de Jay posté le 21-06-2010 à 11:32:00

une bien belle course .. en live ... merci pour ce sympathique récit bien imagé .
A bientot ,
Jay

Commentaire de _azerty posté le 21-06-2010 à 12:06:00

Très joli récit mon petit François !!
Tu as fait une belle course, et tes photos fleurent bon les sous-bois Rambolitains....

Gros bisous de ta bunny ;-))

Taz

Commentaire de CROCS-MAN posté le 21-06-2010 à 13:05:00

BRAVO François et merci pour ton super récit.

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 21-06-2010 à 13:06:00

Le retour du François ! Bravo, t'es digne d'habiter dans l'Orne.
La prochaine fois que tu photographies un fessier, débraye le flash, ça brillera moins et je verrai mieux !

Commentaire de Tamiou posté le 21-06-2010 à 15:01:00

Bravo pour ta reprise, un bien joli réçit.

Merci

Commentaire de chris78 posté le 21-06-2010 à 15:19:00

Une reprise qui se passe plutot pas mal !!! :-)))
Dis donc que de photos !!! C'est super !!!
A bientot Francois

Commentaire de Tonton Traileur posté le 21-06-2010 à 15:49:00

Bravo François !
Pour une reprise en fanfare, c'est une belle reprise et une super fanfare ...
Bonne continuation et à la prochaine.

Commentaire de caro.s91 posté le 22-06-2010 à 20:48:00

Ca valait la peine d'attendre ton récit! joliment illustré!
J'ai l'impression que tu n'es plus blessé et donc qu'on te reverra dans le coin prochainement !!! :-)
Caro

Commentaire de Astro(phytum) posté le 22-06-2010 à 23:01:00

Belle reprise François ,c'est reparti pour un tour comme on dit !!!

Commentaire de fulgurex posté le 23-06-2010 à 13:30:00

test concluant: à bientôt dans nos bois.
Sinon, même remarque que le Lutin!!!!

Commentaire de Mustang posté le 23-06-2010 à 23:17:00

belle reprise

Commentaire de Land Kikour posté le 03-07-2010 à 16:49:00

Merci François pour ce super cr, je n'avais pas vu les cr des Lavoirs...
Super heureux de te revoir fouler les sentiers, c'est une bonne nouvelle !!!
A bientôt ;-))

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.14 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !